Logo

http://pecheenkayak.fr

Nous sommes le Mer Aoû 05, 2020 4:38 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 508 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 30, 31, 32, 33, 34
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Taupes-là!
MessagePosté: Dim Mar 29, 2020 8:11 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Quand des animaux libres et sauvages vivent spontanément, naturellement, en ¨bonne intelligence¨, ne prouvent-ils pas qu’ils sont eux-mêmes intelligents ?

Dites-moi, saviez-vous qu'une taupe ça nage TRèèèèèS bien ?? Inimaginable : elles ont, profondément inscrit ds leur code génétique, un don caché, une aptitude innée qui vaut bien mieux qu'une roue de secours pour parer à toute éventualité au cours de leur chaotique existence :roll: !

________ Regardez cette petite taupe (elles sont presque aveugles car elles ont une peau protectrice sur les yeux qui ne leur permet de discerner que la lumière du jour, mais sentent et perçoivent tout de leur environnement à la perfection) ; le moins que l’on puisse dire c’est que bien que vivant en liberté elle n’est absolument pas « sauvage » ou agressive. Voyez comme elle va tout naturellement vers l’eau du lac. Un canard s’approche d’elle (c’est assez omnivore comme volatile), puis un cygne (lui, c’est, génétiquement, un végétarien endurci), on croirait qu’elle va se prendre un mauvais coup de bec… mais NON !!
Bien au contraire, sitôt qu’elle se jette à l’eau pour rejoindre manifestement l’ilot situé au milieu du lac, tout ce petit monde l’escorte ; on dirait même qu’ils la protègent car ils ont l’habitude de vivre ensemble, c’est évident. Maintenant on peut se demander quel avantage a une taupe à se rendre sur une ile (ou à y revenir)?
________ Eh bien, à mon avis, c’est que sur un lopin de terre insulaire il suffit de répandre sur le sol une poignée de vers de terre pour qu’au bout de quelques temps le secteur tout entier en regorge de toutes parts pour la raison suivante : les vers ont les 2 sexes à la fois, ils peuvent donc se reproduire très facilement et comme ils ne peuvent ni nager ni survivre longtemps dans l’eau, ils ne pourront donc jamais quitter cette ile comme la taupe qui peut facilement aller se dégourdir les pattes sur le "continent", le plancher des vaches, pour revenir ensuite chez elle, à son point de départ*. C'est peut-être aussi pour varier un peu son menu essentiellement carné et donner ainsi un peu de répit à son organisme... allez savoir ?!?
________* après réflexion, c’est peut-être exactement le contraire qui se passe : elle vit normalement sur/dans la terre ferme du parc alentour, à proximité de l’eau et ne retournerait ds ce cas revisiter ses galeries secrètes sur son ile que pour faire bombance, sachant qu’elle y trouvera toujours des vers à profusion.

________ La taupe est éclectique, elle sait être omnivore et opportuniste à l’occasion mais il est de notoriété publique que le principal de son régime alimentaire et la raison majeure de ses allées et venues souterraines permanentes c’est sa perpétuelle quête de larves et de vers de terre ; elle sait d’ailleurs à merveille les pincer derrière la tête pour les paralyser, (pour les « zombifier» comme le font les guêpes pompiles et maçonnes avec les chenilles, les araignées et autres sauterelles)…les mettre en boules puis les stocker au frais dans un caveau /garde-manger dédié pour les temps de disette saisonniers : la prochaine saison froide.

:idea: ________ :arrow: N’a-t-on pas l’impression d’être en présence d’une bande de copains ? :P

Vidéo 1 – Mole is swimming in the lake – 7’24 – https://www.youtube.com/watch?v=o6KzKLkIgFs BIENbienBIEN. C la meilleure ôÔ !!! >>> Une taupe qui nage dans un lac
Vidéo 2 – Are moles natural swimmers ? (Traduction : les taupes nagent-elles naturellement ds la nature ?) – 9’51 – https://www.youtube.com/watch?v=eJgvojwJvGc (de matty Molenator). Elle nage super bien sitôt qu’elle a été larguée au-dessus de l’eau, traverse et s’enfouit sous la berge.
Vidéo 3 – Mole Blighter takes a swim [le gars (taupe) se fait une longueur de bassin (pour carpes Koï)] – 1’26 – https://www.youtube.com/watch?v=XkdI8EOfiQw … in koï pond.
Vidéo 4 – La taupe nage et plonge dans l’eau – 0’32 – https://www.youtube.com/watch?v=wpwSGRbd9pU (de Taupegreen).

Vidéo 1 - 7'24 Vidéo 2 - 9'51 Vidéo 3 - 1'26 Vidéo 4 - 0'32

________ Un bain royal pour cette taupe filmée par un jardinier du Château de Versailles. La taupe nage régulièrement dans un bassin du parc du Château, mais je jardinier taupier reste discret sur l'emplacement. A vous de trouver dans quel bassin plonge la taupe, car il y a plus de 2000 fontaines au Château de Versailles Les taupes peuvent rester plusieurs minutes sous l'eau, inutile de vouloir inonder leurs galeries avec le tuyau d'arrosage. De plus, dans son réseau, une galerie aboutit souvent à une source, à une rivière, une fontaine ... si votre jardin en dispose, car la taupe a besoin de boire de l'eau, comme tous les animaux qui se nourrissent de chair, Où vit une taupe ? Il est facile pour la taupe de nager sous l'eau, car la taupe a développé d'énormes poumons et un taux d'hémoglobine deux fois plus élevé que celui des autres mammifères, car sous terre, dans ses galeries, le taux d'oxygène est beaucoup plus faible qu'en surface (environ 7% au lieu de 21%) - source http://www.taupegreen.com

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Hipoos & ours
MessagePosté: Mer Avr 08, 2020 12:15 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Il ne faut pas se demander où Walt Disney et consorts (ceux qui ont suivi ses traces) ont trouvé leur source d’inspiration : dans une nature qui regorge d’humour et de situations des plus cocasses, parfois :roll: !

Vidéo n°1 – Livre de la Jungle (en Français) Il en faut peu pour être heureux – version longue 4’38 – notamment à 2’48 – https://www.youtube.com/watch?v=QprXlfVkpH4 C cell-là !!!
Vidéo n°2 – https://www.youtube.com/watch?v=8CnFo7qinng Bears dancing to « jungle boogie » -Planet Earth II| 2’16 Bien Bien
Vidéo n°2 bis lien seul – https://www.youtube.com/watch?v=l6yuv_-I4Z0 2min27 Pole dancing bears - Planet Earth II: Mountains Preview - BBC One" sur YouTube >> D.Attenborough.
Vidéo n°3 – https://www.youtube.com/watch?v=VgGbuXCOQUM Scenes of the Hyacinth dancind Hippo – 5’40 – Et :arrow: Fantasia Dysney de surfin bird https://www.youtube.com/watch?v=2gGZpGoHJV0 (Rappel)
Vidéo n°4 – Flying hippopotamus + titre en japonais – https://www.youtube.com/watch?v=VhlKdV90XHg 5’46

- 4'38 - Vid 1 - 2'16 - Vid 2 - 5'46 - Vid 4 et lien Vid 3 :arrow: https://www.youtube.com/watch?v=VgGbuXCOQUM Scenes of the Hyacinth dancind Hippo – 5’40 (dessin animé)

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) tous animaux
MessagePosté: Sam Avr 11, 2020 3:05 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Avr 10, 2020 3:24 pm
Messages: 1
Localisation: PARIS
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Le béluga est parmi les plus intelligents : http://ohmondieu.ovh/un-beluga-cherche-un-ballon-de-rugby-comme-un-chien/ 8)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) tous animaux
MessagePosté: Sam Avr 11, 2020 4:50 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Bozart25689 a écrit:


Merci Bozart pour cette vidéo intéressante qui défraie la chronique sur le net [ce béluga savant se serait échappé de "camps de concentration" pour animaux des russes, parqués dans l'arctique pour alimenter le marché florissant et juteux des parcs d'attraction (delphinariums) du monde entier].
________ Je me permets d'en mettre le lien Youtube ici parce que plus "neutre", et surtout consultable à souhait sans aucune contrainte d'avoir à accepter les cookies, les "seccotines/rustines et autres glues internetistiques" :mrgreen: pour y avoir accès. :evil:

- 1'12 Vidéo "de présentation*" de Bozart 25689 du 11/04/2020, au fait, sois le BIENVENU sur ce forum ! :D

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Conure souris
MessagePosté: Lun Avr 13, 2020 11:27 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales : Le bec des psittacidés, ancêtre du coupe-tube à molette (en acier au tungstène) des plombiers & métalliers (tous ceux qui travaillent sur tubes ronds en général).

________ Nous avons tous pu voir aux informations télévisées de ce Samedi 11 avril 2020 qu’en cette pleine période d’un confinement auquel s’astreignent avec bon sens la plupart d’entre nous, certains de nos concitoyens n’hésitent pas à jongler encore avec les règles en contournant la loi…et plus précisément les contrôles routiers sur les bretelles d’accès et sorties d’autoroute en passant par les cols et routes de montagne (par Andorre par exemple) pour rejoindre leur maison secondaire ou appartement de villégiature sur la Costa Brava, dans le golfe de Rosas ou Rosès en Espagne, au bord de la Méditerranée ; à une trentaine de kms de la frontière.
________ Ils n’y sont bien évidemment pas les bienvenus en ce moment, d’autant que la Catalogne semble être en passe de sortir du marasme de ces dernières semaines et n’a surement pas besoin de cette nouvelle vague de cas de « touristes hors-saisonniers» opportunistes & potentiellement infectés par le covid-19.

:idea: _______ :arrow: Mais pr être plus positif, ce fait divers m’a fait repenser à quelque chose d’infiniment plus sympa que j’avais gardé "sous le coude", en réserve ds mes cartons concernant ledit Golfe de Rosès ou Rosas (selon que l’on parle catalan ou espagnol) : les conures veuves ou souris (myiopsitta monachus), ces grandes perruches au départ amazoniennes qui s’y sont installées et y nichent dans les palmiers de la station balnéaire chaque hiver.

Vidéos 1 & 2 – Conure veuve ou souris (myiopsitta monachus) nids en hiver (Espagne Golfe de Roses, décembre 2015) Bruitx 2’48 https://www.youtube.com/watch?v=ib6kfeS6L2o Magnifique ! Sectionnement des branches sur amorces circulaires de cassures, ce que fait naturellement un ouvrier métallier/ferrailleur du bâtiment sur des fers aciérés dits « à béton », un plombier avec son coupe-tube à molette* [*disque-galet tranchant interchangeable au tungstène] sur un tube de cuivre ou un bûcheron, un menuisier sur du bois, incisions ici pratiquées rien qu’avec le bec ôÔ). Rappelle le cacatoés noir ou cacatoès des palmiers du nord de l’Australie lorsqu’il taille les baguettes de tambour dont il se sert pour marquer son territoire et inciter sa future femelle à venir le rejoindre. RETROUVé, C là  Oiseaux - The drumming bird – the elusive palm cockatoo – 10’35 - https://www.youtube.com/watch?v=G1VlezTRVnI (taille drum à 8’08) BienBien, sous-titré

Vidéos 3 & 4 – Le sacré caractère de la conure souris ou veuve (myiopsitta monachus) 2’09 perruche souris https://www.youtube.com/watch?v=3nYqXppyTDU Vu : elle réunit les aptitudes de 3 autres psittacidés courants : Gris du Gabon pr sn aptitude à parler, ARA pr sn énergie et Amazone pr sn tempérament.

:arrow: :arrow: Budgie talks to owner to stop feeling lonely | Pets : Wild at Heart - BBC Earth – Soutitré – 4’09 – VOIR https://www.youtube.com/watch?v=PctZo-Y19Fw SU-PER !!! J’ai sorti le texte en anglais, il faudra que je vs le traduise à l’occasion, mais le visuel est déjà très sympa et facile à comprendre : elle sait exactement ce qu'il faut faire pour que l'on s'occupe d'elle ! C’est un sacré caractère cette perruche-là aussi :D !!!

Vidéo 1 - 2'48 Vidéo 2 - 10'35
Vidéo 3 - 2'09 Vidéo 4 - 4'09

________ :arrow: Ce qui est frappant avec ces oiseaux, c’est l’universalité des techniques qu’ils ont mises au point – où qu’ils se trouvent sur la planète – avec les seuls outils dont ils disposent : leur bec, leur matière grise et leurs pattes. :P

:idea: _______ :arrow: Je voudrais rajouter que, comme c’est la saison de nidification en ce moment, j’ai remarqué depuis plusieurs années que les corneilles de la bastide ds laquelle je vis venaient en couple cueillir des rameaux sur un arbre du square/parking qui se trouve derrière chez moi : ils/elles cassent méthodiquement des brindilles, des petites branches « sur pied » et repartent avec, en travers de leur bec, pour construire leur nid. C’est toujours sur le même type d’arbre : un micocoulier. Alors pourquoi ?? En voyant apparaître les feuilles en masses touffues, d'abord au bout des extrémités supérieures de l’arbre quelques jours après, j’en ai déduit que cette essence doit présenter un avantage particulier grâce à une montée de sève exceptionnellement précoce. C'est à dire qu’a l’instar des gens de la campagne profonde du coin qui tressent encore des paniers avec les vims ou branches d’osier, ces corvidés doivent apprécier la flexibilité particulière des branches de micocouliers gorgées de sève pour les entrelacer/élaborer plus aisément et consolider au mieux la structure porteuse de leurs nids.

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Chevreuil
MessagePosté: Mer Avr 22, 2020 9:17 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
La quête de SEL comme puissant « moteur de recherche ».

:idea: Chevreuils, Bouquetins/Ibex & sangliers n'hésitent pas à se jeter à l'eau et à prendre des risques considérables à flancs de montagne (sur la paroi abrupte des grands barrages alpins pour les Ibex) pour aller sucer le sel gemme ou minéral dissous dans l'eau des torrents qui suinte à travers les mini fissures du béton desdits barrages.


Vidéo 1 – Chevreuil sur la plage de St Malo OUEST France.>>> A Saint Malo, un chevreuil se baigne à la plage le 23 Janvier 2020 – 0’42 – https://www.youtube.com/watch?v=toAomfH3BZI Ici, il n’est pas question de « canicule », c’est donc bien une question de SEL ! Et c’était bien avant le confinement.
Celle du capitaine >> Un chevreuil se baigne à Arzon (56) – 1’29 – https://www.youtube.com/watch?v=x808h-CN_dU Superbe (de Le Télégramme) postée sur YT le 14 avril 2020 Plage de Kerjouanno, à Arzon (56).

Vidéo 2 – Le chevreuil baigneur de Vieux Boucau - 2’04 – https://www.youtube.com/watch?v=yUTQn_LhfdU (Vidéo postée sur YouTube le 6 mars 2020, donc avant le confinement).

Cervidé peu farouche parmi les baigneurs sur plage américaine>>> Aux Etats Unis (lac Michigan = eau douce) ce cerf s’offre une baignade avec les vacanciers – 1’50 – https://www.youtube.com/watch?v=yj6djAwIUq0 .. mais il est bien en recherche de sel puisqu’il lèche les jambes d’une baigneuse qui patouille dans l’eau, assise en bordure après s’être très copieusement enduite d'une crème solaire qui en contient très probablement !?

vid 1 - 0'42 - Vid 2 - 2'04 -

:idea: _______ :arrow: Une fois revenus au sec, chevreuils et sangliers du littoral n'ont plus qu'à lécher leur pelage pour récupérer la dose de sel dont ils ont besoin... avant de se tremper dans l'eau douce pour retrouver un pelage qui ne soit pas trop poisseux :mrgreen: .

Vidéos 3 – Stambecci sulla diga 096205 – 3’25 – https://www.youtube.com/watch?v=cMVlhRxLxZg
The incredible ibex defies gravity and climbs a dam | Forces of Nature with Brian Cox - BBC- 3’52 – https://www.youtube.com/watch?v=RG9TMn1FJzc SousTitré

Vidéo 4 – Aguia captura cabra da montanha – 2’30 – https://www.youtube.com/watch?v=rWCLTQQo9hE N.O.N = Click Bait/Piège à clics !!! Mais ce danger-là existe bel et bien avec les grands rapaces : prise de risque & vulnérabilité maximales pour les bouquetins en mal de sel.

The incredible ibex defies gravity and climbs a dam | Forces of Nature with Brian Cox - BBC- 3’52 – https://www.youtube.com/watch?v=RG9TMn1FJzc SousTitré

Vid3 - 3'25 Vid4 - 2'30

Vidéo 5 – Un sanglier sort de l’eau et fonce sur des vacanciers (dans le Var) – 0’54 – https://www.youtube.com/watch?v=EyVUyFmQ4JQ Rapporté par Nice-Matin, ce fait divers sur la côte varoise, en mer Méditerranée donc.

Vidéo 6 – Des sangliers à la plage (Languedoc) 0’47 – https://www.youtube.com/watch?v=PxhZET5MN2c Laie qui imprègne ses tétines de sel et marcassins qui batifolent dans l’eau de mer : à la prochaine tétée et lorsque mère et petits vont se lécher mutuellement, tout le monde aura reçu sa ration de sel.

Vid5 - 0'54 Vid 6 - 0'47

Vidéo 7 – Choisir entre pratiquer la chasse sous-marine des Bécunes (Barracudas) et cotoyer les sangliers en baignade sur la plage (qui raffolent de chips salées… comme par hasard :roll: :!: ) 4’26 – https://www.youtube.com/watch?v=65vu1rKuOXQ C’est à Cadaquès sur la Costa Brava, en Espagne. A la pointe Est de la péninsule ibérique, non loin du golfe de Rosès dont j’ai parlé récemment à propos de la nidification des perruches « conures souris ou veuves » dans les palmiers urbains.

"Sanglier (s) méditerranée" sur YouTube – 0’39 - https://www.youtube.com/watch?v=YWjPGYr ... e=youtu.be vus au large des Issambres (Var).
Un sanglier en pleine mer, autre 0’54 – https://www.youtube.com/watch?v=yjIAs74MY-w

________________________________________________________________ Vidéo 7 - 4'26

:idea: _______ :arrow: En clair, le sel , ils en ont besoin en permanence, toute l'année. L'actuel confinement ET la saison froide améliorent ponctuellement leurs conditions de vie en leur laissant le champ libre : ils ont, pour un temps, les coudées franches pour accéder à l'eau de mer à visage découvert, en plein jour*, sans avoir à slalomer entre les baigneurs et autres touristes qui "encombrent" le bord de mer d'habitude.
* En temps normal, il y a fort à parier que pour éviter la cohue, ils s'arrangent pour pratiquer ces ablutions salines de nuit. :? 8)

Liens seuls montrant l’importance vitale que l’on reconnait au sel pour la bonne santé des animaux dans les chasses privées …et ds la nature en général, donc. Ce dont ils sont eux-mêmes - et intuitivement - parfaitement conscients !! :P .
>>> Chevreuil aux pommes et à la pierre à sel – 3’34 – https://www.youtube.com/watch?v=ctxZryCkU-0
>>> Quel type de sel utiliser pour chevreuils et sangliers 2’54 – https://www.youtube.com/watch?v=97rZjoJLLFg
:arrow: Voir ce lien excellent sur le comment du pourquoi du besoin en sel permanent chez les mammifères >>> http://www.gds-poitou-charentes.fr/arti ... -2017.html
... et, accessoirement, regarder à l'entrée "Pierre à lécher" sur Wikipédia. :)

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) tous animaux
MessagePosté: Ven Mai 01, 2020 9:16 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligence Animale - Racket raisonné dans le monde animal

Les Macaques à queue de lion giflent en pleine face les écureuils géants de Malabar pour les déposséder des fruits du Jacquier, mûrs à point, qu’ils avaient réussi à détecter avant eux.

Macaques SLAP squirrels and steal their food | Primates | BBC Earth – Sous-Titré – 3’20 – https://www.youtube.com/watch?v=fZn2Y9E6TtI (écureuils géants de Malabar détectent maturité des fruits du Jacquier…)
Meet the face-slapping food thief ( à la rencontre du voleur de nourriture qui gifle en pleine face).
Distribution ponctuelle de claques pour récupérer les meilleurs fruits mûrs


- 3'20 - https://www.youtube.com/watch?v=fZn2Y9E6TtI

Traduction de la vidéo : Ici, en Inde du sud, le retour de la mousson signifie qu’est venu le temps des fruits du Jacquier ! Ces « mastodontes » ou fruits colossaux sont les plus gros fruits arboricoles du monde : un régal. Mais avant de parvenir à maturité, ils ne sont pas comestibles/ils sont absolument immangeables ; et les macaques – malheureusement pour eux – sont incapables de discerner lesquels d’entre eux sont à point, prêts à être consommés. Par chance une aide est à portée de main…. (un écureuil de Malabar se pointe le long d’une branche sur l’écran).
________ Ces écureuils géants de Malabar ont un odorat très développé axé/branché sur le top du top des meilleurs fruits du Jacquier. Les macaques épient les moindres mouvements/faits et gestes des écureuils … puis entrent en scène de la manière forte, prenant d’autorité la direction des opérations. Lorsque les écureuils défendent leur bien, les macaques ont une autre combine pour récupérer leurs fruits et partir avec en évitant l'affrontement (ils décrochent des fruits mûrs qui tombent à terre et roulent sur le sol). Ils savent parfaitement que les écureuils ne les suivront pas sur ce terrain (au sol). Cette tactique donne l’avantage aux singes qui ont ainsi accès au meilleur de la « grappe » (ou selon l’expression française « au haut du panier », c'est-à-dire au MEILLEUR). Fin du commentaire de la vidéo.

:idea: _______ :arrow: Pensée perso à propos de l’Intelligence animale : notez comment ces macaques préservent intelligemment la ressource. Au vu de leur avantage physique certain et surtout de leur redoutable dentition, ils pourraient – sans courir aucun risque – mettre en pièces ou blesser gravement les écureuils pour récupérer le butin… mais il n’en font rien : ils dissuadent, tout simplement, sans effrayer ni décourager totalement leurs victimes afin qu’ils puissent eux-mêmes revenir dans le secteur et profiter d’autres occasions de ripailles « à bon compte » pendant la courte saison de maturité des fruits du Jacquier. En clair, ils prélèvent mais ne tuent pas la "poule aux œufs d'or" ; c'est futé tout de même . :P
:idea: :idea: ___ :arrow: En fait c'est très exactement ce que nous faisons nous les humains dans le Périgord "Noir" avec nos chiens et cochons truffiers : nous ne savons pas trouver une truffe mûre à point... mais eux le savent d'instinct grâce à leur odorat hyper affûté. On les emmène donc sur site, on les laisse faire et quand ils ont trouvé la truffe, on tire sur l'anneau nasal du porc ou sur la laisse du chien, on leur donne une quelconque friandise à la place et on s'empare de ce champignon d'exception, véritable trésor culinaire qui se vend à prix d'or pour les meilleurs restaurants du monde ôÔ ! :shock: :?

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)Grand écart
MessagePosté: Ven Mai 15, 2020 9:09 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Le grand écart des Chenilles Arpenteuses ou Géomètres

:idea: :arrow: Elles font – tout naturellement – le grand écart le plus opérationnel/efficace du règne animal :D
Particularité : inquiétées elles savent faire « le mort » (ou les mortes LOL), raides & inertes comme une brindille… et redémarrent dare-dare sitôt le danger passé :shock: ! :P

________ On pourrait encore les appeler les « chenilles compas » ou chenilles « Bottes-de-7 lieues », eu égard à la facilité/à la rapidité avec laquelle elles couvrent l’ensemble de leur territoire en mode « Tout-terrain ».
________ Ce sont les larves des Geomitridae, un ordre de papillons qui comptent entre 23 000 et plus de 35 000 espèces dans le monde (selon les sources et les auteurs)… c à dire, et sans s’arrêter sur des chiffres, un nombre tout à fait considérable. Et toutes ont le même comportement – où qu’elles soient sur terre – à savoir ce réflexe de s’immobiliser devant un danger quelconque pour se « fondre dans le paysage » et tenter de passer « incognito », et celui d’avancer dans la vie à pas de géants – par rapport à leur taille* – malgré leurs toutes petites pattes (regroupées vers l’avant. Extraordinaire, non, cette cohésion ds le comportement ?!?
* « Inchworm », qui est une des traductions possibles équivalente à « chenille arpenteuse ou géomètre » signifie littéralement « ver d’un pouce », le pouce en mesure anglaise et américaine valant 2.54 cm. Certains sont un peu plus grands, mais guère.
________ Il y aurait beaucoup à dire sur ces fantastiques lardons d’insectes, mais voici une chose qui m’interpelle particulièrement. Tout d’abord il faut savoir qu’elles ont la faculté de produire un filament, une « corde de rappel » à la demande, une sorte de soie comme les araignées qui leur permet de descendre de la partie feuillue des arbres jusqu’au sol (elles naissent à partir d’œufs pondus au dos des feuilles de variétés d’arbres – feuillus ou résineux – dédiées, selon les espèces de leurs parents papillons. Mais là où cela devient vraiment bluffant, c’est qu’elles peuvent y remonter, là-haut vers la canopée, ou tout au moins la partie feuillue !!!
________ Eh oui, leur casse-croûte préféré, ce sont les feuilles vertes et « sur pied » de certains arbres en particuliers et pas d’autres… peut-être qu’elles descendent pour boire dans une gouttelette de rosée quand le feuillage, balayé par le vent, devient trop sec ??? Toujours est-il que pour pouvoir remonter ainsi leur soie en rappel en partant du sol il faut :
1 – Qu’elles soient restées en contact en permanence avec elle (…sinon le moindre mouvement d’air la ferait flotter dans n’importe quelle direction comme un oriflamme et serait donc totalement irrécupérable pr ladite chenille) et
2 – Il faut bien sûr qu’elle soit descendue par ce filin d’abord pour pouvoir le remonter ensuite !!!

Vidéo n° 1 – Chenille arpenteuse, géomètre – Geometer caterpillar – Geomitridae – Macro (…en plein travail) – 1’23 – https://www.youtube.com/watch?v=cvtSGL96y-M ça crapahute sec ôÔ !!! Le gars qui a fait cette vidéo dit clairement, dans le pré-texte de présentation écrit sous la vidéo que lorsqu’elle se sent menacée, cette chenille reste droite comme un i ou une brindille et ne bouge plus jusqu’à ce que l’alerte soit passée, après, elle repart. C’est très exactement ce que m’a fait la « mienne » hier… et je l’ai crue  LOL
Vidéo n° 2 – Caterpillars feeding on exploding Touch-me-not Seed pods [chenilles arpenteuses qui se nourrissent – à leurs risques & périls – sur des gousses de Balsamine des Bois (impatiens noli-tangere)]| BBC Earth – 2’59 – https://www.youtube.com/watch?v=oJ5dQ_Pdfac
Vidéo n° 3 – ENNOMOS illustre/chenille/ Selena tetralunaria Hfn … BRUITX – 1’40 – https://www.youtube.com/watch?v=xhvWH6CKwNU BienBien varappe verticale sur un tronc de chêne pédonculé ds le Limousin.
Vidéo n° 4 – La locomotion de la chenille arpenteuse (ou géomètre) de Bruno Tendrelar SUPERBE – 2’53 – https://www.youtube.com/watch?v=Hyco2762hRY BienBienBien >>> vraies/fausses pattes. à 2’10 traversée d’un « ravin » sans aucun problème.
Vidéo n° 5 – 2015-06-16 Inch worm climbing silk thread in Redmond WA - 1’12 – https://www.youtube.com/watch?v=BkSaDqU7kB0 Ouiiiiii ! Corde lisse pieds & mains. PRINCIPE DES ELAGUEURS GRIMPEURS MODERNES >> C bien cell-là.
Vidéo n° 6 – Celui-là, très maladroit, ne monte qu’à la force de ses minuscules bras/pattes antérieures >>> Inchworm climbing – 0’51 – https://www.youtube.com/watch?v=hO5DP1MjIQQ :idea: :arrow: :arrow: :arrow: Manifestement toutes n'ont pas capté la bonne technique pour saisir la soie avec les ventouses qui leurs servent de pattes arrières.
A la « Force des bras » aussi >>> Inchworm swinging in the breeze 0’31 https://www.youtube.com/watch?v=OGzdINicbss
https://www.youtube.com/watch?v=7_Zv0aW-HrU Celle-ci aussi galère à la "force des bras" :?

Vidéo 1 - 1'23 Vidéo 2 - 2'59
Vidéo 3 - 1'40 Vidéo 4 - 2'53
Vidéo 5 - 1'12 Vidéo 6 - 0'51

Chenille arpenteuse (Phalène du bouleau ?) – 1’18 – https://www.youtube.com/watch?v=0JQ5MdQJOZ4 (voir « datura ») BienBien ( tour du bord de feuille).
Inchworm (Geometer Moth or Geometrea papillonaria) – 1’06 – https://www.youtube.com/watch?v=EU6QaAIZLgk >> passe-crevasse sur tissu : lancer une tête de pont, enjamber un ravin ou un précipice (à son échelle) n’est certainement pas un problème pour lui !!!
INCREDIBLE INCHWORM – 1’16 – (fait de mort... puis le sprint ! :mrgreen: ) – https://www.youtube.com/watch?v=FccjQdQQpeA
INCHWORM - GEOMETER MOTH LARVAE - Geometridae Lepidoptera Caterpillar – 1’28 – https://www.youtube.com/watch?v=1Jpd6vybOtg BienbienBien ! >>> elle fait le mort-brindille, figée comme un i oblique instantanément ôÔ !!!
Spéciale – Chenille verte lambda 4K - 5’10 – https://www.youtube.com/watch?v=pOUjKeYvsOY faire une capture d’écran à 2’57 précisément : C vraiment un grand écart d’anthologie !!! 8)

Petzl Pro Zigzag Rope, Climbing Harness, Power Equipment Connecticut Review – 4’35 – Sous-Titré https://www.youtube.com/watch?v=AXE5XieJvy4 C cell-là Vidéo-démo répétée 2 fois, mais bienBIENbien : de vrais écureuils les gaziers :roll: :D !

:idea: :arrow: Il a fallu arriver vers la fin du XXè/début XXIème siècle pour que nous trouvions cette remarquable technique... ...qui n'est qu'une pâle imitation de ce que peuvent faire - sans même y penser - ces remarquables larves d'insectes :|

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) nids torchis
MessagePosté: Mar Juin 02, 2020 7:54 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales : Bâtisseurs-nés (c'est inné chez eux), maçons, architectes :arrow: Quels que soient les endroits où ils se trouvent sur la planète, ils/elles ont l’art, la manière, et surtout beaucoup de méthode…Quelles remarquables techniques ôÔ !!! :P

Vidéo n°1 – Elles ont l’art et la méthode >>> La construction d’un nid d’hirondelles – 2’46 – https://www.youtube.com/watch?v=euX4q1-byqY Hirondelles rustiques ou dites « de grange » ou « de cheminée » (Hirundo rustica) ; elles ont la queue longue et effilée si caractéristique de l’espèce, le gazouillis charmeur/charmant et le poitrail couleur rouille. Merveilleuse construction d’un nid en torchis (argile + paille) : les 2 parents se relayant pour apporter sur site les matériaux nécessaires à la construction.
________ Un brin de paille a d’abord été coincé en travers de leurs becs respectifs, à la jonction ou commissure des « lèvres » ou « mâchoires », puis une bonne potée/blochée d’argile humide a été collectée et l’ensemble de suite rapporté au nid pour y être appliqué « dans la foulée ».
________ Cela rappelle, bien sûr, l’extraordinaire technique de construction du Fournier Roux* (furnarius rufus), d’Amérique du Sud, déjà largement évoqué dans ce vaste sujet qu’est l’Intelligence Animale. *Il construit – en couple – de fabuleux petits « gourbis » en torchis, pétris d’argile, de paille et d’herbes sèches, qui « tiennent la route » sur plusieurs années…et reproduits à l’identique sur plusieurs étages parfois ôÔ !!

_______ :arrow: Casa de João de Barro sendo fabricada – 8 andares – Edificio do Joao de Barro – 1’10 – https://www.youtube.com/watch?v=jT_zorlTKeA (HLM pr Fourniers roux, locs & colocs :mrgreen: )

________ Je voudrais aussi parler ici de ce couple de pigeons de ville (bisets) qui m’a littéralement bluffé au début du printemps 2020 dans la petite bastide du Sud-ouest où je vis [il me semble vs en avoir déjà parlé, mais je n’en suis pas certain, c’est peut-être resté au stade des (bonnes) intentions]. C’est un pigeon – qu’arbitrairement je suppose mâle – qui avait l’air bien embarrassé, avec un petit paquet de feuilles de platane et brindilles séchées en travers du bec, en équilibre instable sur le bord proéminent d’une fenêtre de la vieille ville, tout près de la boulangerie où je me sers, sous les arcades…. En fait il n’attendait qu’une chose : c’était que je dégage du secteur pour qu’il puisse traverser la rue et s’engouffrer « incognito » dans un profond creux de mur, au-dessus du linteau d’une vitrine, dans lequel devait venir se loger une poutre en bois, il y a fort longtemps.
________ Bon, jusque-là rien d’anormal, je me suis dit « il fait son nid », point barre. Mais non, pas du tout : cramponné tant bien que mal aux aspérités de la pierre, il a déposé son chargement juste à l’entrée du trou et il est reparti rechercher d’autres matériaux… En fait il ne faisait qu’approvisionner le chantier, c’est tout. « Colombine » quant à elle est venue faire le tri dans ce que venait de lui rapporter son cher et tendre tourtereau pour voir ce qu’elle pourrait en faire dans son aménagement du nid en cours d’élaboration tout au fond de la cavité.
________ Ce printemps j’ai vu des couples de corneilles venir casser sur pied de petites branches de micocouliers, juste avant l’apparition des feuilles et se relayer pour les porter aux nids en cours de construction. Un peu plus tard cela a été le tour des pies sur les albizzias du parking, à proximité du grand arbre exotique dans lequel elles ont décidé de s’installer.
________ Ce qui est intéressant, c’est qu’au lieu de se contenter des branchettes, brindilles et feuilles sèches qui jonchent le sol un peu partout, ces oiseaux sélectionnent avec soin leurs matériaux « sur pied », même si cela doit leur coûter plus d’efforts : rien n’est trop beau pour leur future progéniture. Je pense que c’est une sorte de sagesse instinctive qui leur dicte ce protocole car les matériaux récoltés étant frais, encore plein de sève, ils se cintrent bien plus facilement pour épouser toutes les formes arrondies qui se prêtent si bien à la confection d’un nid qui se respecte.
Cliff Swallows gathering mud : NARRATED …. 3’17 – https://www.youtube.com/watch?v=f3QGVFSXnr8

Vidéo n°2 – Barn swallows (Hirundo rustica) gathering mud and grass for nest – 0’17 – https://www.youtube.com/watch?v=cAErgBNfyTE

Vidéo n°3 – Rufous hornero gathering mud – 3’05 – Bird Engineering, Rufous Hornero, Preparing material for making the nest, Furnarius rufus, https://www.youtube.com/watch?v=6D5vPXsLbWcC celle-là : torchis prêt à l’emploi dès le départ (radicelles incorporées à la glaise humide collectée !!!). L'oiseau semble découper de pleines becquées d'argile qu'il relâche aussitôt et paraît abandonner sur place au fur et à mesure... puis il reprend tout et s'envole vers le nid. En fait, il a juste arraché "en suivant" tout un tas de petites barbules/radicelles ou mini racines qui formeront - en séchant après coup - l'armature principale de son béton de terre !!! Génial, non ? 8)

Vidéo n°4 – Bird Engineering, Rufous Hornero, bird building its nest, Furnarius rufus, wild birds,
– 3’25 – https://www.youtube.com/watch?v=edKsH6P8VMk "Chaud devant ! Pousse-toi de là que j’m’y mette !!" Sous entendu : pour la déco on verra plus tard :mrgreen:

Vidéo n°1 - 2'46 Vidéo n°2 - 0'17
Vidéo n°3 - 3'05 Vidéo n°4 - 3'25


Vidéo n°5 – Construction – en accéléré – d’un nid de frelons géants par la reine >>> Speed up Timelapse Footage of Giant Hornet Queen Building Nest – 3’36 – https://www.youtube.com/watch?v=V3sj6edu3Go Une reine de frelons en mode « imprimante 3D » …fabuleux ôÔ !!!

Note sur les frelons : Même s'ils sont considérés comme nuisibles et peuvent être potentiellement dangereux, ils ont leur place dans l'écosystème global ; ne serait-ce qu'en régulant de manière drastique le nombre des espèces parasites de nos jardins qu'ils dévorent à pleines dents !

- Vidéo n°5 - 3'36

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) tous animaux
MessagePosté: Jeu Juin 18, 2020 10:11 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Le Merle d’Amérique enduit de torchis la paroi intérieure de son nid, il la taloche /la dresse à la lisseuse comme un expert plâtrier…sans n’avoir jamais été l'apprenti de personne ôÔ !!

Vidéo n° 1 – Robin building a nest >> Turdus migratorius : American Robin ou Merle d’Amérique (de NewDay) – 6’27 – https://www.youtube.com/watch?v=fqgPmnW8yCU V.O.I.R : c'est FABULEUX … balance son mortier d’un coup de bec à revers ôÔ !! Tout comme un maçon qui projette (à revers également) le contenu d'une truelle pleine de mortier ou de chaux sur un mur de briques pour y étaler/talocher son enduit (technique dite « du gobetage » en Limousin ).
• Robin building nest >>> Turdus migratorius : American Robin ou Merle d’Amérique – 2’29 – https://www.youtube.com/watch?v=OoothrzmNFM collecte terre humide et mousses + formage sur place. BIEN.
• Autre American Robin nest building >> Turdus migratorius : American Robin ou Merle d’Amérique – 3’27 – https://www.youtube.com/watch?v=vUj14Xlk45U Bien.

Vidéo n° 2 – Robin RedBreast nest building (close up )" sur YouTube MISE EN FORME DE L'INTERIEUR DU NID par thermoformage* AVEC SON POITRAIL, en s’aidant des griffes de ses pattes - 9’10 – https://www.youtube.com/watch?v=RMZHQUG ... e=youtu.be BienBienBien !!! >>> Turdus migratorius : American Robin ou Merle d’Amérique *Thermoformage : comme autrefois on fabriquait les chapeaux melons et autres couvre-chefs en feutre.

Vidéo n° 3 – Quand l’expression « se mettre sur la pointe des pieds » prend tout son sens : cet artisan maçon/fournier roux n’hésite pas à se mettre en équilibre SUR LA POINTE DES GRIFFES DE SES PATTES pour atteindre le sommet de sa construction avec son bec, calé en mode « truelle ». >>>
Constancy is the secret of success, Bird Engineering, Rufous Hornero, bird building its nest, [ TRADUCTION : La constance est la clé du succès pour cet ingénieur/architecte qu’est Rufous Hornero (le Fournier Roux d’Amérique du Sud) L’oiseau bâtissant son nid - 1’38 (à 0’36-0’37, bâtit en équilibre sur la pointe des griffes !!!) https://www.youtube.com/watch?v=V0ogygPoFWs (de Fauna and Flora).

Vidéo n° 4 – Impressively skilled brichlayers, vaults construction (de Coleman Priske) 20M vues il y a 6 ans - 13’00 – https://www.youtube.com/watch?v=PB8TWMKHHMQ C beau à voir : Maçon hautement qualifié humain – un véritable artiste – qui couvre une pièce d’un voûte catalane, tout seul, dans la journée, à l’aide d’une simple truelle !!!

________ Comparer cette vidéo de bâtisseurs humains experts avec la vidéo n°4 du dernier post où l’on voit un fournier roux appliquer le béton d’argile qu’il s’est préparé directement au-dessus de sa tête en jouant du bec aux bons endroits : le matériau tient en place grâce aussi à la partie déjà construite et qui a séché en partie. Celle-ci en effet pompe le surplus d’eau et aide à l’adhésion de la nouvelle couche étalée – un peu comme les artisans catalans avec leurs célèbres voûtes de brique bâties dans la journée … – Notez que la vidéo n°3 du présent post est très significative aussi. Ils ont vraiment un sacré savoir-faire, ces « piafs » :mrgreen:
RAPPEL >>> (Vidéo n°4 du dernier post) – Bird Engineering, Rufous Hornero, bird building its nest, Furnarius rufus, wild birds – 3’25 – https://www.youtube.com/watch?v=edKsH6P8VMk C bien cell-là ôÔ !!! Chaud devant ! Pousse-toi de là que j’m’y mette !! :D

Vidéo 1 - 6'27 Vidéo 2 - 9'10 Vidéo 3 - 1'38 Vidéo 4 - 13 minutes

Fais une recherche YouTube à « Cliff swallows building mud nests » [Hirondelles à front blanc/hirondelles des falaises construisant des nids de boue]
Ça donne ça >>> https://www.youtube.com/results?search_ ... mud+nests+
Birds nest/Cliff swallow nest/Swallow birds nest/Mud nest of swallow bird Constructions à touche-touche ôÔ !! 1’00 – https://www.youtube.com/watch?v=Pn4oKEaYPbs
>>> Streak-throated swallow nesting – Petrochelidon fluvicola – Hirondelle fluviatile (…au poitrail strié/tacheté comme les grives) – 1’11 – https://www.youtube.com/watch?v=1q2H_wp0XWY ELLES NE SE TROMPENT jamais DE NID !!!

Vidéo 7 - Red-rumped Swallow Nest --- Hnízdo vlaštovky skalní >>> Nid-couloir, que c’est beau !! Et quelle architecture ôÔ ! 1’00 – https://www.youtube.com/watch?v=OjiaisEP5vw Le nid de l’hirondelle rousseline, quant à lui, est une douillette longère solognote ; on pourrait même dire une "suite" :mrgreen: :P


Vidéo 5 - 1'00 Vidéo 6 - 1'11 Vidéo 7 - 1'00.

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)FuteFuteSwifts
MessagePosté: Dim Juil 12, 2020 12:36 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Faites vite : le temps se fait court :shock: :mrgreen: :wink:

:idea: :arrow: :arrow: Allez sans tarder mettre le nez dehors admirer le ballet des martinets dans le ciel des villes et des villages de notre beau pays. Faites le plein, dans vos cœurs et vos oreilles de leurs joyeux cris stridents qu’ils se lancent l'un l'autre lors de leurs courses folles à l’aplomb de nos artères urbaines, effleurant / passant au ras des parois grands bâtiments et des immeubles à toute vitesse sans jamais s’y fracasser :roll: :) . D’ici quelques jours - avant la fin du mois de juillet, au tout début d’Août au plus tard – ils seront déjà tous repartis vers le grand Sud, l’Afrique pour hiverner, d’un commun accord et sans crier « gare ». Du jour au lendemain, au sens le plus littéral du terme °°°.

°°° Il y a une explication simple à cela : étant donné que tout le monde se retrouve tous les soirs dans le même « dortoir » (je parle de tous les martinets d'un même secteur ou territoire, bien entendu), à savoir entre 1500 et 2000 mètres là-haut, au-dessus des nuages, ils savent exactement QUAND c’est le moment de partir : quand les couples (monogames) se retrouvent au complet dans les nues – car il n’y a plus de petit à s’occuper dans le nid – et que les jeunes de l’année batifolent à tire d’aile entre leurs courtes pattes sous ce « toit du monde » local :) . Eh bien à ce moment-là, s’ils trouvent un bon créneau météo et des conditions favorables, ils n’ont pas besoin de redescendre à proximité du sol le lendemain dès l'aube pour regrouper tout le monde et partir. Ils partent de là-haut directement & tout simplement parce que cette intelligence-là a été gravée ds leurs ADN(s) respectifs. Il est clair qu'ils sont instinctivement sages. :P

________ Cela se produit chaque fois un peu plus tôt, année après année (ils étaient là du 15 avril au 15 août autrefois). Ils ne reviendront qu’en Avril prochain. Les jeunes de l’année, donc ceux qui sont nés ici, chez nous, ne se poseront jamais nulle part sur terre d’ici là – ils resteront 10 mois en suspension dans l’air à se laisser porter par les courants ascensionnels thermiques, comme ils le font tant qu’ils sont chez nous, chaque jour, inlassablement, s’y nourrissant de tout ce qui constitue le PLANCTON AÉRIEN (voir à cette entrée sur Wikipédia), l’équivalent du zooplancton et du phytoplancton que l’on trouve ds toutes les mers du monde. Celui-ci (l’aérien plancton :mrgreen: ) est constitué de mini graines et autres débris végétaux, d’animalcules, de tout petits insectes entraînés - souvent malgré eux - dans les puissants vortex que forment les « thermiques » , ces courants d’air chauds qui se forment à l’aplomb des grosses masses rocheuses (granit ou autres) surchauffées par le soleil en montagne ou, artificiellement, en plaine, via le macadam des tarmacs et des routes et toutes les constructions maçonnées des humains*qui constituent nos villes et nos grands ouvrages d’art (ponts, fortifications etc…).

* allez savoir, c’est peut-être pour cela (les thermiques engendrés par la présence de l’Homme) que cette espèce d’oiseaux est si « anthropophile », qu’elle aime manifestement et côtoie avec plaisir le genre humain : l’Homme ne peut pourtant rien leur rapporter au niveau du manger (ou guère), mais il leur offre ses toiture élevées, ses avant-toits aux bordures non-étanches où ils peuvent nicher sans difficulté, en relative sécurité et y rajoute aujourd’hui parfois des nichoirs dédiés solides et bien conçus qui sont un « plus » non négligeable.

LIENS pour info :arrow: Mauersegler Nistplatzzuche (martinets en quête d’un endroit pour nicher) – 5’11 – https://www.youtube.com/watch?v=suKbhDkQ1k0 (de mauersegler19 , voir son site*] VOIR, C trop beau : la maison cossue allemande aux 19 nichoirs à martinets :)
ET Swifts in my north antrim garden – 2’17 – https://www.youtube.com/watch?v=lKmPD8iVlGw VOIR (multiboxes (x6) de Dick Glasgow) BienBien et son site >>> (+ musique celtique, traditionnelle écossaise et autre jouée sur cithare germanique à 5 accords et guitare classique ; en relation avec la nature & les animaux. Excellent ) https://www.youtube.com/channel/UCPB4u1 ... sbfIPpV9OA

________ Le jeune martinet vit littéralement en autarcie dans l’air : il mange comme on vient de le voir avec parfois une nourriture plus solide dans les basses couches de l’atmosphère (papillons, libellules et autres insectes), Mais grâce à son passage régulier au travers des nuages, il peut aisément s’hydrater** et même boire les gouttes d’eau se condensant sur son plumage.

:idea: **Souvenez-vous que les oiseaux ne respirent pas comme nous. Ils fonctionnent comme des turboréacteurs (j’en ai déjà parlé à propos des manchots empereurs et des canards eider) : ils aspirent l’air neuf, l’oxygène par le bec, ou les narines s’il est fermé, mais rejettent le gaz carbonique à travers tout le corps, c’est à dire vers l’arrière en cours de vol, au moyen de sacs alaires disséminés en plusieurs endroits du corps et notamment des ailes. Si l’air absorbé est chargé d’humidité, tout le corps en profite. C’est ce dispositif génial qui permet à tous les oiseaux migrateurs d’entreprendre de grands voyages sur des centaines, voire des milliers de kilomètres en haute altitude sans être sans arrêt obligés de redescendre pour s’enquérir d’un point d’eau pour abreuver la troupe !!! ça serait difficile à gérer, vous ne trouvez pas ? Et cela multiplierait grandement les risques au niveau des prédateurs de tout poil ou plume, ça, c’est certain !!!

________ Dans ces conditions, comment font-ils pour se reposer ? Ils sont conçus de telle manière qu’une partie du cerveau seulement peut « sommeiller » brièvement – par fractions de quelques secondes – pendant que l’autre reste en veille, le corps entier fonctionnant à l’économie, les ailes largement écartées dans des courants ascendants, donc porteurs (devenus déjà bp moins violents à cause de l’altitude où cela se produit). Quelques secondes après, la manœuvre s’inverse, c’est l’autre partie du cerveau qui se repose alors que celle qui vient de débrayer reprend son tour de veille. C'est pas génial ça ??? 8) :D

________ J’ai joint à ce sujet, volontairement, un super lien-vidéo qui montre à quel point l’oiseau est autonome en vol… >>> Vidéos 4 & 5 - COMMON SWIFT – in flight grooming [auto-toilettage en vol et bien plus !] – FIGURE 37 : Behavioural dataset – 8’31 – https://www.youtube.com/watch?v=9bI4Tjxb7cY (de Jean-François Cornuet, voir son super site)… et pour le fun, regardez comment l’adulte se nourrit en vol >>> COMMON SWIFT – Apus apus – Foraging 24’28 – https://www.youtube.com/watch?v=avDy0PHhbC0 (toujours de Jean-François Cornuet).

SCOOP : Je viens de découvrir après coup que ces deux vidéos fantastiques existent en français... j'édite donc de suite en conséquence !!! (Il est 21h40, Dim 12/07/2020). 8)

Vidéo 4 - MARTINET NOIR - Toilette en vol – FIGURE 37 : répertoire comportemental – 8’26 – https://www.youtube.com/watch?v=9eRu7K3ZQKc (de Jean-François CORNUET, Version Française)
Vidéo 5 - MARTINET NOIR – Apus apus – Les captures – 24’25 – https://www.youtube.com/watch?v=4dF-CsM8bzk (de Jean-François CORNUET, Version Française)

:idea: :arrow: Selon oiseaux.net >>> https://www.oiseaux.net/oiseaux/martinet.noir.html
________ Extrait : Autre capacité extraordinaire de cet oiseau, sa faculté de "dormir" en vol sans avoir à se poser. On peut observer facilement soi-même le début du phénomène au soir des belles journées d'été. On voit les bandes bruyantes de martinets s'élever progressivement dans le ciel à la tombée de la nuit jusqu'à les perdre de vue et de l'oreille. Les études, grâce au radar entre autre, ont montré que ces oiseaux restaient à haute altitude, jusqu'à 2 000 m, toute la nuit et redescendaient le matin. On pense qu'ils doivent "dormir" en planant dans les courants d'air chaud ascendants.

________ Je voudrais à présent évoquer les remarquables caractéristiques de 2 espèces cousines (des cousines d’Amérique en fait :mrgreen: ) qui nous éclairent sur les origines rupestres des martinets en général : les martinets ramoneurs ou dits de cheminées (Chaetura pelagica)) et les martinets de Vaux (Chaetura vauxi).
________ Qu’ils aient étés à l’origine les hôtes des parois rocheuses abrupte dans les interstices desquelles ils pouvaient se reproduire en toute sécurité, cela nous parait évident au vu de leurs très courtes pattes ; d’ailleurs leur nom latin « apus » signifie littéralement « sans patte ».). On comprend bien que ce sont surtout des planeurs, de grands voiliers au long cours. Lorsqu'on les voit de près, avec leurs ailes démesurément longues – quand l’un d’entre eux se retrouve accidentellement à terre par exemple – Ils me font penser à un 5o5 sur lequel on aurait essayé de monter un spi :lol: . *

________* DSL :oops: ça existe ! La preuve cette vidéo du championnat du monde de 505 à la Rochelle, en 2012 – 3’07 – https://www.youtube.com/watch?v=23npXuUdFjE mais, pour blaguer, je pensais à une voilure beaucoup plus grande, disproportionnée par rapport au petit bateau qu’est un dériveur. Tels les spinnakers qui équipent des voiliers ou des catamarans bien plus gros ds les grandes compétitions internationales, par exemple. :? 8)

Note : les petits rapaces ont bien compris l'aubaine que cela représente et sont là au rendez-vous eux aussi :? :|
Vidéo 6 - Vaux swifts at Chapman Elementary School in Portland, Oregon – 6’12 – https://www.youtube.com/watch?v=8o9vDJxlzZ8 VOIR (avec nbx spectateurs).à 5’32 un retardataire se fait avoir par un faucon.

Vidéo 2 – Swifts dropping into /emerging from Monroe Chimney – 1’11 – https://www.youtube.com/watch?v=HOFo_RiG2k0 On les voit ici se coucher après avoir tournoyé en masse dans les ciel au crépuscule et se concentrer au dernier moment et se mettre collectivement en entonnoir pour arriver rentrer dans le trou de cheminée. Par contre lorsqu’ils en ressortent le matin, on dirait la mousse qui sort et se déverse le long d'une bouteille de champagne que l'on vient de déboucher… sitôt passé le rebord supérieur, la « lèvre » de la cheminée, ils plongent vers le bas, donc/dans le vide pour faire appui sur l’air afin de prendre leur envol dans de bonnes conditions, sans risquer de se luxer une épaule en décollant à la verticale au saut du lit :D c’est exactement ce qu’ils feraient s’ils prenaient leur envol après être restés accrochés sur la paroi d’une falaise, d’une grotte profonde ou du flanc d’une montagne.

Vidéo 1 – The Portland Swifts – 2’36 – https://www.youtube.com/watch?v=gHgEAIK8P18 BienBien, impressionnant ! C’est en septembre, lors de leur migration annuelle vers les terres du Sud pour y passer l'hiver que les martinets de Vaux font escale dans cette "auberge de jeunesse" pour oiseaux pèlerins improvisée, cette gigantesque cheminée qui leur est dédiée depuis qu’elle est désaffectée dans une école primaire de Portland, dans l’Oregon, USA. Nombreux sont les américains – amis de la nature – qui se déplacent pour venir voir ce spectacle époustouflant.

Vidéo 3 – Chimney Swifts Enterring Roost – McGowan Lake – 0’43 – https://www.youtube.com/watch?v=YoWqIaIy81c SUPER (en slo-mo), la précision à l'oeuvre !!!

__________________________________________________________________________________________VIDÉOS

- Vidéo 1 - 2'36 - - Vidéo 2 - 1'11 - Vidéo 3 - 0'43 - Vidéo 4 - 8'31 - Vidéo 5 - 24'25 - Vidéo 6 - 6'12

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Ados martinets
MessagePosté: Jeu Juil 16, 2020 6:10 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Les martinets noirs feraient-ils des "mariages blancs" sous nos yeux, avant de partir, dès leur adolescence ? :roll:

... avec contrats de moins d'un an à la clé - une sorte de "CDD" de courte durée - avant de concrétiser/finaliser leur union lors de la prochaine saison de nidification/reproduction ?!? :shock: :mrgreen:

Extrait de oiseaux.net MARTINET NOIR >>> https://www.oiseaux.net/oiseaux/martinet.noir.html

________ Citation >> : [ Ce qu'on voit avant tout de cet oiseau en milieu urbain, ce sont les poursuites rapides et bruyantes auxquelles ils s'adonnent tout au long de la belle saison autour des bâtiments. Elles ne passent pas inaperçues, tout comme les vols de reconnaissance de potentiels sites de reproduction sous les toits selon un scénario immuable. Les oiseaux arrivent d'un vol ascendant sous le rebord d'un toit, font mine de se poser ou se posent très brièvement tout en inspectant les lieux, repartent pour revenir aussitôt.
________ Leur manège peut se poursuivre en boucle pendant de longues minutes. Ce sont les immatures non nicheurs qui s'adonnent à ses activités. Ainsi, lorsqu'ils reviendront adultes l'année suivante, ils seront probablement déjà appariés, auront une connaissance parfaite des lieux et sauront en particulier où nicher. ] << Citation

________ C’est très exactement ce que l’on voit au quotidien par chez nous en ce moment… alors que la saison de nidification c’est déjà de l’histoire ancienne puisqu’ils sont eux-mêmes les fruits de ces amours printanières de l’année 2020. Ce sont bien les « perdreaux » et « perdrix » de l’année qui envahissent le ciel et font cette joyeuse farandole/ce manège incessant partout tout au long de nos belles matinée de juillet.
________ Pour enchaîner avec cette description bien détaillée du phénomène par l’excellent site oisaux.net, permettez-moi d'émettre - sans aucune prétention de ma part - l'hypothèse suivante :

________ :idea: ...Et si – les martinets noirs étant monogames et vivant plus de 20 ans… – et si (donc) les couples de l’année prochaine étaient déjà en train de se former sous nos yeux, « au saut des nids », dès qu’ils sont en mesure de voler de leurs propres ailes ?!? Entre cousins-cousines / voisins-voisines d’une même colonie dans un secteur donné ?!?
:idea: :idea: Réfléchissez à ceci : oiseaux.net dit textuellement « Ainsi, lorsqu'ils reviendront adultes l'année suivante, ils seront probablement déjà appariés, auront une connaissance parfaite des lieux et sauront en particulier où nicher ».

________ Alors, si dans leurs jeux d’ados turbulents, pendant qu’ils traînent le long des rues sous les avant-toits, les tuiles disjointes des vieilles maisons et tous les interstices des tours, donjons et clochers, des affinités se sont forcément crées entre jeunes mâles et femelles, c’est donc ensemble qu’ils font leurs bruyantes, spectaculaires et acrobatiques « reconnaissances immobilières». Mine de rien, en donnant l’impression de jouer…mais ils miment peut-être déjà leur rôle de parents nidificateurs qu’ils endosseront en vrai plus tard, lors de leur retour, l’année suivante.
________ Ils entreprendront leur long et périlleux PREMIER voyage migratoire ensemble (départ vers l’Afrique), juste copains-copines dans un premier temps, une sorte de « fiançailles » ou de « mariage blanc » provisoire histoire de finir de grandir jusqu’à la prochaine saison de reproduction…et si tout va bien – si aucun veuvage intempestif (prédation, accident, maladie etc.) ne vient interrompre ce processus idyllique – c’est bien ensemble qu’ils reviendront dans 10 mois et ENSEMBLE, c à dire en additionnant les mémoires de leurs jolies petites têtes, qu’ils retrouveront sans peine les sites qu’ils avaient inspectés /prospectés lors de leurs « jeux » au cour de leur prime jeunesse.

________ En fait si cela se passe bien comme cela, ils n’auront aucune difficulté à trouver un logement et convoler enfin en justes noces :P … tout simplement parce qu’ils n’auront pas le temps matériel**, à leur arrivée à la mi-avril, de faire la tournée des agences immobilières locales : il leur faudra aller droit au but, sans perdre de temps (ils ne restent guère plus que 3 mois et demi :roll: ) et c’est tout bénéfice pour tout le monde…le grand spectacle de la vie pourra continuer « and the show must/can go on » :mrgreen: .

** J’ai déjà évoqué – quelque part dans ce vaste sujet qu’est l’Intelligence Animale – cette scène dont j’ai été le témoin direct d’hirondelles de cheminée se battant dès leur arrivée dans la région au mois de mars pour savoir laquelle d’entre elles, très probablement toutes nées ici l’année d’avant allait hériter du droit de s’y installer, aménager/éventuellement réparer l'ex nid familial et surtout y élever sa propre descendance.
________ Cela se passait dans une grange où un viticulteur local, chez qui je m'approvisionnais à l'époque, avait installé ses cuves et son pressoir à vin, à une quinzaine de kilomètres d’où j’habite. Ce qui est extraordinaire c’est que ce type d’hirondelles – qui restent bien plus longtemps sous nos latitudes que les martinets noirs – ne nidifient que quelques semaines plus tard ds la saison, lorsqu’elles sont bien installées ds leur nouveau biotope. Mais là c’était vraiment la foire d’empoigne pr savoir qui allait emporter le marché car une fois le nid occupé, c'est trop tard, les jeux sont faits, il l’est pour la saison et ces jolies « demoiselles » le savaient à l’évidence parfaitement. C’était une question de classement des priorités : la maison d’abord, pour abriter les petits à venir, les ballades touristiques, si belles et tentantes soient-elles, ça viendra après :D 8)

:arrow: Et, toujours sur oiseaux.net à l’entrée Reproduction-nidification, voici ce qui vient appuyer cette thèse : >>> « Le Martinet noir est monogame. Sauf accident, les couples sont unis peut-être pour la vie comme le suggère l'observation d'un couple occupant le même nid pendant 10 années successives. »

Intelligences Animales : pour que des ornithologues qui se respectent puissent affirmer cela (à ma connaissance, ce n’est pas la première fois que ce type de comportement est relaté/décrit) il faut que les oiseaux aient étés bagués ou pucés (balise) AVANT pour qu’ils soient reconnaissables à coup sûr. Ou bien encore qu’ils aient des traits physiques qui les distinguent, individuellement, sans doute possible de tout autre martinet (taches d'albinisme partiel par exemple ou autres).

________ Le simple fait qu’ils aient pu revenir au même nid/même endroit, année après année et cela pendant 10 ans de suite est vraiment une performance hors du commun qui force l'admiration. Il a fallu qu’ils entreprennent, sans se perdre de vue, des voyages intercontinentaux de plusieurs milliers de kilomètres (aller + retour) ; qu’ils affrontent des vents violents, des ouragans, des tempêtes, la sécheresse peut-être, les tempêtes de sable / le sirocco en Afrique ; qu’ils échappent aux petits rapaces qui hantent les même « thermiques » qu’eux (rappel : masses d’air chaud ascensionnelles et porteuses, couramment empruntées par les grues et autres grands migrateurs pr économiser leur énergie au maximum et donc optimiser leur vol), qu’ils surmontent ensemble tous les dangers 10 ans durant pour se retrouver fidèles à leur rendez-vous printanier, « même jour même heure » comme dit la chanson, fidèles au poste. Lorsqu’on voit le poids dérisoire que représente ce merveilleux petit voilier* à plume cela force le respect, vous ne trouvez pas ? :P

* La comparaison avec les pros de la Transat, du Vendée Globe et/ou de la Route du rhum peut aller plus loin encore : ils sont équipés d’un système de pilotage automatique pour trouver le repos nécessaire au rechargement de leurs batteries énergétiques. Leur cerveau est en effet divisé en 2 secteurs autonomes : pendant qu’une partie est au repos, l’autre veuille…puis quelques secondes après la manœuvre s’inverse. Ils peuvent ainsi se reposer tout en volant, par fractions de quelques secondes et retrouver un quota de récupération acceptable en toutes circonstances.

En clair, ayant très peu de temps à perdre, ils brûleraient les étapes en passant très vite du statut de simples amis d'enfance à celui de "BFF" [Best Friends Forever = Meilleurs Amis pour la Vie :D 8) ].

NB : Je poste ce sujet de manière un peu prématurée par rapport à mes habitudes mais le temps presse : si vous voulez jeter un œil sur leur incroyable et fabuleux petit manège, c'est MAINTENANT, tout de suite, qu'il faut le faire. Car ds quelques jours ils sera trop tard. Ils seront tous repartis :? 8)

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Oubari
MessagePosté: Mer Juil 29, 2020 8:49 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1399
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales ou les incroyables plans B prévus par la "nature" : Les hirondelles et les bergeronnettes printanières - entre autres - au cours de leur migration saisonnière (donc deux fois l'an) savent parfaitement qu'elles ne doivent pas consommer la moindre goutte d'eau de cette oasis (Oubari, en Lybie). Les mouches leur fourniront autant de "boire" que de "manger ", jusqu'à satiété vu leur abondance :roll: :P

________ Vidéo 1 – Des hirondelles se trompent d’oasis dans le désert du Sahara | Africa | BBC .3’20 – https://www.youtube.com/watch?v=lPWEKUQLb9Y SU-PER !!!! En fait ces hirondelles rustiques (hirundo rustica), dites de Grange ou de cheminées en pleine migration saisonnière doivent VOLONTAIREMENT faire le détour pour retrouver cette oasis particulière où elles savent qu’elles pourront à la fois manger abondamment (grâce au pullulement des mouches) – excellent pour le carburant, elles en ont grand besoin pour la route - et BOIRE à volonté puisqu’elles s’abreuvent du liquide « adouci » par l’organisme des mouches qu’elles consomment*. Celui-ci ayant préalablement filtré** l’eau « natronée » ou hyper saline, de l’eau croupie depuis des millénaires dans ce genre de puits artésien d’eau de mer à forte évaporation en surface (la concentration de sel y est infiniment supérieure à celle de la mer ; l’eau est donc absolument imbuvable).

*souvenons-nous de la vipère de Péringuey, la vpère du désert qui file à 25 km/h sur le sable brûlant et qui ne boit jamais d'autre eau que celle contenue dans le corps des lézards, gerboises et autres mulots qu'elle capture dans les milieux les plus arides qui soient :shock: :?

** (l'organisme des mouches ayant filtré l'eau saumâtre..) NOTE : les mouches non plus ne peuvent pas boire cette eau toxique, elles en mourraient à coup sûr. Mais la nature étant décidément fort bien faite et, ds le cycle immuable de l'eau sur Terre, le sel ne se retrouvant fort heureusement pas ds l'eau qui s'évapore, c'est ds celle-ci qu'elles "boivent" ou plus généralement hydratent leurs petits corps d’insectes. Vous imaginez un instant la cata, à l’échelon planétaire, si le sel des océans et des mers du globe se retrouvait sous quelle que forme que ce soit dans les nuages qui défilent sur nos têtes, nos biens et nos cultures ?????
Leur instinct grégaire entrainant leur forte concentration sur la pellicule de surface du plan d'eau, elles se concoctent (consciemment ou non) un petit nuage de brume perso. C’est ni plus ni moins de l'eau pré-distillée qui les empêche…
1. de griller sur place sous le cagnard du secteur d'une part ET…
2. leur permet de stocker en elles des petits bidons de ravitaillement énergétiques*** pour les grands voyageurs de passage (leurs prédateurs naturels : les oiseaux migrateurs) qui, EUX, n'ont matériellement pas de temps à perdre avec les problèmes d'extraction/récupération d'eau adoucie.

***( bidons de ravitaillement énergétiques) vous savez ces sacs en toile avec tout ce qu'il faut à l'intérieur pour revigorer un mort que des aficionados bénévoles postés ds des endroits stratégiques (aux cols, en montagne par exemple) de l’étape tendent aux coureurs des grandes épreuves cyclistes (Tour de France, Giro, Vuelta, Paris-Roubaix etc. ...) :D 8)


________ L’endroit – si inhospitalier pour l’Homme – est en fait une étape de choix pour elles, tant pour l’aller que pour le retour : elles y passent 2 fois par an. Il est illusoire de penser qu’elles se « trompent » !!! Par contre elles doivent faire très attention et ne pas faire n’importe quoi : certaines ont l’habitude de faire une brève trempette rafraîchissante au moment de prendre une gorgée en effleurant la surface d’un plan d’eau DOUCE*. Ici il n’en est pas question avec la densité et la salinité de l’eau : il leur est surement très difficile voire impossible d’en redécoller une fois qu'elle se sont collées à la pellicule visqueuse de surface de ce cloaque à ciel ouvert. :?

*On voit très bien cette pratique de « trempette-éclair » filmée au ralenti entre 1’21 et 1’27 sur 1’43 sur la Vidéo n°2.

________ Vidéo 2 – Swallows drinking while flying – Slow Mo ! 1’43 ( Barn swallow / Hirondelle de cheminée / Hirundo rustica. >> Fait très intéressant : on voit ici qu’elles juchent dans les roselières pour y passer la nuit en sécurité (comme les grosses concentrations étourneaux ou "murmurations) au cours de leurs migrations annuelles. https://www.youtube.com/watch?v=8z-wiJa2x-I non sous-titré .

L’oasis d’OUBARI est en Lybie, près de la frontière Algérienne (au sud de la Tunisie), au cœur du Sahara >>> VOIR >>> https://fr.wikipedia.org/wiki/Oubari C bien ça. + voir Chott el Djérid

Chott el Djérid, la plus grande plaine salée du Maghreb (5000 km²) n’est pas très loin : un peu plus au Nord, en Tunisie. Voir sur Wikipédia >>> > https://fr.wikipedia.org/wiki/Chott_el-jerid cela donne une idée de l'état du sous-sol dans le secteur, et surtout de sa salinité.

Vidéo 1 - 3'20 Vidéo 2 1'43

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 508 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 30, 31, 32, 33, 34

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com