Logo

http://pecheenkayak.fr

Nous sommes le Mer Déc 11, 2019 2:28 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Ven Déc 02, 2016 9:50 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Sep 27, 2008 12:40 pm
Messages: 10097
Localisation: LE RELECQ KERHUON 29
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Encore une légende urbaine, ça se saurait si des dragues passées aux mêmes endroits, plusieurs fois par semaine tout au long de l'année, abîmaient les fonds marins .......

En rade de Brest, la pêche à la praire menace les fonds marins, et pourrait compromettre le renouvellement des stocks de coquilles Saint-Jacques
source : http://www.bretagne-vivante.org/Actuali … -preserves

Saviez-vous que ce sont plus de 900 espèces d’invertébrés et 150 espèces d’algues qui ont été recensées sur le maërl, un écosystème marin constitué d’accumulations d'algues calcaires rouges corallinacées et typique des côtes de Bretagne ? Ce qui fait de cet écosystème un réservoir essentiel de biodiversité maritime. Pourtant, dans notre région, le maërl, est actuellement en danger, et notamment en rade de Brest. Que faire pour le protéger ?

Les bancs de maërl fournissent une très large gamme de microhabitats abritant une faune et une flore très élevées. De plus, ils constituent une zone de nurserie pour des espèces commercialement exploitées (coquille Saint-Jacques, pétoncles, palourdes, praires) et les jeunes poissons (bar, dorade, lieu, rouget…).

Les bancs de maërl français sont situés sur la façade Manche Atlantique, essentiellement en Bretagne, entre Noirmoutier et la presqu’île du Cotentin. Parmi eux figurent certains des bancs les plus étendus d’Europe (Rade de Brest, Belle-Ile, baie de Saint Brieuc), couvrant plusieurs dizaines de kilomètres carrés.

Le problème, c’est que les activités humaines menacent le bon état de ces bancs de maërl. Extraction, eutrophisation, espèces invasives introduites par l’homme, pêche aux engins trainants : toutes ces perturbations dégradent les fonctions écologiques remplies par le maërl et en particulier son rôle de nurserie (voir encadré ci-dessous).

Récemment, en rade de Brest, les bancs de maërl ont fait l’objet d’une très forte pression de pêche à la praire. En effet, depuis 2004, la pêche à la coquille Saint-Jacques a été régulièrement fermée suite au développement de phytoplancton toxique. Les pêcheurs se sont trouvés contraints de reporter l’essentiel de leur effort de pêche sur les gisements de praires de la rade. Ce bivalve vit enfoui au sein des sédiments grossiers dont les bancs de maërl. Des études menées par l’Université de Brest ont montré qu’une partie significative des bancs de maërl de la rade de Brest ont vu leur état se dégrader fortement depuis 2004, sous la pression des dragues à praires. Or, sans maërl vivant, le renouvellement des stocks de coquilles Saint-Jacques (et de pétoncles noirs) s’effondre. La forte pression de pêche aux praires a donc pour effet de diminuer les ressources futures de cette espèce qui a un intérêt économique bien plus élevé que la praire. Or ce sont les mêmes professionnels qui exploitent les praires et les coquilles Saint-Jacques…

Les blooms de phytoplancton toxiques sont dus aux déséquilibres de l’eau de mer, surchargée en azote. La présence de ces blooms toxiques entraînent l’interdiction de la pêche à la coquille Saint-Jacques, déclenchant celle de la praire qui détruit le maërl. On voit ainsi qu’il s’agit encore une fois d’un impact indirect des effets de l’agriculture industrielle. D’où la nécessité de continuer à lutter en amont contre les épandages.

Il est regrettable que l’état de conservation d’un habitat fragile, dont le rôle est essentiel au fonctionnement des écosystèmes côtiers, puisse voir son état de conservation dégradé à ce point et sur une telle surface (environ 10 km²), au cœur d’une zone Natura 2000.

Il est désormais urgent de mettre en place un plan d’exploitation modérée des bancs de praires en rade de Brest, qui épargnerait les bancs où le maërl est encore vivant et permettrait une activité coquillière plus durable. Il semble possible de maintenir à la fois une activité économique de pêche coquillière viable et une bonne conservation des bancs de maërl.

Bretagne Vivante appelle à la mise en place rapide d’une gestion basée sur une exploitation des bancs de maërl vivant, quasi exclusivement pour les pétoncles noirs et les coquilles, tandis que l’exploitation des praires se cantonnerait aux autres types de sédiments. La dégradation récente du maërl est très rapide, et la croissance naturelle du maërl extrêmement faible : si rien n’est fait, les pertes massives constatées ces dernières années ne pourront plus être compensées.


Qu’est-ce que le maërl ?
Le terme de maërl désigne des accumulations d'algues calcaires rouges corallinacées vivant librement sur les fonds meubles infralittoraux. En Europe les deux espèces principales sont Lithothamnium corallioides et Phymatholithoncalcareum. Les bancs se forment par accumulation de ces algues sur une épaisseur variant de quelques centimètres à plusieurs mètres. L'entassement des thalles provoque la mort et le blanchissement des couches inférieures, seule la couche supérieure restant vivante et colorée. Quand cette couche vivante disparait on parle de « bancs de maërl mort ». Les bancs de maërl sont présents dans les eaux peu turbides, dans des conditions de courants propices au maintien des thalles sur le fond et à la circulation de l'eau pour éviter une trop forte sédimentation. La profondeur d’occurrence des bancs de maërl varie ainsi entre 0 et 30 m sur les côtes atlantiques françaises.

Détails des menaces qui pèsent sur le maërl en Bretagne et ailleurs
L’extraction fait disparaître littéralement le banc et provoque un nuage de turbidité tout autour, qui va enfouir le maërl sous une couche de sédiments fins, provoquant de fortes baisses de biodiversité, même à distance de la zone d’extraction. Les bancs des Glénan, de Lost Pic, du Phare de la Croix et des Pourceaux étaient concernés jusque dans les années 2010. Plusieurs bancs ont disparu dans les années 1970-1980 du fait de l’extraction (baie de Saint-Malo et de Saint-Brieuc). Les extractions de maërl ont totalement cessé en 2011 en France.

L’eutrophisation entraîne également une sédimentation accrue sur les bancs qui finissent par disparaître sous la vase ou sous les algues opportunistes (algues vertes, algues filamenteuses).
Les espèces invasives : la plus problématique pour le maërl est aujourd’hui la crépidule. L’invasion des bancs par ce gastéropode grégaire provoque un accroissement de la sédimentation et à terme une disparition du banc sous la couche de crépidules. Les bancs des baies de Saint-Brieuc, de Morlaix sont menacés. Ce gastéropode a également été découvert sur les bancs des Glénan et de Belle-Ile. Une surveillance de la densité et de la structure de population de crépidules s’impose sur tous les bancs où elle est présente. Il faut aussi noter qu’une nouvelle espèce de gastéropode exotique a récemment été découverte sur le maërl de la baie de Morlaix.

La pêche aux engins traînants
L’ensemble des bancs de maërl français sont soumis à la pêche à la drague pour l’exploitation des palourdes roses, praires et pectinidés (coquilles Saint-Jacques, pétoncles noirs et éventuellement pétoncles blancs). A chaque espèce ciblée correspond un type de drague, comportant ou non des dents de taille et nombre variables. Pour pêcher les pétoncles qui vivent en surface, les dragues à pétoncles sont légères et leur impact pour le maërl lui-même est négligeable, même si elle réduit les grandes espèces fixées sur ses brins calcaires (éponges, ascidies, mollusques). Les dragues à dent entrainent par contre un enfouissement du maërl et induisent une baisse drastique de la diversité biologique des bancs. Pour pêcher la coquille Saint-Jacques, les dragues sont assez lourdes pour que les dents rentrent dans le sédiment d’une dizaine de centimètres. Pour pêcher les praires qui vivent enfouies à quelques centimètres sous la surface les dents rentrent encore plus profondément dans le sédiment et font de véritables tranchées sur le fond avec un impact maximum sur le sédiment, la flore et la faune. Même si cette activité, quand elle est pratiquée raisonnablement ne fait généralement pas disparaître les bancs en tant que tels, elle réduit fortement leur aspect patrimonial (baisse de 30% de la diversité) et le rôle de nurserie. Aujourd’hui en rade de Brest, il y a des zones où on a changé l’habitat en un gravier envasé.

_________________
testeur Marlin438, esquimo16, Wahoo S Série, supernova
Le supernova : https://www.youtube.com/watch?v=x3i1-GkGhtg&t=6s
dernière vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=WaE3m7ab56s&t=6s
notre blog: http://desperadiens.e-monsite.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Ven Déc 02, 2016 12:51 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juil 21, 2014 8:28 am
Messages: 1685
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
J'ai mis du temps à piger que ta première phrase était à prendre au second degré. :)

_________________
"Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi ça sert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !" Kaamelott, Livre IV


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Ven Déc 02, 2016 1:31 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Sep 27, 2008 12:40 pm
Messages: 10097
Localisation: LE RELECQ KERHUON 29
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
un coup de fatigue ??? :wink:

_________________
testeur Marlin438, esquimo16, Wahoo S Série, supernova
Le supernova : https://www.youtube.com/watch?v=x3i1-GkGhtg&t=6s
dernière vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=WaE3m7ab56s&t=6s
notre blog: http://desperadiens.e-monsite.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Sam Déc 03, 2016 2:07 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juil 21, 2014 8:28 am
Messages: 1685
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
On dirait. Le sujet est intéressant au-delà de la seule question des ressources. Dommage qu'il y ait si peu de réactions. Maintenant le post est récent, et l'hiver vient. ;)

_________________
"Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi ça sert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !" Kaamelott, Livre IV


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Sam Déc 03, 2016 3:06 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Sep 27, 2008 12:40 pm
Messages: 10097
Localisation: LE RELECQ KERHUON 29
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
il n'y a pas de photos de filles à poil, ça peut pas intéresser sauf les gars du coin et encore :mrgreen: :mrgreen:

_________________
testeur Marlin438, esquimo16, Wahoo S Série, supernova
Le supernova : https://www.youtube.com/watch?v=x3i1-GkGhtg&t=6s
dernière vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=WaE3m7ab56s&t=6s
notre blog: http://desperadiens.e-monsite.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Sam Déc 03, 2016 6:15 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juil 21, 2014 8:28 am
Messages: 1685
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Tes propos n'engagent que toi.

_________________
"Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi ça sert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !" Kaamelott, Livre IV


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Sam Déc 03, 2016 6:25 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Sep 27, 2008 12:40 pm
Messages: 10097
Localisation: LE RELECQ KERHUON 29
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
et je les assume complètement :lol: :lol:

_________________
testeur Marlin438, esquimo16, Wahoo S Série, supernova
Le supernova : https://www.youtube.com/watch?v=x3i1-GkGhtg&t=6s
dernière vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=WaE3m7ab56s&t=6s
notre blog: http://desperadiens.e-monsite.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Sam Déc 03, 2016 7:04 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Jan 07, 2016 1:52 pm
Messages: 2432
Localisation: Gouesnou
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Perceval a écrit:
On dirait. Le sujet est intéressant au-delà de la seule question des ressources. Dommage qu'il y ait si peu de réactions. Maintenant le post est récent, et l'hiver vient. ;)

bien au contraire article très interressant, mais que dire de plus, c'est comme partout, on tire sur l'élastique jusqu'à ce qu'il casse et après c'est trop tard.......malheureusement nous n'y pouvons rien à part constater les dégâts causés par des irresponsables qui ne se rendent même pas compte qu'ils sont en train de couper la branche sur laquelle ils sont assis.

_________________
Serge

HOBIE OUTBACK 2019 VERT SEA GRASS


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Dim Déc 04, 2016 7:22 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Fév 15, 2015 9:40 am
Messages: 72
Localisation: rade de brest
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
C vrai que ça manque de filles avec des poils :)

Sujet néanmoins intéressant

Même si je suis toujours un peu critique sur des coupables trop évident. ..
A me demander même si quelque part une certaine fréquence de dragage ne serait pas d’une certaine façon favorable au milieu...

La nature a horreur du vide....malheureusement on a tendance à réussir cette prouesse ! :)

Merci relec pour ce questionnement

Philip29


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Lun Déc 05, 2016 4:18 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Oct 29, 2016 7:36 am
Messages: 13
Localisation: Daoulas
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Non
C'est sur que les coupables ne sont pas toujours ceux qui sont au bout de la chaîne...
N'oublions pas le consommateur.

Par exemple, râler sur les algues vertes tout en achetant du porc conventionnel issu des grosses fermes fournissant usines à jambons, pâtés et autres produits dégueulasses que je ne donnerai jamais à mon chien, ça n'a pas de sens !

Et où vont toutes ses praires ? Perso, je n'en ai jamais acheté et ne connaît personne qui en achète.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Lun Déc 05, 2016 4:19 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Sep 27, 2008 12:40 pm
Messages: 10097
Localisation: LE RELECQ KERHUON 29
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
une quinzaine de pros à racler le fond aujourd'hui entre le pont de Ploug et Océanopolis :cry:

_________________
testeur Marlin438, esquimo16, Wahoo S Série, supernova
Le supernova : https://www.youtube.com/watch?v=x3i1-GkGhtg&t=6s
dernière vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=WaE3m7ab56s&t=6s
notre blog: http://desperadiens.e-monsite.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Lun Déc 05, 2016 4:53 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Déc 01, 2016 10:03 am
Messages: 43
Localisation: VAL D'OISE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: C'est prévu lors de ma prochaine sortie
Moi parisien qui voit cela de loin, je reste cependant effaré de la bêtise humaine !!!! Des fonds saccagés par le passage des filets ou les boues rouges de Cassis. Je suis parfois dégoûtés de voir cela. :twisted: :twisted: :twisted:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Lun Déc 05, 2016 5:39 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Sep 27, 2008 12:40 pm
Messages: 10097
Localisation: LE RELECQ KERHUON 29
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
ce n'est que la partie visible, ce qu'on voit sur l'eau à chaque sortie sinon sous l'eau il y a ça

https://www.youtube.com/watch?v=b1jvmagHKc0

_________________
testeur Marlin438, esquimo16, Wahoo S Série, supernova
Le supernova : https://www.youtube.com/watch?v=x3i1-GkGhtg&t=6s
dernière vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=WaE3m7ab56s&t=6s
notre blog: http://desperadiens.e-monsite.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Lun Déc 05, 2016 6:21 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mai 30, 2013 7:54 pm
Messages: 122
Localisation: Bretagne 29 N
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Non
Dans le cas présent, c'est un particulier ?

_________________
Malibu II XL
Galaxy Alboran (V4) camo neige


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: pauvre rade de Brest
MessagePosté: Lun Déc 05, 2016 6:46 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juil 21, 2014 8:28 am
Messages: 1685
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
RELEC29 a écrit:
ce n'est que la partie visible, ce qu'on voit sur l'eau à chaque sortie sinon sous l'eau il y a ça

https://www.youtube.com/watch?v=b1jvmagHKc0


Je la connaissais celle-là, le carnage est sordide mais chapeau au gars pour sa démarche.

_________________
"Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi ça sert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !" Kaamelott, Livre IV


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com