Logo

http://pecheenkayak.fr

Nous sommes le Jeu Juin 30, 2022 10:31 pm

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 539 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 32, 33, 34, 35, 36
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, texts) Chat tigré lait
MessagePosté: Jeu Sep 02, 2021 4:08 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Un chat joli petit tigré qui vient littéralement réclamer une giclée de lait sortant directement du pis d’une vache pendant que le fermier (ou son commis) est en train de la traire :P . Cela se passe en Malaisie.


Cat drinking milk from cow ( de The Cute Channel « video of a cat drinking milk from a cow’s udder »), le 15/06/2021) origine Kwai ID lqcqk129. https://www.youtube.com/watch?v=r1O3YdmLYGA 1’00

- 1'00

Intelligences animales >>> Celui-là a complètement oublié qu’il était (une) "bête" et bien que ce type de nourriture ne soit pas forcément inscrit dans ses gènes (hormis le lait maternel s'entend), il a parfaitement intégré le principe du distributeur automatique pour se procurer un petit extra hors du commun pour lui (ou elle) mais ô combien délicieux :roll: 8) !!. Il a même compris sur quel « bouton » il lui fallait appuyer pour déclencher le système… et qu’on pouvait même insister un peu si cela ne fonctionnait pas du premier coup. :mrgreen:

:idea: cette scène ne vous fait-elle pas penser aux petits chiens qui attendent patiemment sous la table lors d'un repas de fête en famille en grappillant par ci par là quelques reliefs du festin en cours puis qui, las d'attendre, se manifestent auprès de l'un ou l'autre des convives en leur pointant délicatement (avec une sorte de politesse :mrgreen: ) le bout de leur patte dans la jointure des genoux ou sur la cuisse l'air de dire "Hey, je suis là, t'aurais rien pour moi ?" :P

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)conflit colocs
MessagePosté: Ven Sep 17, 2021 8:30 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
« Petits règlements de comptes entre potes » >>> Une gué-guerre assez cocasse entre un éléphanteau/plutôt teenager ou grand ado d’éléphant (blague trop facile mise à part :D ) et une oie bernache*

:idea: :arrow: Peu banal : Des colocs d'un zoo ou parc zoologique qui se battent pour le temps d'accès à la douche/baignoire commune ! :mrgreen:

* peut-être que l'oie a des raisons légitimes de s'impatienter car elle a toute une nichée d'oisons à faire baigner/réhydrater sans trop tarder et quelle trouve que pachyderme junior - danger public notoire de par sa masse corporelle - s'éternise un peu trop dans le secteur ?


Vidéo n°1 - 2'07 Video n°2 - 1'56

Ozzy man … 2’07 https://www.youtube.com/watch?v=RyWG5XU7nls
Ozzy man reviews – Goose vs cows 1’56 https://www.youtube.com/watch?v=aeOVE9jjk0o Même pas peur ! C’est tignous une bernache, ça ne se laisse pas impressionner facilement :roll: !!!

Notez que s'il y a bien quelques mouvements d'humeur "chagrine" de part et d'autre, il n'y a pas de réelle violence ni de désir "d'en finir une fois pour toutes" en assénant un coup fatal à l'adversaire, ce qui aurait été particulièrement facile de la part du jeune éléphant, avec sa trompe tout particulièrement. :P

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) TIPTOE
MessagePosté: Jeu Sep 30, 2021 7:41 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligence Animale : UN PITBULL QUI « MARCHE SUR DES OEUFS » ET SE FAIT LE PLUS DISCRET POSSIBLE AFIN D'EVITER TOUT INCIDENT DIPLOMATIQUE AVEC LE CHAT DE LA MAISON :P

Tiptoe Pitbull - https://www.youtube.com/watch?v=nCk29ENk-Hw 0'49 -



________ Un pitbull nommé Redd au parcours de vie chaotique, un rescapé de l’existence arrivé depuis peu dans une nouvelle famille d'accueil et qui marche "sur la pointe des pieds*" en passant à proximité du félin pour ne pas importuner son irascible coloc (le chat) – déjà sur la place à son arrivée – et s’attirer les foudres de ses nouveaux maîtres ôÔ ! C’est intelligent, non ? *En fait il fait tout pour éviter de poser ses grosses griffes très dures sur le parquet flottant qui résonne a leur contact contact.
________ Il ne marche pas littéralement sur la pointe des pieds puisque ce serait sur ses ongles durs, ce qu’il veut à tout prix éviter. Non, il marche, enfin il essaye de marcher, au contraire sur ses coussinets rembourrés car il n’a pas, lui, les griffes rétractables comme le chat. Il sait que ce chat-là est un animal psychotique et il se fait « tout petit » pour anticiper le problème/conflit en espérant que ça va passer comme ça.
________ On ne le sait pas mais il s’agit peut-être d’une chatte avec sa portée de chatons qui est là, derrière la porte qui mène au sous-sol, auquel cas on pourrait comprendre qu’elle soit hypersensible sur les problèmes de sécurité en ce qui concerne tout ce qui a trait aux chatons. Il lui faut donc à tout prix éviter de se lancer dans une séance de claquettes intempestive qui ne ferait qu’envenimer le débat et rapidement monter la mayonnaise avec le ou la Garfield du coin... et il y met du sien, le gars. :mrgreen: :mrgreen:

________ Ce molosse, descendant bien malgré lui d’une race sélectionnée par la cruauté humaine pour faire des « bêtes à tuer », de féroces gladiateurs canins, race qui fut obtenue par une série de croisements ciblés destinés à produire des chiens* capables de mettre en pièces leurs adversaires afin de faire remporter de juteux paris à leurs propriétaires dans l’Amérique barbare des bas-fonds de New York au XIXème siècle, pourrait de toute évidence fort bien choisir de ne faire qu’une bouchée du petit félin domestique et être ainsi définitivement débarrassé de ses humeurs caractérielles récurrentes qui lui pourrissent la vie au quotidien … mais il n’en est rien : celui-là a des principes et il connaît les bonnes manières.
________ Il a appris à maîtriser ses pulsions (« self control » est un mot qui fait AUSSI partie du vocabulaire anglo-américain :lol:). En clair il sait bien se tenir dans un environnement social pour le moins délicat.
* « Pitbull » signifie littéralement « le taureau de la fosse ou des arènes» :?


_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, phots, texts) Bodji d'Istambul
MessagePosté: Lun Oct 18, 2021 5:41 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
L'intelligence d'un animal - D'une vie de chien (...des rues qui plus est!) il a su ne garder que le meilleur :
« Bodji ou Boji » le chien errant, le petit bâtard qui prend chaque jour TOUS les transports en commun possibles pour quitter sa banlieue et se rendre au cœur ("bi-valve", voir NB, à la fin) de la ville d’Istambul (Turquie).


_______ Il est même devenu une célébrité du Net et a déjà un grand nombre de « followers ». Il a été « pucé », vacciné et équipé d’une balise GPS par les services municipaux de la métropole qui le suivent à la trace où qu’il aille par télésurveillance… c’est ainsi que l’on sait aujourd’hui qu’il parcourt ainsi 30 à 40 kms par jour et fréquente pas moins d’une trentaine de stations de métro différentes il descend de la rame, vaque à ses occupations puis remonte dans une des rames suivantes quand ça lui chante :mrgreen: ). En clair il est chez lui partout. :P

______ Fait incroyable pour un animal, s’il rate de justesse un bus, un train, un ferry/un bac, un tram ou une rame de métro, il s’assoit/se couche sur place, à la station/l'arrêt-même et attend patiemment le suivant, exactement comme le ferait un humain !!! C’est un chien des rues, personne ne lui a appris, c’est un parfait « Self Made Doggie » totalement intégré à notre société contemporaine & qui, par ses bonnes manières*, a appris à se faire aimer de tous.
________* Il laisse par exemple toujours descendre d’abord le flux des passagers qui arrivent avant de se joindre à celui des prochains passagers qui font la queue pour monter à bord (toujours pareil : bus, train, métro, tramway, ferry ou bac…), se faisant passer pour le chien personnel de n’importe quel passager qui prend la même direction que celle où il a l’intention de se rendre ; car il a ses habitudes ce Môssieur, ses « must(s) » , des endroits préférés et précis où il va s’étendre un moment chaque jour/faire une pause avant de repartir dans sa folle cavalcade, maraude inter-banlieusarde quotidienne.

______ :idea: :arrow: Notez que son nom local, Boji ou Bodji est une imitation de l'américain « Bogie ou Boggie » (prononcer « Boegui ») qui est un véhicule servant à la maintenance des réseaux ferroviaires des Etats-Unis et qui, de par sa fonction, se retrouve constamment sur les rails... c bien approprié, non ? :mrgreen:

______ Cette expérience unique me fait fortement penser aux rats de New York, Détroit ou Chicago/des mégapoles américaines qui prennent le métro pour se rendre dans des endroits qui sont « à des années lumières » de chez eux – à leur échelle s’entend – alors qu’ils sont réputés et j’en ai eu bien des fois la preuve d’être extrêmement grégaires/famille et ne souffrent/ne supportent pas de passer ne serait-ce qu’une seule nuit, un seul jour loin de la colonie où s’est établi (e) leur clan/colonie, bref de là où vivent les leurs.
______ Comme il serait hautement intéressant, sur le plan de l’étude du comportement animal, de capturer, sans les blesser, quelques uns de ces rats des banlieues qui voyagent dans ces trains suburbains, de leurs poser des balises GPS comme on l’a fait pour Bodji, et de voir s’ils sont capables, après avoir fait leur petit (ou grand) périple & effectué quelques emplettes, de revenir par les mêmes moyens à leur point de départ, c à dire CHEZ EUX.
Personnellement j’en suis convaincu, mais arriver à le prouver serait quelque chose d’absolument fabuleux et ferait poser au commun des mortels un œil tout à fait différent sur notre principal colocataire sur la planète Terre : le monde animal.

Vidéo n°1 - Boji, Istambul’s most popular dog | Regular commuter on ferries, buses metro train 2’37 (de oneindia news 11/10/2021) https://www.youtube.com/watch?v=D5SuaBmk1gc BienBien, sous-titré. Traduction à venir, mais tout est déjà dit dans le commentaire du post (ci-dessus).

Vidéo 1 - 2'37 Vidéo n°2 |2'20

Vidéo n°2 - https://www.youtube.com/watch?v=gWy3JZkh3fE 2'20. Boji – à Istambul ce chien est la star des transports en commun.
Autres liens sur le même phénomène :
Chien (Bodji) prend les transports en commun à Istambul 2’16 https://www.youtube.com/watch?v=Ce0zoTLI_T4 ( de WION, le 8/10/2021)
Meet the dog touring Istambul on public transport 1’54 https://www.youtube.com/watch?v=QsEK74vRND4 (the national news)
Lovable stray dog Boji uses Istambul tram to promote public – 4’32 – (de RUPTLY) https://www.youtube.com/watch?v=2FtSPNh6JpM

______ NB : Istambul est une grande métropole de près de 15.5 Millions d’habitants. Elle est la capitale de la Turquie et donne sur la Mer de Marmara ; la ville est scindée en deux par le Détroit du Bosphore* qui assure la jonction entre la Mer Noire et la Mer de Marmara…. laquelle correspond avec la Mer Egée.
__________* (Bosphore) ce dernier est suffisamment large par endroits pour justifier la présence de ferries, en plus des ponts immenses. Pour le tourisme surement mais aussi afin de décongestionner le trafic routier intense & gérer au mieux le flux et reflux quotidien et très dense de la population des banlieues (cités "dortoirs).. Autre curiosité : la moitié Est de la ville se retrouve donc en Asie et la partie Ouest en Europe.

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IntellAnim (vids, phots, texts) éclosions sous contröle
MessagePosté: Lun Nov 01, 2021 9:54 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales - Joli SCOOP scientifique récent : les oiseaux ralentissent ou accélèrent l'incubation de leurs œufs en fonction de la météo du printemps local afin de faire coïncider très exactement l'éclosion de leur progéniture avec celle du moment - très court* - où les chenilles hyper protéinées indispensables à leur développement rapide seront le plus abondantes ôÔ !!! C'est pas beau ça ? :P

How do birds incubate their eggs* ? | Attenborough’s Wonder of eggs | BBC Earth (ya 1 semaine : 21/10/2021) ; https://www.youtube.com/watch?v=lGjLtZpZT84 – 5’09 – SousTitré. Commenté par Sir David Attenborough. *Comment les oiseaux s'y prennent-ils pour incuber leurs œufs ?

Vidéo n°1 - 5'09 Vidéo n°2-1'45 :arrow: Starring : le casse-croûte des futurs pialous


• TRADUCTION : Alors que les scientifiques continuent à observer de très près le comportement des oiseaux en période de nidification, ils découvrent qu’il y a bien plus à dire en matière d’incubation qu’ils ne l’avaient pensé auparavant.

• Dans les bois du Comté d’Oxford*, pour les mésanges c’est le temps de la ponte…comment, au juste, prennent-elles soin de leurs œufs ? Comme la plupart des oiseaux sur le point de démarrer leur temps d’incubation/couvaison, la femelle de la mésange charbonnière s’est débarrassée des plumes recouvrant un « carré » de la peau situé sur son abdomen. Ceci est connu – dans les milieux spécialisés – sous le nom de « plaque incubatrice ». En gardant le contrôle du flux de sang (chaud) sous sa peau dénudée, elle est en mesure de réguler de manière très efficace l’apport de chaleur qu’elle fournit à ses œufs. Mais le prochain stade de sa stratégie d’incubation est peut-être tout simplement de CESSER DE LE FAIRE !! |musique| 0’58.

:idea: :arrow: ___> * Oxford est une ville anglaise mondialement connue pour ses célèbres universités et les compétitions annuelles d’aviron qui l’opposent chaque printemps (sur la Tamise à Londres même, la Capitale) à sa rivale ancestrale : Cambridge.

• Un œuf par jour, c’est ainsi que les oiseaux pondent… ainsi, cette nichée/couvée a demandé/nécessité huit jours pour se former, du premier œuf au dernier. |1’08|. La température fraîche des bois n’est pas assez élevée pour démarrer leur développement et comme elle est toujours en train de pondre, elle ne les couve pas nécessairement |Music| 1’21|. Si elle les démarre tous en même temps, ils vont éclore forcément tous en même temps… et cela lui permettrait de prendre soin d’eux comme un seul groupe, mais à un stade où ils sont le plus vulnérables/fragiles… C’est à ce moment précis que son comportement devient bien plus complexe que ce que les chercheurs avaient pensé jusque là. :? |Musique 1’46|.

• Les scientifiques travaillant dans ces bois ont fait récemment une découverte : la mésange charbonnière (la plus grande de nos mésanges d’Europe) CONTRÖLE EN TEMPS REEL LA VITESSE à LAQUELLE SES ŒUFS SE DEVELOPPENT, EN FONCTION DE LA METEO ou microclimat local !|2’06|. Certains jours sont froids et gris, on pourrait penser que ce sont ces jours-là que les œufs ont le plus besoin de chaleur… D’autres jours peuvent être ensoleillés et seraient peut-être une opportunité pour les oiseaux de consacrer moins de temps au nid…. Mais une étude récente vient de révéler que dans la vraie vie, c’est exactement le contraire qui se produit :shock: :shock: |Musique|2’43|.

• Les belles journées chaudes & ensoleillées – aussi surprenant que cela puisse paraître – les parents couvent plus longtemps qu’ils ne le font les jours de froid. Ainsi, quand il fait beau le développement des œufs est boosté, il accélère, et quand il fait froid, il ralentit [note perso : comme si les œufs étaient mis au frigo en qque sorte :? :mrgreen: ]. L’aboutissement de la recherche sur la raison pour laquelle les oiseaux ont un comportement si contraire à la logique la plus « élémentaire » (...selon notre « bon sens » purement humain s'entend) a été établie par le Docteur Ella COLE de l’Université d’Oxford |Music |3’11|. Elle explique : « nous avons découvert récemment qu’en variant la quantité de temps réel qu’ils consacrent chaque jour à la couvaison, ils peuvent interagir/ influer /contrôler avec précision le moment où les œufs vont éclore – et c’est bien ainsi qu’ils procèdent ! – . C’est de cette manière qu’ils sont en mesure de trouver suffisamment de nourriture pour leurs oisillons/ « poussins ». |3’38|. [vision d’une petite chenille verte en U inversé, chenille typique des Phalènes].

• Ceci est la chenille de la Phalène Brumeuse ou Arpenteuse Tardive, et chacun des oisillons a besoin d’un millier d’entre elles au cours des deux premières semaines de son existence… Cela signifie en contrepartie que les parents doivent réguler/modérer l’incubation de leur pour faire en sorte que lorsque les œufs vont éclore, il y aura une surabondance/une profusion de ces petites chenilles dans leur environnement immédiat.
________ Ce « pic » de chenilles dure très exactement deux petites semaines !!! . |4’09|. Et si le beau temps débute plus tôt, en restant constamment en adéquation avec la météo, les oiseaux s’assurent que les petits naîtront au moment précis où leur nourriture verra le jour !!! « c’est absolument remarquable que ces mésanges puissent être en mesure de procéder à ces réglages fins même dans les dernières étapes de leur temps d’incubation. |4’34|. En clair, le fait de pondre un œuf permet à un oiseau de faire quelque chose qu’un mammifère est incapable de faire. Les parents oiseaux ont un certain (et réel) contrôle sur le moment précis où leurs œufs vont éclore.|4’44|.

...Musique et Fin du commentaire de la vidéo**. :P


La chenille, c'est celle-là, très précisément ( vidéo n°2) >>> https://www.youtube.com/watch?v=uof_RmjyArw

**CETTE DECOUVERTE N’EST PAS VRAIMENT UNE SURPRISE, voyez plutôt ces deux grands spécialistes de la régulation thermique pour ce qui est de l'incubation des œufs ……. >>>
The Mallee Fowl (1957) 10’06 (Leipoa ocellata, Australie) https://www.youtube.com/watch?v=CeYN_JE_sIk ET Burung Maleo, Maleo Bird (Macrocephalon maleo, Sulawesi, aux Célèbes en Indonésie). – 7’40 . https://www.youtube.com/watch?v=IOzpidKWEuI


________ Dans cette autre vidéo de 7’45, « Icons of the Mallee », deux spécialistes australiens du Leipoa ocellé évoquent le comportement du couple d’oiseaux nidificateurs en fonction directe de la météo du moment (voir diagramme de la pluviométrie à 3’30) + ils parlent aussi des menaces réelles pesant sur la pérennité de l’espèce : incendies récurrentes, déforestation, présence du renard introduit par l’Homme pour lutter contre la prolifération des lapins…eux-mêmes non-endémiques car déjà introduits par l’Homme sur l'île-continent qu'est l'Australie, Homme qui au final se conduit avec la délicatesse d’un éléphant lâché/parachuté au beau milieu d’un magasin de porcelaines :shock: , partout où il pose le pied. (Vidéo de Victorian Mallefowl, ya 8 ans). https://www.youtube.com/watch?v=mvctBzFuAuM

*(* du titre) entre nous, comment peuvent-ils savoir, ce couple de parents-oiseaux, que les conditions idoines/idéales de nourrissage de leurs petits seront réunies très exactement lors de cette quinzaine très particulière ??? :? 8)

________ Voyez également cette extraordinaire migration annuelle (ou plutôt semestrielle puisque c'est une fois ds un sens et retour ds l'autre) de ces petits faucons de Sibérie qui, à l'automne, coïncide très exactement avec l'éclosion massive, au Nord-est de l'Inde - sur quelques semaines seulement - de termites ailées en quête de nouveaux territoires. Ils doivent doubler leur poids en 15 jours pr pouvoir affronter une longue traversée de l'Océan Indien qui va les mener jusqu'en Afrique du Sud. Comment peuvent-ils savoir, de générations en générations que les termites seront au rendez-vous pr leur assurer leurs précieuses proteïnes ? Sans elles tout leur projet capote et c'est la mort certaine, rattrapés par les rigueurs de l'hiver Sibérien !!

1 million de faucons attaquent en même temps ! | ZAPPING SAUVAGE

- 2'59 - https://www.youtube.com/watch?v=RqtTwO2vvu4

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Dernière édition par Caadix d'Est 33 le Jeu Déc 09, 2021 2:36 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intell.animale (vids, phots, texts) chien footeux ds l'âme
MessagePosté: Ven Déc 03, 2021 4:20 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Un chien hyper réactif, en totale osmose avec sa maîtresse et le déroulement du match de foot qu'il voit à la télé.

Etre un footeux de salon, bien calé ds son canapé face au petit écran (avec, en option, une bière à la main :mrgreen: ), n'est pas tout à fait sans risques... Démonstration :

Dog watching soccer 0’14 https://www.youtube.com/watch?v=QQ5qo5TkxcQ Un chien qui suit la retransmission d'un match de foot à télé, en compagnie de sa maîtresse

0'14

________ Sur une chaîne italienne, qui retransmet (en live ou en replay, ou encore via une vidéo plus ancienne) un match de foot, le milieu de terrain Andrea Pierlo est manifestement en train de faire une descente qui va aboutir sous peu à un but d’anthologie ! Voilà un chien qui est un supporter aussi accro sinon plus que sa maîtresse et qui est super réactif à tout ce qui se passe sur le terrain et ds les tribunes du stade ; en fait il ne fait qu’un avec l’enthousiasme très communicatif des aficionados sur place… n’est-ce pas de sa part une preuve d’intelligence ?
________ Ds les commentaires sous la vidéo on peut lire (en anglais) cette remarque d’un internaute un peu chagrin qui dit en substance ceci : « oui mais cette vidéo doit dater d’assez longtemps car il y a belle lurette que Pierlo (Andrea Pierlo, célèbre joueur italien de classe internationale) ne joue plus sur le terrain, il est à présent coach (ou entraîneur sportif) etc…etc... ».
________ Mais au final, quelle importance en fait ? Ce qui compte vraiment ici, est-ce la date exacte où ce joli but a été marqué, avec l’année, le jour et l’heure ? Ou plutôt l’extraordinaire réaction pleine d’enthousiasme de ce brave chien qui démontre à l’envi que nos animaux de compagnie sont souvent infiniment moins bêtes que tout ce que ns pourrions imaginer et qui a été, avec bonheur, immortalisé sur cette courte vidéo?!?!! N'est-il pas vraiment génial ce "toutou" ? :P

:idea: :arrow: Précisions sur une pâle imitation qui circule sur le Net : Toronto Maple Leafs biggest fan ! Traduction : "Le plus grand fan de l'équipe Les Feuilles d'Erable de Toronto" :mrgreen: :lol: https://www.youtube.com/watch?v=jMMdVSMxRJU 0’11 y a 1 an (de JP Parsons, le 24/10/2020). C exactement la même vidéo mais ARRANGEE façon NORD-AMERICAINE (canadienne) : soi-disant autre match, autres équipes de foot... 3 mois et demi après ! Antériorité irréfutable de la retransmission du match à l’italienne donc !!! Mais la belle réaction du chien, elle, ne change pas : c’est la seule vérité qui compte/importe. 16 340 vues seult pr les canadiens contre 170 560 pour la première, celle des italiens !!! Son succès a fait des envieux apparemment :shock: :?

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Hippo-Torpedo
MessagePosté: Ven Déc 17, 2021 8:18 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Comment l’hippopotame peut-il « tracer » comme une torpille à travers la masse d’eau sans même savoir nager ?

Hippo Torpedo TRADUCTION
Vidéo 1 - How Does A Hippo Torpedo Through The Water?! | How Do Animals Do That? 5’11 en fait ils galopent sur le fond mais comme des astronautes sur la Lune, en semi-apesanteur https://www.youtube.com/watch?v=X-YRJCSZRJU (de Animal Planet 02/2019). Sous-titré en anglais, à traduire !!! TRADUCTION + Vidéo 2 - Flying Hippopotamus - + titre en Japonais, vidéo filmée au Zoo d'Hokkaido, au Japon en 2014. https://www.youtube.com/watch?v=VhlKdV90XHg

Comment l’hippopotame peut-il « tracer » comme une torpille à travers l’eau ? (titre de la vidéo).

Vid 1 Vid 2 : 5'46...quelle aisance :shock: à la marche, au pas course et même au saut d'obstacles: c géant :P !!

________ C'est un jour calme et ensoleillé sur la rivière Chobe, au Botswana (Afrique). De majestueuses bêtes sauvages sont attirées vers la rivière synonyme de «corne-d’abondance ». Mais à quelque distance, l’eau commence à baratter/bouillonner ; qque chose est en train de foncer en direction d’une embarcation [heureusement rapide] pleine de gens. Qu’est-ce que c’est ? Est-ce un crocodile ? Une baleine/un cétacé ? Attend un peu : comment cet boulette* frite d’hippo fait-elle pr traverser la masse d’eau à la vitesse d’une torpille ? * allusion au remous qu’il génère comparés à de l’huile bouillant ds un chaudron.
________ Les hippos sont à peu près aussi bien profilés en matière d’hydrodynamisme qu’un semi-remorque routier. Mais visez un peu cette dynamique fille-donut (beignets frits américains qui remontent à la surface de la friteuse une fois cuits et gonflés) !!!|0’47|. Alors, comment font-ils pr nager aussi vite ? Il y a deux espèces d’hippos en Afrique : l’hippopotame pygmée et son cousin, nettement plus gros/grand, l’hippopotame commun.
_______ Ces bêtes magnifiques passent les deux tiers de leur journée à onduler ds l’eau, mais si jamais il vous prenait de chercher à les localiser, soyez très prudents : ils sont EXTREMEMENT dangereux ! |1’15|. En fait ils sont responsables de la mort de plus d’humains, chaque année [note : ~500 personnes/an !], que les lions et les grands requins blancs réunis !
________ Ces gars-là sont mortels, létaux, des tueurs. Nous allons donc garder nos distances.
Pour mieux comprendre comment les hippos peuvent nager aussi vite, présentons nous du bon côté de cette glace de 3 pouces et demi au Zoo de Cincinatti* afin d’étudier le comportement de Fiona, la plus célèbre des femelles hippo d’Amérique.
____________* [Note : Cincinnatti est une ville de l’Ohio, état situé au Sud des Gds Lacs et touchant le Kentucky au Sud, l’état qui vient d’être lourdement sinistré par de terribles tornades]
________ Fiona est née prématurée de 6 semaines mais elle a surmonté toutes les difficultés et elle est devenue une vedette du Net. « Nous avons adoré la regarder pousser/grandir au jour le jour depuis le tt début, jusqu’au bel hippo qu’elle est devenue aujourd’hui». (autre couple de visiteurs) « C’est l’un des plus gros animaux du Zoo ». Autre encore : « elle est adorable, je suis totalement sous le charme ».
________ Fiona coule désormais des jours heureux ds son bassin, avec sa mère Bibi/BB, sous la surveillance de leur gardienne de zoo commune : Jenna Wingate. Fiona est très éprouvante pour sa mère. En outre le fait qu’elle soit impertinente, sache très bien ce qu’elle veut et qu’elle soit parfois quelque peu autoritaire font que nous aimons utiliser le mot de « Diva » pr indifféremment désigner l’une ou l’autre des deux. |Fiona croque avec délice un tronçon de concombre à 2’23|.
________ Etant donné qu’elles mangent de la laitue toute la journée, vous auriez peut-être tendance à penser que Fiona et BB sont filiformes comme des tops modèles mais elles sont plutôt bâties comme des grosses et lourdes caisses, des poids-lourds. Sous leur épaisse peau étanche de 2 pouces (5.08 cm !), il y a peu de graisse, c’est juste du muscle dense. C’est exactement ça : les hippos sont râblés/musclés. Le résultat c’est qu’ils sont très lourds. L’un d’eux a même atteint le poids énorme de 9 000 livres (4, 5 tonnes !!!) soit le même poids que non pas Un mais DEUX véhicules SUV et donc, ds l’eau, ils coulent comme des pierres.
Leur gardienne au zoo dit ceci : « La plupart des mammifères, y compris les humains, ont tendance à flotter ds l’eau, mais les hippos coulent vraiment à pic tellement ils sont denses ».
________ Couler c’est terrible quand on veut nager vite, alors les hippos auraient-ils une super technique en plan B façon " botte secrète" ? Des pieds palmés ? Une palme caudale comme les dauphins ? Un système de propulsion « spécial-hippo » peut-être ? NON, les hippos ne nagent pas du tout, voyez : ils marchent ! « Ils passent environ 16 heures par jour dans l’eau mais les hippos ne peuvent réellement/vraiment pas nager». Oui, croyez-le ou non, les hippos ne peuvent pas nager… mais ils peuvent courir par contre, et vraiment très-très vite ! Atteignant des vitesses, sur terre battue, de l’ordre de 32-33 kmh [la vitesse moyenne, sur route, d’un cycliste sportif déjà bien entraîné ôÔ] ! Au moment où ils atteignent l’eau, ils coulent sans transition vers le fond en chargeant toujours aussi vite que les meilleurs coureurs des Jeux Olympiques.
________ Revenons au Zoo. L’observation de Fiona et de sa mère BB nous révèle un autre secret sur l’incroyable vitesse atteinte par les hippos en milieu aquatique : l’eau prend en charge une partie du poids de leur énorme corps. Les hippos vivent en fait ds un environnement de microgravité. La moindre poussée et ils rebondissent comme des « astronautes aquatiques », couvrant une distance considérable à chaque foulée. Ns avons entendu parler de la Marche lunaire des astronautes (ou « moowalk »), ceci est le « Hippo-Hop » ou danse que l’on pourrait appeler le « saut de l’hippo » : une petite étape pour l’hippo mais un grand pas pour l’espèce hippopotame. …[allusion plaisante aux premiers mots des humains une fois posé le pied sur la Lune]. « ça leur demande très peu d’effort de pousser sur le fond et ils peuvent littéralement planer à travers la masse d’eau ».
________ Ils semblent être de gentils géants » comme ça, là, ds leur bassin, mais en liberté ds la nature, immergés en semi-suspension ils utilisent leur immense force musculaire pour galoper sous l’eau et se transforment en terrifiantes torpilles mortelles.

Un des aspects les plus effrayants et des plus inattendus d'un bolide aquatique existant dans la nature : l’hippopotame !

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vids, tofs, texts) freed clever osprey
MessagePosté: Mer Déc 29, 2021 3:05 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Merveille d’Intelligence Animale (Balbuzard désempêtré : Un self control au top !!)

>>> Vidéo 1 - This Hawk looks right at his rescuer as he frees him | the Dodo - 3'12 - https://www.youtube.com/watch?v=r4xp1nq_suc Ce rapace (balbuzard) regarde en face (et sans broncher) l'homme qui est en train de le libérer. vidéo récente du 27/12/2021.
>>> Vidéo 2 - Sperm whale (cachalot) "asks" a diver to be freed from a fishing hook / Un cachalot "demande" à un plongeur d'être libéré d'un hameçon de pêche* 1’08 – (du 3/09/2019) https://www.youtube.com/watch?v=u1ljEWTl26o *hameçon qui était peut-être esché d'un gros vif ou d'un gros calamar pour pêcher le thon ?

-Vidéo 1 - 3'12. Vidéo 2 - 1'08

________ Hyper stressée la pauvre bête, ligotée depuis à savoir combien de temps (et donc probablement affamée) a tout de suite compris que cet humain ne lui voulait aucun mal et elle ne lui a même pas donné le moindre coup de bec, de griffe ou montré la moindre attitude agressive alors qu’une légitime réaction d’auto-défense de sa part envers un inconnu aurait été des plus compréhensible… à moins que la scène de l’emmaillotage ds les fils de pêche vienne tout juste de se produire et que l’oiseau s’y soit pris par inadvertance en venant chasser trop près du pêcheur ; ce même gars que l’on voit s’activer à le secourir. Auquel cas le rapace savait très bien que cet homme n’en avait pas après lui et qu’il n’avait par conséquent rien à craindre de sa part. Et c’est pourquoi il s’est laissé faire sans opposer de résistance…ce qui serait une preuve de plus de son analyse lucide de sa situation et donc de son intelligence !
________ :idea: Ils sont nombreux* dans la nature les cas d’animaux sauvages et libres, potentiellement dangereux pr l’Homme et qui viennent de leur plein gré se rapprocher de celui-ci pour lui demander une aide qu’ils savent d’instinct que lui seul peut leur apporter (même s’ils savent que la cause de leur tourment du moment vient des activités de l’Homme lui-même) et ils se laissent faire sagement comme un brave Toutou qui se laisserait ôter une épine de la patte par son « papa », son maître adoré. :P

« Ils sont nombreux* » si l’on considère le panel de vidéos qui circule sur le Net : Cachalots, Baleines, Orques, Requins, Dauphins, Otaries, Phoques, Tortues de mer, etc. (filets maillants dérivants ou gros hameçons qui ne leur étaient pas forcément destinés pr la plupart).

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale: Cormorans vs carpe de 10 kgs
MessagePosté: Ven Jan 07, 2022 7:26 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales - Par quel prodige un cormoran est-il en mesure de ramener à la surface une carpe de 10 kgs ?!!!

>>> C'est tout à fait réel, voyez plutôt comment ils s'y prennent car c'est un vrai travail d'équipe !

Vidéo 1 – 3’28 – Cormorant vs Giant Carp (10k !) 3’28 https://www.youtube.com/watch?v=xXOrySrhU-8 Waouhh Réel !!! Enorme carpe sortie en groupe par cormorans !!!

Vidéo 2 – 4’56 – Cormorant vs giant carp | Bird Hunting Fish (de fishing Videos, 21/09/2020). https://www.youtube.com/watch?v=Lxm1o2qia9U 4’56 FABULEUX !!! Ces cormorans chassent des grosses carpes en groupe et les ramènent vers la barque de leur maître afin qu’il les récupère à l’épuisette. Un parfait travail d’équipe ôÔ ! Noter comment le bec cranté et la langue particulière des cormorans tend à envoyer toute proie pincée par le bec vers l’estomac : ils ont parfois du mal à relâcher et ont besoin de l’aide humaine pr les trop grosses proies (note : des proies qu’ils ne chasseraient probablement pas en liberté, à l’état sauvage ds la nature*).
* NON, j'ai revu mon pt de vue : voyez la vidéo n°5 en fin de post SVP :? :)

Vidéo 3 – Cormorant (bird) eating large catfish 0’56 https://www.youtube.com/watch?v=O-WpkkM13PE >>> Un cormoran mange un gros poisson-chat.

Vid n°1 - 3'28 Vid n°2 - 4'58
Vid n°3 - 0'56 Vid n°4 - 5'48 - La malice de l'orque en pleine action :P

________ Ds les paramètres de la vidéo 1, mettez la résolution à son maximum (720p mini) et regardez au plus près comment les cormorans s’y prennent pr chasser/pêcher les poissons en général : vs serez certainement très surpris comme moi de constater leur redoutable efficacité.
________ Opercules/ouïes/branchies : ils s’attaquent directement aux parties vitales, au "moteur", à la pompe à air du poisson ciblé... et s’ils sont plusieurs, ils s’agrippent de concert* aux mêmes endroits vitaux et le "monstre" aquatique devient alors aussi docile qu’un taureau ou un verrat que même un enfant peut conduire au bout d’une simple longe attachée à son anneau nasal. * Il leur devient alors facile, grâce à leurs super paires de palmes réunies de hisser leur proie commune vers la surface où elle finit de s'asphyxier si besoin. :|
________ Normalt, les cormorans libres et sauvages chassent/pêchent toujours seuls et ils peuvent même parfois, à l’instar des hérons, attraper et engamer tt entiers de fort beaux poissons (beaux en taille s’entend).
________ Vs remarquerez ds la vidéo 1 la distension de la membrane jugulaire terminant le jabot de l’un des cormorans de « l’équipe de chasse sous-marine/plongée » qui essaie de s’approprier pr lui tt seul le butin collectif... alors qu’il lui serait absolument impossible de l’avaler davantage à cause de l’anneau ou bracelet que son maître, le pêcheur humain, lui a installé sur le cou afin de récupérer le produit de sa /leur pêche. Mais il essaie quand-même !! :mrgreen:
________ :idea: :arrow: à titre personnel j'ai fait 3 captures d'écran très explicites en faisant des arrêts sur image à 0'23/3'27, 0'56/3'27 et 1'08/3'27 : cela vaut tous les discours et les encyclopédies possibles sur le sujet. Faites-le par curiosité, vs ne serez pas déçus. :D
________ Autre chose de très intéressant : vs avez remarqué la présence de ces quelques cormorans albinos au sein de l’équipe de pêche ?!! Pour leur propriétaire ils sont très précieux pr garantir le succès de l’expédition, et voici pourquoi : les pêcheurs locaux opèrent avec leurs oiseaux très tôt le matin, juste au lever du jour ou le soir tard au moment où le soleil se couche, c à dire qd la visibilité est moindre et cela se passe souvent en eaux plus ou moins troubles (qu’elles soient passablement boueuses pr cause de pluies en amont ou pr d’autres raisons) et c là qu’intervient la blancheur des albinos qui travaillent au sein du groupe : ils vont et viennent et s’activent avec frénésie ds ts les sens comme les autres, servant de "fonds d'écrans" pr les palmipèdes en chasse sur lesquels les poissons pourchassés se détachent comme des "ombres chinoises" (sans vouloir spécialement faire de jeu de mots sur la spécifité chinoise ancestrale de ce procédé de pêche :lol: ).
________ En fait c’est très exactement la même technique que les orques, ces super prédateurs "toutes eaux" qui écument les océans depuis toujours, pratiquent le plus naturellement du monde sans même en être conscients. Comme tous ont des "robes" parées de grands aplats/de grandes parties d’un blanc éclatant disposées sur plusieurs endroits de leur corps et qu’ils chassent toujours en groupe, aucune proie ne peut leur échapper en se faufilant entre eux dans les eaux troubles ou écumeuses en espérant jouer sur la pénombre pr tenter de s'évader : grâce à ces taches, elle va forcément se retrouver "à découvert" à un moment ou à un autre et par là-même devenir une prise facile pr les cétacés réputés intelligents, réactifs et malins.
________ Souvenez-vous de Kalia, cette orque ds un delphinarium de Californie en Amérique (Sea World de San Diego) qui régurgitait sur le bord du bassin des poissons-fourrage que les soigneurs leur fournissent en abondance au quotidien pour appâter littéralement des aigrettes et autres petits hérons avides tjrs en quête de quelque nourriture à grappiller afin d’en happer au passage un plus téméraire que les autres pr améliorer quelque peu son ordinaire… ou par jeu, tout simplement, pour tromper l'ennui :?

Vidéo 4 - Peut-être celle-ci >>> Kalia successful bird hunt 5’48 ya 8 ans. https://www.youtube.com/watch?v=rfbHZRO54cE Oui C cell-là !

Vidéo n° 5 - En guise d'édit : Great Cormorant catches and eats a huge Carp (actually a Tench)/ Un grand cormoran attrape et mange une énorme « carpe » (une très belle tanche en réalité). 6’58 https://www.youtube.com/watch?v=3n9xy6yqQ9U Ds un canal aux Pays-Bas, en 2019 ; Ce cormoran a néanmoins bp de mal à faire passer le « morceau » !!!

Vidéo n°5. Conclusion : ils (les cormorans) peuvent avaler de grosses proies, tt comme les hérons !!!

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intell animale: salutaires microbulles des oiseaux plongeurs
MessagePosté: Lun Jan 24, 2022 2:22 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
La gaine de microbulles, arme secrète & garant de survie de tous les oiseaux plongeurs.

Intelligences animales* :
________ * à ce propos, j'aimerais ici attirer votre attention sur l'aspect VOLONTAIRE de l'usage de cet artifice dont les espèces concernées sont toutes génétiquement dotées. Ces 3 espèces d’oiseaux par exemple (manchots empereurs, macareux moines & autres puffins, tous les canards plongeurs (dont les eiders) génèrent intentionnellement leur gaine perso de microbulles*isolantes à la demande !
________ C’est en fait leur seule garantie, leur issue de secours, leur ligne de vie ou canal salvateur vers une « sortie de crise » rapide (en fin d’apnée) lorsqu’ils sentent que c’est le moment de prendre de l’accélération pr s’éjecter vite-fait hors de l’eau ou pr atteindre leur proie/nourriture avant qu’un autre prédateur, qu’il soit concurrent – de sa propre espèce ou non – ne s’en saisisse avant lui comme c’est le cas avec ce puffin filmé à l’aquarium géant du Monde Marin de Seward en Alaska, USA. [vidéo n°3].

________ *ces microbulles sont constituées à la fois d’air piégé/engrangé dès le départ de la surface (ou lors du retour vers cette dernière pr préparer leur sortie de l’eau comme le font les manchots empereurs ds l’Antarctique )…(air piégé/engrangé..) à la base de leurs plumes hyper étanches Et de gaz carbonique issu de leur respiration et qu’ils peuvent libérer à la demande en fin de plongée par le biais de leurs sacs aériens, l’un (le CO²) participant activement à l’éjection de l’autre (l’air piégé, qui, lui, est extérieur au corps). Ce système respiratoire est commun à tous les oiseaux qui, contrairement à nous et à tous les mammifères respirent à sens unique, un peu comme des avions à réaction (rappel).
________ Ce qui est pr eux très précieux, tant ds leurs vols au long cours rapides en haute altitude (air raréfié + vents contraires & violents parfois) qu’en vols en formations très serrées comme les étourneaux ds leurs spectaculaires « murmurations » crépusculaires, ces magnifiques nuées/nébuleuses chorégraphiques très esthétiques que l'on peut voir parfois juste avant le moment où ils vont se jucher collectivement pour la nuit. Notez que ds ce dernier cas, le fait que le gaz carbonique rejeté lors de leur respiration se diffuse en microbulles à travers l’ensemble de leur plumage, c’est l’assurance que ce gaz rejeté ne va pas l’incommoder lui, l’oiseau émetteur lui-même, ni tous ceux qui le suivent de près, à la fois à cause du caractère diffus du gaz mais aussi en tenant compte qu’il est largement brassé et constamment re-mélangé à de l’air frais par les nombreux battements d’ailes environnants.

Vidéo n°1 – 4’26 https://www.youtube.com/watch?v=snAvGxz7D04 (plus traduction & commentaires) Traînées de microbulles flagrantes à 0’59-1’00, 1’35-36, 1’50-54, 1’58, 2’00-01, 2’28, 2’33-38, 3’35-40,43, 3’45-47, 3’53-4’00.
Vidéo n°2 – Micro-Bulles via les sacs aériens – RAPPEL – Ducks diving for mussels | Planet Earth | BBC Earth. 1’32 https://www.youtube.com/watch?v=f7wY4Cnuk-s ya 9 ans. D.Attenborough & ss-ttrée. (plus texte explicatif)>>> Superbe production de microbulles de 0’57 à 1’03,
Vidéo n°3 – Micro-Bulles via les sacs aériens – Puffin fishing underwater 0’48 https://www.youtube.com/watch?v=O186-dOzPbQ Yyess (!!) : de 0’06 à 0’09 superbe accélération « intra-bulles » ss le moindre battement d’ailes ou pattes pr se propulser sous l’eau !!! Rappel : c’est dans l’aquarium géant du Centre de la Vie Marine de Seward, en Alaska (USA). Yyess (!!) : de 0’06 à 0’09 superbe accélération « intra-bulles » ss le moindre battement d’ailes ou pattes pr se propulser sous l’eau !!!
Vidéo n°4 – Parade nuptiale « toute-en-bulles » de l’ érismature rousse / Oxyura jamaicensis / Ruddy Duck (ruddy = coloré, rougeaud, rougeâtre, rougeoyant) 2’46 https://www.youtube.com/watch?v=D20xiKUn5R4 (de woodFiberBirder, 05/2018). pour Vu , Waou les microbulles qu’il extrude de son jabot lorsqu’il fait son improbable « parade nuptiale » avec son superbe bec bleu qu'il n'a qu'à l'époque des amours ôÔ !!! Auto production de microbulles en série à 0’55-56, 0’59-1’00, 1’11-12, 1’16-18, 1’25-27, 1’32-33, 2’14-16, 2’19-20, 2’24-26, 2’33-35, 2’39-41/ 2’45 !!
Vidéo n°5 – « Bonus » – Penguin fun in Antarctica 1’11 https://www.youtube.com/watch?v=2GqVK_dvS80

Vid n°1 - 4'26 Vid n°2 - 1'32 Vid n°3 - 0'48 Vid n°4 - 2'46 Vid n°5 1'11. Cela amuse beaucoup les touristes de passage...

mais seuls les oiseaux qui auront compris qu'il y a un protocole précis à respecter gagneront leur ticket de sortie et, par là-même, l'assurance d'être hors de portée du léopard des mers qui ne s'éloigne jamais très loin de sa colonie "garde-manger" préférée :shock: :? .


________ :arrow: :arrow: :arrow: Traduction de la vidéo n°1 – Le manchot empereur est le plus grand représentant de la famille des pingouins (même s’il n’en est pas un) avec ses 38-40 kgs ; un tiers de ce poids est constitué de lard. Plus leur corps emmagasine de la graisse, et plus ils seront en mesure de survivre au prochain hiver (de loin le plus rigoureux de la planète avec ses pointes à moins 70° centigrade !]. |0’30|[plongeon collectif , brassage d’un énorme nuage de bulles] … mais pour conserver cette réserve de graisse, ils doivent plonger plus longtemps et plus profondément que n’importe quelle autre espèce de pingouins.
________ Ils sont capables de retenir leur respiration en apnée jusqu’à 20 minutes à chaque plongée et peuvent donc optimiser leurs chances de trouver de la nourriture : ils peuvent ainsi reconstituer leurs réserves vitales (pour la mauvaise saison toute proche).
________ Mais tout cet épais « manteau » (littéralement « écorce », c.à d : plumage, duvet sous-jacent et graisse) a un coût énergétique important et pose un problème intéressant : comment un oiseau qui fait le poids d’un bébé hippopotame, soit 38-40 kgs peut-il se propulser et jaillir aussi vite hors de l’eau ? Une étude récente, très révélatrice, aborde ce sujet sous un angle nouveau.
________ Une équipe de scientifiques européens a porté à la connaissance du public un certain nombre de précisions après avoir longuement observé dans la nature le comportement des manchots empereurs. Lorsque tout s’est bien passé, à la fin d’une longue plongée effectuée sans histoire, au lieu de sauter directement hors de l’eau pour atterrir sur la banquise, nombre d’empereurs restent à la surface quelques instants avant de replonger à nouveau et ce n’est qu’à ce moment-là qu’ils foncent comme des bolides vers la surface, en accélérant cette fois le plus possible pour pouvoir littéralement « gicler » hors de l’eau.|1’57 à 2’09|.
________ La réponse la plus évidente – et la plus logique en apparence – serait qu’ils remontent pour refaire leur réserve d’air et se reposer un peu avant de replonger (..assez profondément] pour pouvoir acquérir suffisamment de vitesse et pouvoir réaliser leur superbe sortie hors de l’eau.|2’31|…. Mais les conclusions auxquelles sont parvenus les chercheurs de l’équipe européenne sont bien plus intéressantes encore.|2’39| [sortie de l’eau d’un « peloton » complet de Manchots empereurs, un gruppetto bien compact]
________ Au moment où les Manchots remontent à la surface la première fois, on dirait qu’ils « batifolent », qu’ils virevoltent par jeu, mais en fait il n’en est rien : ils sont en train d’emmagasiner activement de l’air dans les fines mèches ou résilles duveteuses intercalées entre les bases de chacune de leurs plumes. Quand l’Empereur descend (ou « sonde »), la pression de l’eau augmente, réduisant de plus de 75% le volume de l’air piégé sous les plumes [note : ce qui a pour conséquence directe d’affiner le profil hydrodynamique de l’animal, améliorant de fait sa vitesse d’accélération potentielle].|3’00|. [animation numérique montrant le duvet, les microbulles, les plumes et les muscles rétracteurs à leur base].
________ Les oiseaux sont donc dotés de muscles individuels capables d’agir directement sur la base de chaque plume et cette fois ils les maintiennent volontairement fermées pour garder prisonnier l’air qu’ils viennent de collecter.
________ Quand vient le moment de sortir de l’eau, les Manchots Empereurs nagent vers le haut aussi vite qu’ils le peuvent, un peu en biais par rapport à l’aplomb, mais presque à la verticale ; l’air piégé dans leur plumage se dilate alors, pendant leur ascension et se met à « perler » à travers les plumes créant une nébuleuse de microbulles, c’est cette traînée blanche que l’on voit derrière eux sur la vidéo, formant un manteau d’air qui enrobe complètement le « pingouin ».. ce qui a pour effet de réduire considérablement le tirant d’eau et permet à l’oiseau une accélération qui double sa vitesse de nage normale.
________ Au moment où il quitte l’élément liquide, cet oiseau qui n’est pas en mesure de voler se retrouve momentanément littéralement « aéroporté », en suspension dans l’air, l’espace d’un instant seulement. FIN DE LA TRADUCTION DE LA VIDEO.

________ Pensées perso : Ce qui saute aux yeux lorsqu’on regarde cette très belle vidéo, c’est la grande quantité d’air dont chaque oiseau se débarrasse lorsqu’il part en campagne et se jette dans l’élément liquide… eh oui, lorsqu’on veut descendre à plusieurs centaines de mètres (jusqu’à – 540m !!), ce n’est pas vraiment le moment pour lui de jouer les bouées de secours ou les flotteurs de balise.
________ C’est la raison pour laquelle, en toute logique, lorsqu’ils remontent ils viennent passer un moment en surface pour refaire leur stock d’air dans leurs plumes avant de redescendre aller chercher leur « rampe de lancement immatérielle » perso à son point le plus bas. Rampe dont l’emplacement fictif n’est connu que d’eux seuls, celle qui va les transformer en oiseau-canon (note : comme autrefois les hommes-canons de nos cirques) et les propulser derechef là-haut, sur le plancher des vaches, au sec & au beau milieu de leurs congénères.
________ La deuxième chose qui donne à méditer, c’est l’énorme paquet d’eau que libère leur plumage au moment où ils jaillissent hors de l’eau. On dirait vraiment que sur la fin de leur fulgurante ascension, l’eau a entièrement remplacé l’air qu’ils avaient emmagasiné dans leur plumage. Plus ils prennent de la vitesse et plus – sous l’effet de l’eau qui pénètre dans leurs plumes – l’air prisonnier en est chassé, filtré par les barbules, ce qui crée une émulsion de microbulles qui les enveloppe et les accompagne tout au long de leur ascension comme s’ils montaient dans un tube d’air*en émulsion qui les isole de l’élément liquide et en annule toutes les frictions, ce qui augmente considérablement leur vitesse.

________ * à propos de ce précieux tube d’air, on a vraiment l’impression que sitôt qu’un téméraire se lance et s’échappe pour ainsi dire du peloton, les autres se bousculent au portillon pour savoir qui va « prendre sa roue » et profiter non pas de l’aspiration comme en cyclisme sportif, mais du nuage de bulles qu’il a engendrées car plus il y a de bulles, moins il y a de frictions dans l’eau et mieux ça monte. Sont pas fous du tout ces bestiaux !!

________ Notez au niveau concept général le côté judicieux du lest ou contrepoids que représente cette masse d’eau libérée au dernier moment, juste à la fin de leur course folle, au sortir de la mer : avec la puissance générée par le système, le manchot qui ne peut pas voler serait projeté – en vol même pas plané – bien plus haut, plusieurs mètres dans les airs et aurait toutes les chances de se fracasser ou d’estropier un ou plusieurs de ses semblables en se ramassant de tout son poids (~40 kgs quand-même) sur le sol gelé. Réfléchissez aussi à cela : tant qu'elle reste dans l'eau, une bouteille plastique pleine d'un litre et demi (un exemple pris au hasard) ne pèse absolument rien, on en fait de que l'on veut sans forcer; maintenant si on veut la sortir de l'eau, c'est bien 1,5 kgs qu'on a ds la main, et il faut bien la tenir pr pas qu'elle ns échappe et ne s’écrase sur le sol c'est exactement ce qui se passe ds le plumage du manchot.
________ Honnêtement, pensez-vous que le simple hasard aurait pu se soucier un tant soit peu de ce simple « détail » si vital pour la pérennité de l’espèce ? :roll:

________ Le commentaire de la vidéo dit que l’oiseau nage « le plus vite possible pour sortir de l’eau » à vitesse grand V : faux ! On voit bien qu’à partir d’un certain moment il est dépassé par les événements et il ne peut plus suivre la cadence, ça va bien trop vite pour lui, il ne lui reste plus que la possibilité de contrôler tant bien que mal la dérive finale avec ses ailerons et sa queue.

________ ** qui d’entre nous n’a jamais essayé de maintenir un ballon de foot sous l’eau dans uns piscine ? Que ce soit à bout de bras ou sous votre fessier, vs avez vu la phénoménale poussée d’Archimède qui s’y applique, et comment il jaillit haut ce ballon hors de l’eau quand on le relâche ne serait-ce que d’un mètre de profondeur ?? Et encore ce n’est que de l’eau douce, moins porteuse que l’eau de mer ! Ns avons certainement tous en tête des images de touristes littéralement assis dans l’eau de la Mer Morte, au proche Orient, phénomène qui n’est rendu possible que par la forte concentration de sel, ce qui illustre bien le fait que l’eau salée est bien plus porteuse que l’eau douce.
________ Donc notre Empereur, quand il remonte à la surface faire son plein d’air dans son épais manteau de plumes et qu’il redescend se mettre sur sa ligne de départ 10 ou 15m plus bas, gonflé comme le célèbre Bibendum de Michelin, même s’il doit ramer comme un galérien pr y parvenir, il sait d‘expérience que s’il y met du sien et prend – la pression ambiante aidant – le profil de galette en V du célèbre bombardier furtif américain B52 (on est loin du ballon rond de la piscine, là on parle de profil « fusée »), c’est tout bénéfice pour lui et qu’il y gagne un ticket retour gagnant assuré vers la surface et son « Home, sweet home » perso, enfin sa chère colonie où sont tous les siens, avec embarquement immédiat.
_______ Le plumage du manchot empereur est réputé être extrêmement étanche, pouvant résister à des vents glaciaux de plus de 170 kmh sans-même soulever une plume ! Ce qui veut dire que lorsque la pression de l’eau appuie dessus comme sur des plaques, cela extrude tout naturellement l’air retenu sous les plumes, engendrant cette précieuse nuée de microbulles antifriction.

:idea: :idea: PS : Voici une question pour laquelle je n’ai toujours pas de réponse à ce jour : que va-t-il faire, le manchot, par 540m de fond, sachant qu’il ne dispose pas de radar ou sonar comme le cachalot et qu’au-dessous de 200m c’est la nuit noire intégrale et des pressions inouïes ??!

________ :arrow: :arrow: :arrow: Commentaires sur la vidéo n°2 – Micro-Bulles via les sacs aériens – RAPPEL – Ducks diving for mussels | Planet Earth | BBC Earth. 1’32 https://www.youtube.com/watch?v=f7wY4Cnuk-s ya 9 ans. D.Attenborough & ss-ttrée.

________ C vraiment génial : les eiders « luttent » littéralement contre leur propre flottaison pr rester au fond à cueillir des moules par 10 m de fond (à marée basse !) et dès qu’ils arrêtent de « ramer/pagayer/nager», ils remontent automatiquement vers la surface, sans produire le moindre effort…. Mais ils maintiennent VOLONTAIREMENT leur réserve d’air ou plutôt de gaz carbonique (car « air » rejeté par leur respiration) resté coincé ds leur plumage étanche (note tt comme les manchots empereurs : rappel, les oiseaux respirent à sens unique, ils rejettent l’air aspiré à travers leur plumage, par le biais de sacs aériens) pr ne le rejeter qu’en cas de besoin comme un apnéiste peut retenir sa respiration le temps d’une plongée, comme c’est flagrant ds cette vidéo, c’est à dire vers la fin de leur remontée, qd le courant de marée montante devient trop violent. Ils font cela afin d’être sûrs de regagner la surface dans le trou de glace du départ de leur plongée « in extremis », c'est-à-dire pendant qu’il en est encore temps. Sinon ils remonteraient SOUS l’épaisse calotte glaciaire ss pouvoir lutter à contre-courant pr retrouver l’air libre et cela serait pr eux une mort assurée. * ce qui permet de booster leur trajectoire lors du sprint/du rush final vers la sortie et l’air libre, c’est ce matelas de microbulles qu’ils libèrent alors et qui, en remontant rapidement vers la surface en même temps qu’eux crée une gaine qui les isole des frictions avec le milieu aquatique ambiant (dense et lourd car salé et très froid), favorisant ainsi grandement leur ultime accélération vers la surface en fin de course.

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intell animale (vids, phots, texts) Huîtrier Pie, l'expert !
MessagePosté: Lun Mar 14, 2022 9:57 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligent, l'Animal ôÔ ! Cet huîtrier Pie ne se met pas martel en tête : il l'a déjà (son marteau-piqueur intégré façon pivert) !... il lui fallait juste trouver la bonne technique et la bonne enclume pour optimiser son action d'ouvre-boîtes lorsqu'il est temps de passer à table :mrgreen: .

« Pas de bras, pas de chocolat » ? Dit la célèbre réplique du film Intouchables avec Omar Sy et François Cluzet… Si-si, faut juste de la méthode, c tout ! :P

Traduction de la vidéo sur l'Huitrier Pie américain de Jo Alwood ou l’Art de décortiquer un bivalve sans bras ni main. :shock: :?

The American Oystercatcher [NARRATED} « How to open a clam one handed 5’11 (de Jo Alwood, récent). https://www.youtube.com/watch?v=mEkc7NhV-io Ss-titré , SUPER, à traduire absolument pr INTELL ANIMALE.

- 5'11.

Traduction :
« Je t’entends frapper à la porte, mais tu ne peux pas entrer… je t’entends frapper à la porte mais retourne d’où tu viens… » (Traduction d’un extrait d’une chanson populaire ou comptine pour enfants américaine).
________ Cet Huîtrier Pie ou littéralement Chasseur d’huîtres en anglais tire son nom du fait qu’il ouvre les huîtres, les palourdes et les moules : non, il n’a pas besoin de retourner d’où il vient comme dit la chansonnette : lui il entre dedans !! Et il le fait à la fois en « marteau-piquant » au jugé ou à l’œil et en plongeant son bec en forme de ciseaux entre la coquille entrebâillée ou entrouverte d’un (mollusque) bivalve et en sectionnant le muscle qui retient les deux valves ou demi-coquilles ensemble.|0’47|. Voyez un peu comment il démontre à quel point ce bec coupe avec aisance la chair en deux … je parie que vous ne coupez pas avec autant de facilité un morceau dans un bâton de beurre (réfrigéré donc un peu plus dur sans doute) ; c’est un outil à tout faire (Note : genre couteau suisse) qui va très bien pour détacher des rochers sa nourriture favorite : les patelles ou chapeaux Chinois.|1’05|.
________ Ici, aux States (aux USA), nous avons deux sortes d’huîtriers Pies : le noir qui vit sur la côte Ouest (côté Océan Pacifique donc) et l’Américain, le bicolore ou « Pie » comme en Europe, qui vit sur la côte Est (donc côté Océan Atlantique). Une douzaine d’espèces différentes d’huitriers sont disséminées un peu partout dans le monde, à l’exception des zones polaires, mais ils se cantonnent toujours le long d’un littoral où ils trouvent toute la nourriture dont ils ont besoin dans l’estran, cette large bande de sable, de galets et de rochers située entre la zone de marée haute et celle de marée basse.
Ainsi, quand la mer est haute, l’huitrier est tout sauf actif…il fait sa toilette, somnole, fait beaucoup de choses comme ça… Si un bateau passe par là et crée une vague il se peut qu’il aille jucher sur un perchoir plus élevé pour reprendre sa sieste là où il l’avait interrompue, sur une seule patte, placide comme une voiture garée sur un parking alors que les autres oiseaux marins volettent ou se nourrissent tout autour de lui. Une aigrette neigeuse partage l’endroit avec lui mais l’aigrette neigeuse est un peu plus active que son compagnon des rochers.
________ Vous ne courez aucun risque de confondre l’huîtrier Pie avec n’importe quel autre oiseau des rivages ou limicole : il est différent à plus d’un titre. Il est plus gros que la plupart d’entre eux avec son gros bec qui convient pour buriner les coquilles et sa tête dotée d’une cape noire avec un dos brun et un poitrail d’un blanc neigeux le distingue du classique brun uni des autres oiseaux limicoles ratissant la bande de l’estran. Mais mon fil directeur c’est ce (gros) bec d’un orange vif, complété bien sûr par des yeux oranges aussi, incroyablement assortis.|2’46|. …Et en plus ils ne sont pas tout à fait assortis : ils sont jaunes avec des anneaux orangés. Ainsi, lorsqu’on prend en considération toutes ces différences, l’identifier au milieu d’une foule d’oiseaux est aussi facile que de localiser le soleil dans un ciel sans nuage :lol: .
________ En tout cas, comme je disais, ce n’est pas avant que la marée ne recommence à descendre que l’huîtrier Pie se remet en quête de nourriture.|3’09|. Tisonnant/ferraillant les rochers pour en extraire les patelles (chapeaux chinois) ou tâtonnant/scrutant le sable dans l’espoir d’y trouver des moules & autres palourdes. Lorsqu’il cible un bivalve, il y a de fortes chances qu’il creuse un trou dans le sable humide et le positionne à l’intérieur. Le tunnel ainsi formé va maintenir fermement le coquillage pendant qu’il s’affaire à l’ouvrir. Ce que je veux dire c’est que VOUS, si vous vouliez enfoncer un pic à glace dans une palourde ou un bivalve, et que vous ne disposiez que d’une seule main, vous auriez besoin de le maintenir debout d’une manière ou d’une autre pour parvenir à vos fins. (Note : Et c’est très exactement ce qu’il fait et il réussit à|3’45|.).
________ Là, il a trouvé une palourde déjà enfouie… réellement enfouie. La seule chose que cette palourde puisse faire c’est de rester là et d’espérer que l’oiseau abandonne la partie. Mais si les palourdes sont sujettes à la peur, celle-ci doit trembler de tous ses membres au point de faire les castagnettes avec ses deux demi-coquilles au fur et à mesure que le sable disparait tout autour d’elle dans son tunnel, et l’huîtrier l’en extrait triomphalement . |4’16|. Puis l’oiseau l’emporte jusqu’à l’eau pour la laver au fur et à mesure qu’il l’ouvre car, par goût, il préfère nettement que sa viande ne soit pas « panée » (..de sable). Comme vous avez pu le constater, il ne marteau-pique pas, ne martèle pas dans le cas présent : il l’a encastrée dans le sable humide, il peut ainsi insérer comme un coin son bec à l’intérieur, sectionner le muscle… et remporter le prix (la récompense finale à tous ses efforts) . FIN du commentaire de la vidéo de Jo Alwood.

:idea: :arrow: C'est une sorte d’ouvre-boëte doté d’une tête pensante, de pattes pr sa mobilité et d’une paire d’ailes pr le transporter exactement là où il a besoin pr survivre : bref, du Grand Art, quoi ! :P

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéo: dauphins pistent ray pr poulpe)
MessagePosté: Jeu Avr 07, 2022 9:05 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligence Animale :arrow: Ces Dauphins se servent de raies pastenagues comme de chiens ou cochons truffiers afin qu'elles débusquent à leur place leurs proies favorites, les poulpes….puis leur grillent la politesse en s'emparant du butin au tout dernier moment. :mrgreen:

Dolphins use stingrays to hunt octopus | Ocean Giants| BBC Earth (récent) 4’06 https://www.youtube.com/watch?v=7g3wWgbYtMI



________ Bien qu’ils redoutent autant que les humains la piqure douloureuse du dard que les raies pastenagues possèdent sur leur queue, les dauphins escortent celles-ci de très près lorsqu’elles chassent en ratissant les prairies sous-marines/les colonies d’algues qui tapissent le fond de la mer, car ils savent d’instinct lorsqu’elles sont à la recherche d’un poulpe, le mets préféré commun aux deux espèces (raies & dauphins). Les raies ont sur eux l’avantage de pouvoir détecter leur proie grâce à des capteurs électriques qu’elles possèdent sur la face inférieure de leur corps, chose que les dauphins ne peuvent pas faire.
________ C’est pourquoi ils restent très près, « sur les talons » des raies, épiant ses moindres mouvements afin de pouvoir leur chaparder au dernier moment leur poulpe dès qu’elles l’ont localisé et s’en saisir avant qu’elles n’entreprennent de le croquer. Un racket « soft » certes :roll: , car il n’y a pas mort d’homme ni d’animal, mais un racket quand-même :evil: !! Car la raie, du poulpe elle n’en voit pas la couleur… enfin, si : elle de l’encre qu’il envoie en désespoir de cause juste avant de se faire prendre afin d’essayer de brouiller les pistes ! :?
________ :idea: :arrow: PS : Cela ne vous rappelle-t-il pas les macaques rackettant sur site les grands écureuils de Malabar, plus aptes qu'eux à détecter le degré de maturité des fruits... Et les rapaces marins (frégates, pétrels, grands goélands) qui délestent en plein vol d'autres espèces plus faibles mais plus aptes /efficaces pr pêcher et ramener des poissons vers le nid afin de rassasier leur gouaillante progéniture ? :mrgreen:

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, texts)Osprey & pelican
MessagePosté: Ven Mai 27, 2022 8:29 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales - Balbuzards et pélicans : des oiseaux remarquables qui ont su tirer le meilleur parti des équipements hors normes qu'ils ont découverts en ouvrant leurs boîtes à outils biologiques respectives une fois parvenus à l'âge de jeunes adultes ôÔ !!!

Vidéo n°1 – Osprey, the ultimate fisher / Balbuzard, le pêcheur par excellence ou au « top du top ». (de Abu fishing, fishing, 01/2017). 2’31 – https://www.youtube.com/watch?v=gZaC8OXBMSc
________ Ce merveilleux animal, ce beau rapace qui est de loin le meilleur chasseur/pêcheur du monde aviaire de tous les temps a su avec intelligence tirer son épingle du jeu lorsque, au cours de son adolescence, il a ouvert son "sac de survie" et y a découvert le plus beau des "couteaux suisses multifonctions " que le grand Hasard avait glissé dans son paquetage de nouvelle recrue , « au cas-zoù ». Un paquetage qui constituait son équipement biologique de base avant de le laisser partir seul au "casse-pipe" ou combat pour la vie/la survie de son espèce au fil du temps.
________ En regardant ses pattes, alors qu’il mettait en pièces les derniers poissons que ses parents nourriciers lui fournissaient avant qu’il ne devienne lui-même un authentique apprenti prédateur à part entière, parfaitement autonome, il s’est vite aperçu qu’il n’avait non pas UN mais DEUX pouces opposables à chacune de ses puissantes pognes ou serres. Et deux doigts libres, orientables ds tous les sens sur un total de quatre doigts qui constitue l’inventaire d’une serre de rapace normal, c’est énorme et c’est bien cela qui fait toute la différence et le distingue de tous les autres rapaces !! En clair ce qu'il se permet de faire avec ses serres, il est le seul à pouvoir le faire !
________ Ainsi qd notre bel oiseau a repéré une proie, c à dire son prochain repas ou celui des siens et qu’il fond, plonge littéralement dessus du haut des cieux, bille en tête, serres pré-positionnées largement et correctement ouvertes en éventail bien en avant, ses larges ailes rangées/allongées ds l’axe, vers l’arrière comme un empennage de flèche, il sait d’avance par où et comment il va s'y prendre et avec quelle "main" ou serre/patte il va saisir son poisson en priorité par un coup de tenaille létal sur sa nuque, juste derrière la tête, selon qu’il est droitier ou gaucher (...car comme nous ils ont TOUS un membre prioritaire avec lequel ils se sentent plus à l'aise, ils sont le plus adroits).
_____ En fait il a constamment le choix des armes : une fois la prise assurée, la pince-bloc dûment clampée au bon endroit, il assure ds la foulée en positionnant l’autre serre, griffes toujours perpendiculaires au dos ou épine/arête dorsale du poisson mais doigts opposés 2 à 2, sur n’importe quelle partie du corps PR L’INSTANT car il s’agit juste de le sortir de son élément avant d’aborder les choses plus sérieuses telles que le transport aérien de ce fret encombrant et parfois encore par trop gigotant et de faire en sorte que la livraison, l’aéro-portage jusqu’à son nid ou aire (c un rapace) se fasse sans encombre, même par grand vent, but final de la manœuvre qd ce n’est pas pr se nourrir lui-même.


- Vid n°1 - 2'31 Pas de souci, il suffit juste de cliquer sur "Regarder sur YouTube", option proposée, pr avoir accès à cette très belle vidéo quand-même. :P

Vidéo n°2 – American white pelican hunting (large) fish – 2’40 – « Grandgousier » à table ôÔ !!! En mode « machine à engloutir » ! https://www.youtube.com/watch?v=p8S_f10wUCk Impressionnant !
________ Le pélican blanc d’Amérique, doté d’un bec à poche d’exception en trois parties (les deux demi-becs inférieurs mobiles d’entrouvrant largement pour optimiser l’ouverture de la poche gulaire) sait lui aussi réguler son type de chasse aux nécessités de terrain et à la taille des proies disponibles.


- Vid n°2 - 2'40 - Vid n°3 - 0'53

Vidéo n°3 – Mangianza Incredibile in 50 cm d’acqua (scène rarissime filmée par un touriste italien) !! 0’53 https://www.youtube.com/watch?v=kI4j1edfSSY Superbe charge collective en piqué d’un plein vol de pélicans ds très peu d’eau en République d'Equateur (Amérique du Sud) sur un banc de petits ou moyens poissons évoluant sur une plage fréquentée, au beau milieu des baigneurs !
________ Vs noterez qu’en matière d’Intelligence Animale, et du fait qu’il y a peu de profondeur d’eau, qu’ils ne plongent pas de très haut (donc prennent un minimum d’élan) et se retournent au dernier moment pr que la poche passe au-dessus le demi-bec fixe, faisant office à la fois de filet de pêche façon « épervier » pour du petit ou moyen poisson ET de ralentisseur façon ancre flottante pour temporiser quelque peu leur descente vers le fond qui, dans ce cas, arrive très et trop vite. Cette technique leur permet aussi de mettre en œuvre cette action de pêche groupée d’une grande efficacité, sans se gêner mutuellement le moins du monde, alors qu’ils semblent être « serrés comme des sardines » et que ce sont en outre des oiseaux lourds et d’une belle envergure (ou qui portent de la voilure :mrgreen: ) !

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, phots, texts) gros outil corbo
MessagePosté: Lun Juin 13, 2022 8:27 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1439
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Que les corbeaux soient intelligents, c’est reconnu et prouvé de longue date ; qu’ils savent utiliser avec bonheur certains outils rudimentaires, aussi, ns en avons déjà parlé à plusieurs reprises dans cette partie du forum. Mais dans la vidéo qui suit, on voit un corbeau utiliser le plus gros outil qui soit : une voiture-bélier, « marteau pilon » ou plutôt en mode "rouleau compresseur" pour casser, ouvrir ses noix en streaming (…en série ou en continu) !!!

Crow puts a walnut on the road ans uses a car as a tool to crack it open 3’38 https://www.youtube.com/watch?v=RWooAXft90Y



>>> Intelligence d’Animal : Voilà un corbeau bien organisé qui ne donne pas dans la demi-mesure : en guise d’outils (gigas casse-noix, casse-noix XXXL ou super « King Size » au choix :mrgreen: ) il utilise les voitures du trafic routier local pour lui ouvrir ses propres noix, celles pour sa consommation personnelle courante et va même jusqu’à mieux les repositionner si nécessaire sur le macadam, le bitume de la route pour qu’elles se retrouvent bien dans l’axe de la trajectoire ou sillon des roues des véhicules…après quoi il reste à l’affût ds les parages immédiats et attend patiemment « que la magie opère », que l’opportunité se produise puis conclut rapidement lorsque c'est fait pour ne pas se faire voler le fruit de son travail par un autre corvidé, un oiseau ou tout autre animal opportuniste qui viendrait à passer par là ôÔ !!! Savant calcul, c Génial, non ?! :P

:idea: Si les animaux ne fonctionnaient qu'au seul instinct de survie, on ne voit vraiment pas quelle serait la motivation d'un aussi ingénieux stratagème, élaboré sur la base d'une observation clairvoyante et assidue du monde environnant.
________ Je ne crois d'ailleurs pas m'avancer de beaucoup en disant que la fonction "casse-noix" n'est qu'une extrapolation, un simple bonus que ce corbeau des zones urbaines a rajouté au panel des avantages que son espèce a su retirer du trafic routier des humains et de ses lourdes conséquences sur la survie de la petite et moyenne faune environnante.
________ Hérissons, rats, chats, chiens, blaireaux, renards, serpents, lézards, belettes et toute la sauvagine commune écrasés en traversant les voies rapides paient un lourd tribu aux incessants va et vient des humains mais dont les oiseaux nécrophages, les charognards que sont les corvidés (pies, corbeaux, voire geais), mais aussi les rapaces diurnes (buses, milans) et nocturnes font leurs "choux gras", leurs délices au quotidien depuis qu'ils sont tout petits, comme ils ont vu faire leurs parents... quand ce ne sont pas eux-mêmes qui en deviennent les victimes collatérales pendant qu'ils sont tranquillement attablés autour de ce festin inopiné sans voir arriver le danger sournois en train de fondre inexorablement sur eux comme un V2 sur sa rampe de lancement. :shock: :?

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 539 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 32, 33, 34, 35, 36

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com