Logo

http://pecheenkayak.fr

Nous sommes le Mar Aoû 14, 2018 10:58 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 436 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 26, 27, 28, 29, 30  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, texts)Otaries vs thons
MessagePosté: Mar Mai 15, 2018 9:00 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligence Animale : Les otaries des Galapagos chassent les thons jaunes en bandes organisées : une véritable battue subaquatique !!!

________ Vous les pékeux d’Atlantique vs avez tous vu ces vestiges de pièges à poissons en pierres qui longent la côte Ouest de notre beau pays et que l’on découvre à marée basse. Ils étaient destinés, autrefois, à retenir les poissons qui s’étaient attardés alors que la marée était en train de descendre, dans ces vasques naturelles un peu plus profondes que les fonds marins alentour. Ils étaient en forme de croissant de lune, pointes tournées vers la côte. Une fois les poissons parqués ds ces viviers improvisés et dès que les pêcheurs y avaient pied, il leur suffisait de les récupérer avec de grandes épuisettes, des paniers d’osier ou des filets à mains, voire des éperviers.
________ Eh bien, si vs avez regardé comme moi la belle série de films « La Planète Bleue » diffusée sur la 2, vs avez dû voir que le « Génie évolutif » a encore fait très fort aux Galapagos en voyant ces chasses aux thons jaunes organisées avec succès par des groupes d’otaries (sea-lions = "lions de mer" en anglais). C’est très ressemblant à la pêche que pratiquaient nos ancêtres sur nos côtes rocheuses à ceci près qu’au lieu d’attendre stoïquement que cela se passe, la technique élaborée par les otaries est hautement futée et surtout dynamique : ce sont elles qui créent l’évènement quand la faim les tenaille ou quand l’opportunité d’un banc de thons qui passe dans les parages se présente.
________ Avec quelle maestria elles canalisent le fish vers les criques et petits bassins côtiers - en jouant très probablement avec la marée elles aussi puisque cela se passe ds l’océan Pacifique - et les pourchassent et les repoussent dans leurs derniers retranchements à tel point qu’au final ils s’échouent d'eux-mêmes sur les rochers, espérant peut être atteindre un autre point d’eau et c’est là qu’elles les capturent et les dévorent. Durant tout le temps que dure la chasse, et une fois les poissons entrés dans le piège, une otarie au moins verrouille l’entrée du goulet pr empêcher toute tentative d’escapade des proies ciblées.
________ C'est un travail de cowboys, de manadiers de Camargue, de chiens de bergers experts dignes des meilleurs Border collies avec communication interactive pendant l'opération qui n'a rien à envier aux chimps qui chassent les colobes (singes),

Seal and tuna.MOV" sur YouTube – 0’45 – Thon jaune acculé criques rocher BienBien https://www.youtube.com/watch?v=3TXrB5w ... e=youtu.be « sea lion (= OTARIE), not a seal (phoque)»

Vid. 1, 0'45

Sea-lions (OTARIES) vs thons jaunes https://phys.org/news/2017-12-sea-lions ... stest.html
Sea lions use sheepdog tactics to round up tuna "Les otaries emploient des techniques de chiens de bergers pour encercler/parquer les thons ôÔ" !
https://www.thetimes.co.uk/article/sea- ... -fwgbsz0fh

http://www.bbc.co.uk/programmes/article ... nting-tuna Sea lion vs tuna fish – BBC One blue Planet II
Otaries contre thons, aux Galapagos, traduction du commentaire écrit :
DES OTARIES QUI CHASSENT LE THON :roll: !
ECRIT PAR RACHEL BUTLER, DIRECTRICE DE « COASTS ».
________ Cette histoire a vu le jour grâce à un cameraman basé en Amérique du Sud, Richard Wollocombe, qui l’avait entendue de la bouche d’un pêcheur un soir, en prenant un verre. Au premier abord il fut impossible à Richard d’admettre qu’une otarie puisse conduire et amener un grand thon océanique à se jeter littéralement hors de l’eau sur la côte rocheuse et nous avons eu bien du mal à le croire nous aussi. Nous avons toutefois accepté d’envoyer notre assistant-caméraman local, Roby Pepolas, pour tirer l’affaire au clair et s’assurer qu’il ramène (au moins) une vidéo de chasse aux thons.
________ Mais nous étions toujours très sceptiques, car la prise de vue était très vaste (au sens panoramique ? Grand angle ?) et on ne voyait pas très bien ce qui se passait ; ns n’avions pas non plus la moindre idée sur la fréquence de ce type de comportement et le fait d’en être témoins pouvait très bien être un « coup de pot » extraordinaire (et quasi unique !). Il n’existait alors aucune relation scientifique sur ce type de comportement… mais c’était là une trop belle opportunité pour que nous prenions le risque de la manquer.
________ Le pêcheur (professionnel) avait observé ces otaries dans un endroit très reculé de l’ile « Isabelle » dans l’archipel des Galapagos, à un jour de voile du port (lui-même) isolé le plus proche. Cela a pris plusieurs mois de préparation avant que ns puissions filmer la séquence, car nous devions obtenir les autorisations et organiser un campement qui devrait durer des mois sur l’ile en question.
________ La baie elle-même était assez hostile, étant recouverte par des coulées de lave dentelée au pied d’un volcan toujours en activité, sans la moindre source d’eau douce, végétation ou infrastructure d’origine humaine à des douzaines de miles ds ttes les directions. Après 2 jours de voyage, le caméraman assisté d’un drone Dan BECHAM et moi-même sommes arrivés aux Galapagos où nous avons rencontré Richard et son équipe. Nous avons commencé notre périple vers la baie isolée équipés avec tout le nécessaire de camping et matériel cinématographique ainsi que toute la nourriture en boites et l’eau potable que ns pouvions transporter.
________ Après avoir installé notre campement ns avons passé notre première nuit sous les étoiles, je n’ai cependant pas beaucoup dormi à cause des iguanes et pélicans, amicaux certes, mais envahissants qui se montraient très curieux envers leurs nouveaux voisins ! Le premier matin il y a eu du grabuge dans la baie et il était assez clair qu’une otarie avait pourchassé un thon depuis le grand large jusque dans les criques (bas-fonds): nous arrivions à peine à en croire nos yeux ! C’était un poisson énorme ! Quel soulagement que cette histoire de pêcheur (…de-derrière-un-verre !) se soit avérée exacte – mais l’action s’est déroulée si rapidement que c’était difficile de travailler sur ce qui venait tout juste de se passer.
Après la deuxième photo :
________ Au cours des jours suivants, nous avons commencé à imaginer comment à partir de la terre ferme ns pourrions filmer cet incroyable comportement. A l’aide d’un objectif très puissant, Richard a aussi appris à reconnaitre personnellement (individuellement) les otaries et à les différencier les unes des autres grâce à leurs traits de caractère. Nous avons appris à scruter l’horizon près de la partie ouverte de la baie, et lorsque nous voyions les otaries « marsouiner » nous savions qu’une chasse était en cours. Normalement (en général) il y avait une meneuse qui dirigeait et relançait la chasse et nous pouvions les entendre s’interpeller l’une l’autre un peu comme des joueurs sur un terrain de football.
________ Mais ce n’est que lorsque Dan a envoyé son drone ds les airs et que ns avons visionnée la prise de vues que leur plan de chasse est devenu vraiment évident pour nous : il y avait toujours un conducteur, qui était souvent une otarie plus jeune que nous avions nommée « Etiquette » à cause d’une tache jaune qu’elle avait sur l’une de ses nageoires. Vous pouvez ainsi la voir décoller (jaillir) et bloquer le passage du chenal le plus profond, confinant le poisson dans les bas-fonds, les autres otaries prennent alors le relais, encadrent le groupe de thons principal et le dirigent toujours vers des eaux de moins en moins profondes.
________ Au cours des semaines qui suivirent, dans cette très belle baie du bout du monde (perdue au milieu de nulle part), nous avons étés plusieurs fois les témoins de ce comportement de chasse et ds qques cas, l’otarie a forcé le thon à s’échouer de lui-même en sautant carrément hors de l’eau !! C’était merveilleux d’avoir étés les premiers à filmer un comportement entièrement nouveau pour le monde scientifique jusqu’à ce jour et cela nous amène à nous poser la question suivante : que nous reste-t-il encore à découvrir ???

Les chimpanzés aussi organisent des battues-rodéo musclées lorsqu'ils chassent les Colobes, mais eux, c'est dans la canopée que cela se passe, dans les très hautes branches, à plus de 20 m au-dessus du sol... et ils parviennent malgré tout à canaliser leurs proies dans un cul-de-sac pr les capturer et les manger !! C'est un vrai travail d'équipe où chaque participant a un rôle précis à jouer (toujours le même) et il s'y tient, c'est là la clé de leur remarquable réussite :D
Chimps vs Colobus | Deadliest Showdowns (episode 5)| Earth Unpplugged 3’16 – https://www.youtube.com/watch?v=NXW062U ... e=youtu.be NON ss-ttré.forêt tropicale du Congo à TRADUIRE (ultérieurement :? ) : texte sur image & pré-texte (Steve Backshall, deadliest shodowns)
Chimpanzees team up to attack a monkey in the wild – BBC Earth – 4’01 – TRADUIRE (plus tard aussi, DSL pas le temps :oops: :| ) https://www.youtube.com/watch?v=A1WBs74W4ik nn ss-ttré idem premier (infrarouge)

Vid.2, 3'16 Vid.3, 4'01

_______ :arrow: Tout cela n'est pas le fruit du hasard : ces animaux (otaries, chimpanzés, Orques qui assomment leurs proies en faisant claquer leurs larges queues sur et sous l'eau ds les grands bancs de poissons qu'ils ont au préalable concentrés au maximum, baleines qui chassent le krill et les harengs aux filets de bulles de gaz carbonique ; lycaons, loups, lions qui traquent leurs proies en bandes organisées etc. ) sont tous dotés d'une intelligence remarquable et si le simple instinct de chasse peut expliquer certains comportements individuels, il ne peut expliquer la mise en place de techniques aussi élaborées comme celles que ns venons de voir avec les otaries et les chimps, pr ne citer qu'eux.
________ :idea: Il y a forcément plus derrière tout ce concentré de QI, un concept général qui s'applique à des espèces aussi différentes : des grands singes dans des forêts d'Afrique centrale et des mammifères marins perdus depuis des lustres au fin fond du Pacifique à 1000 km au large de la première terre ferme (le pays de l'Equateur). :P

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) tous animaux
MessagePosté: Mar Mai 22, 2018 2:07 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Traduction comme promis de la vidéo n°2 sur 3 de mn dernier post ; la n°3 suivra rapidement :wink:...

Chimps vs Colobus | Deadliest Showdowns (episode 5)| Earth Unpplugged 3’16 – https://www.youtube.com/watch?v=NXW062U ... e=youtu.be NON ss-ttré.forêt tropicale du Congo à TRADUIRE : sur image & pré-texte (Steve Backshall, deadliest shodowns)

Traduction du pré-texte :
________ Steve Backshall analyses the hunting strategy of the chimpanzee as it tracks down and kills its prey, the Colobus monkey. Working as a team, the chimps each have a specific role to play in the hunt. And it's not easy - given all of the action takes place high up in the rainforest canopy. :arrow: Steve BACKSHALL analyse la stratégie de chasse du chimpanzé lorsqu’il traque et tue sa proie, le singe colobe. Comme ils travaillent en équipe, chaque chimpanzé a un rôle spécifique à jouer au cours de la chasse, et ce n’est pas facile étant donné que l’action se passe entièrement très haut dans la canopée de la forêt tropicale humide.
Traduction de la vidéo :
________ [C’est Steve BACKSHALL qui parle] « Bienvenue dans « confrontations mortelles » (série animale).. un groupe (pack) de chasseurs intelligents. Ceci c’est le chimpanzé ; face à lui le singe colobe. Localisation du lieu où se déroule l’action ( sur image) : forêt tropicale humide du Congo, en Afrique.|0’25|. Première étape de toute attaque : rechercher la proie. (note : les chimps sont suivis par un drone équipé d’une caméra infrarouge) « les chimps travaillent en équipe, fouillant le sol du sous-bois. Cible en vue à 20 m…au-dessus !
________ Les chimps se dispersent et prennent position, chacun à son poste. Pour le meneur de jeu, objectif : débusquer la proie ; les « bloqueurs » ou rabatteurs, piliers ou ailiers (X2) canalisent la proie vers « l’attrapeur » (le prédateur en chef), en fait celui qui est charger de la capturer. C’est lui qui porte le coup fatal. La poursuite est partie, la chasse est lancée. |1’35|. Les bloqueurs encadrent des deux côtés, prévenant toute tentative d’escapade. Le meneur charge ses proies, causant la panique. Le travail de cette incroyable équipe est en pleine évolution (dans l’action) ; regardez comment l’action se déroule. (caméra-drone thermique) Le meneur repousse les proies devant lui. L’attrapeur (ou « finisseur ») est déjà à son poste et il attend. La proie fait demi-tour (tente de revenir sur ses pas).|2’43| mais c’est un piège qui se referme sur elle, un guet apens. Il n’y a plus aucune issue possible pour la proie à partir de maintenant.

________ :arrow: Fin du commentaire concernant cette vidéo, Steve BACKSHALL continue de parler mais pour présenter en suivant d‘autres vidéos de sa série.

...pour marquer le coup et me faire excuser de ce léger différé, je rajoute cette petite vidéo, consacrée au même sujet (les chimps qui chassent les colobes en groupes organisés) surtout pr vs faire admirer l'attitude de cette petite femelle - vers la fin de la vidéo - qui vient humblement réclamer "sa part", en fait quelques reliefs du butin lors de la curie finale, au moment du partage des dépouilles. Voyez comme elle tend sa petite main comme une mendiante... et obtient gain de cause puisqu'elle a participé à la chasse !!! Touchant, non ? :P

Violent chimpanzee attack - Planet Earth - BBC wildlife" sur YouTube 3’54 https://www.youtube.com/watch?v=a7XuXi3 ... e=youtu.be

3'34

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) tous animaux
MessagePosté: Sam Mai 26, 2018 10:07 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Traduction (promise) de la vidéo n°3 du post du 15 mai 2018

Chimpanzees team up to attack a monkey in the wild – BBC Earth – 4’01 – TRADUIRE https://www.youtube.com/watch?v=A1WBs74W4ik nn ss-ttré idem premier (infrarouge)

Chimpanzees team up to attack a monkey in the wild – BBC wildlife- 4’41 DES CHIMPANZ2S FONT EQUIPE POUR ATTAQUER UN SINGE DANS LA NATURE.

Traduction : Chimpanzés… 5 mâles, ils se déplacent en silence sur le sol forestier, à l’écoute des bruits alentour.|0’18|. (Caméra de drone en infrarouge). Voici ce qu’ils recherchent : des singes colobes en train de se nourrir dans la canopée, 30 m plus haut ! Pour les capturer ces chimps ont appris à les chasser d’une manière extraordinaire. De façon silencieuse et furtive les chimps prennent position à l'aplomb, sous leurs cible. Les colobes sont légers et agiles, ils peuvent ainsi se déplacer sur les plus fines branches. Pour un chimpanzé agissant seul c’est sans espoir,( il n’a absolument aucune chance de capturer le moindre colobe)…mais ns avons affaire à une EQUIPE(entraïnée) et chacun à appris le rôle spécifique qu’il doit y jouer.|1’04|. Le meneur (le chef, le conducteur de chasse), les bloqueurs (les ailiers) et le plus expérimenté d’entre eux, celui chargé de mettre au point l’embuscade.
________ En travaillant ensemble, ils ont une chance. Le meneur fait la première levée. Un jeune chimp tout nouveau à la chasse. Son objectif est simple : grimper à l’aplomb des singes et les débusquer (les mettre en mouvement « orienté »). L’équipe suit l’affaire d’en bas et attend pr se mettre en action.| 1’43|. La chasse est lancée. Les chimps restés au sol courent immédiatement en avant des colobes, ds la direction ds laquelle la troupe a décidé de fuir. Les « bloqueurs » sont les premiers à pied d’œuvre.| localisés à 1’51 de part et d’autre de la trajectoire supposée des colobes|. Ils anticipent le parcours de ces derniers . Plus agés, plus expérimentés que le meneur, ils doivent se représenter une vue d’ensemble, plus générale de la chasse en cours pour canaliser (en entonnoir) les colobes entre eux deux.|2’05|.
________ Pendant ce temps, sur le sol, le plus futé des chimpanzés, l’attrapeur ou finisseur, est sur le pied de guerre. Son objectif : devancer les bloqueurs et les attendre plus loin devant. Il a vu les bloqueurs grimper et sait où ils vont canaliser les singes. Il monte sur un arbre, se cache et attend. A présent le piège est installé. Le meneur met la pression sur les colobes. Ils commencent à se disperser. Mais trois d’entre eux semblent toujours continuer dans le piège.|2’50|. Une ouverture dans la canopé ; les colobes semblent s’en sortir maintenant. Les bloqueurs, plus lourds, ne peuvent pas suivre dans les branches. Ils retournent au sol dans un dernier effort pour reconstituer le piège. .. et remontent (très vite) encore.
________ A présent les bloqueurs sont de nouveau « sur le terrain ». Un autre saut… directement dans l’arbre due l’embusqueur. Le piège se referme. L’embusqueur l'empoigne, il rate son coup. Le colobe tombe…directement entre les mains d’un bloqueur. C’en est fini pour lui. Pour les chimpanzés, c’est le triomphe de générations d’apprentissage. Mais vous ne pouvez pas apprendre à chasser si cela n’est pas dans votre nature. Pour tous les prédateurs l’histoire commence avec la même chose basique, élémentaire : INSTINCT, l’instinct de tuer !! Fin du commentaire de la vidéo.

Force et intelligences animales :idea: :arrow: Voici maintenant, en guise de bonus et pour en finir (provisoirement :wink: ) avec les singes, 2 petites vidéos. La première confirme l'extraordinaire force physique dont disposent les grands singes, propriété qui a souvent été décriée.... à tort, manifestement ; certains ne leur accordent "qu'une" force d'environ 30% supérieure à celle des hommes... mais essayez de lutter à mains nues contre un adversaire d'un tiers plus costaud que vous(et avec une dentition de félin en plus !!) et dites moi le résultat :mrgreen: :mrgreen: :idea: :arrow: Notez quand-même la grande prudence de ses gestes alors qu'il déplace ce gros bloc de pierre : il fait tout pr ne pas se blesser :roll: ! Quant à la seconde vidéo, c'est un orang-outan, captif lui aussi qui fait des pitreries dans une salle de spectacle coréenne. Voyez comme il dépose et renfile son vêtement :D et surtout comment il tient en équilibre sur un vélo (et un skateboard) dans un espace aussi exigu pr lui qu'est une scène dans une si petite salle de spectacle !

오랑우탄의 힘 ( Orangutan Power )" sur YouTube – 2’26 – https://www.youtube.com/watch?v=wfy0S6V ... e=youtu.be

2'26 10'31

Orangutan show in Korea – 10’31 https://www.youtube.com/watch?v=XRScFvMwRQ0

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)Jeu ds mde Anim
MessagePosté: Jeu Mai 31, 2018 8:38 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Voir jouer des animaux entre eux - ou même seuls parfois - est un réel plaisir pour l’observateur humain, mais comment un concept aussi universel, le jeu animal, qui touche pratiquement toutes les espèces sur toute la terre a-t-il pu apparaître « par hasard »… Et donc, si tel était le cas, POURQUOI ? Et surtout POUR QUI ?? Attendu que si la science et la religion sont bien d'accord sur un point c'est bien celui-ci (rappel) : l'Homme est apparu en dernier sur la Terre, longtemps après les animaux ; or il s'avère que lui seul est capable d'apprécier dans sa globalité le charme apaisant pour l'esprit et réconfortant, qui fait chaud au cœur, qu'offre le spectacle d'animaux jeunes - ou adultes dès l'instant que leurs nécessités premières sont satisfaites* - jouant entre eux. * Je pense ici en particulier aux ours polaires face aux chiens de traîneaux des expéditions scientifiques qui sillonnent l'Arctique :D mais j'y reviendrai prochainement en complément de ce post :wink:

__________________________________________________________________________________Le jeu, quand il est spontané, est un concept universel dans le monde animal
_________________________________________________________________________________________________________________XXXXX
Young Coati Escapes Hawk - Wild Brazil - BBC Earth" sur YouTube Faux titre mais jeunes coatis jouant c trognon !!! Vidéo (Brésil) démontrant l’universalité du jeu ds le monde animal – BBC, nn ss-ttré 3’49 https://www.youtube.com/watch?v=sdXBW-T ... e=youtu.be

Vidéo 1 - Oiseaux, Pie australienne jeu (cassican flûté) – Magpie hangs upside down – pie australienne se pend tête en bas pr jouer, pas de commentaire, seult le chant des pies – 0’56 – https://www.youtube.com/watch?v=EV4qZ_lgStw correct.
Vidéo 2 - Mammifères, chiens – jeu  Caught this guy playing by himself 1’40 https://www.youtube.com/watch?v=fAKS7mQTw0k petit chien qui joue tt seul avec sa balle ds le courant… superbe !!
Vidéo 3 - Lab Won’t Stop Sliding Down Snowy Hill – 0’44 – https://www.youtube.com/watch?v=9rUnc3DiYJ8
Vidéo 4 - Funny brave monkeys messes with two tigers. Jeux : un jeune gibon fait des « miches » à deux jeunes tigres : leur tire les oreilles et la queue, Super !! https://www.youtube.com/watch?v=0S-oOTzjXn8 4’46 -
Vidéo 5 - Lope, un gorille de 3 ans qui danse pour le fun, tout simplement, :P Il fait pirouette sur pirouette comme s'il avait une robe à volants :roll: :mrgreen: :mrgreen: cette vidéo a dépassé les 4M de vues sur FB !
http://www.bbc.com/news/av/uk-england-l ... goes-viral
https://m.facebook.com/story.php?story_ ... om%2F&_rdr
Dancing gorilla video from Twycross Zoo" sur YouTube LOPE 3 ans Twycross zoo – Atherstone, Leicestershire, ENGLAND – 0’31 – une version entre autres - https://www.youtube.com/watch?v=Qg681i- ... e=youtu.be (vidéo 5)
Vidéo 6 - Independant dog takes sledding into her own paws – 1’21 – https://www.youtube.com/watch?v=4q0-k8_90UM Border collie lugeur Autonome !!!
Vidéo 7 - Australian magpie playing (with puppy Jack Russell) 3’53 https://www.youtube.com/watch?v=qoaEBb4 ... e=youtu.be Pinces à linge ; Une pie australienne (cassican Flûté) qui joue avec un chiot de race "Jack Russell".

Vid 1 - 0'56 Vid 2 - 1'40 Vid 3 - 0'44 Vid 4 - 4'46 Vid 5 - 0'31 Vid 6 - 1'21 Vid 7 - 3'53

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) As de la récup
MessagePosté: Jeu Juin 07, 2018 8:49 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
INTELLIGENCES ANIMALES : Heureusement pour elle, la nature a de la ressource face à nos humaines incohérences ôÔ !!!

Vidéo n° 1 – Bernards l’Hermite et canettes en fer blanc/alu de récup en guise de coquille | Crafty Hermit Crab Finds a New Home in a Food Tin | BBC Earth – 3’52 – https://www.youtube.com/watch?v=LuwQKJCO9UQ
________ En Thaïlande, de gros Bernard-l’ermite vivant une trentaine d’années et à la croissance physique constante se retrouvent « SDF », littéralement à la rue faute de trouver des coquilles vides correspondant à leur nouveau format : les touristes qui ratissent les plages à longueur de jours en font une razzia permanente pour les ramener chez eux « en guise de souvenir »… et du coup ils ne trouvent plus de quoi se loger ; mais c’est trop risqué pour eux de vivre ainsi nus, sans aucune coquille ou carapace pour les protéger, leur chair est très convoitée par de nombreux prédateurs.
________ Alors la nuit ils vont faire leur « marché » dans les tas de détritus que les services de nettoiement locaux amoncellent çà & là sur la plage avant de les emmener vers une décharge à l'intérieur des terres sans doute… et ils se prennent des boites de conserve en fer blanc ou des canettes en alu en guise de coquille. ________ Pour eux aussi, il faut bien vivre avec son temps :mrgreen: :? !!!

________ Pour vous donner une idée de la taille que peuvent atteindre les Bernard-l’ermite velus géants à Hawaï, dans le Pacifique, regardez ce lien vidéo ôÔ ! Huge hermit crab" sur YouTube – 0’54 – https://www.youtube.com/watch?v=MKUNQ0M ... e=youtu.be … lorsqu’ils déménagent, on comprend bien qu’il leur faille de grandes « maisons » !!

Vidéo n° 2 - Dresser crab camouflage | weird nature | BBC 2’14 https://www.youtube.com/watch?v=MYyFTK0C4Nw Des crabes décorateurs qui trouvent leur vie dans une décharge sauvage sous marine et savent bien comment se grimer pourse fondre dans le paysage !!!
Vidéo n° 3 – Kéas de nouvelle-Zélande & poubelles publiques plastiques Wheelie bin raid – kea – the smartest parrot BBC nn ss ttré 2’31 Kéas : Opération « poubelles à roulettes » lourdement lestées… https://www.youtube.com/watch?v=bxoCuRu ... e=youtu.be
Vidéo n° 4 – Ecureuil des states déclipse poubelle 21. Ecureuil ouvre poubelles plastiques (déclipse) 13/01/2016 page 3 https://www.youtube.com/watch?v=CpjPa3b5SDI 1’36
Vidéo n° 5 Corbeaux de jungle Japonais & cintres de récup pr faire - Les champions de la récup  Recycling Tokyo Crows Build Their Nests Out of Coat Hangers – 2’24 – https://www.youtube.com/watch?v=tVhj2oQ ... e=youtu.be

Vid 1 - 3'52 Vid 2 - 2'14 Vid 3 - 2'31 Vid 4 - 1'36 Vid 5 - 2'24
:idea: :arrow: :arrow: Nota : si on clique dessus, le lien vidéo n°2 fonctionne normalement, malgré les apparences :wink:

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Jeu anim suite
MessagePosté: Lun Juin 11, 2018 8:29 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Le Jeu dans le monde animal - suite

Vidéo 1 : Polar bears and dogs playing et divers - JEU ANIMAL - 2’17 – https://www.youtube.com/watch?v=JE-Nyt4 ... e=youtu.be
________ Ours polaires (une fois repus :shock: :twisted: !) et chiens de traîneaux – Paradoxe de la loi et de l’esprit de la loi : il est en effet rigoureusement interdit de nourrir les ours blancs ds tous les pays bordant le cercle polaire… mais si les grands voyageurs des expéditions scientifiques nordiques ne le faisaient pas, c’est leurs chiens qui serviraient de nourriture aux grands ursidés.
Vidéo 2 : Jeune cheval jouant très habilement avec un baril en plastique dans son enclos
NOW THIS IS HORSE PLAY -VIRAHOG 0'50 https://www.youtube.com/watch?v=95XQ5Ha ... e=youtu.be EX-CEL-LENT Jeu Animal
https://www.youtube.com/watch?v=AAA9HeU ... e=youtu.be A horse play with a plastic barrel – 2’26 –
Vidéo 3 Science Bulletins : Whales Give Dolphins a lift – 1’52 – Jeu Animal https://www.youtube.com/watch?v=lC3AkGSigrA
Vidéo 4 : BOY PLAYS FOOTBALL WITH A 3 TONS ELEPHANT - 1'38 - https://www.youtube.com/watch?v=gKXhXdb ... e=youtu.be

Et enfin Vidéo 5 : Intelligence de petit animal : "Is this Mongoose Playing Dead or Just Playing? | Nat Geo Wild" sur YouTube TRES INTERESSANT : >> ♢ JEU ANIMAL – 1’57 – wrestle : lutter au corps à corps, se jeter à terre https://www.youtube.com/watch?v=BjkuMFZ ... e=youtu.be
________ Le fait de se mettre sur le dos est une invite au corps à corps, aux jeux guerriers dans la fratrie du peuple mangouste ; c’est d’ailleurs bien ce qu’ils étaient en train de faire quand le gros oiseau–intrus (un calao) est venu pointer son bec dans le secteur, sur leur terrain de jeu ! Avec beaucoup d’astuce la (ou le) petite mangouste se roule à terre devant ses pattes pour être attaquée par les autres membres de la fratrie, ramener du monde sur place et par là-même faire fuir ailleurs cet empêcheur de tourner en rond :mrgreen:

__________________________________________________________________________ Vidéo n°5 - 1'57

Jeu Animal :arrow: Gorilla Dad & Kid Play Tag (« cache-cache »)- 0’29 – https://www.youtube.com/watch?v=Dx5ZlSb ... e=youtu.be
:arrow: Gorilla and toddler (bambin) play peek a boo (« coucou ») at Colombus Zoo 1'04 https://www.youtube.com/watch?v=q6XzwpY ... e=youtu.be
279. Chèvres en équilibre – goats balancing on a flexible steel ribbon – 1’10 (10 462 645 vues) Gé-nial : le JEU ds le monde animal chêvres jouant en équilibre sur un large ruban d’acier souple – 1’10 – https://www.youtube.com/watch?v=58-atNakMWw (Rappel vidéo récente).
+ :idea: à rapprocher de "falcon aerobics", après la naissance des petits. Rappel (récent): acrobaties aériennes d'un couple de faucons une semaine après la naissance de leurs petits 4’55 https://www.youtube.com/watch?v=LofL58w ... e=youtu.be :P
Même esprit : Cute Baby Goats Compilation || CFS – 2’55 – https://www.youtube.com/watch?v=QL6Ws4i07is (10 M de vues)

Vid 1 - 2'17 Vid 2 - 0'50 Vid 3- 1'52 Vid 4 - 1'38

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) SERRES 1
MessagePosté: Lun Juin 18, 2018 12:38 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales - Même les animaux doivent faire usage de raison pour survivre, sinon... :evil: !
:arrow: Les serres des rapaces : une arme redoutable mais à doubles tranchants qui, si elle est utilisée sans aucun discernement, peut très bien se retourner contre eux au point de les piéger et même leur être fatale :? .


Vidéo 1 - "A bird of prey's deadly grip (la prise mortelle d'un oiseau de proie) - The Wonder of Animals: Episode 12 Preview - BBC Four" sur YouTube – 1’21 – https://www.youtube.com/watch?v=fp5svoq ... e=youtu.be Tendons crantés, prise sécurisée… même si les muscles des pattes sont relâchés !! ].

Traduction de cette incontournable et superbe vidéo n°1 : Ses serres recourbées fonctionnent comme des hameçons (ou des crocs à congres) ; grâce aux coussinets sensitifs sous ses pattes, il sait quand il faut fermer (ses serres). Des ardillons, des petits picots situés sur le fond de ces pieds les aident à empoigner ferment et à assurer leur prise sur leurs proies. Et une fois que l’agrippage est ferment réalisé, les serres sont réellement verrouillées (note : comme une pince BLOCK ou pince-étau utilisée couramment ds les ateliers de métallerie et chantiers navals). Pour arriver à ce résultat, ils utilisent des tendons situés dans leurs pattes.|croquis animé à partir de 0’46|. Ces derniers sont canalisés ds des gaines ; mais tendons et gaines ont de fines arêtes/stries tout le long de leur surface. Quand le muscle se contracte, deux séries de micro-dents s’entre bloquent comme un cliquet à rochet.|1’20|. Clipsant les serres en position fermée. L’aigle est à présent en mesure de maintenir une énorme pression sur ses griffes… même lorsqu’il relâche et détend les muscles de ses pattes. [note : c'est comme s'il avait passé des menottes à sa proie ; leurs deux corps sont momentanément totalement solidaires ... avec les risques que cela peut comporter :? ]

Vidéo 2 - Golden eagle health exam (Check up à hauts risques chez le véto pour aigle royal)– 4’12 – https://www.youtube.com/watch?v=Hm7cZ56fUKY serres impressionnantes réflexe de verrouillage alors qu'il a les yeux bandés : coup de serpe « létal » au juger !!

Vidéo 3 - Full HD High Speed Movie – Eagleowl – Photron SA2 – 0’45 – https://www.youtube.com/watch?v=37MNE8tOBG4 - Gros plan magnifique sur la méthode de verrouillage des serres d'un Hibou Grand Duc – cercle complet en 6* « branches » écartées entre elles de 60° et qui se referment toutes sur le centre : imparable !! (* 6 "branches" ou doigts si l’on tient compte que le pouce et l’index, diamétralement opposés lors de l’attaque, ne comptent que pour 2 doigts au lieu de 4).

Vidéo 4 -Vídeo completo - garza se intenta robar la comida y el aguila se venga - las aguilas no se dejan" sur YouTube – 1’25 – aigle captif vs aigrette téméraire empogne bec à travers grillage au zoo :shock: ! Par chance la conicité de son bec permet à l'échassier de s'en sortir indemne...mais de justesse. https://www.youtube.com/watch?v=3duFlrF ... e=youtu.be Si c’était un pygargue (emblème d’Amérique), on dirait de lui que c'est « la gâchette la plus rapide de l’Ouest » - :D :mrgreen:
:arrow: autre version : Caged Eagle catches Crane" sur YouTube QI + super réflexe – 0’12 – https://www.youtube.com/watch?v=U0nAfwQ ... e=youtu.be Un aigle hyper réactif dans sa cage. Une poigne d’acier, heureusement pour l’aigrette que son bec soit conique, donc facile à dégager sur une légère traction. Mais l’aigle n’est-il pas venu manger son bout de viande très près de la clôture précisément pr attirer la convoitise de l’échassier maraudeur, spécialiste notoire du vol à l'étalage :mrgreen: et le piéger pour améliorer qque peu son ordinaire (au moins avec la tête et le cou de la voleuse) ? Cela ne vs fait-il pas penser au tt premier sujet sur l’Intelligence Animale, posté le 5/11/2015, page 1 donc, avec cet orque de delphinarium qui régurgite un poisson fourni par ses soigneurs devant un groupe d’aigrettes avides afin d’en capturer une pour changer un peu son menu et en améliorer l’ordinaire ?

Lien vidéo seul, pr l'instant - Aigle royal qui se "plante royalement", lamentablement, sur chamois ou isards : l'avantage des SERRES (autobloquantes) peut parfois devenir un piège si l'oiseau manque de discernement dans le choix de ses cibles et surtout des circonstances de son attaque. 1’34 – https://www.youtube.com/watch?v=-D5v1OC ... e=youtu.be Version espagnole : je n'indique ici que le lien afin que vs puissiez consulter cette extraordinaire vidéo sur You Tube mais ce haut fait, rarement observé ds la nature, fera l'objet de mn prochain post en complément de celui-ci (il est déjà prêt :) :wink: ).

Vidéo 5 - Fierce Battle between Kestrel and Jackdaw" sur YouTube (Âpre bataille entre un faucon crécerelle et une corneille pour savoir qui aurait la jouissance du nichoir aménagé par l'Homme :shock: :shock: ) regardez les pattes de la corneille qui maintient fermement la serre du faucon crécerelle au poignet pr l’empêcher de nuire ôÔ !!! Et qui en profite pour piqueter copieusement les doigts de serre ainsi emprisonnés :evil: Pure technique de close combat :D menottage efficace dès les premiers contacts – 4’16 – https://www.youtube.com/watch?v=EzLADnL ... e=youtu.be

Vidéo 6 - Master of the sky : Owl vs wolf | Super Powerd Owls | BBC Earth – 2’02 – Snowy owl = Harfang des neiges au nid Serres à l’envers vs gua ou pétrel et bourre qui vole ds le pelage du loup contre-attaqué!! https://www.youtube.com/watch?v=RG8gxHwgTlQ

Vidéo 7 - Bird of Prey Attacks Baby Seals | World's Deadliest" sur YouTube SERRES utilisée à bon escient, en défense et en attaque – 3’45 – https://www.youtube.com/watch?v=Ugxq3yL ... e=youtu.be

Vidéo 8 - Keen-eyed killer | Brazil (La tueuse aux yeux perçants : la Harpie de la jungle du Brésil) – 1’39 – https://www.youtube.com/watch?v=eZiReWItEug BienBien en slomo !! Les serres les plus puissantes tu monde. Elle peut transporter en vol une proie équivalente à sn propre poids. Superbe prise de vue en slo-mo et de face, serres ouvertes en gros plan ; au final elle vient juste casser une branche feuillue pour rafraîchir ses petits au nid !!!

Vid 1 - 1'21 Vid 2 - 4'12 Vid 3 - 0'45 Vid 4 - 1'25 Vid 5 - 4'16 Vid 6 - 2'02 Vid 7 - 3'45 Vid 8 - 1'39

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) SERRES 2
MessagePosté: Ven Juin 22, 2018 3:27 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Verrouillage mécanique des serres d’un rapace : une arme à doubles tranchants qui, si elle est mal utilisée, peut très bien se retourner contre l’oiseau lui-même et le mener tout droit à sa perte.

[RAPPEL - "A bird of prey's deadly grip - The Wonder of Animals: Episode 12 Preview - BBC Four" sur YouTube – 1’21 – https://www.youtube.com/watch?v=fp5svoq ... e=youtu.be Tendons crantés, prise sécurisée… même si les muscles des pattes sont relâchés !! Il s'agit de la vidéo n°1 de mon dernier post, celui du Lun 18/06/2018].

Traduction de cette vidéo : Ses serres recourbées fonctionnent comme des hameçons (ou des crocs de bouchers ou à congres) ; grâce aux coussinets sensitifs sous ses pattes, il sait à quel moment il faut refermer ses serres. Des ardillons, des petits picots situés sur le fond de ces pieds les aident à empoigner fermement et à assurer leur prise sur leurs proies. Et une fois que l’agrippage est effectif et proprement réalisé, les serres sont réellement, littéralement verrouillées (note : comme une pince BLOCK ou pince-étau utilisée couramment ds les ateliers de métallerie et chantiers navals). Pour arriver à ce résultat, ils utilisent des tendons situés dans leurs pattes.|croquis animé à partir de 0’46|. Ces derniers sont canalisés ds des gaines ; mais tendons et gaines ont de fines arêtes/stries tout le long de leur surface. Quand le muscle se contracte, deux séries de micro-dents s’entre bloquent comme un cliquet à rochet.|1’20|. Clipsant les serres en position fermée. L’aigle est à présent en mesure de maintenir une énorme pression sur ses griffes, même lorsqu’il relâche et détend les muscles de ses pattes. [note : c'est comme s'il avait passé des menottes à sa proie ; leurs deux corps sont momentanément totalement solidaires ... avec les risques que cela peut comporter :? ]

Vidéo 1 - Attaque de rapace complètement ratée : CE TITRE EST BIDON, « POMPE A CLICS » (627 000 vues) avec titre racoleur : « La plus belle attaque d'aigle du monde, sublime" sur YouTube… tu parles !! :shock: :shock: ?!? C’est en fait l’attaque la plus ratée qui soit :mrgreen: :twisted: . Piégé de manière irréversible par ses propres serres tant que dure l'action, l'aigle a bien failli se casser une aile, une patte ou même tt simplement des griffes ou des doigts, ce qui aurait signifié pr lui la mort à court terme – 1’53 – d’ailleurs rien ne prouve qu’il ait été encore en mesure de voler après cette spectaculaire dégringolade en forme de long roulé-boulé avec un lourd chamois/isard lui roulant dessus tel un rouleau compresseur à plusieurs reprises sur cette pente rocailleuse et abrupte jonchée d’éboulis contondants ôÔ !!! https://www.youtube.com/watch?v=WcR7kCC ... e=youtu.be

:idea: C'est un peu comme si la pauvre bestiole s'était retrouvée brutalement précipitée dans une machine à laver avec des grosses billes d'acier ou dont le tambour serait parsemé de demi-boules de pétanque fixées en relief sur la paroi... ça laisse forcément des traces quand ça s'arrête :evil: :? !

Vidéo 2 – Autre attaque d’aigle royal, mais intelligente et réussie celle-là : Aguila real, captura de un chivo (bouc) de cabra montesa – Felix Rodriguez de la Fuente – le jeune bouc de chèvre de montagne est saisi par une patte, attiré puis relâché dans le vide et il se tue tout seul après une chute vertigineuse, sans aucun risque pour l’oiseau qui n’a plus qu’à sz poser près de la carcasse pour passer à table.– 1’00 – nn ss-ttré - https://www.youtube.com/watch?v=ukCfbm9xuHw

Vidéo 3 - EHYILT aguila y cabra.avi 1’37 https://www.youtube.com/watch?v=p4_1wJ7YFsw Bien : autre attaque d’aigle royal intelligente et réussie. Un chevreau broutard sauvage est agrippé par la tête et maintenu « pendu » les pattes dans le vide longtemps… la vidéo semble vouloir dire qu’il plane puissamment en retenant (…et avec quelle force !) sa proie jusqu’à son aire où se trouvent sa femelle et ses aiglons. Bon, pourquoi pas ? Mais méfions-nous des montages car les vidéos 2 et 3 ont la même entrée en matière : l’aigle fait irruption en contournant le flan de la montagne (vers le côté droit de l’écran) et fond sur sa proie serres en avant, c’est au moment de basculer cette dernière dans le vide que la suite de la vidéo change. Comme il s’agit du même auteur, c’est son droit après tout, si l’esprit est respecté.

Vid 1 - 1'53 Vid 2 - 1'00 Vid 3 - 1'37

Vécu : Voici comment on pouvait aisément se procurer un faucon ou un petit rapace au Cameroun (Afrique), il y a quelques décennies, avec simplement un poussin, une résille et un fil de pêche... à proximité immédiate d'un poulailler (c'est la partie la plus encombrante du piège :mrgreen: :mrgreen: ). Peut-être que cela se pratique toujours ds les campagnes reculées de là-bas ??

________ Pour illustrer ce qui se passe ds la vraie vie, la manière dont fonctionnent en live, sur le terrain, les serres chez les rapaces, je vais vs relater brièvement un fait qui m’a été rapporté d’Afrique il y a bien des lustres, ds ma lointaine jeunesse, par un copain de lycée qui arrivait tout droit du Cameroun où son père fonctionnaire avait été nommé en poste pendant plusieurs années (… et donc où il a partiellement grandi). Nous étions alors de grands ados, des « teen-agers » lui et moi et avions déjà développé, chacun de notre côté, une grande passion pour tt ce qui touche à la chasse, la pêche, la nature et au monde sauvage en général.
________ La pratique de la fauconnerie (chasse à l’aide de rapaces dressés) étant apparemment répandue – à l’époque du moins – dans ce pays, les « indigènes » ou chasseurs locaux (aussi bien « blancs » que « noirs ») avaient élaboré une technique très particulière pour se procurer des petits rapaces vivants, sans les blesser, à des fins de dressage en vue de leur apprendre à chasser pour l’Homme.
________ Après avoir longuement observé qu’un rapace en vol ne pouvait pas relâcher facilement la proie qu’il avait saisie ds ses serres, toute son énergie étant monopolisée par les muscles de ses ailes, et, qui plus est, l’effort de vol étant accru par le poids de l’animal transporté, ils ont eu la géniale idée de laisser courir en apparente liberté un poussin ou un très jeune poulet (hélas pour lui condamné d’avance puisque sacrifié à terme, lors de l'attaque du rapace :? ) aux abords immédiats d’un poulailler « en activité », avec des volailles dedans … en prenant bien soin de l’emmailloter dans un filet résille (comme celui des dames d’autrefois, celui qu’elles utilisaient pr maintenir leur coiffure en place mais sans que cela se voie trop), en laissant libres toutefois les pattes pr qu'ils courent et leurs embryons d'ailes pr que leurs mouvements volontairement provoqué soit visible de très loin ; il suffisait ensuite de contrôler les allées et venues de l’animal leurre ou « appelant » à l’aide d’une ficelle discrète, ou mieux d’un fil de pêche en nylon suffisamment fort.
________ Le petit rapace (faucon crécerelle, hobereau, voire le faucon pèlerin ou l’épervier) qui vient marauder autour du poulailler ne peut en aucun cas résister à la tentation de s’approprier au plus vite (… eh oui, la concurrence est dure ds ce milieu) de cette proie facile, isolée et tendre à souhait : il fond dessus, la transperce de ses serres, l’agrippe ferment et reprend derechef la voie des airs, vers son nid ou pr aller se poser plus loin afin de savourer tranquillement sn butin… mais c'est trop tard, il est pris : il suffit alors de le ramener à soi sans à-coups, comme un poisson que l’on ramène avec une ligne à main et de le saisir avec précaution avec un linge ou un gant de cuir et de lui dégager les serres dont les griffes l’ont auto-piégé comme 8 hameçons entrelacés à la fois dans la résille et verrouillés ds les chairs de l’animal sacrifié, et le tour est joué. C'est assez barbare pour le volatile qui sert d'appât vivant, mais redoutablement efficace.

:idea: Le rapport, le lien que je vois entre la vidéo de l'attaque ratée de l'aigle sur le chamois ou isard et la technique que je viens de vs décrire (celle du poussin vivant utilisé comme appât), c'est que c'est apparemment la dynamique de l'action qui entraîne le verrouillage/blocage des serres. Pour le chamois c'est la dégringolade vitesse grand V, entrecoupée de roulés-boulés d'enfer sur le pan rugueux de la montagne / Pour le petit rapace d''Afrique c'est la traction constante que le piégeur exerce sur le fil qui ramène l'oiseau à lui : ds les deux cas la préoccupation majeure des oiseaux de proie c'est de battre des ailes comme des dératés pr essayer de se dégager du piège qui se précise sur eux et la totalité de leur énergie est focalisé sur cette urgence vitale et incontournable :? Ils font littéralement un blocage, tant au plan psychologique que physique (mécanique) ; ils sont pratiellement tétanisés en quelque sorte :|

:idea: Voici ce qui se fait aujourd’hui : Good Style Falcon Hunting : titre anglais 3’23 – « La bonne façon de se procurer un faucon » [note : attention aux législations en vigueur selon les pays concernés !!!] https://www.youtube.com/watch?v=jxfbSmhkX8A méthode soft, en utilisant les grilles de protection d’un vieux ventilateur électrique, bardé de petits lacets transparents en nylon :mrgreen: Deux moineaux comme appelants, qui seront terrifiés, certes, mais pas blessés du tout, et le faucon non plus :? :)

:idea: :idea: :arrow: Allez,parce que c'est vous :D , encore une petite pr le WE (Vidéo 4) : regardez cette magnifique attaque d'un aigle pêcheur (Pygargue Blagre en Mer de Chine) qui se délecte de serpents marins venimeux qui tueraient net un plongeur humain. La vidéo montre l’île aux serpents, un haut-lieu de la reproduction locale pr l'espèce. La concurrence est rude pr les reptiles qui sont constamment en quête de nourriture... mais doivent remonter régulièrement à la surface pr respirer... c'est précisément ce qu'attendent les aigles, l'astuce technique étant pr eu de faire coïncider au mieux leur prise d'air avec l'attaque. INTELLIGENCES ANIMALES malgré tout : voyez que les serpents, conscients de leur vulnérabilité à ce moment-là ne traînent pas en surface... la preuve ? l'aigle les saisirait directement à la tête à tous les coups, ce qui lui éviterait bien des risques de se faire piquer par le serpent, morsure qui pourrait lui être fatale ; mais si rapide que soit l'oiseau, le serpent a déjà entamé sa redescente vers ses repaires préférés au fond de la mer quand il est saisit, beaucoup plus loin sur son long corps effilé.
________ Eagle vs toxic snake | Worlds Deadliest – 3’12 – https://www.youtube.com/watch?v=s-sHY1zSA2I  Pygargue Blagre à ventre blanc contre serpent de mer très venimeux.

___________________________________________________________________________________________ Vid 4 - 3'12

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Tas d-Os
MessagePosté: Mar Juin 26, 2018 1:32 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Le tas d’os sur la grève
Ou bien l’Aigle Pêcheur* et Le Grand Saumon (* ou Pygargue, le « Bald Eagle » des anglais)


Un pygargue royal, emblème d’Amérique,
Aigle pêcheur géant des contrées désolées,
Maraudant au zénith sur son bief préféré,
Prit pour cible un - trop grand - saumon d’Ouest-Atlantique.

______ L’embrochant en piqué de huit dagues d’airain,
______ Il pensait bien le bougre au nid curer sa bête…
______ Ses coups d’ailes rageurs, ses efforts furent vains :
______ Il n’avait - fors l’assaut - point prévu de retraite. :?

Et plus il brassait l’air plus ses serres enserraient
Cette hydre colossale qui sous l’eau bouillonnait…
Affrontement dantesque, chocs hyper vi-o-lents :
Le pays algonquin vit lutter ses Titans.

______ Meurtri, lardé à vif, dans un élan superbe
______ L’étalon migrateur, maître des vives eaux,
______ Explosant la surface en kyrielles de gerbes
______ Sonda vers les abysses - l’aigle ancré sur le dos ôÔ !

C’est ainsi qu’ils périrent : entravés l’un par l’autre,
L’empalé moribond noyant son assaillant.

Si l’on veut de Raison se faire ici l’apôtre
Disons qu’il est prudent de tout peser avant …
…De foncer corps et âme dans une âpre bataille
Aux limites extrêmes de nos capacités ;
Où est donc dans ce jeu la chandelle qui vaille ?
Ou qui peut être sûr de toujours assurer :roll: ?

A force de frapper sans cesse les ventres mous,
On peut surestimer sa force et son éthique…
Jusqu’au jour où se trouve calé là, devant vous
Un sac d’os bien trempés…dès lors tout se complique !

______ Les carcasses entassées sur la grève, longtemps,
______ Dirent le prix à payer quand se plante un puissant :

______ La semence avorta dans les flans du Saumon…
______ …Mais sur l’aire désertée, qu’advint-il des aiglons ?

Roland Poirier, (Alias « Caadix d’Est 33 » pr le forum de la PEK 8) )
Gironde, Novembre 2011

Note : Ce poème m’a été inspiré par un fait divers animalier relaté à l’époque par une émission télévisée consacrée à la faune (forcément sauvage) du Grand Nord "Canado-américain" :mrgreen: , précisément : la découverte sur les berges d’un gros cours d’eau des squelettes imbriqués l’un dans l’autre d’un pygargue et d’un grand saumon : l’image étant trop parlante, je n’ai pas su résister :oops: :mrgreen: :lol:
:idea: :arrow: _______ Je voudrais rajouter, en rapport avec notre sujet phare, l’Intelligence Animale et plus particulièrement en ce moment avec les serres des rapaces, qu’il me semble assez évident – en constatant à quel point ils (les rapaces piscivores, mangeurs de fish) galèrent parfois avec de trop grosses proies sur les vidéos du Net – que, s’ils en avaient la possibilité, ils seraient trop contents de lâcher prise quitte à aller se quérir un autre poisson moins vigoureux & énergétiquement plus abordable c'est-à-dire représentant pr eux beaucoup moins de risques lors de la chasse. Mais ensuite, lorsqu’ils ont réussi malgré tout, en ramant comme des forçats, à regagner sains et saufs la terre ferme, même s’ils sont exténués ils finissent par consommer quand-même leur proie puisqu’elle est toujours là et ne se privent pas d’un repas substantiel et reconstituant hautement mérité.
_______ Avant d’avoir planté leurs serres dedans, ils ne savent jamais, vu du ciel, sur quoi ou qui ils vont réellement tomber ni sur l’état et la forme physique de la victime qu’ils ont ciblée ; c’est en quelque sorte la pochette surprise à chaque séance de chasse, avec tous les aléas que cela implique pr eux. :?

voici comme d'hab qques vidéos pr étayer mn propos :D :
Vidéo n°1 - Idéalement voilà comment cela devrait se passer cselon dans la préparation mentale du plan de chasse, ce qu’il prévoit ds sa tête avant de passer à l’action Bald Headed Eagle catches Salmon 0’51 https://www.youtube.com/watch?v=hecXupPpE9o Après il y a parfois la dure réalité de terrain et tout est différent, il lui faut alors composer avec … et vite !!
Vidéo n°2 - A hawk dived into the water from the sky and caught a fish – 1’24 – Voilà la taille de ce que recherche plutôt un balbuzard en temps normal : https://www.youtube.com/watch?v=2MB94HZhlsU
Vidéo n° 3 - Bald eagle catches fish and swims with it to shore – 3’22 – ss-ttré https://www.youtube.com/watch?v=2fKtcBCL9Lw amerrissage forçé manifestement pas prévu au programme… mais bon, un bon « tiens ! » vaut toujours mieux que deux «…tu l’auras… » !!
Vidéo n°4 - Osprey / Balbuzard (a fish hawk) drags bass out of water. Incredible ! 0’25 – https://www.youtube.com/watch?v=IU-bjaxVtxs … peut-être à cause du verrouillage des serres ??
Vidéo 1 - 0'51 Vidéo 2 - 1'24

Vidéo 3 - 3'22 Vidéo 4 - 0'25


Vidéo n°5 - pr le fun :arrow: Voici peut-être la raison qui les amène parfois à des prises de risques inconsidérées : Bald Eagle struggles to get massive fish to nest/Pygargue qui galère pr ramener un gros poisson au nid ; Notez la technique d’approche de son "héliport" perso (son aire) très intelligente au final :P !!! Ss-titré – https://www.youtube.com/watch?v=QkwFHhuecmw - 10min 24.

_____________________________________________________________________Vidéo 5 - 10'24

Autres liens vidéo :
:arrow: Bald eagle swimming after too large of a catch – Alaska – Pygargue nageant après avoir attrapé un poisson trop gros (pr lui) 0’48 – c’est le même aigle que la vidéo n°3, du moins la même espèce, mais vs noterez qu’ici on ne voit que du blanc sur le plumage de sn dos, ce qui est normal ; alors que sur l’autre on croit distinguer comme une queue rousse dans l’eau mais c’est en fait la couleur du gros poisson harponné qu’il traîne intelligemment en surface car cela lui demande ainsi nettement moins d’efforts pour nager. Regardez-bien c’est exactement la couleur du poisson qu’il est sur le point d'échouer. https://www.youtube.com/watch?v=UMft3Ny7hFk
:arrow: Eagle catching his dinner !! [Un aigle (pygargue) se procurant son repas] – 1’56 – https://www.youtube.com/watch?v=Sw-9-pYDt3E Voilà une affaire nettement plus maîtrisée : amerrissage & dérive contrôlés, bien dans le sens du fil de l'eau pr aboutir à un rocher affleurant la surface du courant afin de reprendre rapidement pieds/pattes et pouvoir aussi se restaurer tranquillement en suivant.

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Dernière édition par Caadix d'Est 33 le Mer Juil 04, 2018 8:12 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)MudDauberWasp
MessagePosté: Mar Juil 03, 2018 1:02 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Tout s’explique ! Voici le pourquoi du comment des lieux d'implantation des "cocons d'argile" des guêpes maçonnes.

_____>>> Plusieurs guêpes maçonnes ont fait très récemment leurs nids sur l'épais rideau de la fenêtre de ma chambre, pièce dont la hauteur équivaut à un petit 3ème étage aux standards actuels (plafonds à 2.5m)...et ce ds une rue passante et, qui plus est, en ville. Facile pr elles par les temps qui courent (canicule) car la fenêtre reste ouverte quasiment en permanence en recherche de qque fraîcheur/courants d’air. J'ai d'abord décollé 2 nids contigus construits simultanément en une journée, très beaux et bien faits, couleur d'argile verte au tout début puis 'terre de Sienne"/sépia quand ils sont devenus secs. Le deuxième jour un autre nid avait été comme copié/collé & scotché au tissu à proximité...et deux candidates pondeuses (pourtant réputées "solitaires") faisaient la queue – une sorte de sit-in pacifique mais déterminé – ds l'embrasure de le fenêtre, attendant manifestement que je m'éloigne un peu pr pouvoir se mettre au travail. :? :mrgreen:
_____ >> La question que je me suis alors posée, c'est "POURQUOI un tel engouement pour cette pièce si haut perchée, l'une des plus hautes de l'immeuble ds lequel je vis ? Notez que je suis habitué à elles car tous les ans ces remarquables demoiselles bâtisseuses - inoffensives pr l'Homme, mais un peu envahissantes quand-même - viennent me rendre visite ; c'est la première fois cependant qu'elles jettent leur dévolu sur mes tentures, juste à l'entrée du local donc, côté rue.
_____ Et l'explication - passionnante - eh bien je l'ai trouvée en consultant le "cahier des charges" de l'espèce. En fait elles commencent toujours par un repérage minutieux, méthodique des lieux afin de déterminer un endroit suffisamment riche en proies potentielles susceptibles d'être emmagasinées/stockées ds leurs loges d'argile, leurs jarres, leurs granges/greniers de terre destinés à nourrir leurs rejetons en devenir. Très écolos, elles sont accros au commerce de proximité et optent carrément pr un approvisionnement au plus près possible de leurs « stocks vivriers pour papooses » :D .
_____ Lorsqu'elles entreprennent de construire la chambre du nourrisson*, elles commencent toujours par poser les fondations – assise verticale d’abord puis en commençant toujours par le bas - sur un support qui leur parait fiable & sur lequel leur mortier a des chances d'adhérer au mieux, très près (comme ns l'avons vu) des proies qu'elles ont l'intention d'y stocker pour le « bébé » qui arrive. Ensuite elles posent des « rangées de briques » d'argile salivée successives qu'elles amènent par voie aérienne sous la forme d’un mortier pré-dosé ***et par leurs propres moyens sur le chantier, coincé entre leurs mandibules et leurs pattes avant sous forme de boules, de micro-billes : charges héliportées et merveilleusement bien contre-balancées au cours du vol grâce à leur abdomen considérablement déporté vers l’arrière au bout d’une très longue taille qui n’est pas sans évoquer le cou à rallonge, aux cervicales volontairement disloquées des « femmes girafes » d’Afrique et de Birmanie :shock: :shock: :shock: ! Mais sans cet allongement, pr la taille de la guêpe, elle ne pourrait pas faire le contrepoids de la boule de glaise aussi facilement ni se contorsionner à sa guise ds les moindres recoins lorsqu'elle maçonne ses nids :roll: :!: :!:
*** mortier pré-dosé : Ben oui, tout bon bricoleur, ouvrier manuel ou artisan sait que pour faire un bon mortier qui tienne la route et soit solide dans le temps il faut un dosage bien équilibré en eau, chaux ou ciment … et sable ; pour elles c’est facile, la formule idéale est déjà pré-inscrite ds leur code génétique, profondément gravée ds leur ADN. :P
>>> *Un seul œuf est pondu par cocon de terre, mais il y aura à bord tte la nourriture nécessaire pr l'amener à maturité et bien démarrer ds la vie...après, "vogue la galère" : encore un animal orphelin qui devra tt apprendre seul ds sa courte existence en ce fiant uniquement sur l'observation et les prodigieuses informations que le Grand Hasard a pris soin de ciseler ds son ...code génétique, son ADN. perso.
>>> * Notez bien que ds la gestion de leur petite entreprise, il est infiniment plus aisé pr elles de gérer la mase de leur boule d’argile salivée qu’elles sont en mesure de calibrer et d’équilibrer au plus juste, que le poids et l’encombrement des plus ou moins grosses araignées collectées au hasard des rencontres lors de leurs maraudes opportunistes ; d’où leur choix de bâtir près des araignées pr leur faciliter la tâche : le mortier peut venir de bp plus loin, lui n'est pas un problème.
>>> La matière première de leur remarquable industrie, les boulettes d'argile, elles vont se les confectionner au bord des flaques d'eau en train de s'assécher, après une averse, ou bien au bord d'un ruisseau, d'un étang ou d'une mare... ou de la rivière tt simplement (chez nous elle coule à env 200 m), en prenant soin, bien sûr, d'y additionner, sa propre salive.
________ Maintenant pour ce qui est des araignées-fourrage, ns en avons effectivement beaucoup sur la façade, à la fois à cause de la proximité immédiate d'un gros réverbère municipal qui attire, le soir venu, un grand nombre d'insectes et donc leurs prédateurs privilégiés : les araignées. Mais aussi parce que celles-ci se retrouvent de toute façon au niveau des gouttières par simple effet de ballooning, système de migration des très jeunes araignées au bout d'un brin de fil de soie hyper-léger qui leur sert de parachute ascensionnel ; pr illustrer cette disposition de la nature, laissez-moi vs conter brièvement cette anecdote : un certain WE que l'une de mes filles était venu passer avec nous accompagnée de ses enfants, à la belle saison, j'ai remarqué en les raccompagnant à leur voiture, vitres baissées au moment du départ une petite araignée (une diaée voûtée, les pattes en croix) qui pendouillait au bout d'un fil de soie accroché à la partie supérieure de la portière ; j'ai donc décroché de fil, avec l'araignée au bout, et j'ai voulu le balancer par terre, derrière moi, vers le coin du trottoir afin qu'elle aille continuer par là le reste de son existence... mais elle n'a jamais atteint le sol !!! :shock: :arrow: à ma grande surprise un courant d'air chaud, un "thermique" généré ss doute par le macadam surchauffé qui s'était créé le long du mur l'a emportée rapidement vers le toit et elle s'est retrouvée 3 étages plus haut accidentellement arrimée là, sur le bord de la gouttière, juste au-dessus de ma fenêtre de chambre, dans un secteur déjà naturellement farci de toiles d'araignée en tous genres... de temps en temps je les arase, mais elles ne tardent guerre à retisser de nouvelles toiles :mrgreen: :lol: ... Mais voilà pourquoi "mes" guêpes étaient là et c'est aussi la raison pr laquelle les martinets noirs et les hirondelles patrouillent en permanence par d'interminables allées et venues commentées avec force petits cris stridents (très agréables) en faisant la tournée des avancées de toit. Des fois on aurait l'impression qu'ils se sont scratchés sur le mur, vu qu'il n'y a pas de trou donc de nid, mais non, ils sont venu simplement cueillir au passage, au gré de quelque anfractuosité & avec une belle dextérité une araignée ou un insecte pris ds sa toile et ils reprennent aussitôt leur vol, là où ils l'avaient interrompu 8) . :D

Rappel : Au cours de sa brève existence une guêpe maçonne aura pondu en tout et pour tout une quinzaine d’œufs... elle aura bâti par conséquent 15 cocons d'argile. C'est une bonne mère en fait, elle lègue à chacun de ses 15 petits un appartement complet (un petit studio, certes, mais "clés en mains" et tout confort) et il y a tout ce qu'il faut dans le frigo pour qu'ils puissent se débrouiller tous seuls et parvenir sans problème jusqu'à l'âge adulte. C'est pas beau ça :P ? Une caisse de prévoyance qui a pris l'écureuil pour emblème aurait très bien pu, avec bonheur et logique, s'appeler "La Guêpe Maçonne", non ? :wink:

Vidéo n° 1 Mud Dauber Wasp Making Nest HD – 2’14 The Organ Pipe Mud Dauber etc… long pré-texte anglais intéressant à traduire ultérieurement – https://www.youtube.com/watch?v=YJ1ugW2 ... e=youtu.be remarquez le bel équilibre en vol avec la boule de mortier calée entre les mandibules et les pattes avant, et la façon dont elle lisse parfaitement l’intérieur du nid au fur et à mesure de sa construction avec ses antennes qu’elle a la faculté d’arrondir en volutes comme de parfaits instruments de lissage ôÔ !
• Vidéo - Guêpe maçonne (sceliphron) – 7’15 – https://www.youtube.com/watch?v=DP7ianeUy_4 ressemble au pompile, super technique : maçonne avec la tête, les antennes les pattes et la queue !! :idea: C’est un type de pompile mais non terrestre
Vidéo n° 2 See a wasp build a nest up close – 3’31 LES FONDATIONS SUR LA GAZE DE LA MOUSTIQUAIRE (RIDEAU ANTI-INSECTES) SONT VERTICALES Ôô Equilibre parfait en vol avec charge de mortier, travail de lissage des antennes en position arrondies (volutes) ! https://www.youtube.com/watch?v=onjB9l3 ... e=youtu.be Superbe vidéo
Vidéo n° 3 inside a mud dauber wasp nest 0'44 !!!! Que trouve-t-on à l’intérieur de ces cocons de terre ? Plusieurs araignées zombifiées + l’œuf de guêpe qui deviendra larve. Pièce 5 cents à titre de comparaison https://www.youtube.com/watch?v=pL1eWz_bkY0
• Vidéo – inside a Dirt Dauber Nest (autre) 1'31 – sous-titré – inventaire des nombreuses araignées stockées dans les nids de ces guêpes !! https://www.youtube.com/watch?v=DDq7FYp ... e=youtu.be
how to remove a mud dauber nest 3'14 https://youtu.be/o4dwrSLtIC E pub mais belles tofs
Mud dauber vs giant spider 3'13 https://youtu.be/CIRlbm9u1qo "pompile" comme tracte sa proie BienBien
Vidéo n° 4 – Black-and-yellow Mud Dauber Wasp vs spider 3'57 Quand la belle monte au charbon ÔÔ !! https://www.youtube.com/watch?v=KPGLQJ5 ... e=youtu.be Antennes repliées ds les coins pendant le combat avec sa proie.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Sceliphron
Pompile 2 https://youtu.be/OV0PJRLdFQM pompile ?0'17 plutôt guêpe maçonne remontant une araignée zombifiée/paralysée ds sn nid de boue avt d'y pondre 1 œuf et de fermer le tout !
SUITE 0'20 très déterminée la 'demoiselle' https://youtu.be/WRrHX_hEdH4 type de pompile mais non terrestre
Vidéo n° 5 Guêpe Delta unguiculatum L’œuf est pondu d'abord & la larve nourricière paralysée par le venin est introduite ensuite avt de sceller l'entrée du nid (dernier voyage de boue : sage précaution l’œuf n’est ainsi pas exposé directement aux éventuels prédateurs pendant l’ultime absence de la guêpe avant l'obturation définitive du nid. 1’45 – https://www.youtube.com/watch?v=HPJVTwZ ... e=youtu.be

sceliphron spirifex guêpe maçonne collecte du mortier (boue) 0'33 https://youtu.be/rnAsD9ohvI4
http://lejardindelucie.blogspot.com/201 ... guepe.html à lire, intéressant + http://forums.futura-sciences.com/ident ... ademe.html

• WASP vs Spider - 6'42 – sceliphron caementarium vs spider. - MUD DAUBER – https://www.youtube.com/watch?v=7Sjx5gh8cgE
• • Vidéo n° 6 - Potter Wasp Building Nest – 4’09 – https://www.youtube.com/watch?v=7Sjx5gh8cgE Superbe >> travail des antennes intérieur/extérieur.
Mud Dauber Wasp Time Lapse – 0’45 – VOIR https://www.youtube.com/watch?v=jK-0PjVZeDw C ce type de nid-là ! Mais la guêpe de chez moi est plus noire ;
Mud Dauber Wasp Builds a Nest of Clay While Singing – 0’13 – VOIR VOIR in Nepal https://www.youtube.com/watch?v=5DFpkUVeejs
How do mud Dauber build their Nest ||Mud Dauber Build Nest ||Wasp Nest – 4’56 – VOIR https://www.youtube.com/watch?v=TYF-KMAREUo
• • En Chantant BienBien >>>Mud Dauber Builds Nest – 1’21 – https://www.youtube.com/watch?v=A4fga0vCWt c
• • • Vidéo n° 7 Mud Dauber Making Nest (sceliphron caementarium) – 3’59 – https://www.youtube.com/watch?v=BWr66LEqav0 FANTASTIQUE : Antennes arrondies en volutes pr lisser la terre glaise !!! Et l’intérieur (à rapprocher autre vidéo du début) .

Vid 1 - 2'14 Vid 2 - 3'31 Vid 3 - 0'44 Vid 4 - 3'57 Vid 5 - 1'45 Vid 6 4'09 Vid 7 - 3'59

Conclusion, en clair et pr faire court : si vs voyez des jolis cocons de glaise sur vos murs intérieurs ou vos rideaux ou tentures, il y a "anguille sous roche" ; ce n'est pas pr mettre une touche personnelle tendant à modifier votre décoration perso :mrgreen: mais ce sont des poteries venant du fond des âges destinées à y stocker plusieurs araignées paralysées par le venin de la guêpe bâtisseuse /excellente maçonne, et qui sont destinées à nourrir la petite guêpe à venir jusqu'à sa majorité ou presque :P : The Show must Go On (l'Histoire continue, quoi qu'il...) 8) .

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) fente Mur
MessagePosté: Lun Juil 09, 2018 2:44 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Pas folle du tout la guêpe - l’Intelligence Animale à l’œuvre : réactivité salutaire face aux problèmes environnementaux du quotidien. Réponses adaptées, donc mûrement réfléchies. Lundi 9/07/2018

______ C’est tt frais, pas plus tard qu’hier ns étions partis faire qques brasses ds la piscine d’une amie, sur les coteaux qui longent la Dordogne et lors de la pause boissons/café j’ai cherché des yeux, sur le crépi du mur quelque nid de guêpe maçonne, puisque j’ai l’esprit branché sur ces remarquables artisanes en ce moment… mais, à ma gde surprise, aucun nid sur tt le pourtour de la maison (de plain pied + ss-sol/garage), que ce soit en partie exposée aux intempéries ou parties abritées le long des baies vitrées et du renfoncement de l’entrée, alors que des araignées, des chenillettes et autres larves potentiellement zombifiables pour le (ou les) junior (s) à venir il y en a plein ds la végétation luxuriante du parc paysagé alentour… et de l’eau et de la boue pr préparer des gâchées de matériaux de construction il y en a à profusion autour de la piscine et d’un ruisseau tt proche. Par contre des rapiettes (lézards gris des murailles) j’en ai vu partout ; ce qui explique le peu d’araignées et donc – c’est ce que j’ai d’abord pensé – l’absence de traces visibles (petites poteries d’argile accolées au mur) de nos célèbres guêpes maçonnes/potières/bâtisseuses.
______ Et c’est alors que j’ai vu ce spectacle étonnant : une guêpe maçonne solitaire est venue se poser sur le mur de la terrasse, là devant moi, près d’une faille verticale, à hauteur de mon visage, il s'agit d'une sorte de joint de dilatation entre deux parties, là où le pan de mur forme une légère « cassure » et change légèrement de direction en format un angle très ouvert ; un espace de qques millimètres tout au plus. Puis, tranquillement mais sûrement, du pas déterminé de celui qui sait où il va elle a commencé à descendre le long du mur, à droite de la faille sur une longueur de 50-60 cm et là, sans mettre de clignotant et sans crier « gare » elle a subitement viré à sa droite et a disparu dans les profondeur de la faille ôÔ !
______ Ce qui m’a interloqué c’est que normalement ces guêpes adultes sont végétariennes et qu’ici rien ne pousse entre les briques de cette faille de ciment hyper sèche…. J’en ai donc déduit que c’était pr une autre raison qu’elle devait être là : il y avait sûrement qque bébé en vue sous roche… et c’était bien le cas !!!

______ Au bout de qques instants je l’ai vue qui repartait à tire d’ailes, très vite, d’exactement là où elle était entrée. J’ai donc bien repéré l’endroit en relevant certaines aspérité caractéristiques sur le crépi et la hauteur par rapport au sol pr être plus sûr, car je savais qu’elle allait immanquablement revenir et ds pas longtemps. Ce qu’elle a fait très exactement, mais la « taupe »/le détective, l’espion que je suis devenu alors a bien noté qu’elle ne revenait pas les pattes vides : elle portait comme prévu une petite bille de boue mêlée de salive de la grosseur d’un beau grain de poivre noir calée entre ses mandibules et ses membres supérieurs : j’ai donc pris la belle dame/demoiselle en flagrant délit de construction clandestine intramuros, travaillant d’arrache-pied/pattes pr l’un de ses 15 moutards !
______ Je l’ai donc observée ainsi pendant un bon moment et elle réitérait à chaque voyage le même scénario : atterrissage sur le mur à 50-60 cm au-dessus de sa destination finale, « bille en tête », toujours avec sa blochée de boue bien arrimée coincée contre elle, descente en musardant d’un air détaché, l’œil aussi indifférent qu’un policier en planque faisant semblant de lire son journal (percé :twisted: ) assis à la terrasse d’un café ds un quartier mal famé :mrgreen: :mrgreen: , en clair en se baladant mine de rien comme si c’était une simple touriste qui s’intéressait aux vielles pierres locales et aux coutumes des gens du pays (bp de micro fourmis le long de la fissure) et arrivée à destination, pfuittt ! :shock: Elle virait très vite à droite et disparaissait comme par enchantement ds les profondeurs de la fente du mur… pr réapparaître qques instants plus tard, les pattes vides, ss boulette d’argile cette fois, puisqu’elle l’avait gâchée/étalée entre-temps et s’envoler ss tarder, ds la foulée :D

______ INTELLIGENCE ANIMALE - Alors pourquoi cette construction troglodyte, clandestine et ds un lieu aussi exigu ? Eh bien manifestement afin d’échapper aux lézards qui ne se priveraient pas de la croquer, elle – devenue particulièrement vulnérable car trop occupée/affairée qu’elle serait durant ses travaux de construction – ou bien l’un de ses petits lors qe sa sortie finale, au moment où il décapsule l’ouvrage/fait sauter le bouchon d’argile pr accéder à l’air libre synonyme de vie. Ou bien aussi pour ne pas être à la merci des oiseaux, nombreux ds le secteur. Notez que la fente du mur était bp trop étroite pr qu’un lézard puisse y ouvrir sa gueule pr l’attaquer, ni même y tourner sa tête d’un quart de tour pr ne serai-ce que la pincer par le côté.

______ Ce qui est vraiment bluffant dans cette manœuvre de diversion moultes fois répétée, c'est que pas une seule fois elle n’a commis l’erreur d’accéder directement à son nid, à son ouvrage en cours de construction, ce qui aurait irrémédiablement exposé ce dernier au repérage des prédateurs ; elle semblait dire « non mais vous cherchez quoi là ? Allez, circulez, il n’y a rien à voir par ici »... Vraiment trop forte cette petite guêpe ! :P

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)Grand Hasard
MessagePosté: Ven Juil 13, 2018 2:15 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Le plus Grand des Hasards ns a donné par avance de belles leçons de vie : Premiers rudiments de poterie, économie familiale, agriculture raisonnée etc...!

Mud dauber – potter wasp – avispa alfera (en espagnol) - Die mauerwespe (en allemand) – La guêpe maçonne ou potière en français :D : Une suggestion, un art de vivre une démonstration technique de travaux - plus que pratiques - providentiellement proposée par le plus Grand des Hasards, des milliers d’années avant l’apparition de l’Homme ; le simple, le plus vulgaire des hasards, maître incontesté supposé dit-on de tous les aléas possibles avait-il donc un projet en vue, une quelconque idée derrière la tête concernant l’Homme qui restait encore à venir sur cette Terre ???
________ J’aimerais utiliser cette magnifique vidéo pour vous dire que, tous les animaux – y compris les insectes – ayant étés créés (ou étant apparus, selon le point de vue - spirituel ou résolument matérialiste - que l'on décide d'adopter :? ) bien avant l’Homme (c’est là le seul consensus universel qui existe entre sciences et religions, avec les gdes étapes géologiques et l’ordre d’apparition du vivant, végétal puis animal, mais il est de taille !), ce n’est pas le hasard – si grand soit-t-il – qui a pu projeter ainsi de donner une leçon de poterie à l’humain a venir et surtout une excellente leçon d’économie familiale avec ces nids-pouponnières hermétiques hautement sécurisés bâtis « en dur » avec à bord des réserves embarquées de choix pr tenir la route, toute la nourriture nécessaire au bien être* et à la venue au monde de chaque membre – individuellement – de ces grandes familles de bébé-guêpes (une quinzaine par mère pondeuse/bâtisseuse).
________ *Vous aurez ss doute remarqué que les proies paralysées et stockées sont toujours vivantes, même si ce n’est plus qu’au ralenti, à un stade végétatif, et qu’elles ont par conséquent conservé tte leur humidité…qui servira désormais d’indispensable boisson au nourrisson tout au long de sa croissance, au fur et à mesure qu’il les dévorera ôÔ !!

Vidéo 1 – Avispas alfareras." sur YouTube Guêpe maçonne, MERVEILLEUSE POTIÈRE, travail au tour de potier « statique » : c’est elle, la belle potière, qui tourne en se coltinant le collet de la jarre comme un judoka s'agrippe au col du kimono de son adversaire, puis elle fait le tourniquet en s'aidant de ses six pattes d'insecte-expert ôÔ :P * !!! 4’42 – https://www.youtube.com/watch?v=ukaQCpG ... e=youtu.be + sous-titré …* ce qui suggère à l’observateur humain du tout début de notre histoire l’idée de mettre au point un tour à pied afin de libérer les mains pour faciliter le travail de l’argile crue (travaux de poterie de base, avant la cuisson destinée à son durcissement. Notez qu'elle prend appui sur ses mandibules très coniques, comme le sont les becs des corvidés, et s'en sert de base d'un compas à centrer pour exécuter l'épure du col évasé mais circulaire de son ouvrage... ce qui rappelle également la découpe, circulaire elle aussi, et même en "anse de panier" des feuilles taillées sur mesure* par les fourmis agricultrices qui prennent appui alternativement sur leurs deux pattes postérieures, engendrant donc une courbe et deux arcs de cercles de centres différents.
>>> Sur mesure ...* Ben oui, au gabarit du trou d'entrée de leur antre-champignonnière dans le sol du sous-bois : elles sont souvent obligées de coucher la feuille collectée pour la rentrer au bercail. :D


:arrow: TRADUCTION de la Vidéo 1 :
Avispsa alferas - 4’42 - https://www.youtube.com/watch?v=ukaQCpG ... e=youtu.be BETON VIBRE
________ Ceci est une guêpe maçonne ou potière, une « esteli fron » (?), un véritable maître en poterie/maçonnerie est en train de collecter de la boue dans une flaque du jardin.|0’00 à 0’15|. Et voici ce qui a été construit initialement.|0’16|. On pourrait penser que c’est tout simplement une masse de boue informe, mais c’est vraiment une structure délicate et élaborée formée par de nombreuses « chambres d’élevage » ; à présent elle en construit une autre. La guêpe maçonne/potière est en train de développer la même technique appelée le roulage ou tournage que les potiers humains utilisent pour la fabrication de leurs divers ustensiles de vaisselle mais sous certains aspects, sa technique dépasse celle des meilleurs artisans, voyons pourquoi.|0’48|. La première des choses est d’obtenir un matériau de première qualité, un peu de boue nous aide à atteindre le parfait degré d’humidité, ni trop sec, ni trop liquide ; avec sa boue bien travaillée, comme le ferait un bon professionnel, elle s’avance dans son travail. Vous étalez la première couche de glaise en lui donnant la forme adéquate avec vos mâchoires/mandibules. Elle teste encore et encore l’épaisseur de la paroi avec ses pattes et continue à travailler.
________ Le bruit qu’émet la guêpe quand elle travaille a une explication : ce sont des vibrations produites par tout le corps et les muscles de ses ailes … la guêpe est supposée faire vibrer aussi la queue ; c’est la même technique que les humains utilisent en construction (béton vibré pr chasser les bulles d’air, ce qui a pr effet de le densifier et donc de le rendre plus solide). Couche après couche la guêpe façonne ce qui sera bientôt une chambre d’élevage.|2’11|. Encore une petite descente aller/retour à la mare du Jardin, sa réserve de boue particulière et ainsi sera conclue la première étape de sa construction. |2’32|. La chambre du bébé est prête.
________ Ce type de guêpe peut construire des nids d’une taille considérable, mais leur aspect final n’est pas la chose essentielle. |2’48 |. L’aspect de celle-ci n’est pas des plus élégants mais cet autre variété de guêpes bien plus petite et plus délicate est capable de construire de véritables œuvres d’art…au moins pour une guêpe. Son nom est « Lumens » et elle ne passe certainement pas son temps uniquement à se nourrir entre les diverses fleurs du jardin mais passe pratiquement tout le reste de son temps à travailler ces poteries murales, ces cruches tout juste la taille d’un pois, ça, c’est leur job. Et voici le boulot qu’elle abat.|3’16|. Musique et construction...Quand elle a fini le pichet sur notre villa, la potière termine son travail par une délicate LARIO, sa fonction n’est pas esthétique mais se trouve être fort pratique ultérieurement c’est ce que ns allons pouvoir constater. La Guêpe tournicote sur elle-même en piétinant de ses 6 pattes sur l’argile meuble pr remplacer le tour du Potier.|4’22|. Attendez qques heures pour que votre pot sèche bien sur le mur et là, déposez un œuf à l’intérieur et c’est là que nous pourrons tester/apprécier l’utilité de ce goulet de boue qu’elle a moulé avec tant d’attention.|4’33|. En qques jours la mère a engrangé suffisamment de chenilles qui nourriront sa larve et en assureront le développement correct jusqu’à son terme.

Vidéo 4 - UNA AVISPA CONSTRYENDO SU CASA 10'00 https://www.youtube.com/watch?v=yPqT1Cw ... e=youtu.be sur la fin de la construction elle rentre a reculons, pond sn œuf et introduit en même temps une araignée-fourrage ds le nid pr bien installer le petit qui va naitre - Super BIEN : sublime. :idea: :arrow: :arrow: :arrow: Montez le son à fond, ça usine sec dans la carrée :D ! ça fait le bruit de la roulette du dentiste :mrgreen: :mrgreen:

:idea: :arrow: >>>autre vidéo encore pour le fun et pr le son : Le "Bosse fort" est pourtant loin du Népal, mais quand la Miss met le turbo, ça se connaît et surtout ça s'entend ! Mud Dauber Wasp Builds a Nest of Clay While Singing – 0’13 – in Nepal : ça usine dur dans ces coins-là aussi ôÔ !!! https://www.youtube.com/watch?v=5DFpkUVeejs

- Vid 1 - 4'42 Vid 4 - 10'00

:idea: :arrow: "Va vers la fourmi, paresseux ; considère ses voies et deviens sage. Bien qu’elle n’ait ni commandant, ni préposé, ni chef, elle prépare sa nourriture durant l’été, elle a amassé ses vivres pendant la moisson. Jusqu’à quand, paresseux, resteras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton sommeil ?" dit le proverbe ancestral.

Video 2 – Atta – Leaf Cutter Ant  BienBien mais traduire ultérieurement le texte anglais sur image – 3’50 – https://www.youtube.com/watch?v=hG50M_Z ... e=youtu.be Provisoirement et pr faire court, les adultes se nourrissent de la sève des feuilles et le couvain de la moisissure, des champignons issue de la décomposition de ces feuilles. L’antre de la colonie entière est en fait une gigantesque champignonnière.

Vidéo 3 – Ants Have Livestock ?? Les fourmis disposent-elles de cheptels ?? 3’30 https://www.youtube.com/watch?v=JcAUa6e3x0s :arrow: élevage très organisé des pucerons pour en récolter le miellat :shock: !!

Vid 2 - 3'50 Vid 3 - 3'30

Traduction de la Vidéo 3 :
________ Cette relation mutuelle a été poussée très loin dans le raffinement, ici dans la forêt humide d’Indonésie.|0’13|. L’heure de pointe matinale bât son plein. Les fourmis sont sur les grappillons de bourgeons où leurs partenaires – cette fois des pucerons à miellat – sont en train de sucer les jus sucrés des plantes. Ces fourmis tropicales boivent le miellat qu’ils produisent et leurs convives (leur « famille », leurs animaux familiers) aussi, mais elles font plus que cela : elles transportent leurs partenaires en d’autres endroits de la plante où la sève est encore plus sucrée, exactement comme les humains mènent paître leurs animaux domestiques vers de nouveaux pâturages.|0’59|.
________ Les fourmis sont nomades, elles se déplacent avec leurs pucerons-à-miellat domestiqués de plante en plante, toujours à la recherche de feuillages plus frais pour leur stock. Seuls les fourmis et les humains gardent des animaux domestiques et ces fourmis d’Indonésie sont le plus bel exemple de « bergers » animaux assurant la garde et prenant soin de leurs troupeaux. Les fourmis parquent leurs troupeaux sur des grandes feuilles lorsqu’elles sentent venir l’orage.
________ Comment ces fourmis peuvent-elles ressentir l’arrivée de l’orage longtemps à l’avance ? C’est un mystère. Mais elles le font ! .|1’56|. Sitôt que l’orage s’apaise, les fourmis sont à pied d’œuvre, déplaçant leur troupeau. Elles prennent grand soin des plus gros pucerons à miellat noirs, en fait ce sont les mères et elles sont transportées sur les têtes des fourmis 2’48 ; les pucerons-à-miellats plus petits sont transportés à destination, saisis délicatement entre leurs pinces et tous les animaux domestiques retournent brouter. C’est une relation gagnant-gagnant : les pucerons-à-miellat y gagnent de meilleures zones de pâturage et les fourmis sont assurées de ne pas manquer d’une nourriture riche en sucres. Mais les fourmis ont su développer, par ailleurs, d’autres relations de ce type (à bénéfices mutuels).

:idea: à propos de la vidéo n°3 : Encore une "leçon de choses" prodiguée généreusement "à l'aveuglette" par le hasard à l'intention de l'Humain à venir, très longtemps à l'avance :roll: ... c'est curieux, tout de même, tous ces concepts hyper utiles pour l'Homme "balancés" gracieusement tous azimuts dans la nature...tout à fait par hasard, non ?

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intell anim (vidéos, photos, textes)Considérations Guêp poti
MessagePosté: Ven Juil 20, 2018 3:35 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Considérations sur le comportement logique et futé de cette artisane ds l’âme qu’est la guêpe maçonne ou potière :roll: :?

________ :idea: :arrow: Tout d’abord il a fallu qu’elle « mouille sa chemise » / se donne bien du mal pour trouver un spot suffisamment riche en araignées [ n’oublions pas qu’il va quand-même lui en falloir de 25 à 30 pour chaque cruche d’incubation construite… et qu’elle construit généralement plusieurs cruches en « en suivant », si les conditions lui semblent favorables bien sûr : une par œuf pondu et jusqu’à 15 œufs au cours de sa courte existence (rappel)].
________ Une fois le bon spot trouvé et le relevé GPS soigneusement engrangé ds un coin de sa tête [ben oui, obligé : là elle est venue en simple reconnaissance, les mains vides, en touriste en qque sorte, :Mr Green : mais il va bien falloir qu’elle y retourne à cet endroit, très précisément & avec les matériaux nécessaires (argile gâchée avec de sa propre salive comme liant et de l’eau, ni trop, ni trop peu afin qu’elle ait la bonne consistance pr pouvoir en transporter des microbilles de la taille d’un grain de poivre, du lieu d’extraction au voisinage immédiat des araignées-fourrage (pr le couvain à venir).
________ :idea: :arrow: Ce protocole est immuable* : est-ce que vous imagineriez un seul instant un maçon se préparer une pleine gamatte de mortier (ciment dosé + sable, à la proportion idoine + eau, juste ce qu’il faut) puis se balader à l’aveugle par monts et par vaux, la truelle ds une main et la gamatte dans l’autre, ss l’autre bras ou sur l’épaule pr savoir où il pourrait bien commencer à bâtir qque chose ? … absurde, n’est-ce pas ? Le temps qu’il se décide, le ciment aurait fait sa prise avant-même d’être utilisé ! Eh bien pr notre guêpe c’est pareil compte tenu que l’argile se dessèche assez rapidement par beau temps, il faut qu’elle soit gâchée à la demande sur site (au bord de l’eau ou d’une flaque et transportée par voie aérienne directement sur le chantier et sans musarder en cours de route.
________ Donc, maintenant qu’elle sait avec certitude l’endroit exact où elle se propose de bâtir l’abri de son prochain œuf, il lui faut établir la logistique qui va avec ce chantier en particulier : trouver où elle va pouvoir se préparer ses précieuses boulettes d’argile …pas trop-trop loin autant que possible, car elle aura qd-même de 45 à 50 voyages A/R à faire avant de mettre la touche finale à son ouvrage, à savoir la capsule ou bouchon … qui ne sera ré ouvert que par junior arrivé à maturité, à sa majorité donc ! :P .
________ Il va falloir en outre qu’elle cultive sa mémoire ou tt au moins qu’elle trouve des moyens mnémotechniques style les cailloux du « petit poucet » afin de retrouver ss se tromper la route du chantier et de sa « carrière d’extraction de terre glaise », parfois assez éloignée, surtout en temps de sécheresse, et ce, à CHAQUE VOYAGE jusqu’à la fin de l’ouvrage ou de ses travaux de construction si ses silos-nurseries de terre sont multiples !
* Notez que pour les guêpes de ma chambre, il leur aura fallu quand-même se coltiner/hélitreuiller leurs boulettes de glaise au moins sur plus de 9 mètres de haut (à l’aplomb) à chaque gâchée, soit sur 45 à 50 voyages, et hormis les flaques qui restent après la pluie, je ne vois pas de point d’approvisionnement de boue à moins de 200 mètres(la rivière Dordogne)… mais je ne suis pas une guêpe, mais vu du ciel et à vol d'oiseau, elles ont sûrement des ressources que je ne connais pas :mrgreen:

* "Ce protocole est immuable"... et il vaut en fait pour tous les autres animaux bâtisseurs, notamment les oiseaux tels que les hirondelles, fourniers roux, calaos divers qui laissent s'emmurer partiellement leur partenaire couveur (la femelle) quitte à le nourrir au bec à bec le temps qu'il faut (sur de longues périodes, 3 à 4 mois :shock: ). à propos du protocole immuable (prospection, évaluation de la richesse cynégétique locale (densité/proximité des proies potentielles) repérage "GPS" :mrgreen: et mémorisation etc. ...) qui coule de source en appliquant la plus élémentaire des logiques, bien au-delà du pur instinct nous sommes indéniablement en présence de cas d'Intelligence Animale caractérisée ! :)

Vidéo 1 - Oiseaux, Nids, Hirondelles - Cliff Swallows gathering mud https://www.youtube.com/watch?v=Hb05TIh2_go – 1’11 – La grande course aux matières premières !! Regardez comme elles sont belles ces autres artisanes, oiseaux ou oiselles celles-là  et comme elles gardent toutes leurs ailes bien haut pr ne pas les souiller avec de la boue, ce qui pourrait rendre leur envol en catastrophe problématique en cas d’urgence, si jamais un prédateur jaillissait subitement par exemple.
Vidéo 2 - Gros plan sur un couple d’hirondelles construisant leur nid Su-per ! 4’59 https://www.youtube.com/watch?v=YxVoMZ3S0ag Une truelle au bout du bec, fabuleux !
Vidéo 3 – Fournier roux à pied d’œuvre : « c’est au pied du mur que l’on voit le maçon » dit le dicton populaire… et là on le voit bien !! Fournier roux bâtissant (mortier d’argile, paillé à la demande!) titre portugais, non sous titré mais les images sont parlantes. 7’03 SABER CUIDAR A CASA DO JOÃO DE BARRO claraflordeassis https://www.youtube.com/watch?v=Yn_s-K7Vxcs
Vidéo 4 - Oriental Pied Hornbill.m4v" sur YouTube- 1’00 - https://www.youtube.com/watch?v=pKgJ8bR ... e=youtu.be poterie humaine en partie murée de l’intérieur par la femelle lors de sa "retraite-couvaison" qui va durer près de 4 mois ôÔ !!
Vidéo 5 - Potter Wasp _ 1’42 de florida explorer  dévide sa bille d’argile en continu comme un soudeur à l’arc en semi automatique contemporain sa bobine de métal d’apport ôÔ !!! https://www.youtube.com/watch?v=t6lEGs9M3sY
Vidéo 6 - allez, encore une petite vidéo pr le WE, j'y résiste pas, elle est trop belle :D Birds Building Mud Houses" sur YouTube Oiseaux (hirondelles des rivages construisant leurs maisons de boue... style HLM mais façon zone pavillonnaire : architecture de haut vol :mrgreen: en voilà un chantier qui est bien organisé ôÔ !! – 9’59 – https://www.youtube.com/watch?v=RGGxY0l ... e=youtu.be

:idea: FOURNIERS ROUX, autres liens : :arrow: Ovenbirds [Les fourniers roux (se) font un nid de boue] make a mud-nest." sur YouTube TORCHIS PRéPARé APRèS LA PLUIE https://www.youtube.com/watch?v=Dsyka2- ... e=youtu.be 5’54 SS-ttré sur image. vous aurez ss doute noté que sans l'adjonction de paille, qui fait un peu office du ferraillage que l'on met ds le béton, il aurait été absolument impossible à ces oiseaux de bâtir sur ces piquets de clôtures, avec une vue bien dégagée et à proximité des troupeaux de moutons nourriciers (insectes prélevés ds leurs fientes, je pense :roll: :?: :?: comme la Huppe sur les bouses de vaches :| ).
:idea: :arrow: à quel moment l'espèce aurait-elle intégré la paille dans ses matériaux de construction (boue, eau, salive,argile) ? . Remarquez que si la guêpe potière, à son échelle, en utilisait, elle n'aurait jamais pu faire ces petites amphore douillettes et lisses à souhait à l'intérieur destinée au contact très rapproché de la peau de son guêpon en pleine expansion : comme on le voit bien sur certaines vidéos que j'ai postées... ou ds la vraie vie, chez vous si vs tombez sur un de ces "cocons-nids-de-terre" désertés : ouvrez-les délicatement : c'est très doux, presque poli, sans rien qui puisse blesser, vraiment une chambre de bébé :P !!!

:arrow: 3'25 Bird Engineering, Rufous Hornero, bird building its nest, Furnarius rufus, wild birds," sur YouTube BIENBIEN https://www.youtube.com/watch?v=edKsH6P ... e=youtu.be j’"adore" cette vidéo : l’un arrivant avec le bec plein de mortier de boue (torchis) pousse l’autre qui « brandouille », hésite un peu sur la déco intérieure pr savoir où il va bien pouvoir placer sa petite tige racinée en guise de renfort… mais il faut que le chantier avance à tout prix, "allez, pousse-toi de là que j'm'y mette, on n’a pas de temps à perdre, il faut absolument que ce chantier avance"… the show must go on !! :lol: 8) :wink:

La question est : quel rapport y a-t-il entre la guêpe potière/maçonne et cet oiseau qui, ds sa vie de tous les jours est la grâce incarnée, mais qui sait super bien mettre la main à la pâte lorsqu’il retrousse ses manches… si ce n’est ce comportement conceptuel profondément gravé ds leurs ADN respectifs, et par le plus Grand des Hasards bien sûr, qui oserait en douter ? :roll: :mrgreen: !!!

______ :arrow: :arrow: Dernière minute : Avant-hier midi (18/07/2018), pendant le repas j’ai noté la présence d’une guêpe maçonne sur le rideau de la salle à manger, mais occupé à table je n’y ai pas prêté attention plus que cela ; par contre en débarrassant je l’ai retrouvée de l’autre côté de la maison, sur le rideau de la cuisine. Je l’ai bien sûr libérée aussitôt en ouvrant la fenêtre ; elle était légèrement plus petite que le modèle standard que je connaissais, mais c’était une fort jolie bestiole très élancée, jaune et noire, identique à celles que j’ai vu évoluer sur la tenture de ma chambre, à l’étage au-dessus il y a 2 semaines et qui ont été à l’origine de cette série de sujets sur les guêpes maçonnes ou potières. Et du coup cela m’a fait :idea: "TILT" :idea: :D : je suis allé en suivant vérifier l’état de la dernière petite urne de terre que j’avais conservée intacte sur un petit meuble bibliothèque près de l’ordi, au premier étage. Je lui rendais une petite visite tous les jours, "au cas où…" et là :shock: BINGO :shock: , l’urne était ouverte très proprement et son opercule / son couvercle déposé par terre, juste à coté, sans bavure ni un grain de poussière. L’intérieur était vide bien sûr mais remarquablement propre, ss le moindre détritus résiduel. J’en ai donc conclu que logiquement c’était bien elle qui demandait à sortir vers le vaste monde derrière les fenêtres de ma maison : il n’y a pratiquement jamais ce type de guêpe bâtisseuse au 1er étage de la maison YYYYesssss !! :D 8)
________ :? Cela peut peut-être paraître un peu naïf de ma part à certains d’entre vous, mais je lui dois bien ça, à cette petite « puce », car grâce à elle et surtout à sa mère, j’ai vu du pays sur le Net au cours de ces deux dernières semaines et découvert un peu plus de ce microcosme merveilleux (le monde du minuscule) que nous côtoyons en permanence sans jamais le voir vraiment ou tout simplement sans prendre le temps de le regarder… Il a pourtant tant à nous apprendre quand on veut se donner la peine de lire entre les lignes du grand livre ouvert (à notre intention) qu’est cette nature grandiose mise à notre disposition !! :P
Vid 1 - 1'11 Vid 2 - 4'59 Vid 3 - 7'03 Vid 4 - 1'00 Vid 5 - 1'42 Vid 6 - 9'59

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vids, phots, texts BatoStop ds oursons
MessagePosté: Ven Juil 27, 2018 3:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
D’adorables oursons font du stop pour une chevauchée aquatique (et fantastique ! :D ) sur le dos de leur mère.

Vidéo 1 - « Adorable Bear Cubs Hitch a Ride… » https://www.youtube.com/watch?v=4o1IIfV ... e=youtu.be 1’16 – texte sur image, Et consultez l'un de ces deux liens pour voir l'image d'un ourson blanc traverser un plan d'eau de l'Arctique sur le dos de sa mère, exactement dans les mêmes conditions : https://goo.gl/images/Yu7XEs

Traduction du texte sur image :
______ Deux oursons de Grizzly traversent un grand lac sur un système flottant hautement sécurisé…leur Mère !! Maman ours rame dur sur environ 360 mètres pendant que ses deux rejetons s’agrippent fermement à elle pour rester hors de l’eau.
______ Les Grizzlys sont d’excellents nageurs. Leur masse de graisse conséquente et leur fourrure huileuse les aident bien pour ce qui est de flotter. Mais voir un grizzly nager ainsi avec deux oursons perchés sur son dos est un spectacle rarissime.
______ Une fois le rivage atteint, la famille a détalé dans les fourrés, loin des yeux (indiscrets) des humains.

:idea: Note en pré-vidéo : Filmé fortuitement dans le lac Aleknagik, Parc National Tikchick, en Alaska.

:idea: :arrow: Vous aurez peut-être noté le léger gite / balancement de droite à gauche des oursons pourtant bien équilibrés sur le dos de leur mère ; cela vient du fait que tous les ours marchent d’amble (les deux pattes du même côté avancent en même temps) et donc logiquement lorsqu’ils nagent et qu’ils décident d’utiliser leurs pattes arrières pour fournir un effort plus grand – ici, on le comprend bien, à cause de la charge des moutards – cela se retrouve dans leur manière d’avancer : c‘est un peu comme si ds votre kayak vous donniez deux coups simultanés de pagaie alternativement de chaque côté à chaque fois… d’où la démarche quelque peu chaloupée de l’expédition familiale.

- 1'16 - vid 1 - 2'49 - Vid 2 - 2'30 - Vid 3 - 6'35 - Vid 4 - 1'09 - Vid 5

Les ours sont de très bons nageurs, mais chaque chose en son temps : un bébé ours ne nait pas en train de nager, il y a un indispensable apprentissage, même si cela vient très vite (voir vidéo 2 - zoo)
Vidéo 2 - « Mère ours sauve son bébé qui est tombé dans l’eau … remplacé par : Help me ! Polar Bear Cub Can’t Swim yet (à l'aide, l'ourson polaire ne sait pas encore nager !)… Titre asiatique - 1’49 - https://www.youtube.com/watch?v=fXmpvMl ... e=youtu.be ) elle se jette à l’eau aussitôt, sécurise la zone "au cas zoù" … mais laisse le petit se débrouiller tout seul comme si elle lui disait « vas-y fiston, essaye de t’en sortir, je sais que tu peux y arriver, je ne serai pas toujours là derrière toi pr te secourir quoi que tu fasses (… et là c’était le tout-fou, en l’occurrence :mrgreen: )»….
Vidéo 3 - Eisbär Fiete Springt im Zoo Rostock 12 ;0/.2017 – 2’30 – Ourson blc accro aux plongeons à répétition ! https://www.youtube.com/watch?v=CYyCQJrECjg Superbe, un régal !!!.
Vidéo 4 - La nage des ours blancs (the swimming of polar bears) – Prince of Wales – Nunavut – Canada – 6’35 – https://www.youtube.com/watch?v=eNFc3AtpWhc ss-ttré mais en français. Il nage merveilleusement bien, en se servant uniquement de ses pattes avant ; les pattes arrières lui servant uniquement de safran, accessoirement ôÔ !!
Vidéo 5 - Polar Bear Back Swimming at Toronto Zoo" sur YouTube- 1’09 – RETOURNEMENT ET « NAGE» (ou PLUTÖT GLISSE) SUR LE DOS !! https://www.youtube.com/watch?v=J4KYSLM ... e=youtu.be

AUTRES LIENS :
Swimming school start, Polar bears – Japon 9’12 https://www.youtube.com/watch?v=qiE_HgFzp_w
Polar Bear swimming Assiniboine Park Zoo Winnipeg underwater viewing area" sur YouTube NAGE OURS BLANC - VUE DE DESSOUS (aquarium Bulle)– 3’33 – https://www.youtube.com/watch?v=BvpmYhg ... e=youtu.be

Et voilà pourquoi ils flottent si bien : Les "sumos" de l'île Kodiak ! Fat Bear Parade 1’00 trois gros et gras ours Kodiak https://www.youtube.com/watch?v=nP9CLublnaQ
Huge, fat, Kodiak Brown Bear – Kodiak island, Alaska – 1’12 – https://www.youtube.com/watch?v=6zNlFv3XHrA
- 1'00 - vid 6 - 1'12 - Vid 7

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vids, phots, textsRap à l'o ens parent
MessagePosté: Ven Aoû 03, 2018 8:29 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1273
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
A tout hasard, encore un concept général gravé, incrusté dans l'ADN des êtres vivants :P : Une Intelligence Animale pratique, effective, de la part des géniteurs directs est la condition "sine qua non(ne)" de la survie des espèces. Chaque génération s'y colle et prend personnellement les affaires en mains pour passer le relais (ou flambeau) intact à la génération suivante. En voici quelques beaux exemples :D :arrow: :arrow: :

:arrow: L'Incontournable enseignement parental du rapport à l’eau pour les petits des mammifères « amphibies » et marins (hippopotames, otaries, loutres de tous poils, etc…)

... apprentissage de la nage, certes - qui, contrairement à une idée reçue n'est d'ailleurs pas du tout naturelle* à la naissance, rappelons-le - mais aussi de l’apnée (fréquence des remontées pour prises d’air), positionnement des oreilles, des narines/naseaux pr qu’elles/ils restent étanches. Comment chasser/pêcher sous l’eau, ouvrir les coquillages récoltés pour les loutres (« marteau et enclume » de pierres sur l’abdomen en surface, en flottant sur le dos - RAPPEL) etc. …

:idea: nage pas naturelle...* remarquez ds la vidéo n°2 à quel point une des petites loutres géantes n'aime pas l'eau au départ et fait tout ce qu'elle peut pour retourner au sec (et au chaud), en sécurité dans la douillette intimité du cocon familial qu'est le terrier creusé et agencé par ses parents dans la berge !! N'est-elle pas craquante ? :P


Video 1 - Molalla the Baby River Otter Learns to Swim" sur YouTube- 2’37 – https://www.youtube.com/watch?v=b4ELyQQ ... e=youtu.be Sous-titré, LOUTRE DE RIVIERE bienBien TRADUIRE « à la baille, qd faut y aller faut y aller mon gars ! (ou ma fille) »
Video 2 - Otter Cubs Get a Swimming Lesson | BBC Earth" sur YouTube Leçon de natation collectve pr 6 bb loutres géantes ; le ba-ba en matière de survie de l'espèce. :P – 3’53 – https://www.youtube.com/watch?v=Yc-13P6 ... e=youtu.be Charmant, à TRADUIRE, mais hélas non ss-titré
Video 3 - A Newborn Hippo Takes His First Breath" sur YouTube dégagement des pavillons auriculaires lors de l'émergence – 2’50 – HIPPOS https://www.youtube.com/watch?v=GJK834a ... e=youtu.be Non ss-ttré mais à TRADUIRE gestation près de 8 mois.
Video 4 - :arrow: How to Teach a Baby Hippo to Swim (San Diego Zoo, Adhama, Funani)" sur YouTube – 2’01 – HIPPOS https://www.youtube.com/watch?v=dm2b52y ... e=youtu.be non ss-ttré bringuebalé ds ts les sens pr lui apprendre l’Eau.
Video 5 - Baby Hippos Swimming Cutest Compilation – 3’18 – HIPPOS Intéressant pr jeu des oreilles et joli plongeon /SPLASH du rejeton pr rejoindre sa mère ds l’eau. Quand c’est sa mère qui l’enseigne, le petit comprend vite ! :D https://www.youtube.com/watch?v=FX1jBGbV4DM
Video 6 - Baby Sea Lion Swim Lesson" sur YouTube – 2’27 – OTARIES https://www.youtube.com/watch?v=52-8Z1Q ... e=youtu.be Initiation musclée aux contraintes imposées par la survie dans le monde aquatique, le biotope naturel de l’espèce.
Vidéo 7 - :arrow: :arrow: Sweet Shell Smashers ! | Amazing Animal Babies (Ep 7) | Earth unplugged – 2’38 – Sous-titré sur image, à TRADUIRE, super Bien. https://www.youtube.com/watch?v=8h_ifQndFCo

Vid 1 - 2'37 Vid 2 - 3'53 Vid 3 - 2'50 Vid 4 - 2'01 Vid 5 - 3'18 - Vid 6 - 2'27 Vid 7 - 2'38

Quelques liens-vidéos :
:arrow: "A Baby Otter Learns to Swim | Destination WILD" sur YouTube (NatGeo WILD) – 2’03 – https://www.youtube.com/watch?v=K-20EhU ... e=youtu.be sous-titré ! BienBien, au Pantanal, Brésil.
:arrow: Otter learning to swim with mom’s help https://www.youtube.com/watch?v=KIHgDVR ... e=youtu.be 1'08 Otter Learning to Swim with Mom's Help" sur YouTube Sous-titré, BienBien - LOUTRES
:arrow: Loutre apprivoisée piscine enfants : elles ont tôt fait d'évoluer à merveille ds cet élément. Notez leur penchant naturel pr le jeu "Baby Otter Swimming" sur YouTube – 2’15 – https://www.youtube.com/watch?v=d5av_9v ... e=youtu.be

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 436 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 26, 27, 28, 29, 30  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com