Logo

http://pecheenkayak.fr

Nous sommes le Sam Nov 17, 2018 12:53 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Préparer sa sortie, interpréter et comprendre la méteo
MessagePosté: Mar Jan 03, 2017 8:43 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 16, 2006 10:04 pm
Messages: 5674
Localisation: cherbourg, st malo et partout ou il y a de l'eau
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
une sortie en kayak CA se prépare que l'on soit débutant ou chevronné , 95% des situations en mer a notre échelle ( kayak) sont prévisibles.
il faut laisser l'improvisation en mer aux amateurs et 5% c'est déjà pas mal et il faut surtout être humble.
ca réduit d'autant le champ d'action d'un débutant mais ce n'est que provisoire on ne reste pas débutant longtemps

la météo n'est qu'une composante de l'ensemble

1) le 1er élément a prendre en compte avant la météo c'est sa forme physique ( c'est le moteur du kayak ) oui on en voit en début de saison des canots qui sortent avec le moteur crachouillant et on les voit aussi en remorque au retour. Attention si vous n’etes pas sorti depuis longtemps, vos bras sont peux etre un peu rouillés

2 ) le 2éme élément prévisible c'est le courant ou plutôt la marée le courant de marée est prévisible sans parler d'aller se frotter au raz quoique que prendre le chenal de la vieille rivière à la pointe du Grouin (Cancale) ca peut donner la mesure
ou encore vouloir sortir du port des bas sablons à la 2e heure de montée avec un coeff 118 il y a une marche d'eau
descendre la marche ca ne pose pas de problème sauf comme c'est le cas au bas sablons d'éviter de le faire face au ponton car l'eau passe sous les pontons le kayak c'est possible le bonhomme certainement pas
mais monter cette marche c'est pratiquement impossible
ne pas oublier de prendre en compte les phénomènes annexes comme dans l’estuaire de la rance les lâchés du barrage qui sont sensibles jusqu'à cezembre
si sur la carte vous voyez des symboles de vagues c'est pas sur place qu'il faut les découvrir ( les marmites du diable comme je les nomme) mais reflechir sur la carte à quelle moment de la marée avec quelle houle avec vent avec courant ou vent contre courant ca va bouillonner ou deferler
doubler le cap frehel se fera aux etals ou avec le courant
contre le courant ca laissera des souvenirs

3)Prévisions Météo
Viens ensuite, l’analyse de la météo.
Je commence par faire une mise en garde, les conditions de mer peuvent etre fortement influencé par la topographie de la zone ( zone abrité, falaise, plateaux, zone exposé a la houle...). Ca peut le faire dans un coin alors qu'avec la meme meteo, c'est plus possible dans un autre spot...

Pour nous kayakistes, il faut différencier la houle ( qui a pour origine des coup de vent au large) et les "vagues de vent" qui peuvent aller du clapot jusqu'a une mer dechainé.

3.1) La houle
La houle est caractérisée par deux valeurs :la hauteur et la periode
-La hauteur de houle est une mesure qui est effectué en pleine eau. En effet, dans des faibles fonds la houle se transforme en vagues ou deferlantes. La hauteur de la houle permet d'evaluer la hauteur des vagues qui vont se créer sur le bord.
-La periode est le temps moyen entre chaque vague. C'est une donnée importante qui influe de maniere importante sur l'etat de la mer. Une periode importante permet a la houle de rentrer dans des baies non exposés a priori ( houle ouest qui rentre dans une baie exposé nord )

Il existe un reseau de bouée de mesure de la houle en direct http://www.surfparadise.fr/index.php?cu=4

Quand la houle est importante, attention au depart et arrivée ainsi que sur les plateaux peu profond ou ca risque de deferler...


3.2) Le vent
-Le vent est créer par des différences de pression. En simplifiant, l'air des haute pression se deplace vers les zones de basses pression ( depression ). Vous pourrez ainsi remarquer que le vent tourne apres que la depression soit passé a proximité de vous.
Le vent est classé suivant l'echelle de beaufort http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelle_de_Beaufort. Attention quand il s'agit de comparer les vitesses de vent annoncé (la meteo nationale a tendance a annoncé les vitesse de vent en rafale) alors que la meteo marine ou wind guru annonce la vitesse de vent moyen ( pour voir les vitesses de rafales sur windguru, il faut descendre plus bas ).
-Pour "évaluer" l'état de la mer sur votre spot, il faut prendre en compte également si suivant la direction du vent, il a le "temps" de former la mer.

Autre point, sous un grain, le vent peut forcir tres nettement.

c'est bien au minimum ces 4 facteurs qu'il faut prendre en compte pour préparer sa sortie
l'ideal sur la carte mais même si on connait les lieux il faut se poser les bonnes questions
je pars d’où et quand
je vais où
je reviens quand
au départ comment sera la mer le vent la houle les courants ca détermine un temps de trajet aller
sur place comment sera la mer le vent la houle les courants
au retour comment sera la mer le vent la houle les courants ca détermine un temps de trajet retour

avec cette réflexion si c'est une sortie en solitaire ca permet d'avertir une sentinelle a terre ( j'utilise le texto)


cette approche c'est une analyse de risque comme j'en pratique au boulot avec cet avantage qu'une fois en mer le plan de la sortie bien en tête il ne reste que le plaisir de la pêche
et cela n’empêche pas les changements de programme il suffit de réactualiser l'analyse


4) les sites de prévisions meteo
http://Windguru.cz
Fiable, facile a lire, détaillé et complet. Attention aux phénomene locaux que le modele de calcul prend rarement en compte (brise de mer, et brume nottement)
Guide explicatif ici
http://meteoconsult.fr
http://meteo-france.fr
5) Toujours observer et analyser en continu

Une augmentation du vent non prévu doit vous mettre en garde,
idem si le vent a prévu de forcir en soirée mais que finalement vous sentez le vent forcir avant, il faut rentrer en anticipation.

6 )A consulter

http://www.meteofrance.fr/documents/101 ... e7a90ab610

_________________
Pour prendre du poisson, va à la peche.

RTM oceanic
Hobie kayak Adventure


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Préparer sa sortie, interpréter et comprendre la méteo
MessagePosté: Mar Jan 03, 2017 8:49 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 16, 2006 10:04 pm
Messages: 5674
Localisation: cherbourg, st malo et partout ou il y a de l'eau
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
guillaume a écrit:
une sortie en kayak CA se prépare que l'on soit débutant ou chevronné , 95% des situations en mer a notre échelle ( kayak) sont prévisibles.
il faut laisser l'improvisation en mer aux amateurs et 5% c'est déjà pas mal et il faut surtout être humble.
ca réduit d'autant le champ d'action d'un débutant mais ce n'est que provisoire on ne reste pas débutant longtemps

la météo n'est qu'une composante de l'ensemble

1) le 1er élément a prendre en compte avant la météo c'est sa forme physique ( c'est le moteur du kayak ) oui on en voit en début de saison des canots qui sortent avec le moteur crachouillant et on les voit aussi en remorque au retour. Attention si vous n’etes pas sorti depuis longtemps, vos bras sont peux etre un peu rouillés

2 ) le 2éme élément prévisible c'est le courant ou plutôt la marée le courant de marée est prévisible sans parler d'aller se frotter au raz quoique que prendre le chenal de la vieille rivière à la pointe du Grouin (Cancale) ca peut donner la mesure
ou encore vouloir sortir du port des bas sablons à la 2e heure de montée avec un coeff 118 il y a une marche d'eau
descendre la marche ca ne pose pas de problème sauf comme c'est le cas au bas sablons d'éviter de le faire face au ponton car l'eau passe sous les pontons le kayak c'est possible le bonhomme certainement pas
mais monter cette marche c'est pratiquement impossible
ne pas oublier de prendre en compte les phénomènes annexes comme dans l’estuaire de la rance les lâchés du barrage qui sont sensibles jusqu'à cezembre
si sur la carte vous voyez des symboles de vagues c'est pas sur place qu'il faut les découvrir ( les marmites du diable comme je les nomme) mais reflechir sur la carte à quelle moment de la marée avec quelle houle avec vent avec courant ou vent contre courant ca va bouillonner ou deferler
doubler le cap frehel se fera aux etals ou avec le courant
contre le courant ca laissera des souvenirs

3)Prévisions Météo
Viens ensuite, l’analyse de la météo.
Je commence par faire une mise en garde, les conditions de mer peuvent etre fortement influencé par la topographie de la zone ( zone abrité, falaise, plateaux, zone exposé a la houle...). Ca peut le faire dans un coin alors qu'avec la meme meteo, c'est plus possible dans un autre spot...

Pour nous kayakistes, il faut différencier la houle ( qui a pour origine des coup de vent au large) et les "vagues de vent" qui peuvent aller du clapot jusqu'a une mer dechainé.

3.1) La houle
La houle est caractérisée par deux valeurs :la hauteur et la periode
-La hauteur de houle est une mesure qui est effectué en pleine eau. En effet, dans des faibles fonds la houle se transforme en vagues ou deferlantes. La hauteur de la houle permet d'evaluer la hauteur des vagues qui vont se créer sur le bord.
-La periode est le temps moyen entre chaque vague. C'est une donnée importante qui influe de maniere importante sur l'etat de la mer. Une periode importante permet a la houle de rentrer dans des baies non exposés a priori ( houle ouest qui rentre dans une baie exposé nord )

Il existe un reseau de bouée de mesure de la houle en direct http://www.surfparadise.fr/index.php?cu=4

Quand la houle est importante, attention au depart et arrivée ainsi que sur les plateaux peu profond ou ca risque de deferler...


3.2) Le vent
-Le vent est créer par des différences de pression. En simplifiant, l'air des haute pression se deplace vers les zones de basses pression ( depression ). Vous pourrez ainsi remarquer que le vent tourne apres que la depression soit passé a proximité de vous.
Le vent est classé suivant l'echelle de beaufort http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelle_de_Beaufort. Attention quand il s'agit de comparer les vitesses de vent annoncé (la meteo nationale a tendance a annoncé les vitesse de vent en rafale) alors que la meteo marine ou wind guru annonce la vitesse de vent moyen ( pour voir les vitesses de rafales sur windguru, il faut descendre plus bas ).
-Pour "évaluer" l'état de la mer sur votre spot, il faut prendre en compte également si suivant la direction du vent, il a le "temps" de former la mer.

Autre point, sous un grain, le vent peut forcir tres nettement.

c'est bien au minimum ces 4 facteurs qu'il faut prendre en compte pour préparer sa sortie
l'ideal sur la carte mais même si on connait les lieux il faut se poser les bonnes questions
je pars d’où et quand
je vais où
je reviens quand
au départ comment sera la mer le vent la houle les courants ca détermine un temps de trajet aller
sur place comment sera la mer le vent la houle les courants
au retour comment sera la mer le vent la houle les courants ca détermine un temps de trajet retour

avec cette réflexion si c'est une sortie en solitaire ca permet d'avertir une sentinelle a terre ( j'utilise le texto)


cette approche c'est une analyse de risque comme j'en pratique au boulot avec cet avantage qu'une fois en mer le plan de la sortie bien en tête il ne reste que le plaisir de la pêche
et cela n’empêche pas les changements de programme il suffit de réactualiser l'analyse


4) les sites de prévisions meteo
http://Windguru.cz
Fiable, facile a lire, détaillé et complet. Attention aux phénomene locaux que le modele de calcul prend rarement en compte (brise de mer, et brume nottement)
Guide explicatif ici
http://meteoconsult.fr
http://meteo-france.fr
5) Toujours observer et analyser en continu

Une augmentation du vent non prévu doit vous mettre en garde,
idem si le vent a prévu de forcir en soirée mais que finalement vous sentez le vent forcir avant, il faut rentrer en anticipation.

6) Phénomene spécifique
- Vent contre courant
Quand un vent est dans la direction opposé du courant, un plan d'eau magnifique va se transformer en plan haché, désagréable avec un clapot bien prononcé.
Ce phénomene est accentué devant les pointes vu que le vent et le courant sont accelerés dans ces zones. Ces zones doivent faire l'objet d'une analyse spécifique et systématique.
-Phénomeme de brise thermique : A expliquer

7 )A consulter

http://www.meteofrance.fr/documents/101 ... e7a90ab610
[/color]

_________________
Pour prendre du poisson, va à la peche.

RTM oceanic
Hobie kayak Adventure


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Préparer sa sortie, interpréter et comprendre la méteo
MessagePosté: Mar Jan 03, 2017 8:50 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 16, 2006 10:04 pm
Messages: 5674
Localisation: cherbourg, st malo et partout ou il y a de l'eau
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Article a completer, à corriger.

Vous citer le message complet en mettant en couleur ce que vous avez modifé.

_________________
Pour prendre du poisson, va à la peche.

RTM oceanic
Hobie kayak Adventure


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Préparer sa sortie, interpréter et comprendre la méteo
MessagePosté: Mar Jan 03, 2017 9:17 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Jan 08, 2008 8:58 am
Messages: 1438
Localisation: Côte Basque
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Pour la houle Guillaume:
La période détermine le volume de l'ondulation.
Une période longue signifie un volume important de l'ondulation.
Je ne sais pas trop comment l'expliquer mais la période modifie considérablement la taille des vagues comparé à celle de la houle:

par exemple:
Une période de 6s et une houle à 1m: les vagues atteignent rarement le mètre et sont très régulières et se succèdent très vite; ce phénomène ne s'accompagne pas de rentrées d'eau. Il est souvent accompagné de vent soutenu.
Une période de 14s et une houle à 1m: l'ondulation est très longue donc le volume d'eau de l'ondulation est très important; les vagues se creusent dès qu'elles arrivent sur des hauts fonds, elles sont irrégulières (et imprévisibles) et varient de 50cm à plus de 2m. Ce phénomène crée des rentrées d'eau lors d'un apport massif de 3 ou 4 vagues successives qui lorsqu'elles se retirent créent une aspiration très forte vers le large. Il fait souvent très beau à cette occasion avec un vent de terre faible à modéré qui lisse la surface de l'eau au large et donne envie de sortir.
Je me suis déjà fait piégé, une petite houle avec une période de 8s qui passait à 15s et une houle de 80cm: de l'endroit où je suis parti avec des mini vagues, m'attendaient au retour des vagues de plus de 2m qui m'ont fait faire un détour de 7km... Au large on ne se rendait compte de rien. Mise à l'eau à 16h au port de pêche de Biarritz et retour dans l'estuaire de l'Adour à 23h (en octobre); et la galère pour récupérer la voiture! ...


Copié sur le site Allosurf:

Hauteur significative : la hauteur significative de vagues est la hauteur moyenne du tiers supérieur des hauteurs de vagues enregistrées durant la période d'échantillonage (en général 20 minutes).
Hauteur maximale : la hauteur maximale est la hauteur de la plus haute vague pendant la période d'échantillonage. Statistiquement, la hauteur maximale est 2 fois la hauteur significative.
Période : la période est considérée comme l'intervalle en secondes entre deux vagues. Plus la période est longue, plus les vagues seront consistantes. Une houle avec une longue période (> ≈ 7 sec.) est souvent générée par une dépression au large (groundswell). Une houle avec une courte période (< ≈ 7 sec.) est souvent une houle de vent générée proche des côtes (windswell). L'importance de la période est souvent sous-estimée - une houle de 1m à 10 secondes d'intervale est pourtant perçue comme plus "grosse" que 1m20 à 5 secondes! En revanche, selon les spots et leurs exposition, une longue période peut générer des vagues qui "ferment". Dans le tableau, il s'agit de la période significative, c'est à dire la moyenne du tiers supérieur des périodes enregsitrées.
Direction : elle est la direction principale de la houle. Pour qu'il y ait des vagues, la direction doit venir du large vers la côte. Mais attention : une direction de la houle parfaitement perpendiculaire à la côte peut générer des vagues qui ont tendance à fermer.
Etalement : l'étalement de la houle au pic est la variation de la direction de la houle autour de la direction principale. Un faible étalement (< ≈ 25 °) signifie souvent une houle de qualité. En revanche, plus la valeur de l'étalement est grande, moins la houle sera propre car elle est multi-directionnelle

_________________
Le Pays-Basque l'hiver c'est la Bretagne au mois d'Août.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Préparer sa sortie, interpréter et comprendre la méteo
MessagePosté: Mar Jan 10, 2017 8:49 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Jan 08, 2008 8:58 am
Messages: 1438
Localisation: Côte Basque
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
denis64 a écrit:
Pour la houle Guillaume:
La période détermine le volume de l'ondulation.
Une période longue signifie un volume important de l'ondulation.
Je ne sais pas trop comment l'expliquer mais la période modifie considérablement la taille des vagues comparé à celle de la houle:

par exemple:
Une période de 6s et une houle à 1m: les vagues atteignent rarement le mètre et sont très régulières et se succèdent très vite; ce phénomène ne s'accompagne pas de rentrées d'eau. Il est souvent accompagné de vent soutenu.
Une période de 14s et une houle à 1m: l'ondulation est très longue donc le volume d'eau de l'ondulation est très important; les vagues se creusent dès qu'elles arrivent sur des hauts fonds, elles sont irrégulières (et imprévisibles) et varient de 50cm à plus de 2m. Ce phénomène crée des rentrées d'eau lors d'un apport massif de 3 ou 4 vagues successives qui lorsqu'elles se retirent créent une aspiration très forte vers le large. Il fait souvent très beau à cette occasion avec un vent de terre faible à modéré qui lisse la surface de l'eau au large et donne envie de sortir.
Je me suis déjà fait piégé, une petite houle avec une période de 8s qui passait à 15s et une houle de 80cm: de l'endroit où je suis parti avec des mini vagues, m'attendaient au retour des vagues de plus de 2m qui m'ont fait faire un détour de 7km... Au large on ne se rendait compte de rien. Mise à l'eau à 16h au port de pêche de Biarritz et retour dans l'estuaire de l'Adour à 23h (en octobre); et la galère pour récupérer la voiture! ...


Copié sur le site Allosurf:

Hauteur significative : la hauteur significative de vagues est la hauteur moyenne du tiers supérieur des hauteurs de vagues enregistrées durant la période d'échantillonage (en général 20 minutes).
Hauteur maximale : la hauteur maximale est la hauteur de la plus haute vague pendant la période d'échantillonage. Statistiquement, la hauteur maximale est 2 fois la hauteur significative.
Période : la période est considérée comme l'intervalle en secondes entre deux vagues. Plus la période est longue, plus les vagues seront consistantes. Une houle avec une longue période (> ≈ 7 sec.) est souvent générée par une dépression au large (groundswell). Une houle avec une courte période (< ≈ 7 sec.) est souvent une houle de vent générée proche des côtes (windswell). L'importance de la période est souvent sous-estimée - une houle de 1m à 10 secondes d'intervale est pourtant perçue comme plus "grosse" que 1m20 à 5 secondes! En revanche, selon les spots et leurs exposition, une longue période peut générer des vagues qui "ferment". Dans le tableau, il s'agit de la période significative, c'est à dire la moyenne du tiers supérieur des périodes enregsitrées.
Direction : elle est la direction principale de la houle. Pour qu'il y ait des vagues, la direction doit venir du large vers la côte. Mais attention : une direction de la houle parfaitement perpendiculaire à la côte peut générer des vagues qui ont tendance à fermer.
Etalement : l'étalement de la houle au pic est la variation de la direction de la houle autour de la direction principale. Un faible étalement (< ≈ 25 °) signifie souvent une houle de qualité. En revanche, plus la valeur de l'étalement est grande, moins la houle sera propre car elle est multi-directionnelle



Pour l'étalement: plus il est grand plus on a de chances d'être malade au large.

_________________
Le Pays-Basque l'hiver c'est la Bretagne au mois d'Août.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Préparer sa sortie, interpréter et comprendre la méteo
MessagePosté: Mer Jan 11, 2017 8:06 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 14, 2013 8:58 am
Messages: 779
Localisation: Calvados
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Préparer sa sortie c'est consulter la météo plusieurs jours avant et voir les prédictions après la sortie. Je m'explique : si la météo est idéale avant et après pas de soucis, si elle annonce une dégradation attention à la fin de sortie, il faudra peut être raccourcir notre journée.

_________________
Hobie Révolution 13
Smith Paddlist 611M


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Préparer sa sortie, interpréter et comprendre la méteo
MessagePosté: Mer Jan 11, 2017 9:14 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juil 21, 2014 8:28 am
Messages: 1671
Localisation: Le Relecq-Kerhuon
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Très bon post. Mais même en ayant pris tout ce soin, on peut encore se faire surprendre. La brume qui tombe vite, un secteur qu'on ne connait pas bien, une renverse de marée qui surprend parce qu'on n'est pas habitué au coef, une circulation maritime qu'on ne maîtrise pas forcément, la levée d'un thermique, etc. Alors moi, pas fou, je demande aux gens du coins tous les conseils pour m'entourer d'un max d'infos et je les écoute, et parfois même je suis plus prudent qu'eux car un pagayeur ne fourni pas les mêmes efforts qu'un pédaleur ou un motorisé. Et même là... Le mieux est encore d'y aller ensemble avec un bon combi, une boussole, la corne de brume et la signalisation lumineuse (là-dessus je ne suis pas bon). ;)

_________________
"Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi ça sert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !" Kaamelott, Livre IV


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Préparer sa sortie, interpréter et comprendre la méteo
MessagePosté: Mer Jan 11, 2017 9:35 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 16, 2006 10:04 pm
Messages: 5674
Localisation: cherbourg, st malo et partout ou il y a de l'eau
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Merci les gars pour vos contributions.

Mais cette partie est un wiki. Le but est de completer le post existant.

Donc cité le post existant et ajouter vos modifications en couleur.

++

_________________
Pour prendre du poisson, va à la peche.

RTM oceanic
Hobie kayak Adventure


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Préparer sa sortie, interpréter et comprendre la méteo
MessagePosté: Mer Jan 11, 2017 10:04 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juil 21, 2014 8:28 am
Messages: 1671
Localisation: Le Relecq-Kerhuon
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Ok, j'ai pas tout suivi ! :) Pas grave

_________________
"Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi ça sert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !" Kaamelott, Livre IV


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com