Logo

http://pecheenkayak.fr

Nous sommes le Sam Nov 17, 2018 12:56 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 453 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Grusgrus migra
MessagePosté: Dim Mar 04, 2018 9:45 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligence Animale de masse...en live : Passage de grues précoce en nouvelle Aquitaine : je les ai vues (de mes yeux vues) venir chercher et prendre l’ascenseur thermique comme savent le faire les meilleurs vélivoles de compétition (pratiquants du vol à voile, pilotes de planeurs) !!

________ Le 25 Février 2018, nous étions invités à déjeuner chez des amis, dans un village perché dans les coteaux non loin de Villefranche de Lonchat, en Dordogne. Arrivés sur le coup de midi et quart nous avons commencé à entendre les grues arriver en grand nombre ; elles étaient curieusement en train de remonter vers le Nord (migration de printemps, donc prénuptiale) malgré la mauvaise météo annoncée aux infos télévisées sur toutes les chaînes : arrivée (Nord-est :arrow: Sud-ouest) d’un courant d’air glacial venant de Sibérie, surnommé le « Moscou-Paris ». On y a eu droit en effet, en début de semaine, mais pas longtemps, aussitôt suivi – comme annoncé par le passage des grues – par un redoux très humide, puis finalement du relativement beau temps (soleil/vent/giboulées…de saison quoi).
________ Dans ce village il y a un beau « thermique », courant ascensionnel qui se forme épisodiquement et dont ces grands migrateurs « bisannuels » connaissent très exactement l’adresse, de manière ancestrale apparemment, puisque les vols arrivaient encore cette fois de toutes parts dans leur traditionnelle formation en V. Lorsqu’elles arrivaient au-dessus de nous, elles (les grues cendrées) étaient très basses, et nous paraissaient par conséquent très grosses, puis, quelques centaines de mètres plus loin, cassant le V elles se mettaient en ligne frontale, toutes côte à côte et se tournaient d’un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pratiquement toutes en même temps comme des danseurs de madison, dans le sens correspondant à la rotation du thermique et là elles commençaient à monter, sans forcer, en se laissant porter par le courant d’air plus chaud.
________ Puis elles rapetissaient, rapetissaient à vu d’œil en gagnant plusieurs centaines de mètres à l’aplomb, vers le zénith. Tous les groupes qui remontaient vers le Nord et qui, modifiant ss doute quelque peu leur plan de vol déviaient pour profiter de cet ascenseur providentiel se mélangeaient entre eux à cet endroit, créant une belle pagaille assez gouaillante de plusieurs centaines d’oiseaux là-haut au-dessus des toits… puis finalement, lorsqu’ils devenaient tout-petits, très haut, à peine visibles (comme si c’était des martinets), les formations initiales se reformaient à l’identique, les groupes se séparaient et chacun reprenait son itinéraire et sa destination propre.
________ Elles vont ainsi de thermique en thermique pour naviguer au mieux à l’économie d’énergie et se déplacent au gré des courants d’air aériens chargés d’humidité qui leur humecte le corps quasiment en continu au cours de leurs très longs vols semi-planés, ce qui leur évite de descendre trop souvent pour boire. Et cela grâce au système de respiration très particulier de tous les oiseaux : s’ils aspirent bien comme nous, ils n’expirent pas de la même façon. L’air leur « ventile /irrigue » tout le corps et les os tubulaires et ressort par ailleurs, c’est un flux constant à sens unique. C’est pour cela que le proverbe qu’on entend souvent dans toutes les campagnes (décliné en patois de tous les terroirs) où elles passent est véridique : « aujourd’hui la grue, demain la pluie », et pour cause, elles ne se déplacent que lorsque ce type de météo leur est favorable.

________ Comme j’ai été heureux que le vigilant « BRUITX » (Jean Louis Gache, il est excellent pour tout ce qui touche au monde animal et aux oiseaux en particulier) ait pu les « intercepter » un peu plus haut (plus au Nord-est) dans leur couloir migratoire et les « piéger » avec sa caméra… et surtout ns en faire profiter aussitôt (c’est fort : le jour même ! Chapeau… et Merci :P ). C’est avec joie que je partage ce lien vidéo avec vous :D .

OBSERVATION du jour/Migration/Bise/25 02 2018 BRUITIX – Grues cendrées luttant contre la bise, le « Moscou-Paris » (courant d’air froid descendant de Sibérie) !
https://www.youtube.com/watch?v=aypnub1d0eA

- 1'51 Image Et ça, c'est ce que ns avons vu, photographié avec un portable 8) ;

notez la différence de taille apparente entre les plus basses (nouvelles arrivantes) et les plus aériennes, très haut, prêtes à reprendre la route, vers le coin en bas à droite :P :wink:

:idea: Petit rappel que vous retrouverez en page 16 de ce même sujet : les grues demoiselles utilisent exactement la même technique de l'ascenseur thermique, 2 fois par an (aller/retour) pour jouer à saute moutons au-dessus de la "terrible" chaîne de l'Himalaya.

:arrow: Grues demoiselles (Grue Commune de Mongolie) en migration bisannuelle au-dessus de l’Himalaya Dim 30/10/2016 Page 16 https://www.youtube.com/watch?v=_skh3a-h_uA 4’18

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) CHEVROTAIN
MessagePosté: Ven Mar 09, 2018 4:02 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales : Cache-cache létal. :arrow: CHEVROTIN aquatique vs AIGLE COURONNé, round 1

Eagle vs. Water Chevrotain | National Geographic" sur YouTube. Sous-Titré ! BIENbienBIEN !!! 2’32 – https://www.youtube.com/watch?v=13GQbT2 ... e=youtu.be :arrow: L'histoire se joue sur (depuis) 20 Millions d’années (selon le commentateur) / 5 sens ? VIDEO 1

Traduction de la vidéo n°1 :
_______ :arrow: "ça, c’est le chevrotin aquatique, une ancienne espèce de mammifères apparentée aux antilopes, cochons, cerfs et même bisons ; c’est plus près de la taille d’un (chien) terrier Jack Russel bien qu’il vive dans la forêt humide du centre de l’Afrique de l’Est.
________ Le chevrotain s’est nourri de fleurs, fruits et champignons/lichens depuis 20 M d’années ( :shock: !). Pendant tout ce temps, aussi bien prédateur que proie ont évolué. Cet aigle couronné qui fait partie des plus puissants oiseaux de proie (de la planète) et ce chevrotain passé maître au jeu de cache- cache, avec de très nombreux tours dans son sac pour jouer les « trompe-la-mort ».
________ Malgré le fait que l’aigle couronné soit d’une taille inférieure, il est doté de pattes et de serres extrêmement fortes. Il ne quitte pas du regard (ou a en ligne de mire) le chevrotin. Il se laisse glisser pour l’attaque finale et donc le chevrotin se jette à l’eau. L’aigle connait très bien ce gars-là. Sa prochaine action sera de surveiller attentivement la surface de l’eau et d’attendre que le chevrotin refasse surface pour respirer. Pour survivre, le chevrotin s’est fait une "résidence secondaire" pour lui sous l’eau (c’est son 2ème élément), il peut marcher sur le fond comme les hippopotames et il s’y agrippe constamment pour éviter d’être soulevé par le courant. Selon la manière dont le jeu a évolué (…jusqu’à ce jour), c’est le plus persévérant des 2 « joueurs » qui l’emporte. L’aigle attend. Le chevrotin reste tapi au fond. Il peut rester ainsi en apnée sous l’eau pendant environ 4 minutes. L’aigle continue d’attendre…jusqu’à ce que, tout comme un sous-marin, le chevrotin refasse surface. Mais en restant inaperçu, respirant un coup et jetant un œil alentour en reconnaissance. L’aigle attend un peu plus. Le chevrotin fait surface, et l’aigle frappe |2’04|. Ah bon sang, désolé ce n’était qu’un rocher immergé !@!#! Autant pour la phrase "avoir une vue d’aigle" ou "avoir la vue perçante comme un aigle" # :arrow: ici la bévue est manifeste :mrgreen: . L’aigle semble dépité : comment est-ce que cela a pu arriver ? |2’23 – le chevrotin sort de l’eau, passe la cascade et remonte le courant sous les couverts | Le chevrotin gagne ce round de la bataille. Hey, c’est un combat qui dure depuis des millions d’années ; qui peut savoir comment cela va encore évoluer à l’avenir ?" FIN DU COMMENTAIRE DE LA VIDEO.

A propos de la Vidéo n°1 : Le prédateur et la proie sont tous deux bien équipés de naissance, les 5 sens (ouïe, vue, toucher, goût, odorat) hyper affûtes, parés pour la survie, l'un comme l'autre. Le premier afin de pouvoir se nourrir lui et sa progéniture et le second pour pouvoir se sauver et préserver sa vie le plus longtemps possible, être à même de se reproduire encore et donc d’élever d’autres portées de petits à l’avenir, lui/elle aussi.
________ Mais si l’on considère que si un seul de ces cinq sens vitaux venait à manquer dans un milieu aussi dangereux que la jungle cela équivaudrait à une condamnation à mort quasi immédiate, dans les heures, au mieux les jours / les nuits qui suivent (la proie n'ayant plus de système d'alerte pour l'avertir du danger et le prédateur ne pouvant non seulement plus organiser sa traque pour capturer de quoi se nourrir mais devenant en outre une proie potentielle pour tous les nombreux prédateurs qui maraudent alentour, qu'ils soient nocturnes ou diurnes), alors, SVP, qu’il me soit au moins permis de poser simplement la question suivante : à moins que la totalité des sens soit apparue en même temps, dès le départ, chez l’une comme chez l’autre de ces 2 espèces, comment auraient-ils pu apparaître au fur et à mesure sur de très-très longues périodes de temps ? Alors qu’il tombe sous le sens commun (à tous les humains) que si un seul d'entre eux manquait à l’appel (l’animal concerné devenant d’un coup soit aveugle, soit sourd, insensible au toucher, sans odorat…), l’histoire de l’espèce s’arrêterait là à très court terme…à plus forte raison s’il manquait 4 sur 5 de ces sens qui en seraient encore aux balbutiements, au stade d’être « en cours d’apparition », non ?

Aigle de mer (Pygargue blagre) vs serpent marin venimeux (très toxique).

Oiseaux, aigles – Eagle vs toxic snake | World’s deadliest 3’31 – BienBien, SOUs-Titré similaire mais bien https://www.youtube.com/watch?v=s-sHY1zSA2I Pygargue blagre / haliaeetus leucogaster / White-bellied sea eagle. VIDEO 2. :idea: Lien vers :arrow: Oiseaux.net :arrow: :arrow: http://www.oiseaux.net/oiseaux/pygargue.blagre.html

Vidéo n° 2 :
________ Sur cette vidéo, l’aigle de mer (Pygargue Blagre) se sert de sa vue perçante pour repérer le serpent marin en train de remonter vers la surface pour respirer, ce dernier ne peut pas faire autrement que de passer par cette étape à hauts risques pour lui et n’a absolument rien à proximité pour pouvoir s’y abriter & se cacher, il n’a donc aucune chance. Il ne reste plus à l’aigle qu’à ajuster son « tir », c'est-à-dire adapter sa vitesse, rectifier sa trajectoire et la faire coïncider pour qu’elle corresponde très exactement avec le moment où le reptile fait surface et le cueillir à ce moment-là, par surprise puisqu’il ne s’y attend pas directement :? .
________ Sur ces deux vidéos, notez avec quelle intelligence ces deux aigles d’espèces aussi différentes et éloignées géographiquement l'une de l'autre usent de leurs sens et de leur tête : ils savent très bien que leur proie est obligée de refaire surface à un moment ou à un autre pour respirer, et ils scrutent la surface de l’eau dans cette attente afin de pouvoir les cueillir par surprise avec leurs redoutables serres. Pour l’aigle couronné, dans le sous-bois épais de la jungle africaine et sur un ruisseau étroit, l’entreprise est nettement plus difficile, avantage au chevrotain donc...pour cette fois. :|

Vidéo 1 - 2'32 Vidéo 2 - 3'31

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) AutruchFutée
MessagePosté: Lun Mar 12, 2018 3:13 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales & Sagesse Instinctive, exemple l'AUTRUCHE. Loin de s'enfouir bêtement la tête dans les sable*, elle l'a au contraire bien sur les épaules, car elle n'est pas folle du tout la (grosse)"guêpe", loin de là : jugez-en plutôt ! :mrgreen:

Vidéo 1 : la gestion du nid très sélective de la part de l’autruche favorite :arrow: How to protect ostrich eggs – NatGeo Wild (Animal All Stars) : Comment protéger ses oeufs quand on est une autruche ? Les animaux sont tous des stars– 3’26 – sous-ttré – https://www.youtube.com/watch?v=OBRppKPXKuU

________ En période de reproduction, le mâle-autruche qui dispose d'un harem, prépare plusieurs nids dans le sol et sa favorite, la femelle en chef ou dominante, sa partenaire principale, choisit celui qui lui convient le mieux et commence à y pondre un premier œuf (qui peut peser plus de 3 livres). Elle peut pondre jusqu’à 12 œufs ; 1 œuf d’autruche – très recherché par les prédateurs – équivaut à 2 douzaines d’œufs. Ensuite toutes les autres femelles (concubines) pondent ds le même nid.
________ Même si elle n’en prend pas spécialement ombrage, la maîtresse de maison privilégie tout de même ses propres œufs qu’elle maintient toujours bien centrés au beau milieu du nid & dispose donc ceux des autres sur la périphérie : c’est à ceux-là que les chacals & autres prédateurs vont s’attaquer en premier lieu… d’autant que la favorite en a INTENTIONNELLEMENT (!) repoussé un ou deux à l’écart du nid avant de s’en éloigner en claudiquant, pr se lancer dans une manœuvre de diversion spectaculaire de bête en détresse, attirant très ostensiblement l’attention sur elle, qui semble d’un coup être devenue amoindrie, blessée, pitoyablement vulnérable et donc une proie facile à capturer/dévorer (tiens-donc ÔÔ)…tout comme le gravelot Kildir* américain, souvenez-vous, « Arnaque à l’assurance », en remontant ce sujet page 8, post du 25/03/2016, n°66 et d'autres oiseaux encore, très différents les uns des autres : parcourez les liens proposés ci-après :D
________ Mais au final tt le monde y gagnera puisque de la "maîtresse poule", la femelle en chef élèvera tous les petits qui seront parvenus à éclore, et sera pour eux une parfaite nounou jusqu’à ce qu'ils parviennent à l’âge adulte, qu’ils soient indifféremment les siens propres ou ceux de ses concubines. :P

*« Arnaque à l’assurance » le Gravelot Kildir https://www.youtube.com/watch?v=DJTt5I8K4Rk 2'22 page 8 le 25/03/2016 - RAPPEL (c'est le plus célèbre acteur de ce genre de comédie animale, de nombreuses vidéos sur le Net lui sont consacrées, filmées ds des endroits très divers et géographiquement parfois très éloignés les uns des autres, mais il n'est pas le seul à user de cette stratégie souvent payante).

+ autres liens « manœuvres parentales diversives » pr éloigner les prédateurs de leur progéniture. :arrow: Mother Killdeer (bird) playing hurt so i go away from nest – 3’43 – https://www.youtube.com/watch?v=DRhfucrNK0k Choix insensé d’emplacement du nid (en plein milieu d‘une allée gravillonnée passante) mais réflexe instinctif inscrit dans son code génétique de mimer l’animal blessé (aile cassée) pr faire diversion afin qu’on essaie de l’attraper à elle…et entraîner ainsi le ou les prédateurs potentiels loin de sa précieuse couvée. Il y a quand-même une constante là, vous ne trouvez pas ? Autruche, Gravelot kildir, mouettes etc. :roll:
Manifestation de l'Intelligence Animale en direct - Le coup de l’aile cassée - Pigeon (ou tourterelle car longue queue) faking injury to protect nest – 1’46 – Flagrant (se jette à terre du linteau d'une porte d’église et « titube » comme blessé au sol pr faire diversion aux dénicheurs dans leur nacelle) Gé-nial !!! https://www.youtube.com/watch?v=4_WcR55VOrw
The Mallee Fowl – 2’30 – ss-tré en anglais sur image (pas de son) https://www.youtube.com/watch?v=MfIlHFCBDMg BienBien, un leipoa prend son vol à la fin.
Maleo Nesting in sulawesi – 3’18 – SousTitré Mégapodes d’Indonésie qui ne régulent pas la température du nid-tumulus : ils laissent le soleil ou la géothermie locale le faire. Les petits sont indépendants et autonômes dés leur naissance eux aussi. https://www.youtube.com/watch?v=mpPpMF076wc
Malleefowl (chick) hatching from mound – 0’11 – https://www.youtube.com/watch?v=RocNefMhFn8 Bref mais BienBien : il jaillit du tumulus entre ses deux parents …et s’en va vivre sa vie ds le bush!!! + un autre idem (ignorance réciproque poussin nouveau né/parents): 0’25 – https://www.youtube.com/watch?v=ty8rLMherx4 Malleefowl Chick Emerges from Mound – January 2017. Bien. Donc tt le protocole complexe d’incubation est bien inscrit ds les gènes ou ADN, sans que les oiseaux fassent forcément le rapprochement avec la finalité de l’opération qui est de mettre au monde et d’élever des petits…. Heureusement qu’ils sont providentiellement (… ou pr certains « par le plus grand des hasards », sans bénéficier d’aucune aide ni d’aucun exemple à suivre ou a imiter) remarquablement parés pour la survie. Ils rejoignent en cela la longue liste des ANIMAUX ORPHELINS DE NAISSANCE, notion qui m’est chère et que j’ai déjà évoqué plusieurs fois ds ce sujet, tels que les poulpes (ou pieuvres), les tortues marines, les poissons volants etc.etc.
:idea: Un œuf de requin éclot (tout seul sur la plage = autre « animal orphelin de naissance ôÔ !») ds les algues mortes, en bord de mer : Shark egg hatching baby shark – 1’36 – https://www.youtube.com/watch?v=bhFhoTu4ojQ BienBien !!!
Vidéo 2 :arrow: Autre exemple : le Leipoa d'Australie, The Mallee Fowl (1957) Leipoa ocelleta 10’05 superbe reportage sous-titré... mais en anglais :? pas le temps de traduire aujourd'hui, mais ça viendra dès que possible (par édit). https://www.youtube.com/watch?v=CeYN_JE_sIk "Mallee" = type d'eucalyptus nain très courant dans le bush australien, donc "mallee fowl" signifie littéralement "la volaille du bush", en qque sorte :) . Notez l'incroyable thermorégulation active du mâle du couple de Leipoas Australiens constamment "sur la brèche, en effervescence sur leur tumulus pour maintenir la Température à 34°.
:idea: Lien annexe : Leipoa junior : fait ses valises dès l’éclosion (sur Arkive ) voir :arrow: ANIMAUX ORPHELINS http://www.arkive.org/malleefowl/leipoa ... o-09e.html
Vidéo 3 – Athlète vs autruche Vitesse, ONGLE UNIQUE et stabilité linéaire de la tête « quoiqu’il ». Rappel de Galluscam

3'26 - Vid 1 10'05 - Vid 2 2'23 - Vid 3 2'15 - Vidéo 4 2'28 - Vidéo 5 Stabilité de la tête de l'oiseau (Rappel).

Vidéo 3 - Athlete vs Ostrich" sur YouTube – 2’23 – SousTitré – https://www.youtube.com/watch?v=rJ0Ex4X ... e=youtu.be ONGLES puissants, c'est un compas de métallier qui court sur les pointes, frictions minimales au sol, qui plus est en "TOUT TERRAIN" ! & stabilité linéaire de la tête (rappel Galluscam) 45mph = 72.240 kmh !! vs 26 mph = 41.84 kmh maxi pr 1 humain (vitesse homologuée du Roadrunner, alias « Bip-bip », le grand Géocoucou américain & foulée de 4.80m pr l'autruche vs 1.80m l'humain.
Vidéo 4 :idea: :arrow: Cyclistes pour le fun 8) Ostrich : cyclist peddle faster as world’s largest bird runs behind them in Cape Town (Afrique du Sud) – TomoNews – 2’15 – sous-Titré BienBien (mieux) https://www.youtube.com/watch?v=0OePi6MXcF0 Plutôt qu'un "lièvre", une autruche c'est bien aussi pour faire se remuer nos candidats champions cyclistes à l'entrainement ! :lol: :lol:
Vidéo 5 GALLUSCAM style – Steady feathers (Rappel) – 2’28 – https://www.youtube.com/watch?v=VRKu785g0O0 :arrow: Stabilité linéaire de la tête.

* tête ds le sable : Stupidité notoire qu'on se répète niaisement de génération en génération sans aucune preuve ni raison : personne n'a jamais vu, filmé ni même photographié cela ds la vraie vie. On le saurait depuis longtemps aujourd'hui avec Internet :roll: :? . D'ailleurs, comment pourrait-elle respirer - haleter même car en situation de grand stress - si ses narines étaient bouchées, profondément fichées dans le sable ? C'est en outre un animal puissant et "courageux", capable de courir très vite (à plus de 72 kmh) et qui, s'il était acculé, cerné, contre-attaquerait plutôt à ses risques et périls grâce à ses pattes et ses griffes puissantes plutôt que d'essayer de se cacher de manière aussi insensée et futile.

Autres liens :
GALLUSCAM style – Chicken vs. Stabilizer – 0’51 – https://www.youtube.com/watch?v=odSZkPhjgkU Bref mais éloquant.
GALLUSCAM style – Chicken powered image stabilization demonstration – 1’07 – Poulet seul mais éloquant (dst tes positions) https://www.youtube.com/watch?v=ilt7BOqjfUg

:idea: :idea: Remarquez la grande stabilité de la tête de l'autruche dans sa course folle au bout de son long cou ; ses ailes sont utilisées comme les ailerons des avions, pour freiner ou virer à 180°, une fois lancée à pleine vitesse, pr tenter d'échapper à ses prédateurs :? 8)

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Dernière édition par Caadix d'Est 33 le Mer Mar 14, 2018 8:10 pm, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) tous animaux
MessagePosté: Mer Mar 14, 2018 3:23 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
The Mallee Fowl (1957) – Rappel lien vidéo & sa traduction.

The Mallee Fowl (1957) Leipoa ocelleta 10’05 superbe reportage, mais en anglais :? pas le temps de traduire, mais ça viendra. https://www.youtube.com/watch?v=CeYN_JE_sIk - Rappel : "Mallee" = type d'eucalyptus nain très courant dans le bush australien, "mallee fowl" signifie donc littéralement "la volaille du bush", en qque sorte 8) EDIT : j'ai déplacé la traduction vers le post de ce jour (20/04/2018) qui contient également la vidéo et donc supprimé une traduction pr éviter les doublons. :)

:idea: Juste une question :roll: : comment ces oiseaux en seraient venus à un comportement aussi technique, INTELLIGENT et complexe, à une thermorégulation du nid aussi pointue, d'une efficacité hors-normes puisque cela fonctionne toujours dans la durée après tout ce temps, par le plus grand des hasards ?

...Et aussi un petit lien sympa supplémentaire 8) :
Mallee fowl courtship, egg laying and birth" sur YouTube – 2’06 – Lien Récent, avec éclosion, déboulé/roulade de mise en forme jusqu'au bas du tumulus (découverte sans préambule des lois de la gravité :mrgreen: ) et... :arrow: :arrow: :arrow: direction le bush/évasion à la fin de la vidéo, alors que les 2 parents sont présents et s'activent comme d'hab. sur le nid :shock: https://www.youtube.com/watch?v=g5q9v4C ... e=youtu.be

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Dernière édition par Caadix d'Est 33 le Ven Avr 20, 2018 6:57 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) ZEBRAFFUTé
MessagePosté: Ven Mar 16, 2018 3:14 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligence animale pratique - Les cinq sens + le cerveau, c’est tout ou rien : la preuve :arrow: Ce zèbre hyper réactif :D .

Zebra Crossing River into Lion Ambush, what happens next?!" sur YouTube – 1’00 – Un zèbre traverse la rivière en se dirigeant tout droit vers un groupe de lions en embuscade...que va-t-il se passer ?

:idea: Non, l’herbe n’est pas toujours (forcément) plus verte de l’autre côté de la rivière : plus vite on le comprend ds la vie et mieux on se porte... surtout quand on est un (drôle de) zèbre :mrgreen: !!

1'00 https://www.youtube.com/watch?v=PQuZkMj ... e=youtu.be

:arrow: La réactivité de ce zèbre l’a sauvé d’une mort certaine. Elle est due à ses 5 sens en éveil et très bien affutés, certes, mais que seraient ces sens s’ils n’étaient pas analysés, coordonnés par le cerveau, le « brain trust », le « groupe d’experts » perso enfermé dans la boîte crânienne de l’animal ? En remontant aux origines, il a donc fallu que non seulement l’ensemble des 5 sens apparaissent en même temps, mais aussi la matière grise, le cerveau de chaque individu, condition sine qua none pour que l’analyse en temps réel des données perçues par ces super capteurs que sont la vue, l’ouie, l’odorat, le toucher et le goût puisse fonctionner et qu’il y ait mise en œuvre immédiate de la ligne de conduite à adopter, la « marche à suivre » pour se tirer – au plus vite – d’une mauvaise passe… ce que fait ce zèbre à merveille ! :P
______ Je ne sais pas s'il a bien eu le temps (!) de raisonner, mais vu que les lions étaient là à l’attendre en embuscade, sans broncher, pendant tout le temps qu’il traversait la rivière, la seule issue de secours possible pour lui était de repartir en sens inverse le plus vite possible, "sans demander son reste" comme on dit ; il n'a pas eu besoin de se le redire deux fois :lol: , bien vu !! 8)
______ Manifestement les lions [et donc le ou les vidéaste(s)]étaient placés sous le vent, ce qui expliquerait qu'il ne les aie pas sentis plus tôt :? ... et c'est peut-être à cause de la présence possible de crocodiles qu'ils n'ont pas pris le risque d'attaquer dans l'eau :roll:

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) SWIFT
MessagePosté: Dim Mar 18, 2018 6:25 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Le génie des oiseaux, où va-t-il se nicher ?...pour ce soir :mrgreen: ?

Swifts & chimneys
Vidéo 1 - The Portland Swifts – 2’36 – https://www.youtube.com/watch?v=gHgEAIK8P18 ABSOLUMENT FABULEUX !!!! Des Martinets de Vaux (Chaetura vauxi) par milliers vont jucher ds grosse cheminée/auberge de jeunesse sur leur trajet migratoire.

:idea: :arrow: Regardez cette extraordinaire vidéo et cette énorme cheminée ; on dirait un film sur une lampe d'Aladin que l’on passerait à l’envers, sauf que là il n’y a aucun génie qui sort… mais des milliers de martinets de Vaux qui s’y engouffrent à l’heure du coucher et y trouvent leur place les uns à côté des autres sur plusieurs dizaines de mètres le long des 4 parois de l’édifice. Nous sommes bien d’accord que s’ils tombent au fond du trou c’est la fin du voyage pour ces voiliers au long cours puisqu’il leur est quasiment impossible de redécoller. C’est déjà très compliqué pour eux de repartir du sol à l’air libre, alors en atmosphère confinée …. :roll: :shock: :shock: !
________ Le pré-texte de présentation, sous la vidéo dit que cela se produit tous les ans au mois de septembre, à Portland, dans l’Oregon (USA), avant qu’ils ne repartent vers l’Amérique centrale et le Venezuela, mais cette adresse, visitée d’année en année doit être inscrite génétiquement sur leur feuille de route puisque cette espèce peuple toute l’Amérique du Nord à la belle saison et redescend vers l’Amérique centrale et la partie septentrionale de l'Amérique du Sud pour y passer l’hiver.

Intelligences animales : « Bon, puisque l’Homme est là, partout sur notre route, il faudra bien faire avec ! :? ».
________ Habitués à passer la nuit juchés/agglomérés en grand nombre ds des caves naturelles ou cavernes, ils retrouvent, ds l’environnement urbain des hommes des abris collectifs qui se rapprochent au mieux possible de ce à quoi l’espèce s’est habituée au fil des siècles.

Vidéo 2 - Quadracopter view of roosting chimney Swifts – 1’44 – https://www.youtube.com/watch?v=oUG2xwcnj5w
Vidéo 3 - Vaux Swifts in Sebastopol (Californie, 80 kms au Nord de San Francisco) September 12 – 2’58 – https://www.youtube.com/watch?v=bcNebPKgd1A Vu ! Après un vol « tubulaire » en reconnaissance, ils s’engoufrent en gd nombre dans la cheminée d’un pavillon !!!
Vidéo 4 - Chimney swifts going to roost – 1’07 – https://www.youtube.com/watch?v=jifHaHQGrq4

Vid.1- 2'26 Vid.2 - 1'44 Vid.3 - 2'58 Vid.4 - 1'07 Vid.5 - 1'39


Vidéo 5 - Swift birds flying behaviour - https://www.youtube.com/watch?v=Yc8Ze1c58J0 1’39 Cavernes naturelles que les martinets partagent avec les perroquets.
:idea: il y a 4 mois un internaute youtubeur au pseudo de "Tango Tango" a fait ce commentaire très intéressant après avoir vu cette vidéo n°5 et que je me propose de vs traduire intégralement ds la semaine qui vient 8)

ça y est c'est fait ! édité le lundi 19/03/2018 PM :arrow: voici donc la traduction qui remplace le texte anglais :D

________(c'est Tango Tango qui parle) : "En tant que pratiquant-pilote de deltaplane dans le sud du Texas, j’ai eu de merveilleuses expériences en volant en compagnie des martinets. Lorsque le soleil chauffe le sol l’après-midi, la chaleur qui s’en dégage réchauffe l’air proche de la surface. Une fois qu’une certaine température y est atteinte, des masses d’air chaud vont s’élever comme un ballon (note : ...du type Montgolfière). Ces masses d’air ascensionnelles sont appelées des « Thermiques ». Vous pouvez parfois voir ces thermiques lorsqu’il y a de la poussière (« diables » de poussière qui se forment au milieu d’eux), ou bien lorsqu’il y a des débris vagabonds (déchets de chaume, d’herbes).
________ Lorsque les thermiques se déclenchent et s’élèvent, ils entraînent très souvent avec eux de petits insectes (criquets, sauterelles, libellules) qui se mêlent à la poussière et aux autres débris. Les martinets attrapent leurs proies à l’intérieur de ces thermiques, bien des fois à des milliers de pieds de hauteur dans les airs (note : rappel 1 pied = 30 cm ou 0.30 m ; donc 1000 pieds = 300 mètres). Les pilotes de deltaplane recherchent ces zones où l’air s’élève, les thermiques en fait, afin de rester en suspension sur ces ailes non-motorisées. Le problème vient du fait que les thermiques sont majoritairement invisibles, à moins qu’un de ces éléments ne les mettent en évidence (débris, « diables » de poussière, oiseaux). Le problème c’est que les martinets sont relativement petits et rapides comme l’éclair ! Et donc, pour ceux qui font du deltaplane, ils sont difficiles à voir par rapport aux autres oiseaux qui utilisent généralement les thermiques pour voler (oiseaux planeurs tels que les busards, les buses, les faucons, les aigles & vautours).
________ Ils (les martinets) sont experts pour gravir ces thermiques tout en chassant les petits insectes par la même occasion. C’est un régal pour moi de les voir voler, ils sont beaux et rapides. Si vous êtes vraiment un passionné du monde des oiseaux, je vous suggère d’essayer de faire un (premier) vol de découverte (note : un « baptème de l’air » en qque sorte) en tandem avec un instructeur. J’ai volé avec des pygargues à tête blanche à seulement 15-20 pieds de moi (de 4.5 à 6 mètres !). Je vois souvent des oiseaux venir vers moi pour m’aider…Je vais voler, par exemple, à l’aveuglette à la recherche d’un thermique, quand soudain une buse, un busard, ou un aigle arrivant derrière moi me passe, tout en volant, devant moi et continue. Je le suis, là où l’oiseau va et ils me conduisent presque toujours à un thermique. Ils peuvent comprendre que j’essaie de tenir le coup (de "m'accrocher") et ils nous aident, nous les pilotes, à trouver les courants ascendants.
________ Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est une expérience magique ; « spirituelle » est un mot qui conviendrait mieux. Et là, vous tournoyez dans le thermique, aile tendue contre pointe d’aile, maintenant le contact visuel avec l’oiseau, parfois avec plusieurs oiseaux ! Il n’y a rien de comparable à cela. Le deltaplane est un sport souvent mal compris, un sport de l’extrême, alors qu’en réalité c’est un MERVEILLEUX élément dérivé de l'observation de nature et qui est là pour prendre du plaisir ; c’est une sensation qui est puissante, non pas dans le sens du genre « adrénaline », mais « spirituel » (ce sont des moments intenses, forts)… J’ai beaucoup d’histoires de vol avec des oiseaux sur mon site web thermalcowboy.com ; j’ai en outre des vidéos sur ma chaîne youtube… j’ai aimé cette vidéo, j’aime apprendre sur les mœurs des oiseaux dont je partage l’espace de vie : le ciel. Merci de poster des vidéos de cette qualité !!
:arrow: FIN DE LA TRADUCTION DU COMMENTAIRE sur YouTube de Tango Tango.


:arrow: Autre lien, Bird watching : parrots and swifts ascending at dawn – 3’07 – https://www.youtube.com/watch?v=gUyLUWNbxDY même cave d'où les martinets remonte à l'aube, mais perroquets en plus (ils sortent en premier).

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)loutreReact&mus
MessagePosté: Jeu Mar 22, 2018 3:36 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
5 Loutres hyperactives qui se calment instantanément à la demande du soigneur pour être sûres de passer à table sans plus tarder :shock: ! 8)

:arrow: Intelligence animale : Asian Small-Clawed Otters : quiet on command – 0’57 des loutres asiatiques à petites griffes en zoo, surexcitées à la vue du soigneur qui vient les nourrir deviennent tt à coup silencieuses sur un ordre bref de ce dernier : « du calme ! » ; elles savent très bien que c’est la condition sine qua none pour avoir leur casse-croute, donc elles obtempèrent sans rechigner comme un seul homme, sans même se consulter entre elles :shock: :mrgreen: !!! :D
Les autres vidéos montrent une expérience musicale très intéressante réalisée avec ces petites bêtes très attachantes et qui leur parle, semble-t-il. :P

Vidéo 1 - https://www.youtube.com/watch?v=2TBYQFUamZY
Vidéo 2 - River otters play piano duet – 1’55 – https://www.youtube.com/watch?v=XnYq-cAKtS8 BienBien !! Il y a évidemment des croquettes à la clé, mais ils (ce sont deux frères loutres) semblent y prendre un réel plaisir et se « piquer au jeu » :roll: :mrgreen: !
Vidéo 3 - Asian Small-Clawed Otters Celebrate Enrichment at the Smithsonian's National Zoo – 0’32 – https://www.youtube.com/watch?v=wsRlO4dQJGI Bien Bien, elles découvrent et semblent aimer ça !

0'57 - Vid 1 1'55 - Vid 2 :idea: Pour surmonter leur blues, envoyez-leur la musique :mrgreen: - 0'32 - vid 3

:arrow: Un autre lien Freshwater otter plays piano – 1’07 – https://www.youtube.com/watch?v=D6_6qg_iUyY avec croquettes à la clé !!

:idea: :arrow: Ceci est un petit intermède sympa, j'ai plus cossu sous le coude mais c pas encore tt à fait prêt ; soyez patients, SVP, vs ne serez pas déçus :D :wink: 8)

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)renardFélMORT
MessagePosté: Lun Mar 26, 2018 1:24 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Rusé comme un renard ? non-non, ce ne sont pas que des mots : ils le sont presque tous ! Les autres tombent dans les pièges qui leurs sont tendus, ce qui crée donc une sorte de sélection "naturelle" en continu & qui contribue grandement à améliorer le QI général de l'espèce :shock: ) ! :lol: :lol: :wink:

Vidéo 1 : « Le renard est très futé » titre et vidéo commentés en arabe mais sous-titré en anglais (ouf ! :mrgreen: :) - 2’40 https://www.youtube.com/watch?v=PEdYlTy ... e=youtu.be Renard des sables vs Grande Outarde

TRADUCTION : Les renards constituent de réels dangers pour les jeunes oiseaux inexpérimentés lors de leurs premières années de vie. Avant que l’oiseau de passage n’ai fini de faire le tour du secteur pour reconnaître les lieux, les renards prennent l’avantage sur leur proie pour les attraper, planifiant leur attaque et leur chasse. Le renard se fie à l’odorat qu’il possède pour localiser ses proies et il les « loge » très précisément pour en organiser la traque.
________ Voici comment la chasse commence : quand l’oiseau (ici une grande outarde = oubara en arabe) voit le renard, avant qu’il ne disparaisse (derrière les dunes), le renard commence à simuler et à se comporter comme s’il était MORT |1’01|. Quand il est étendu sur le sol et qu’il roule comme une pierre, de manière à ne pas effrayer l’oiseau pr qu’il ne s’envole pas tout de suite à tire d’ailes (ou ne détale comme un dératé), et qu’il puisse ainsi rester proche de lui. L’oiseau (interloqué) regarde ce qui se passe, mais il ne réalise pas le danger qui le guette. L’outarde s’éloigne donc, par précaution, mais réconfortée/rassurée par ce qu’elle a vu, et elle s’en va trottiner (pr chercher sa pitance) entre les dunes de sable.
________ Dès qu’il disparaît de son champ de vision derrière le sable, le renard reprend dare-dare sa poursuite et la reprend en chasse apparemment sans même se soucier de la présence de l’oiseau. Le renard est un chasseur aguerri/émérite, très difficile à cerner. Cet oiseau pris pour cible n’est pas un gros poisson pour le renard.|2’04 :arrow: l’outarde vient disparaître derrière une bute et on voit des plumes s’envoler ds le vent :shock: :shock: !!. Avec patience le « renard volant » (l’outarde : note perso, c’est peut-être la signification de son nom « oubara » en arabe ?) est entraîné derrière les dunes de sable et dévoré.|2’14. Le renard s’enfuit et grimpe au sommet d’une dune avec l’oiseau mort en travers de sa gueule. Fin du commentaire de la vidéo.

:idea: En clair la stratégie du renard est des plus simples mais ô combien redoutablement efficace : dès qu’il entre dans le champ de vision de l’oiseau, il tombe à terre et roule un peu au besoin, si le sol sablonneux, sous lui, est en pente, donnant l’impression qu’il est mort & donc parfaitement inoffensif ; par contre, chaque fois que l’oiseau ne le voit plus il se précipite à fond la caisse comme un commando expert pr contourner sa cible entre les dunes de son territoire qu’il connait "comme sa poche :mrgreen: " de manière à lui tendre une embuscade fatale qui aura toutes les chances (pr lui !) de réussir. :P

Vidéo 2 - Fox plays dead to escape from (2) dogs ! 1’56 :arrow: Ce renard fait le mort deux fois de suite, dont une après une tentative d’escapade manquée, pour échapper à 2 molosses….et il s’en sort au final ! https://www.youtube.com/watch?v=cCgH2pzoTTc

TRADUCTION du pré-texte de la vidéo n°2 :
________Renard futé, renard astucieux ; dans cette vidéo vs allez voir comment un renard fait le mort pour échapper aux chiens. La maxime « rusé comme un renard » s’applique pleinement au renard de cette vidéo. Les renards, en général, comptent parmi les animaux les plus aguerris aux combats de rues qu’il ns soit donné de rencontrer régulièrement. Ils comprennent très vite comment entrer dans le vif du sujet et contourner la plupart des défenses et des barrières, comme celles autour des poulaillers. Ils ont pour habitude de repérer la partie la plus éminente d’un paysage donné, de s’y poster et de là observer tout ce qui se passe autour d’eux. Presque comme s’ils cherchaient un moyen de se faufiler par un endroit ou par un autre (pour venir piller nos volailles, par exemple).
________ Les renards, comme les autres carnassiers, dépendent de l’efficacité de leur furtive discrétion, de la précision (de leur attaque) pour attraper une proie et de leur expérience ainsi que de leur matière grise pour localiser et exploiter toute une variété d’autres sources de nourriture facile. Si quelque chose ne leur est pas familier, en général ils vont l’éviter jusqu’à ce qu’ils soient sûrs que cela ne présente aucun danger pour eux. Les renards sont bien connus pour comprendre quelle est la meilleure façon de rentrer dans un poulailler donné, si celui-ci n’a pas été protégé comme il faut. Les renards sont aussi considérés comme malins, intelligents puisqu’ils semblent avoir une bonne capacité de raisonnement, évitant de tomber ds bien des pièges que leurs tendent les hommes et trouvant (la plupart du temps) la manière de les contourner.

- 2'40 - Vidéo 1 - 1'56 - Vidéo 2 - 0'45 - Vidéo 3

Vidéo 3 - Intelligence Animale : Ce Renard "passe-muraille" franchit un grillage métallique à mouton (type Ursus) – 0’45 – Il faut le voir pour le croire :roll: !!! https://www.youtube.com/watch?v=YzWjeiJyWd4 :arrow: :arrow: Pas étonnant qu’ils s’en prennent aux agneaux juste nés ds les près de Corrèze, quand il arrive que les brebis mettent bas de nuit dans les prés… et notamment à proximité des clôtures (ma fille, qui vit là-bas en a été témoin oculaire) : ils font passer leur proie une fois tuée (l’agnelet) de l’autre côté du grillage et le/la dévorent tranquillement là, sur place, à qques mètres seulement de leurs mères impuissantes !! :evil: :evil:

Le réflexe, la ruse de "faire le mort", que ce soit pour piéger une proie ou au contraire pr échapper à un prédateur animal ou humain est chose fréquente chez les renards dans toutes les parties du monde, jusqu'aux renards blancs de l'Arctique... hasard :roll: ? Comment est-ce possible ? :?

Animal FUTE-FUTE ! Un renard arctique fait le mort pour échapper à des chasseurs" sur YouTube – 1’11 – https://www.youtube.com/watch?v=3bHLZnO ... e=youtu.be BienBien !
autre Intelligence d'animal plus que FUTE-FUTE à l'oeuvre : self control au top ! Un renard peut faire semblant d'être mort pour se sauver, mais pas à ce point.. incroyable!!" sur YouTube – 1’32 – https://www.youtube.com/watch?v=9RksiKg ... e=youtu.be

- 1'11 - 1'32

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, texts)PERCNOPTcassOeuf
MessagePosté: Ven Mar 30, 2018 9:37 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
PERCNOPTERES – "Delicatessen"* :mrgreen: : il faut savoir casser ses œufs si on ne veut pas faire une omelette qui disparaisse ds la poussière, le duvet/feuilles/chaume/brindilles d'un nid au sol ou dans le sable du désert !

* En allemand delicatessen est synonyme d'épicerie ou charcuterie fine, mets d'exception en général :D :wink:

Vidéo 1 - https://www.youtube.com/watch?v=Hg3FNIt ... e=youtu.be - 1'46 - Bob Parahawking's special landing technique" [Parapente en compagnie de rapaces apprivoisés, au Népal ; celui-ci s'appelle Bob] sur YouTube :arrow: Un vautour percnoptère soulève 1 œuf de taille moyenne pr le casser # œuf d'autruche ouvert à l'aide d'une pierre de taille « raisonnable"/appropriée pr fendre la coquille ss exploser l’œuf :arrow: INTELLIGENCE ANIMALE :idea: le comique de cette vidéo, c'est que le vidéaste a fait "parler" le vautour qui dit , après un atterrissage un peu (très peu) raté sur sa cible : "qui m'a déplacé cet oeuf ? Pour se justifier et sous entendu : "ce n'est pas exactement là que je l'avais laissé " :lol: :lol:
Jackal vs ostrich eggs vs vulture | Nat Geo 2’35 ss-ttré Bien Bien Percnoptère utilise pierre pr casser l’œuf d’autruche ÔÔ https://www.youtube.com/watch?v=5AAftQIro7Y
Vidéo 2 - Le percnoptère casse un œuf – Donjon des aigles, Beaucens. – 0’58 – https://www.youtube.com/watch?v=mOm_nZYEAdk On voit très bien.
Egyptian Vultures (zoo mais bien) – 2’05 – https://www.youtube.com/watch?v=lwEhutnjzeU Œuf d’autruche supporte le poids d’une personne, démonstration !! BienBien !
Vidéo 3 - « Asshole » bird destroys ostrich eggs - (C'est une insulte = oiseau « connard » ou « trou du cul » qui détruit des œufs d’autruche)– 0’52 – Même si la grossièreté n'était pas indispensable, d'un point de vue humain cela nous semble bien sûr être un énorme gâchis. Mais pour l'oiseau concerné, le vautour, c'est un repas comme un autre, et même un très bon repas puisqu'il y a plusieurs oeufs. Et pour peu que ce soit une femelle qui se gave pour aller en régurgiter ensuite la plus grande partie de son "bol alimentaire" pour nourrir ses ados gouaillants au nid, je vs mets à l'aise tt de suite, sûr qu'elle n'a pas d'état d'âme !!! :mrgreen: :lol: https://www.youtube.com/watch?v=lg0TNuZVqlo Percnoptère, efficace avec sa grosse pierre récoltée sur le tas il brise ou fend la coquille pour prélever son repas, mais n’explose pas les œufs pour autant !.
Vidéo 4 - L'industrie ancestrale de la noix chez les singes capucins du Brésil. :arrow: Amazingly intelligent monkeys | Brazil – 3’22 – https://www.youtube.com/watch?v=icd_ob8UWgQ Notez qu'ne fois qu'ils se sont servis des outils, ils les laissent sur place pr les suivants ...ou pr savoir où les retrouver dès qu'ils auront d'autres noix à ouvrier. c'est beau, non ? :)
Vidéo 5 - Capuchin monkey nut cracking tool use 3’18 le meilleur : celui-là a bien compris, intuitivement, le principe de l'enclume : il écrase la noix à même le billot (ici un tronc d'arbre dédié ÔÔ !).https://www.youtube.com/watch?v=_MgHBvp1uwk ; notez que c'est exactement ce que font les professionnels de la noix dans le Périgord, afin de vs proposer à la vente des cerneaux (demi noix) présentables, pas esquintés du tout (maillet bois ou plastique vs billot de bois) ; de la logique, tout simplement ! :D

Autre lien : Le malin percoptère d’Egypte – 1’10 – https://www.youtube.com/watch?v=X1u0Xr7nm50 BienBien, captif mais réussit.

Vid 1 - 1'46 Vid 2 - 0'58 Vid 3 - 0'52

________ Il (le vautour d’Egypte ou Percnoptère) utilise non seulement l’outil adapté/approprié, mais aussi la technique qui convient le mieux selon le cas de figure : gros œuf :arrow: caillassé calé au sol, œuf « portable » ds son bec :arrow: soulevé et relâché sur sol rocailleux. L’idée maîtresse, le fil conducteur, le but de la manœuvre c’est de juste briser la coquille, de simplement la fendre pour pouvoir commencer à en écaler des morceaux et avoir ainsi accès au festin qui est à l’intérieur ; pas d’exploser l’ensemble car ds ce cas sa ressource/son repas serait aux ¾ perdu(e).
________ Même sagesse instinctive observée chez les capucins (saïs) d’Amérique du Sud : de lourds galets sont soulevés et relâchés sur des noix du Brésil à coquille très dure (au-dessus de larges rochers plats dans un anfractuosité naturelle , juste pour les fendre et avoir accès à une amande restée plus ou moins entière, pas éclatée en mille morceaux en tt cas ni éparpillée sur plusieurs mètres à la ronde ! L’effort est dosé, parfaitement « calibré », ajusté aux besoins de la situation, ni plus… ni moins !!! Ils sont sages ces singes et ces vautours, instinctivement sages, quel que soit le lieu sur terre où ils se trouvent… et s’il ne pensent pas, ou guère, il a bien fallu que quelqu’un ait pensé pour eux, une fois pour toutes :roll: !! :P


Vid 4 - 3'22 Vid 5 - 3'18

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)CapucinVsGel
MessagePosté: Mer Avr 04, 2018 8:23 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
L’Intelligence Animale en questions : Qu’est sensé faire un capucin, singe d’Amérique du Sud (Brésil) devant une boule de glace compacte (eau congelée) dont il a envie de suçoter quelques fragments ? … comportement « inné » :roll: ??

:idea: :arrow: Encore un prodige de "mère nature" ? Ou bien les animaux n'auraient-ils pas en réserve un QI bien supérieur à celui qu'on leur attribue généralement ?

Vidéo 1 - Capuchin Monkey versus Ice ! Very Smart Monkey ! 4’35 https://www.youtube.com/watch?v=yFcXJAP851I :arrow: Un singe capucin face à une boule de glace compacte (dure) ; Génial !!!

________ Voici une petite vidéo absolument bluffante pr ce qui est de l’intelligence animale à pied d’oeuvre, et plus particulièrement celle qui est intrinsèque à chaque individu, son QI propre. Je ne voudrais pas provoquer un AVC chez certains d'entre vous :mrgreen: , mais qu’on m’explique comment cette espèce de singes (les saïs d’Amazonie/Brésil ou singes Capucins) en sont venus, au fil de leurs looongues pérégrinations génétiques, à développer un tel comportement hyper futé alors qu’ils ignorent totalement que le gel, la glace puissent seulement exister dans la nature puisque ce phénomène est inconnu sous le climat des tropiques, le pays natal de leurs ancêtres et le biotope dédié de l'espèce depuis toujours ?!!?
_______ Bon, il a peut-être été un peu aidé par son maître au départ (présence d'un linge adéquat laissé à proximité ôÔ ), mais avouez quand-même qu’il s’en sort plutôt bien, non, avec ses crocs en guise de pics à glace improvisés. :P

Vidéo 1 - 4'35 Vidéo 2 - 2'58

:idea: Grâce aux infinies possibilités gravées dans son ADN, ce capucin semble plutôt avoir une tête bien faite que bien pleine comme aurait dit Montaigne : il adopte d'emblée le meilleur comportement/la meilleure technique possible pour parvenir à ses fins. Les cacahuètes, il ne fait pas que les manger : il utilise la sienne à bon escient pour gérer au mieux le pb du moment, avec les moyens du bord :D*

________ Même si ces comportements sont les fruits d'un apprentissage, ils démontrent une capacité certaine à emmagasiner mentalement des techniques et procédés nouveaux, exactement comme un apprenti, un ado humain, est capable d'acquérir les rudiments d'un métier - nouveau pour lui - et peut devenir en qques années un ouvrier hautement qualifié.

Vidéo 2 - Celle-là est Bien aussi (Des singes dressés au ramassage des noix de coco) "Monkeys trained to pick coconuts" 2’58 Sous-titré https://www.youtube.com/watch?v=SVgA2jg ... e=youtu.be

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)HobbyVsSwift
MessagePosté: Lun Avr 09, 2018 9:30 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Faucon hobereau vs martinet noir :arrow: Chasse/course poursuite "à fond la caisse" dans les nues... on y a même frôlé un instant une scène de ménage sur la voie publique ds la famille Hobereau :roll: :mrgreen: :mrgreen: !

VIDEO 1- Falcon catch swift – 6’40 – https://www.youtube.com/watch?v=eHOV40b9_xA C celle-là !!  Common swift (apus apus) vs Eurasian Hobby ( falco subbuteo)
______ This is the pursuit of a Common Swift (apus apus) by the male of a nesting pair of falcons known as a Hobbies (falco subbuteo). The pursuit lasted over three minutes, with the Swift managing to avoid all attempts at capture, until finally distracted by the arrival of the female Hobby. Within seconds of the male Hobby making the catch, the female claims the prize and returns to her chicks.

Traduction du pré-texte de présentation de la vidéo 1 : Ceci est la poursuite effrénée d’un martinet noir (apus apus) par le mâle d’un couple de faucons hobereaux (falco subbuteo) actuellement en période de nidification. La poursuite a duré plus de trois minutes, avec le martinet s’arrangeant pour contrer/éviter toutes les tentatives de capture jusqu’à ce qu’il soit finalement distrait par l’arrivée de la femelle hobereau. En l’espace de qques secondes le mâle Hoberau concrétise la capture|à 6’17|, la femelle revendique/réquisitionne le butin/la prise et s’en retourne avec, agrippé dans ses serres, en direction du nid pr y nourrir ses petits :shock: :shock: !! Notez que le mâle n'esquisse même pas un geste pour essayer de garder sa proie pour lui, c'est de bon gré qu'il la lui cède ; c'est géant, non ? :P

Voici qques commentaires intéressants et leur traduction, suite à cette vidéo :

:arrow: De l’internaute Telemarkman il y a 3 ans, sur youtube :
Citation  Posted by NADINE Staufenbiel: "Only if the swift is weak.I have seen swifts run rings around the hobby many times." « seulement si le martinet est faible, j’ai vu de nombreuses fois des martinets virevolter et décrire des cercles autour des faucons hobereaux
Réponse de telemarken : In a study in the Po Valley in Italy, 53% (!!) of all birds caught were Common Swifts [Mebs & Schmidt 2006]. Do you believe that all of these swifts were weak? When hunting, the hobby is significantly faster than the swift in level flight.
Dans une étude de terrain effectuée dans la vallée du Pô, en Italie, 53% (!!) des oiseaux capturés par les faucons étaient des martinets noirs [Mebs & Schmidt 2006]. Pensez-vous que tous ces martinets étaient « faibles » ? Lorsqu’il chasse, le faucon hobereau est plus rapide que le martinet noir, de manière très significative au niveau du vol.
:arrow: hex0biteil y a 8 ans
To all who didn't know facts I'll say: The Hobby is fastest from the falcon family in active flight, his measured speed is over* 150km/h. Pour tous ceux qui ignorent la chose, je dirais que le faucon hobereau est le plus rapide de la famille des falconidés : il a été chronométré à des vitesses dépassant les 150 km/h
:arrow: hex0biteil y a 9 ans
This footage is priceless! Cette prise de vues n’a pas de prix (est d’une très grande valeur !).
:arrow: hex0biteil y a 7 ans
______ Much, much faster. No matter what the noobs post on internet, I watch my pairs for years. I know what I saw. One of my pairs is near factory where they hunt 90% only swifts from the day they return from migration. De loin plus rapide. Peu importe ce que les débutants / béotiens postent sur internet, j’observe/je suis mes couples (de faucons hobereaux) régulièrement depuis des années ; Je sais bien ce que j’ai pu constater par moi-même. L’un de mes couples est près de l’usine (mon usine ou celle où je travaille ( ?)) où ils chassent à 90% rien que des martinets dès le premier jour de leur arrivée, quand ces derniers reviennent de migration.

VIDEO 2 – "1 million de faucons attaquent en même temps ! - ZAPPING SAUVAGE" sur YouTube – 2’58 – https://www.youtube.com/watch?v=RqtTwO2 ... e=youtu.be En français. BienBien
+ océan indien !!! + lien : http://www.faunesauvage.fr/fssite/succe ... -de-lamour La question est : Comment font-ils lors de leur voyage de retour, 4 mois plus tard ? Les éclosions de termites ailées sont-elles bisannuelles dans ces contrées ? Ou bien est-ce une saison où sévissent les terribles criquets pèlerins, capables de fournir un autre important apport de protéines aux oiseaux migrateurs ??

Nota :
_______ Vu que tous les migrateurs au long cours, petits ou grands vont de thermique en thermique pour ménager leurs forces, dépenser le moins d’énergie possible, nous savons maintenant, grâce à Tango Tango (voir post du Jeu 22 Mars 2018, Le génie des oiseaux, où va-til se nicher... pr ce soir ?), ce témoin oculaire privilégié, pilote de deltaplane qui est allé « faire la taupe » en immersion totale dans les courants aériens, qu’au moins les martinets et les petites espèces de faucons peuvent se sustenter dans ces vortex chargés d’insectes, que les faucons plus gros peuvent prélever à la fois sur les gros insectes (libellules) ET sur les oiseaux « co-migrateurs », ceux qui empruntent le même couloir aérien, donc les mêmes « ascenseurs » qu’eux.
________ Ils trouvent ainsi à manger et à boire là-haut, sans besoin de redescendre à tout bout de champ (Rappel : la « boisson » vient des 70% d’eau que contiennent les corps des proies consommées, comme les vipères du désert (vipère de Péringuey) lorsqu’elles mangent des lézards des sables… et comme ces derniers lorsqu’ils se gavent de scarabées de Nubie collecteurs de rosée de condensation récupérée des brumes matinales sur les dunes de sable du sud de l’Afrique.

Vidéo 3 - Falcon Midair Attack – National Geographic – 2’38 – https://www.youtube.com/watch?v=SJJ-hud7qGE Ds les ruines Maya au Guatemala SUPERBE :idea: :arrow: Comme beaucoup d'oiseaux*ces faucons hobereaux optent pour un marché de proximité, le plus près possible de leur nid où les attendent avec une gde impatience leur précieuse nichée ; tout ce qui vole est bon (qui puisse faire ventre), oiseaux, chauves-souris, libellules /gros insectes capturés avec les serres en plein vol, termites ailées ...
*Les pies par exemple qui privilégient les spots ds les gds arbres le long des routes comme sites de nidification pour avoir de la charogne en continu avec tous les petits et parfois plus gros animaux qui se font écraser 24h sur 24 par nos bolides d'humains.

Vidéo 4 - Falcon flying insect catcher – 1’04 – https://www.youtube.com/watch?v=gI87joHNWBs BienBien attrape des insectes en vol AVEC SES PATTES !! C’est ainsi qu’ils peuvent se nourrir facilement dans les vortex des thermiques. + vidéo 5 pour le fun, avec retour sur images après capture aérienne de libellules ÔÔ !!

Vidéo 5 donc - https://www.youtube.com/watch?v=1lE91S7 ... e=youtu.be SloMo : Hobby Falcons hunting (dragonflies) - 4’04

Autre lien : Buses à queues rousses vs chauves souris :arrow: Hawks vs bats – slow Mo ! 1’08 – https://www.youtube.com/watch?v=xB-rGpbEYro

Vid 1 - 6'40 Vid 2 - 2'58 Vid 3 - 2'38 Vid 4 - 1'04 Vid 5 - 4'04

Nous reparlerons prochainement des grandes migrations de rapaces qui se retrouvent et se concentrent aux "goulets " ou passes incontournables au détroit de Gibraltar, en Israël et au Mexique, entre les hémisphères Nord et Sud. On peut entrevoir déjà les moyens de ravitaillement dont ils disposent là-haut sans interrompre leur plan de vol :P :wink:

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale(vidéos, photos, text)TUPENCEpailleEléph
MessagePosté: Sam Avr 14, 2018 6:52 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales : Dites, vs croyez vraiment que ce sont des billes ces animaux qui peuplent notre belle planète ? Il ne leur faut pas des milliers/millions d’années pr s’adapter aux avancées techniques/technologiques de l’Homme, si petites soient-elles !! :mrgreen: :lol:

________ Souvenez-vous des chimpanzés de l’Institut de Kyoto, au Japon, qui se soumettent volontiers (et avec quel brio !) aux tests de mémoire flash en laboratoire, sur des écrans tactiles, avec des séries de chiffres (de 9 à 19) disposés un instant sur l’écran de manière aléatoire et qui disparaissent ensuite, seul leur emplacement reste. Les chimps doivent appuyer sur ces emplacements dans l’ordre croissant, sans se tromper, pour obtenir une friandise en récompense… et ils ne se trompent guère, alors que les chercheurs, soumis aux mêmes tests en sont incapables ÔÔ !!!
:idea: RAPPELS : Chimpanzés > tests de Q.I à Kyoto : plus forts que les humains ! En page 2 de ce même sujet Intelligence Animale, mn post du 10/12/2015.
https://www.youtube.com/watch?v=zsXP8qeFF6A 3’43 C’est en anglais mais j’avais mis une note explicative en français ;)
https://www.youtube.com/watch?v=DqoImw2ZWmI 4’51 Tests de Kyoto(Japon) et Boston (USA)

:idea: ________ :idea: Et ces petites hirondelles du parking sous-terrain de Vancouver contre lesquelles on a placé des portes automatiques pour empêcher les nuisances liées à leurs fientes à l'aplomb de leurs nids... et qui ont appris à les ouvrir - dans un sens comme dans l'autre ! - en venant tournoyer à plusieurs juste devant les cellules photoélectriques ôÔ !!! c'est en page 10 du sujet Intelligence animale (mn post du Ven 22/04/2016) :arrow: Hirondelles parking vélos Vancouver : ont appris à utiliser les détecteurs de mouvement pour entrer et ressortir librement !! http://www.maxisciences.com/hirondelle/ ... 32741.html 1’35 pas youtube, Gentside. "Cervelles d'oiseaux" avez-vous dit ? :lol: :lol: :P

Vidéo 1 - Clever chimp @ mountain zoo – part 1 – 0’40 - https://www.youtube.com/watch?v=rjgeRvY6918 Tuppence, c'est ainsi que se nomme cette guenon géniale qui vit ds un zoo du Pays de Galles : elle veut bien boire un coup, mais elle réclame ded manière très explicite par des signes qu'on lui fasse passer une paille d’abord !! :shock: :shock: :P
:arrow: lien pr 2ème partie : Idem Clever chimp @ mountain zoo – part 2 – 0’28 – de yvonnemarie831 - https://www.youtube.com/watch?v=OFXYZwmQE4A
Vidéo 2 - Clever Chimp – 2’02 - https://www.youtube.com/watch?v=gWBw5LetplE
Vidéo 3 - Sometimes an elephant does not need their trunk to draw water" sur YouTube Parfois les éléphants n'utilisent pas leur trompe pr aspirer l'eau. 8) fute-fute ce Dumbo ! – 1’08 – https://www.youtube.com/watch?v=0QU3t-2 ... e=youtu.be Eléphants : celui-là semble dire : « vous me prenez pr un Shadok ou quoi ? Je n’ai pas que ça à faire de pomper pr boire moi, si ce n’est pas vraiment indispensable... » :mrgreen:
Vidéo 4 - Chèvres en équilibre (...sur un large ruban d'acier flexible) – goats balancing on a flexible steel ribbon – 1’10 (10 462 645 vues) Gé-nial : le JEU est partout ds le monde animal https://www.youtube.com/watch?v=58-atNakMWw

Vid 1 - 0'40 Vid 2 - 2'02
Vid 3 - 1'08 Vid 4 - 1'10

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, texts)EggRoll & leipoa
MessagePosté: Ven Avr 20, 2018 1:55 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
La Rotation technique des Œufs ds les nids et le cas du leipoa australien & autres mégapodes d'Océanie.

Vidéo 1 - Wild Turkey Nesting, Egg Rotating , Egg hatching and Babies Leaving the Nest – 8’21 – https://www.youtube.com/watch?v=O9yT79VvC8M Dinde Sauvage : Permutation des œufs, éclosion & petits (dindonneaux) quittant le nid.

Vidéo 2 - Goose egg-rolling" sur YouTube divers objets pris pr oeufs et recentrés ds le nid : une ampoule, une matriochka, une boule de billard américain bicolore (il me semble :roll: )...et même un cube !!! 1’04 – https://www.youtube.com/watch?v=7PcteKR ... e=youtu.be

Autre lien (aigles): Egg roll at the Pittsburgh Hays bald eagle nest before hatch" sur YouTube- 2’20 – https://www.youtube.com/watch?v=6f6hqLF ... e=youtu.be

Vidéo 3 - CQFD : Sous la neige (après tempête) donc la raison principale c’est bien le maintien optimal de la température corporelle !! Egg roll in the snow - Pittsburgh Hays bald eagles" sur YouTube – 4’02 – https://www.youtube.com/watch?v=K-3YPhZ ... e=youtu.be

Vidéo 4 - The Mallee Fowl (1957) Leipoa ocelleta 10’05 superbe reportage, mais en anglais en voici la traduction ci-après https://www.youtube.com/watch?v=CeYN_JE_sIk
________ Le leipoa d’Autralie et tous les mégapodes « s’arrangent » tout à fait autrement pour parvenir au même résultat : ils font incuber leurs œufs dans des chambres d’incubation dédiées, au cœur d’un tumulus spécialement aménagé avec des feuilles en décomposition dont la fermentation entretient une température élevée qu’ils régulent physiquement, mécaniquement, chaque jour selon les besoins et l’ensoleillement réel.

Traduction de la vidéo 4 : Le Leipoa.
The Mallee Fowl (1957) Leipoa ocelleta 10’05 superbe reportage, mais en anglais :? pas le temps de traduire, mais ça viendra : ça y est, c'est bon, la voilà donc, avec la vidéo. https://www.youtube.com/watch?v=CeYN_JE_sIk - Rappel : "Mallee" = type d'eucalyptus nain très courant dans le bush australien, "mallee fowl" signifie donc littéralement "la volaille du bush", en qque sorte 8)

Traduction :wink: : Le Leipoa
________ Ce film est une compilation d’enregistrements relevés sur le terrain par des scientifiques étudiant l’histoire de la vie et les habitudes/mœurs des Leipoas (Leipoa occellata). Les prises de vues et l’histoire qu’elles racontent prouvent tout l’intérêt suscité (chez les chercheurs) par cet oiseau et que ce film récapitule.|0’25|. Cette contrée, sèche, sablonneuse et peuplée d’eucalyptus nains est le domaine du Leipoa, un membre de la famille des mégapodes, ou « constructeurs de tumulus » ; ces oiseaux ne pondent pas leurs œufs d’une manière ordinaire, mais ils les déposent dans le sol et les y laissent pour qu’ils soient incubés par la chaleur de matières organiques en fermentation, aidées en cela par la chaleur naturelle venant du soleil. [Schéma à |0’43|].
________ Les tumulus de nidification se trouvent tout le long de la partie antérieure du Sud de l’Australie, de l’Australie de l’Ouest (carte à 0’50), à travers le Victoria et du nord jusqu’à travers la Nouvelle Galles du Sud. Pendant les mois d’hiver austral, de Juin à Août, un grand trou de plus de 15 pieds de diamètre (4.50m) et de 4 pieds de profondeur (1.20 m) est creusé dans le sol sablonneux fuyant. Une litière faite de feuilles et de brindilles/branchettes, incluant parfois quelques baguettes plus conséquentes est prélevée dans l’environnement immédiat et amoncelé au centre de l’excavation.(photo à 1’20).
Aux alentours du mois d’Août, les matériaux sont (déjà) entassés bien au-dessus du niveau du sol ; le sommet de cette structure est évidée pour former la chambre qui va recevoir les œufs. |1’27|. A la fin du mois d’Août, la matière organique a commencé à fermenter et elle est recouverte de 1 à 2 pieds de sable (30-60 cm). C’est à cette époque de l’année que les Leipoas mâles sont très jaloux de leur tumulus et les luttes sont fréquentes. Beaucoup de parades, comme ce comportement menaçant, sont exécutées à seule fin de décourager les (congénères) intrus. Pendant que la matière organique continue à se décomposer dans le tumulus, la température, à l’intérieur de la chambre d’incubation s’élève peu à peu. Cette température qui monte est testée (ou relevée) très régulièrement par le mâle.
________ Début Septembre, quand la température du nid atteint les 92° Fahrenheit (33°333 Celsius), il commence à ouvrir le tumulus pour que la femelle puisse y déposer les œufs. Ouvrir le tumulus prend 2 heures de temps, en travaillant « d’arrache-pied », ss s’arrêter. Lorsque la matière organique est (enfin) en vue, la femelle rentre dans le trou et y gratte une petite niche dans la paroi de (ce qui deviendra) la chambre d’incubation et y dépose son œuf.|2’46|. Chaque œuf pèse environ une demi-livre, soit un septième du poids de l’oiseau ! Les œufs sont déposés à une semaine d’intervalle et une femelle peut en pondre ainsi jusqu’à 30 pendant la saison de ponte qui dure de 5 à 6 mois. Le temps d’incubation de chaque œuf est d’environ 8 semaines.
________ Après avoir déposé un œuf, la femelle se retire |3’11| le mâle qui est resté immobile pendant le processus de ponte, vient maintenant examiner l’œuf et, avec beaucoup de précautions, se met à le recouvrir de terre. |3’23|. La reconstitution du tumulus demande entre 2 et 3 heures.|3’41|Graphique. Pendant la période d’incubation qui va de Septembre à Mars, les oiseaux surveillent constamment la température de la chambre pour qu’elle se maintienne toujours à 92°Fahrenheit/33°33 Celsius. La température du sol commence à s’élever en Juillet, continue tout au long du printemps et de l’été suivant puis commence à décroître (voir le graphique à 3’57).
________ La température de la matière en décomposition à l’intérieur du tumulus s’élève rapidement en Août et Septembre, puis chute lentement. Les oiseaux modifient la forme du tumulus afin de maintenir une température constante à l’intérieur. La température de la chambre d’incubation d’un tumulus-type a été relevée à l’aide d’un thermographe et apparait sur cette ligne (…Note : en bleu sur le graphique, à 4’19).
________ La surveillance de la température et sa régulation, ça c’est l’affaire du mâle. Presque tous les jours il ouvre le tumulus et teste la température de la chambre d’incubation. On pense que la température réelle est perçue au moyen de la langue, en prélevant une pleine becquée de sable. Une fois renseigné sur la température, le mâle modifie le tumulus en conséquence afin de maintenir la chambre d’incubation à température constante.
Les méthodes de régulation varient en fonction de la saison : pendant le printemps et le début de l’été une chaleur plus que suffisante provient de la décomposition des matières organiques (voir diagramme à 4’57) ; à cette époque de l’année, il est nécessaire de rafraichir le tumulus pr maintenir les œufs à la bonne température. Presque chaque jour, dès l’aube, le mâle vient rendre visite au tumulus ; Il l’ouvre, en teste la température et recouvre le tout promptement avec du sable frais (ds le sens de « plus froid »). Le résultat c’est une perte de l’excédent de chaleur et un retour à la bonne température qui est de 92° F/33°33 C. [nouveau graphique à 5’25].
________ Au milieu de l’été, la matière organique a presqu’entièrement fini de pourrir, mais un plus grand apport de chaleur provient (directement) du soleil, les œufs ont donc besoin d’être rafraîchis à nouveau. Pour s’adapter à cette nouvelle donne, le dôme du tumulus est bâti de plus en plus haut. (dessin à 5’36]. A seule fin d’augmenter la couche d’isolant protégeant la chambre d’incubation.
________ Il y a toutefois une légère augmentation de la température qui se produit à cause de la chaleur résiduelle provenant de la surface du sol, par conduction. De nouveau le mâle se pointe « à la fraîche » (tôt le matin) et refroidit le nid en le découvrant. Il brasse méthodiquement le sol et le replace sur le tumulus, ce qui provoque le nécessaire refroidissement. (nouveau graphique à 6’26].
________ A l’approche de l’automne, il n’y a plus de chaleur disponible provenant de la décomposition des matières organiques, et guère plus provenant du soleil. Il devient maintenant nécessaire de réchauffer les œufs.[graphique « Automne » à 6’38]. Le tumulus est évasé en forme de soucoupe de sorte que 2 à 3 pouces (5.2 à 7.8 cm) de sable couvrent les œufs. Cette opération n’est mise en œuvre que lorsque le soleil est haut dans le ciel et qu’il baigne bien l’ensemble du tumulus.
________ Par intermittences, tout au long du jour, les oiseaux pellettent des petites quantités de sable qui ont été réchauffés par le soleil. Vers la fin de l’après-midi le tumulus a été entièrement rebâti dans sa hauteur initiale (d’avant l’intervention du jour). Bien que le Leipoa soit normalement un oiseau timide et très méfiant, le mâle est tellement impliqué dans la nécessaire thermorégulation des œufs qu’il en a complètement oublié sa crainte des êtres humains.[image d’un homme (David Attenborough jeune ?) se penchant sur (et creusant) le tumulus à 7’31 pr voir la réaction de l’oiseau ] : il continue d’essayer de rétablir sa notion personnelle de ce que doit être la thermorégulation du tumulus objet de toutes ses attentions afin d’éviter que la température n’en soit perturbée quelle qu’en soit la cause.|7’40|.
________ Après une période d’incubation de 8 semaines, les petits éclosent à environ 3 pieds sous terre (90cm) ; ils font leur chemin vers l’ai libre en creusant à la verticale dans le sable chaud à une allure d’environ 1 pied par heure (30cm). En atteignant la surface, ils titubent jusqu’au plus proche couvert où ils restent pour environ une heur. Une fois reposés ils s’enfoncent dans les broussailles où ils se nourrissent d’insectes, de graines d’acacia ou de menues herbes.|8’30|. Chaque poussin est complètement indépendant (parfaitement autonome) et il est capable de voler dès le premier jour de son éclosion (!).
________ On sait très peu de choses de leur croissance sur le terrain, mais on pense qu’il leur faut 2 années pour devenir matures. Comme la femelle dépose un total d’œufs variant entre 20 et 30 à la cadence de un œuf par semaine et chaque œuf nécessitant 8 semaines pour éclore, la ponte et la période d’incubation s’étale sur 7 mois. Ce qui implique que beaucoup parmi les premiers œufs pondus auront éclos avant que les derniers soient déposés. Durant toute la saison le mâle assure un parfait contrôle du tumulus. Il ouvre le tumulus pour le dépôt des œufs et teste la température ; il en modifie la hauteur à la demande, en fonction de la saison, pour maintenir la bonne température (33.33° Celsius/92° Fahrenheit) à l’intérieur de la chambre d’incubation et il continue son dur travail sans fléchir du mois d’Août jusqu’au mois de Mars de l’année suivante. Durant la semaine ou le dernier poussin éclot, le mâle est déjà au travail (en pleine phase de déconstruction), détournant l’ensemble du nid et posant les fondements du nouveau tumulus pour la nouvelle saison.
________ Si c’était vous, vous auriez sans doute pensé qu’il serait commode de faire asseoir la femelle sur ses œufs et que les choses se fassent ainsi.
___________________________________________________________________________________________________________FIN DE LA TRADUCTION DE LA VIDEO

Autre lien Leipoa, plus récent : Mallee fowl courtship, egg laying and birth" sur YouTube – 2’06 – éclosion & déboulé évasion à la fin https://www.youtube.com/watch?v=g5q9v4C ... e=youtu.be
Autre lien sur le maleo, un mégapode bâtisseur de tumulus géothermiques à Sulawesi, une ile d'Indonésie :arrow: Maleo nesting in Sulawesi (Indonesia) – 3’18 – https://www.youtube.com/watch?v=mpPpMF076wc Pré-texte à traduire

Vidéo 5 - « Big Red » Turns Her Two Eggs In the Nest – March 21, 2018" sur YouTube - 0’37 – https://www.youtube.com/watch?v=Ta-_yon ... e=youtu.be
De  Cornell Lab Bird CamsProject –
PRE-TEXTE à traduire :arrow: Take an incubation break with Big Red as she gives her eggs a turn in the nest. Why do birds roll their eggs? Scientists believe one reason is to allow the embryo plenty of access to nutrient-rich albumen (the white of an egg and its proteins), which is important for healthy development. Roll away, Big Red! Watch live at allaboutbirds.org/cornellhawks A Red-tailed Hawk pair has been nesting above Cornell University’s athletic fields since at least the 2012, making use of two different light towers for their nest sites. In 2012 and 2015, they used a tower near Fernow Hall, and in 2013, 2014, and 2016, they used the tower nearest Weill Hall. We installed cameras at both of these sites to get a better look at the intimate behavior of these well-known birds as they raise their young amid the bustle of a busy campus.
________ Traduction : Faites un break avec la couvaison de Big Red (buse à queue rousse, ainsi surnommée par le laboratoire d’ornithologie Cornell) pendant qu’elle donne à ses œufs une pichenette (qu’elle leur fait faire u demi tour sur eux-mêmes). Pourquoi les oiseaux font-ils tourner leurs œufs dans les nids ? Une des raisons – selon les scientifiques – serait que c’est pour donner à l’embryon le plein accès aux nutriments riches en albumine(le blanc de l’œuf et ses protéines), ce qui est important pour un développement sain (de l’embryon)*. Vis ta vie, Big Red ! Suivez là en flux continu (direct) en live sur http://www.allaboutbirds.org/cornellhawks . Un couple de buses à queues rousses sont venues nicher au-dessus des terrains de sport de l’Université Cornell depuis au moins 3012, utilisant duex différentes tours de projecteurs comme site de nidification. En 2011 et 2015, elles ont utilisé une tour près de Fernow Hall et en 2013, 2014 & 23016, elles ont niché sur la tour la plus proche de Weill Hall. Nous avons installé des caméras sur ces deux tours afin d’avoir une meilleure approche de la vie privée de ces oiseaux qui sont bien connus pendant qu’ils élèvent leurs petits au beau milieu du remue-ménage d’un campus très animé. Fin de la traduction du pré-texte de la vidéo n°5

* [Petite parenthèse : Bon, ça je veux bien, ça pourrait paraître logique, mais comment le parent oiseau peut-il savoir ce qu’est l’albumine, le blanc de l’œuf et les hautes vertus des protéines qu’il contient ? à moins que quelqu’un n’ait pensé pour lui :shock: !! Il me semble plus logique de penser que cette rotation épisodique, commune à de nombreuses espèces d’oiseaux pour ne pas dire toutes (même les poules couveuses le font dans nos poulaillers) très différentes les unes des autres ait pour seul but d’uniformiser la chaleur que l'embryon, le poussin en devenir, reçoit du corps du parent qui le couve ; cette chaleur corporelle vitale à transmettre aux œufs lorsqu’ils les couvent, cela les parents en sont parfaitement intuitivement conscients, nous en avons la preuve par le fait que beaucoup d’entre eux se plument le bas du ventre et une partie du poitrail, à la fois pour adoucir et isoler le nid douillet des oisillons avec les plumes arrachées de leur corps sur place ( :idea: démonstration :arrow: voir la vidéo de l’oie avec ses œufs excentriques Vidéo n°2) mais aussi et surtout pour enlever l’isolation, le matelas de duvet qui empêche le contact direct avec l’œuf d’abord, puis les oisillons qui sont nus comme des vers lorsqu’il sont juste éclos ensuite ; ça non plus l’oiseau ne peut pas l’avoir inventé tout seul :roll: ! :P ]... et alors, que font les tortues, les crocodiles et les lézards ? Eh bien comme les mégapodes ils se fient à la géothermie naturelle du sol en enterrant leurs œufs dans le sable des rives, plus particulièrement sous les climats chauds des tropiques .

Vidéo 1 - 8'21 Vidéo 2 - 1'04 Vidéo 3 - 4'02 Vidéo 4 - 10'05 Vidéo 5 - 0'37

Comment et pourquoi le leipoa et les mégapodes en général ont-ils élaboré une technique aussi complexe d'incubation des œufs sans jamais les couver pour parvenir au final exactement au même résultat que les milliards d'oiseaux lambda(s) qui peuplent la planète : l'éclosion de l'oisillon en temps voulu. Il doit en toute logique avoir fait cela depuis l'apparition de l'espèce, sinon au moment de passer d'une technique (couvaison classique) à l'autre (tumulus technique hyper-écologique entretenant une parfaite température d’incubation) il y aurait forcément eu des ratés et des générations manquantes d'où extinction de l'espèce. Par contre j'y vois un avantage majeur, ds ce procédé hors-pair, c'est le travail à la chaîne car durant toute la saison qui dure plusieurs mois, c'est un œuf par semaine qui éclos très régulièrement. Et c'est vraiment tout bénéfice pr l'espèce, les parents n'ont même pas besoin de s'occuper des petits, ils sont indépendants et autonomes tout de suite, ils se nourrissent donc tous seuls ... et ils courent et VOLENT dans la journée :roll: :shock: ... pt de vue émancipation précoce, qui dit mieux ? :mrgreen: Est-ce vraiment le hasard qui a pu concevoir cette idée de génie ? :wink: :P

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)honeyguideTrad
MessagePosté: Jeu Avr 26, 2018 10:03 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Voici un bel exemple sur la manière de vivre en bonne intelligence avec le monde animal :D
:arrow: Le grand Indicateur - Les oiseaux "Guide-miel" : comment ils communiquent avec les gens (traduction du titre de la vidéo).


How honeyguide birds talk to people. 2’54 – SousTitré – https://www.youtube.com/watch?v=hGC4nG0RqYI



TRADUCTION :
________ Les chercheurs savaient depuis longtemps que l’oiseau appelé le Grand Indicateur, guide-miel ou « guide-du-miel » coopère avec les humains en Afrique. Les oiseaux montrent aux gens où trouver le miel qu’ils vont récolter, puis ils (les oiseaux) viennent se nourrir sur les rayons de miel qu’on leur laisse volontairement. De nouvelles recherches, publiées dans le journal « Science » montrent que cette remarquable relation de coopération homme/animal implique une communication dans les deux sens entre les humains et des animaux sauvages vivant en liberté, ce qui est étonnamment rare dans la nature.
________ Les oiseaux guides-miel sollicitent les gens avec un « bavardage » soutenu et volettent de branche en branche en direction de l’essaim des abeilles repéré, montrant à leurs suiveurs humains là où il faut se rendre (note : le spot précis où se trouve l’essaim convoité est bien « géo localisé » et dûment mémorisé dans leur tête , c'est bien la preuve d'une Intelligence Animale , non ?! :P ). En retour, écoutez maintenant |0’43|comment les hommes du peuple Yao, vivant au Nord du Mozambique, produisent un cri d’appel à la chasse au miel – une trille sonore, suivie d’un bref grognement : « brrr-hm ». Cela s’est transmis de génération en génération dans cette culture du miel et cela fonctionne comme un signal à l’intention des oiseaux, leur signifiant que quelqu’un est bien à la recherche de ruches et a le désir de les suivre (si accord). Alors, comment les chercheurs en sont-ils parvenus à d’aussi remarquables conclusions ?
_______ Avec l’aide de la communauté vivant au Mozambique dans la réserve Nationale du Parc Niassa, le Dr Claire Spottiswoode de l’Université de Cambridge (Angleterre) et des membres de l’Université de Cape Town (Afrique du Sud) qui ont mené de front une série d’expériences quantifiées pour vérifier si les oiseaux reconnaissent et répondent de manière appropriée ou non à la signification très particulière du fameux « brrr-hm ». Spottiswoode et les co-auteurs Keith Begg et le Dr Colleen Begg ont fait des enregistrements du « Brrr-hm » |1’20| de ces appels aussi bien que de ces sons « contrôlés » qui étaient des mots lancés arbitrairement par les chasseurs de miel humains. Et le son d’un autre oiseau, une espèce de tourterelle endémique « bar-bar ».
_______ Claire et les chasseurs de miel on alors rejoué ces trois types de sons sur des raids expérimentaux de recherche de miel. Ça, c’est Claire, sous le chapeau | photo à 1’47| avec les chasseurs de miel Orlando Yassene et Musaji Muamedi. Ils ont marché ensemble sur plusieurs centaines de kilomètres pour mener à bien cette expérience. Ils ont découvert que les oiseaux guides-miel étaient bien plus susceptibles de répondre s’il «’agissait d’un appel spécial lancé pour les attirer : le traditionnel « brrr-hm » multipliait par deux la probabilité d’être guidé par un de ces oiseaux (appel traditionnel / 66% & appel « contrôlé » : 33% | à 2’06|) du simple au double comparé à tout autre son humain ou animal. Ce qui multiplie par trois la probabilité de trouver une ruche : sans les oiseaux, 16% contre 54% avec les oiseaux comme guides.|2’10|.
________ Ce simple fait peut faire toute la différence pour des communautés qui tirent une proportion significative de leurs apports en calories du miel sauvage et qui parfois suivent un oiseau sur près d’un kilomètre. Les humains coopèrent avec d’autres espèces animales telles que les chiens, les faucons et les cormorans pour qu’ils les aident dans leurs quêtes respectives. Mais les oiseaux guides-miel sont remarquable en ce qu’ils ne sont pas domestiqués, entraînés ni contraints. C’est une relation mutuelle qui bénéficie aux deux espèces (humain/animal oiseau) et qui pourrait remonter aux premiers jours de notre propre espèce.|2’35| Les chasseurs de miel laissent sur place des rayons en récompense pour les oiseaux guide-miel qui les ont amenés au rucher.

Fin du commentaire de la vidéo.

Nota : L'oiseau guide-miel a une relation similaire avec le ratel, petit blaireau d'Afrique, mais ds ce cas il me semble qu'il le titille en l'excitant de manière appropriée pour paraître une proie potentielle, un peu comme le gravelot kildir qui simule avoir une aile cassée pr entraîner les prédateurs loin du nid, et l'amener ainsi jusqu'au rucher sauvage, sachant très bien qu'une fois repus de miel le ratel ne va pas emmener avec lui tous les reliefs de son repas au terrier et que des rayons, il en restera toujours suffisamment pr que l'oiseau puisse se "payer" grâcement de sa prestation et toucher ainsi sa légitime commission :mrgreen:
ça grouille ds une tête de piaf !!! :P

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, phots texs GibonFaucons heureu
MessagePosté: Jeu Mai 03, 2018 8:27 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1291
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Si La dépression existe malheureusement chez les animaux maltraités, tt comme chez nous,les humains, le bonheur, l'exubérance, la joie de se sentir vivant, cela existe aussi, la preuve :

White Handed gibbon jumpinng from bough to bough GYÖR ZOO – 2’21 Hungary https://www.youtube.com/watch?v=17ARmXWjLoU Liane-ruban, Magnifique exubérance d’un singe parqué ds un zoo, maniifestement heureux de vivre malgré sa captivité ; heureusement pr lui il a de la place et des arbres pour évoluer ss être trop « géné aux entournures »ds ses ébats. L’aspect positif c’est qu’au cours de ses évolutions aériennes, il ne risque pas d’être attaqué par un prédateur. Enfin, « en principe », car le zoo est en Hongrie… un aigle vagabond peut-être ?
________ Avez-vous vu ce « glissando »qu’il nous fait en équilibre sur ses fesses sur cette large bande que ses soigneurs ont tendue en guise de liane ? Dans la nature il n’existe pourtant pas d’équivalent, pas de lianes aplaties comme cà !?! Et comme cet animal est intelligent, il ne lui a pas fallu des millions d’années pr savoir comment tirer le meilleur parti de cet accessoire-gadget que l’on a placé sur son terrain de jeux. C’est vraiment beau à voir, non ? :D

2'21 4'55

________ Falcon aerobatics" sur YouTube Un 22 Juillet, SUPERBE BALLET AERIEN d’un couple de faucons hobereaux (falco subbuteo), très haut au-dessus du bois où ils ont fait leur nid, environ une semaine aprés l’éclosion des petits – 4’55 – https://www.youtube.com/watch?v=LofL58w ... e=youtu.be :arrow: On a 22nd of July, a pair of nesting hobbies (falco subbuteo) put on an awesome aerobatic display high over their nesting wood, which I was fortunate enough to film - though I felt pretty exhausted after nearly ten minutes trying to follow them with the camera. Their chicks had hatched a week or so before this display.
…ce n’est donc pas une parade nuptiale et pas une attitude de défense territoriale, alors qu’est-ce que c’est à votre avis ? Une expression corporelle, physique du bonheur d’avoir donné la vie et d’avoir une couvée de petits à s'occuper, tout simplement :P

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 453 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com