Logo

http://pecheenkayak.fr

Nous sommes le Mar Oct 27, 2020 11:42 pm

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 514 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 31, 32, 33, 34, 35
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vids, tofs, texts) Souris DUJARDIN
MessagePosté: Mer Sep 23, 2020 7:16 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1407
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligence Animale : La souris du bac à compostage au fond du jardin, elle y est revenue et a camouflé méthodiquement un nouveau trésor... et finalement j'ai réussi à l'avoir. :|

________ Elle est revenue m'apporter la réponse, sur un autre modèle de piège avec les mêmes réserves d'appât installé en mode "déconnecté", d'abord neutralisé (magasins bien visibles, incitant au lèche-vitrine avec friandises gratuites, dans un premier temps, puis devenant "payantes" sans crier "gare" : le premier monticule, cet amas végétal façon "composition florale" digne d'une peinture dite "nature morte", ça n'était pas un rite mortuaire ; pas une balise pour protéger ses congénères ou sa progéniture non plus, mais bien plus prosaïquement une planque perso au vu et au su de tout le monde; qui se voit comme un nez au milieu de la figure :mrgreen: . Ces photos datent d'hier 22/09/2020...
________ Finalement j'ai réussi - toujours à contrecœur - à l'avoir la nuit dernière (du 22 au 23). Une bien belle bête ; à coup sûr un reproducteur (mâle ou femelle) ; mais il y en a d'autres car le bocal de graines de tournesol a continué d'être pillé jusqu'au fond une fois la bête prise ôÔ !!! Dans la jungle de la rue, il n'y a pas d'état d'âme devant la perspective d'un bon casse-croûte :twisted:

________ Il n'y avait au départ - comme nourriture comestible - dans les bocaux QUE des graines de tournesol. Remarquez bien tout ce qu'elle y a entassé, bourré dedans (au péril de sa vie, hélas pour elle) pour banaliser sa nouvelle "cachette" !

Fichier(s) joint(s):
Souris DUJARDIN 2ème Camo Métic 22 09 2020-1sur3 40%.jpg
Souris DUJARDIN 2ème Camo Métic 22 09 2020-1sur3 40%.jpg [ 83.95 Kio | Vu 93 fois ]


Edit du Dim 27/09/2020 >> J’ai repris Ven 25/09/2020 une autre grosse souris – potentiellement reproductrice – dans le fond du bac à compost. Comme pr la dernière, je vous épargne la photo de l’animal piégé, pour ne pas heurter d’éventuelles âmes sensibles parmi vous [moi aussi je les aime bien ces petites bêtes, mais il faut bien en réguler la prolifération en trouvant un moyen de les éliminer sans les faire souffrir ; pour les souris j’ai choisi des pièges surdimensionnés mais hyper sensibles de la gâchette, c’est sans bavure]. C’est un peu dommage que je ne puisse pas vs les montrer d’ailleurs car vous auriez pu constater de visu la nouvelle vague de « collectionnite aigüe » qui s’est emparée des intéressées et a submergé mes bocaux. En fait, la nouvelle souris s’est fait prendre alors qu’elle essayait de bourrer/fourrer une autre grosse feuille sèche pour camoufler l’entrée du bocal – grenier à graines de tournesol (en verre transparent, Rappel) – la feuille recroquevillée/torsadée ET la souris étaient bloquées/aplaties ensemble sous le puissant ressort.

L’activité de ce petit monde de l’ombre est manifestement intelligente et soulève plusieurs questions :
• Est-ce que toutes les souris que j’ai prises n’étaient que des chapardeuses qui essayaient de récupérer les biens « engrangés »/récupérés/protégés/contrôlées par une tierce souris ou rat qui, lui ou elle ne s’est pas encore fait prendre ?
• Mon grenier à grain n’est-il pas devenu le bien propre d’un clan familial, d’une colonie, d’un groupe de souris dominantes qui se relayent pour mettre la main à la pâte /se prêter main forte pour consolider le camouflage de l’entrée de l’édifice afin de le dérober à la vue des autres rongeurs maraudant ds le secteur ?
• Ou bien, ayant senti l’odeur de « feu la dernière souris » morte sur le site, la toute-dernière à se faire prendre n’en a-t-elle pas déduit que puisque l’autre était morte, pour elle, ds sa petite tête, disons « accidentellement », elle n’en avait de toute évidence plus besoin et qu’elle pouvait donc sans problème récupérer cette ressource exceptionnelle pour en profiter elle-même et très probablement fournir de la nourriture à sa famille/sa progéniture, aux portes de l’hiver.

________ Notez que je me garde bien désormais de défaire le tumulus végétal accumulé entre temps chaque fois que je retire une souris piégée. J’ai bien compris que c’est là tout l’avantage du système : constituer en plein milieu d’un solide piège à ressort un mini silo à grains, une réserve de nourriture hautement énergétique qui va éveiller toutes les convoitises et mettre les rongeurs en compétition/en concurrence directe. Ils sont alors prêts à baisser la garde et à prendre tous les risques pour récupérer le magot/le trésor engrangé/protégé par d’autres...Et c’est là qu’ils se font avoir.
Il me parait logique de penser que cette technique de piégeage ne doit être efficace qu’en ce moment, à cette saison d’engrangement pré-hivernal. Ce sera très probablement valable pendant toute la saison froide (besoins énergétiques accrus), mais une fois les beaux jours revenus, il n’est poas sûr que cela fonctionne encore…du moins aussi bien.
________ En clair, pour résumer la technique, l’idéal serait de fonctionner systématiquement en position « nourriture » gratuite, pièges armés mais, système neutralisé, bloqué par une sécuroté sérieuse et de fonctionner ainsi plusieurs jours, jusqu’à ce que l’on constate de manière évidentte qu’une activité a commencé à avoir lieu sur le site. Une fois que la chose est confirmée, on laisse tout en l’état une nuit de plus et le lendemain soir on recharge avec quelques graines de mise en bouche si nécessaire et on déverrouille la sécurité. Résultat garanti :D LOL . Par contre dès le lendemain il me semble avantageux de repartir d’emblée en système « gratuit » pour les remettre en confiance jusqu’à constater la prochaine activité… et là, REBELOTE :mrgreen:


Fichiers joints:
Souris DUJARDIN 2ème Camo Métic 22 09 2020-3sur3 40%.jpg
Souris DUJARDIN 2ème Camo Métic 22 09 2020-3sur3 40%.jpg [ 71.11 Kio | Vu 94 fois ]
Souris DUJARDIN 2ème Camo Métic 22 09 2020-2sur3 40%.jpg
Souris DUJARDIN 2ème Camo Métic 22 09 2020-2sur3 40%.jpg [ 58.47 Kio | Vu 94 fois ]

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) édit & pikas
MessagePosté: Dim Sep 27, 2020 4:33 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1407
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Autres manifestations de l'INTELLIGENCE ANIMALE – Dans la Nature, nombreux sont les animaux non hibernants qui stockent la nourriture pour l'hiver (et qui se l’entre-volent, entre congénères ou entre espèces différentes).

:idea: :arrow: Voici deux petites vidéos sympa sur les pikas d’Amérique pour illustrer le fait.

Vidéo n°1 - PIKAS in the Rockies steal from their neighbors to survive TRADUCTION (winter) – 4’28 – https://www.youtube.com/watch?v=AicEBRYFTeI Dans les Montagnes Rocheuses, les pikas* rapinent les biens engrangés par leurs voisins pour survivre.
*cousins du lapin sauvage.

Vidéo 1 - 4'28 Vidéo n°2 - 4'19

TRADUCTION de la vidéo n°1 : L’été peut se révéler être une véritable corne d’abondance pour les mangeurs de plantes de l’Ouest canadien (région des montagnes rocheuses). Le soleil d’été engendre une spectaculaire profusion de couleurs. La flore alpine des fleurs sauvages fleurit en abondance et tire le meilleur parti du court été à haute altitude. Et elle est hautement appréciée par les habitants sauvages de ces montagnes. Le Pika nord-américain travaille dur pour profiter au maximum de cette abondance éphémère ‘un été alpestre. C’est une fine connaisseuses/une experte des vertus des plantes sauvages.
________ Elle sélectionne les plantes /les fleurs qui lui apporteront les meilleurs nutriments durant l’hiver qui vient (…et qui dure 10 mois sur 12 dans ces contrées ôÔ !). Toute sa récolte doit être transporté à travers les flans escarpés de la montagne jusqu’à son terrier. C’est une expédition !! C’est un sacré périple, une gageure surtout quand vous avez des pattes qui ne dépassent pas 4 cm de long. Elle est en train de se constituer une cachette de nourriture communément appelée « haystack », meule ou botte de foin en français.
________ Les Pikas n’hibernent pas, c’est pour cela qu’elle doit engranger suffisamment de nourriture pour tenir à travers le long hiver qui l’attend. Elle se montre très pointilleuse sur les réserves qui vont remplir son cellier/son garde-manger. Elle choisit même des plantes vénéneuses qui la rendraient malade si elle les consommait maintenant ; La toxine préserve l’ensemble du foin stocké en en réduisant la moisissureet durant l’hiver la toxine va se décomposer et elle pourra consommer la plante comme n’importe quelle autre sans en être malade. .|2’13 sur 4’28 |.
________ Mais rassembler assez de plantes pour survivre à l’hiver, c’est un tarvail de forçat : elle fait environ 200 rotations par jour (allées et venues) entre son repaire et la prairie tout en bas….[vision de nombreux allers-retours entre le terrier situé en altitude et les prairies alpestres en contrebas].
________ L’un de ses trajets routiniers l’amène à passer juste devant la botte de foin de son voisin. Toute cette récolte est harassante…. Et la planque du voisin est bien plus proche que la prairie d'en bas. Il est parfois très tentant d’envisager un "raccourci"… Le voisin est en plein travail de moisson, il y va dur à la manœuvre et ne semble pas remarquer qu’il manque quelques pièces dans son pilot. S’il laisse son cellier ainsi, grand-ouvert au 4 vents, pourquoi ne pas en tirer parti ? Elle s’assure qu’il est tout à sa cueillette dans une parcelle bien fournie en fleurs et elle prend donc tout son temps pour reprendre une pleine goulée de foin. Le vol, le chapardage fait partie intégrante de la journée de travail quand vous êtes un Pika ambitieux qui veut réussir son stockage en vue de passer (sans pb de vivres) l’hiver qui vient.

Vidéo n°2 - Le pika, cette petite crapule des montagnes – 4’19 – De ZAPPING SAUVAGE – https://www.youtube.com/watch?v=eQ0XSifoNOI

:arrow: Notez ceci SVP 8) : Sur le post précédent, le texte que j'ai rajouté s'est d'office inséré entre la première et la deuxième photo que j'avais rajoutées en "fichiers joints" et je n'ai pas su l'en sortir sans détériorer le post original ; j'ai donc tt laissé en l'état. Mais les trois photos font partie du post avant édition. Faites comme si le texte de l'édit était apparu à la fin, après les 3 photos, pour une bonne logique de la compréhension. Merci :) :wink:

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) tous animaux
MessagePosté: Jeu Oct 01, 2020 7:31 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1407
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Souris du bac de compostage : rajout.

Petite pensée sur les limites de l’intelligence animale :

________ Au fond d’une benne à compost, la nourriture, pour un petit rongeur, est partout, Elle y est omniprésente et se renouvelle jour après jour au gré des activités culinaires des humains à qui elle appartient : déchets végétaux, rognures et restes de légumes, pelures et graines de fruits, graines de courges, pastèques, melons, butternuts, potimarons, noyaux divers, restes de noix/noisettes etc.* …
________ *J’ai noté une curieuse prédilection des souris pour les demi-citrons usagés (pressés) et plus particulièrement moisis (travaillés au foie par la drosophile Suzuki, afin d'en faire une culture pour y élever sa propre progéniture... sujet déjà abordé ds ce forum :) ): elles crognent au travers du zeste, sur le côté, jusqu’à atteindre directement les pépins (ou "graines") dont elles se délectent :shock: !!! Est-ce pour se soigner – une sorte de pénicilline naturelle - ? Pour mieux digérer ? Est-ce bon pour celles qui allaitent ? Allez savoir… mais le fait est certain et récurrent : elles aiment vraiment ça !
________ Quel besoins ont ces souris, ces rats, de constituer des stocks pour l’hiver au beau milieu d’une telle profusion de vivres ??? En fait ils/elles sont génétiquement programmé(e)s pour cela et obéissent à leur « instinct », à la sagesse instinctive dont ils ont étés dotés pour la survie des espèces.
________ Mais au niveau de l’intelligence pure, comme nous, humains, la concevons, il y a là un décalage manifeste : ils/elles prennent des risques énormes pour constituer des réserves qui ne leur serviront strictement à rien puisque la ressource est sans cesse renouvelée, ce qu'ils/elles peuvent constater tous les jours :?

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Dernière édition par Caadix d'Est 33 le Ven Oct 02, 2020 5:30 am, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) laie avisée
MessagePosté: Jeu Oct 01, 2020 7:36 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1407
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligence d’animal : Le self control d’une laie en cavale à travers champs. En proie à une subite peur panique, après un départ fulgurant elle prend sur elle, se calme et réussit malgré tout à regrouper et à emmener en lieu sûr la totalité de sa grosse portée de tout jeunes marcassins :P

________ Vidéo principale : Jabalina y rayones : un espectalulo de la naturaleza … 0’44 – https://www.youtube.com/watch?v=0yA6-BrmQyc Superbe self control de la laie : Malgré la panique engendrée par la découverte à courte distance d'une présence humaine (le caméraman qui a filmé cette jolie vidéo), dans un premier temps elle met le turbo / la surmultipliée ou « l’overdrive » comme diraient les ricains :mrgreen: et après avoir tout naturellement mis ses jambes / ses pattes à son cou, elle se ressaisit et attend « calmement » que tous ses petits marcassins l’aient rejointe avant de reprendre, à leur rythme sa course folle à travers les champs.
________ Les sangliers sont connus pour la médiocrité de leur vue, mais cette lacune est compensée – heureusement pour eux – par d’autres sens hyper affûtés.

Remarque : :idea: :arrow: Lorsqu'on la voit évoluer ainsi avec prudence, totalement à découvert sur ces terres en culture, tous ses sens en éveil, pavillons grand ouverts et la truffe scrutant le vent en permanence, on comprend bien qu'elle a parfaitement conscience de la responsabilité qu'elle a vis à vis de tout ce petit monde qu'elle déplace avec elle. Il est clair que pour qu'elle se fasse ainsi surprendre au dernier moment par le vidéaste, le vent ne lui était pas favorable : elle l'avait derrière elle et il allait vers l'humain qui la filmait, sinon il y a belle lurette qu'elle aurait dévié de sa trajectoire initialement prévue pour gagner d'autres couverts !!! :roll: :?

0'44

:idea: :arrow: Voici un texte intéressant concernant la vue du sanglier, tiré du blog Aube-Nature (riche en conseils pour les candidats photographes animaliers), voir lien ci-après >>> http://blog.aube-nature.com/photographi ... 20distance.

En résumé
________ Vous trouverez le sanglier dans à peu près toutes les régions de France et plus généralement d’Europe occidentale, offrant des massifs boisés denses en végétation et des points d’eau. On le retrouvera également dans le maquis, et parfois même dans les roselières.
________ Ses principaux signes de présence sont les boutis, les empreintes caractéristiques qu’il laissera au sol, et bien entendu les souilles et leurs alentours immédiats, généralement marqués de boue.
________ L’idéal pour l’observer et le photographier reste le lever du jour, même si en soirée les chances sont également importantes. Le rut hivernal (décembre) rend son observation plus aisée, du fait des comportements souvent bruyants entre mâles, qui couvriront votre progression. Le sanglier est extrêmement sensible à l’odeur et au bruit, mais ne dispose pas d’une bonne vision : il détecte à contrario très bien le mouvement à courte distance.
________ L’approche se fera perpendiculairement au sens du vent, ou à défaut face au vent. Les affûts sont possibles à proximité des souilles. Au niveau matériel : un 300mm semble être le minimum, privilégiez toutefois la luminosité de l’optique à la focale (on préfèrera un bon 300/4 à mauvais zoom 500mm !)
Enfin, le camouflage devra être intégral sans pour autant nécessiter les grands moyens : une simple tenue neutre peut faire l’affaire, tout est question de contraste avec l’environnement !

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 514 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 31, 32, 33, 34, 35

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com