Logo

http://pecheenkayak.fr

Nous sommes le Dim Aoû 25, 2019 3:07 am

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 475 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 28, 29, 30, 31, 32
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, texts)Scolo papa poule
MessagePosté: Lun Mar 25, 2019 3:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Le mâle Scolopendre-Géant est un papa poule d'exception ôÔ !

Scolo-papa-poule
______ Vidéo 1 - Je suis ébahi par cette vidéo illustrant à merveille ce qui semble être la "mission sacrée" en quelque sorte que tous les individus sur cette planète Terre – tant les Hommes que les animaux – sont tenus de mener à bien : la transmission de la Vie et la protection optimale de leurs progénitures respectives (…dans la mesure du possible bien sûr & autant que faire se peut tant les aléas (et les prédateurs potentiels) sont nombreux ; mais le principal c’est de tout donner pour que cela se passe bien, au mieux :? . C’est une responsabilité génétiquement programmée qui incombe à chaque être vivant, toutes espèces confondues….et ceci tout à fait par Hasard, bien entendu :mrgreen: , oui, par un trèèès heureux Hasard (en fait, le plus Grand d’entre eux :P ). Disons, pour ne froisser personne, « par un si peu probable imbroglio, un enchaînement, une suite ininterrompue de hasards successifs - toujours positifs ou allant dans le bon sens - s’enchaînant tout à fait naturellement au fil des milliers de millénaires depuis leur apparition sur Terre » … en clair une question de pure « logique » quoi ! :shock: :?


Vidéo 1, donc - >> Mother Centipede Laying Eggs Beyond Father Centipede's Protection Cute Baby Centipede Hatching" sur YouTube – 3’04 – Il faut voir ça : C’est absolument magnifique cette protection instantanée de sa nombreuse progéniture rassemblée sous ses pattes (qui font office de cage à barreaux – 23 paires, 46 pattes !) en une fraction de secondes alors qu’il s’enquière déjà de creuser une galerie pour la mettre hors de danger … La Mission Sacrée ôÔ ! Le transfert de la vie « quoiqu’il » :D ! https://www.youtube.com/watch?v=cOHiFoQ ... e=youtu.be

______ Vidéo 2 - « Mille pattes » avec ses petits (mâle de scolopendre géant) sur YouTube – 1’06 – https://www.youtube.com/watch?v=T68DnQw ... e=youtu.be En cas de danger il s’auto refile le(s) bébé(s) de paires de pattes en paires de pattes afin de bien les compacter et de les mettre en sécurité. Remarquez qu’il n’hésite pas à mettre une partie de son corps sur le dos afin de servir d’amortisseur et que les petits ne se dispersent pas dans la fuite ; ce qui pourrait arriver si les pattes qui les maintiennent s’accrochaient par mégarde aux aspérités du sol, ici « tout terrain » en l’occurrence.

______Vidéo 3 - Mother Centipede Laying Eggs Beyond Father Centipede's Protection His Family" sur YouTube :arrow: :arrow: Une petite armée de fringants "scolopendrions" :lol: est en route au final : mission (fort bien) accomplie ! :P – 5’35 – https://www.youtube.com/watch?v=zh91XzV ... e=youtu.be

Vidéo 1 - 3'04 Vidéo 2 - 1'06 Vidéo 3 - 5'35


:idea: - Souvenez-vous du mâle grenouille taureau en Afrique qui creuse un canal avec ses puissantes pattes arrières pour que toute la marmaille du clan de batraciens local placée sous sa responsabilité ne vienne pas à manquer d'eau et ne périsse sous le soleil de plomb !! :)
:idea: :idea: - Et ce crocodile monstrueux qui ramasse délicatement tous ses petits dans sa gueule pour les mettre en sécurité. :D

VOICI CES RAPPELS (dont les liens-vidéo sont toujours valides au 25/03/2019) >>>> Mâchoires sous contrôle : Tigresse en liberté http://www.vidoevo.com/yvideo.php?i=a1h ... BvNEU&wild - et Crocodile « féroce » prend petits ds gueule 2’14 https://www.youtube.com/watch?v=XH3xQQ9_ZmI 31/08/2016 page 15
:arrow: Grenouille Taureau mâle, baby sitter pour la collectivité, creuse un canal « in extremis  Bullfrog Dad Protects His Tadpoles 2’43 Géant !! Nature PBS par David Attenborough https://www.youtube.com/watch?v=l3uO2lO9JDk  canal vs sécheresse ! :arrow: Autre, pour confirmation que ce n’est pas un cas isolé (3’26) https://www.youtube.com/watch?v=xlPwPxHIzNg Page 10

Et en "Bonus" quelques autres liens-vidéo intéressants à consulter sur le même sujet :P >>>

1. Tiger cub and his mother" sur YouTube(Jeune tigre et sa mère) – 0’56 – https://www.youtube.com/watch?v=lF-S6i8 ... e=youtu.be
2. "Cheetah carrying her cub in her mouth" sur YouTube (Guépard transportant son petit dans sa gueule)– 3’49 – https://www.youtube.com/watch?v=b3YhOfD ... e=youtu.be
3. Lioness carry her cub to safety" sur YouTube (Une lionne transportant son lionceau pr le mettre en sécurité) – 2’11 - https://www.youtube.com/watch?v=SXNji-K ... e=youtu.be
4. Lioness carrying her cub in her mouth while brother & sisters follow" sur YouTube (Une lionne transportant son lionceau ds sa gueule pendant que son frère et ses sœurs suivent en marchant)- 2’44 – https://www.youtube.com/watch?v=HU5ZnMJ ... e=youtu.be
5. Animal moms always protecting and looking for their BABIES safety (mères animales toujours protectrices et veillant à la sécurité de leurs bébés)– 3’23 – Compilation https://www.youtube.com/watch?v=Q7Dx-8nhZmk
6. Mama bear carries cub with her mouth to cross busy road – 0’38 – https://www.youtube.com/watch?v=tpqqWYZU8OM SUPER ! Une maman ours transporte son ourson dans sa gueule pour l'aider à traverser sans encombre une route au trafic intense.
7. Et le clou : Ce mâle Gorille argenté qui sécurise de manière imposante un passage piétons improvisé en pleine brousse pour faire traverser sa tribu :D (il interrompt pour cela un trafic routier intense de transport de charbon de bois produit localement) – Silverback gorilla stops traffic to cross road | Gorilla Family and Me | BBC Earth 3’00 – https://www.youtube.com/watch?v=VF5S0uGG6tg

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)chêv équilibris
MessagePosté: Dim Avr 07, 2019 6:00 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences animales : Le talent est dans les gènes :P
Chèvres et Ibex : Un sens inné de l'équilibre

Nous savions déjà qu’elles avaient le pied marin [chèvres et cabris qui s'éclatent sur un feuillard d'acier - 1'10 - https://www.youtube.com/watch?v=58-atNakMWw] mais elles l’ont en outre PRODIGIEUSEMENT ALPIN ôÔ !!!

Vidéo n° 1 : Faut-il vraiment croire à cela ? Goat climb a palm tree" sur YouTube 0'41 https://www.youtube.com/watch?v=SLOc1WL ... e=youtu.be ...au Sultanat d'Oman ALLER SIMPLE ? mais pr y chercher quoi et qui va aller la récupérer là-haut ???
Vidéo n°2 : OMG – Goat climb tree (entre 2 palmiers dattiers) 1’32 – https://www.youtube.com/watch?v=PbLEcv20Z-w
Vidéo n°3 - Cabra equilibrista La Pedriza – 0’24 – Waouhhh , génial !!! Intelligence Animale : Pr la sortie de crise, si ns étions à sa place, l’aurions-nous abordée avec la même sérénité, assurance et maestria que cette jeune chèvre qui vs fait ça le plus naturellement du monde ??? :D https://www.youtube.com/watch?v=PBf8I3aPyhs La Pedriza est une formation granitique située dans le massif de la Sierra de Guadarrama au nord-ouest de la Communauté de Madrid (Espagne). C’est un site d’escalade réputé.
Vidéo n°4 : 16 Goats In A Tree" sur YouTube EXCELLENT, des chèvres comme s'il en pleuvait – 1’01 – https://www.youtube.com/watch?v=oQev3Uo ... e=youtu.be
Vidéo n°5 - #Goat #climb the palm – 0’24 – ahurissant !!! ET VOICI LE RETOUR !! https://www.youtube.com/watch?v=SPKjh57X-Qw
Vidéo n°6 - Elles ont incontestablement à la fois le pied marin ET alpin ces biquettes >>> Monkey and goat on rope – 4’11 – https://www.youtube.com/watch?v=ODfNCouWB-4

Vidéo 1 - 0'40 Vidéo 2 - 1'32 Vidéo 3 - 0'24 Vidéo n°4 - 1'01 Vidéo 5 - 0'24 Vidéo 6 - 4'11

Si elles ont (et entretiennent) le don de se mettre ds des situations et des postures pas possibles, c’est qu’elles savent très bien comment elles vont s’en sortir !!!
Et celle-ci (vidéo 7) >>> Même pas peur : l’heure de la tétée sur une paroi quasi verticale à flan d’un barrage de 300 m de hauteur.


Vidéo 7 - 2'06 Vidéo 8 - 8'52
Vidéo n°7 - Ibex climbing on vertical wall ( 300m height)- 2’06 - https://www.youtube.com/watch?v=A9ucs2aBWD8 :arrow: Tétée 1 à 1’44, à flan de barrage, parfois à plus de cent mètres de hauteur !!
Vidéo n°8 - Bandar Aur Bakri Ka Khel (« Jeu de singe et de chèvre en Hindi ») – Funny Video – Comedy Video From My Phone – 8’52 – https://www.youtube.com/watch?v=8pumMR_04R0 BienBien Singe Talentueux + chèvre qui fait des pointes sur qques cm² sur une structure mobile de 5 étages juxtaposés manuellement et sur terre battue !!!

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) Pas besoin ADN
MessagePosté: Jeu Avr 25, 2019 5:55 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Dans la nature, pas besoin de test ADN pour recherche de paternité (et/ou maternité) : ça passe ou ça casse...
Si ça passe, les gènes ont parlé et c'est "je suis fier de toi mon fils/ma fille" et si ça casse, classement vertical (pas de joker :( , quoi que*...) : " ce n'étais peut-être pas de ma descendance après tout" :?


Vidéo 1 - 야생 염소 가족 절벽 건너 >> Ibex sautent précipice en famille/survolent un ravin – 0’39 – https://www.youtube.com/watch?v=0ClwNkbJ8QU RAPPEL : c’est là que se décide une implacable sélection naturelle : en force ou avec élan, ils sont tous bons… ou ne sont plus ôÔ !!!

Vidéo 2 - Family of goats jump over gap in mountains (une famille de « chèvres » (bouquetins ou Ibex) sautent au-dessus des parois rocheuses d'un torrent de montagne. – 1'21 – https://www.youtube.com/watch?v=0qBjonAtvzE

Vidéo 3 - Toronto raccoons on mission /Des ratons laveurs de Toronto (Canada), partent en mission – 1’46 – https://www.youtube.com/watch?v=fQ36dfHFoXU >> Excellente vidéo/démo pr post « pas besoin de tests ADN pr recherche de paternité ds la nature »…

Vid 1-0'39 Vid 2-1'21 Vid 3-1'46


* Mais l'ordre parfait qui règne sur le monde animal a quand-même génétiquement prévu une sorte de "plan B", une cession de rattrapage "au cas z'ou :mrgreen: ". Souvenez-vous de la fuite éperdue de ces bouquetins de l'Himalaya, un troupeau, un groupe familial entier qui rebondissait en zig-zags l'un après l'autre d'une paroi abrupte sur l'autre jusqu'à rejoindre le niveau du sol. Il ne vous a pas échappé également, ds mn post précédent la manière dont cette petite brouteuse intrépide de chèvre ibérique se sort d'une situation humainement "impossible" en projetant son arrière train vers ses pattes avant sur la paroi opposée pr y faire demi-tour à 180° et repartir le plus naturellement du monde sur l'étroite corniche par où elle était venue (à la Pedriza, en Espagne)... et cette chèvre qui avait gravi simultanément les deux troncs de palmiers-dattiers pour aller se régaler de succulentes dattes qui valaient bien le détour. Eh bien pour repartir sans casse, elle fait exactement de même : toutes les pattes ou plutôt les sabots du même côté dans un premier temps et puis on gère !!! C'est pas beau ça ? :P

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)HUILE D_AR
MessagePosté: Dim Mai 05, 2019 8:13 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Huile d’argan connexion (Argan Oil Connection) : Allez, soyez sympas, ne le dites surtout pas à vos belles… :mrgreen: :mrgreen: :wink:

Vidéo N°1 - Tree-climbing goats in Morocco’s argan forest – 3’00 – https://www.youtube.com/watch?v=z2YKwGtcMY8
Non ss-ttré mais les images parlent d’elles-mêmes. Ces liens concernent la production de l’huile d’argan : les chèvres, acrobates de l’extrême, vont cueillir sur place les fruits de l’arganier, les affiaces, pour en déguster la pulpe afin de se nourrir, mais ne peuvent digérer les noyaux qu’elles évacuent mêlés à leurs excréments. Il suffit alors de les ramasser en triant manuellement les monticules de crottes de biques jonchant le sol au pied et aux alentours des arbres du verger, puis de les casser, trier [travail traditionnellement confié aux femmes des environs (Maroc, région d'Essaouira) qui font ça de mère en filles} puis d’en presser les amandes pour obtenir la précieuse huile.

Vidéo N°2 - OLVEA’s Argan Oil Supply chain in MOROCCO – 5’45 – En français et anglais – Production de l’huile d’Argan, sans les chèvres - https://www.youtube.com/watch?v=fqvaWe4mm6U Intéressant
Pas (trop) glamour pour les belles du monde entier tout ça : les noyaux des affiaces, les fruits de l’arganier dont est extraite la célèbre huile d’argan, servant de base à de nombreux cosmétiques prisés et utilisée en cuisine SONT COLLECTES A LA MAIN parmi les monticules de crottes de biques :roll: ! En fait si elles sont ainsi « tolérées » sur le verger d’arganiers et si on leur permet de brouter quelques branches et d’en casser accidentellement pas mal d’autres c’est tout simplement qu’elles font partie intégrante du personnel de l’exploitation :shock: :? ! Ce sont elles les petites mains, les modestes cueilleuses, elles qui ramassent, se délectent de la pulpe riche en nutriments des affiaces, avalent le noyau sans les croquer, le digèrent tel quel et le restituent donc INTACT dans leurs selles [ Note : à l’instar des grives qui en consommant les baies blanchâtres du gui participent à la propagation de l’espèce car elles ne digèrent pas non plus la graine plus dure, alors celle-ci se replante d’elle-même là où l’oiseau l’évacue naturellement !!!] Il ne reste donc plus ensuite qu’à les ramasser au sol et les rapatrier vers l’huilerie où les femmes du coin les cassent pour en extraire les amandes à ds fins de broyage et de centrifugeage du liquide obtenu pour récupérer la précieuse huile. Cela fait maintenant des siècles que cela se passe ainsi.
________ Aujourd’hui, devant l’image négative que ce procédé « archaïque » renvoie au niveau de la communication et de l’image publicitaire de ce produit pseudo ou para pharmaceutique, les Marchands d’huile d’argan ont réagi et les choses sont en train de changer. La production et la récolte se mécanisent, le milieu s’aseptise et se rationalise pour le plus grand bien des arbres eux-mêmes ; il suffit de regarder la différence de végétation (...rabougrie et en piteux état d'un côté/luxuriante de l'autre) entre les vidéos AVEC ou SANS chèvres… il n’y a pas photo ! Mais en attendant d’en arriver là, heureusement qu’elles étaient là – ces chères biquettes - pour se « taper », quasiment gratos/sans bourse délier pr leurs propriétaires-employeurs la très difficile cueillette des précieuses affiaces à leurs corps défendant & au péril de leur vie souvent depuis près de 2 siècles :P .
________ Maintenant que le produit est connu et plébiscité ds le monde entier on a honte d’elles et on veut les mettre au placard ou les acculer à un départ forcé et anticipé vers la retraite. L’humain est vraiment injuste et profondément ingrat, vous ne trouvez pas ??? :oops: :|

Vidéo 1 - 3'00 Vidéo 2 - 5'45

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)Bec du pélican
MessagePosté: Sam Mai 18, 2019 5:52 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Sorte de chistera* biologique : Le bec en (quasiment) 3 parties du pélican…comment il en joue ôÔ !
… >> Comme d’une épuisette pliante dont les armatures latérales seraient des arceaux en fibre de verre flexibles et très résistants tels ceux qui équipent la plupart des tentes d’aujourd’hui.


*Panier oblong manié avec dextérité par les joueurs de pelote basque :D

Vidéo 1 - Titre en arabe Un pélican ça mange tout – 10’02 – https://www.youtube.com/watch?v=g7_3UGw8VCM Certains oiseaux gobent des mouches…d’autres préfèrent nettement un très beau poisson ôÔ !!!
Vidéo 2 - Nygren Pelican swallows 7-8 pound carp – 3’07 – https://www.youtube.com/watch?v=U1hgVSHHKog Ouvre grande son « épuisette » et avale !!!
Vidéo 3 - Fishmarket, Puerto Ayora, Santa Cruz Island, Galapagos - 3’51 – >>> C BIEN CELL-Là https://www.youtube.com/watch?v=ZyzDqU889GQ :arrow: Ils engloutissent les têtes de thons comme du petit lait à-même l'étal des poissonniers sur le marché aux poissons de Port Ayora, aux Galapagos... à tel point qu'un des hommes qui y travaille est obligé d'en attraper un par les pattes afin de lui faire régurgité son larcin car apparemment il lui manquait une tête pour atteindre son quota destiné à un autre usage que celui prévu par l'oiseau :mrgreen: :lol:
Vidéo 4 - Nygren pelicans feeding frenzy – 5’33 – https://www.youtube.com/watch?v=D2kPX2yQbEQ Waouhhh !! Ratissage systématique en bande organisée : le poisson n’a aucune chance !!!
Vidéo 5 - Des milliers de pêcheurs vident un lac en quinze minutes – ZAPPING NOMADE - 4’32 – https://www.youtube.com/watch?v=I0dj0aQ0zMQ Un raz de marée humain ôÔ !!
Vidéo 6 - 會抓魚的鳥(HD) https://www.youtube.com/watch?v=FcdbKSPFBdo 5’19 – Petit héron Bihoreau [Nycticorax nycticorax, Black-crowned night heron en anglais] qui braconne le fish à tâtons ôÔ !!! Il met les pieds ds le plat et fait son marché au beau milieu d’un banc de poissons frais, en choisissant la taille qui lui convient le mieux, « au toucher » carrément - LOL .

Vidéo 1 - 10'02 Vidéo 2 - 3'07 Vidéo 3 - 3'51 Vidéo 4 - 5'33

Conclusion : Ils (les pélicans de tous les continents) font d'instinct exactement comme nous, les humains ; ils ont donc forcément une forme d'intelligence !! Notez tout de même qu'ils pêchent dans des eaux peu profondes, là où ils ont "pied" ou patte ; lorsqu'une colonie de 100 à 150 individus s'abat ainsi sur un banc de poissons, c'est une gigantesque erse, un gymkhana "king size" / géant, une forêt plus que noire de 200 à 300 pattes (+ les longs becs extensibles /dilatables !) qui surgit sous l'eau de nulle part en un instant et au milieu de laquelle les poissons, surpris et affolés doivent tenter de se frayer un chemin, une issue façon "sauve-qui-peut". En se déplaçant ils butent obligatoirement dans l'une ou l'autre de ces pattes, ou plusieurs à la fois, se font ainsi repérer dans les eaux, même si elles sont devenues boueuses... et ont droit au coup d'épuisette létal dans la seconde qui suit ! Cela me rappelle cette autre vidéo du héron "braconnier" qui pêche ses poissons "à la main ou patte", au toucher et qui plonge son puissant bec dans l'eau comme une foène, entre des pattes sans même les voir ... et fait mouche à tous les coups (vidéo 6).

Vidéo 5 - 4'32 Vidéo 6 - 5'19

:idea: :arrow: :arrow: EXHAUSTIF, à voir absolument >>> https://www.zoom-nature.fr/le-bec-des-p ... epuisette/ Site ZOOM NATURE >> avec sa poche/son sac gulaire hors normes le pélican y est comparé à une baleine (rorqual) dans le monde des oiseaux :shock: :roll: 8)

à voir aussi sac gulaire sur wikipédia >>> https://fr.wikipedia.org/wiki/Sac_gulaire
https://www.pinterest.fr/pin/132222939029952163/ American white pelicans at Nygren (Réserve fondée par Carl and Myrna Nygren dans les marais de Rockton) Wetlands Preserve, Rockton, ILLINOIS, USA

INTELLIGENCES ANIMALES
________ Vs aurez ss doute noté, quelles que soient vos opinions sur l’apparition de la vie sur terre, la très forte antériorité de la technique de pêche collective des pélicans par rapport au principe de ratissage au peigne fin de cette pièce d’eau qui a lieu épisodiquement au Mali par des milliers d’humains, l’Homme étant apparu en tout dernier sur la planète, bien après l’Animal. Ce n’est donc pas le pélican qui a imité l’Homme, mais bien l’inverse : c’est la nature qui nous a donné cette « leçon de choses », comme on disait à l’école primaire… et ns avons su en tirer profit.
________ Ds le post suivant, et ds le même esprit concernant la remarquable Intelligence « Innée » dont le monde Animal est doté – « par le plus grand des hasards » pensent encore certains – nous parlerons des Fourmis Matele qui s’attaquent quotidiennement aux termitières et à leurs farouches défenseurs, les soldats termites, proies à hauts risques s’il en est car ils sont puissamment armés (mandibules ravageuses).
________ Ces fourmis très organisées/structurées ont un système de « croix rouge » maison, une médecine de campagne mobile, rationnelle et efficace : des équipes « d’infirmiers-brancardiers/médecins urgentistes » qui évacuent et soignent les soldats de leur compagnie blessés au combat … et, qui plus est, ils les rapatrient les ramènent jusque dans la fourmilière où d’autres prennent le relais pour les remettre d’aplomb ds les meilleurs délais afin qu’ils reprennent au plus tôt leur « place dans le trafic » comme dirait Francis Cabrel :mrgreen: (les effectifs sont modestes, on a besoin de tout le monde !).

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes) f.Matele inf
MessagePosté: Jeu Mai 30, 2019 8:50 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Les fourmis partant en campagne de guerres fratricides (contre colonies rivales) ou à la chasse aux termites disposent d’une brigade mobile de soldats infirmiers, dévoués, solidaires, de suite opérationnels & particulièrement efficaces :P .

___________________________________________________________________________Les grandes manœuvres de l'Intelligence Animale en live

:idea: :arrow: Elles occupaient le terrain bien avant l'apparition de l'Homme et n'ont pas eu besoin de lui pour s'organiser en mode survie... et voyez comme cela fonctionne toujours bien pour elles : en 2019, même partiellement estropiées (pour certaines) elles sont toujours là :roll: 8) :P

FOURMIS SOLDATS SOLIDAIRES, c'est là :arrow: https://www.newscientist.com/article/21 ... nds-clean/

Image en close up :arrow: https://images.app.goo.gl/YxGNK2mCTKHgrvzX7 NEW SCENTIST fourmis secouristes

Photo n°1 de Erik T.Frank « lie still, this won’t hurt a bit » = « Bouge pas, détend-toi, reste tranquille ça ne va même pas te faire mal, pas même un peu »
By Jasmin Fox-Skelly

A species of ant has become the first known non-human animal to tend the wounds of its fellows. “Nurse” ants lick the wounds of fallen comrades, and this helps them survive.
Une espèce de fourmis est devenue la première à être connue dans tout le monde animal (autre que l’Homme) à s’occuper des blessures de ses propres membres. Des fourmis « infirmières » lèchent les blessures de leurs compagnons d’armes tombés au combat, et cela les aide à survivre.

Matabele ants (Megaponera analis) live dangerous lives. Several times a day, parties of 200-600 soldier ants set out to hunt termites, dragging them from their nests and carrying them home. The termites fight back, and their powerful jaws can administer lethal bites, so Matabele ants frequently lose one or more limbs.
Les fourmis Matabele (Megaponera analis) mènent une vie à hauts risques : plusieurs fois par jour des groupes de 200 à 600 soldats laissent en plan leur chasse aux termites et se mettent à évacuer les blessés des termitières pour les rapatrier chez eux (à la fourmilière). Les termites se défendent et leurs mâchoires puissantes peuvent infliger des blessures mortelles, les fourmis Matabele perdent ainsi souvent un membre/une patte (sur 6 car « insecte »)… ou plus !

In 2017, Erik Frank, then at the University of Würzburg, Germany reported that Matabele ants routinely carry their wounded back to the nest. This is odd, as social insects usually treat each other as expendable. The injured ants could “ask” for help by releasing a pheromone, which caused other ants to pick them up and carry them.
En 2017, Erik Frank alors à l’université de Würzburg, en Allemagne rapportait que les fourmis Matabele ont pour coutume très régulière de rapatrier leurs blessés jusqu’à leur nid (ou fourmilière). C’est étrange car les insectes sociaux se traitent habituellement les uns les autres comme n’étant pas indispensables(…sous-entendu au bon fonctionnement de la colonie). Les fourmis blessées pourraient appeler « à l’aide » en émettant ine phéromone qqui inciterait les autres fourmis valides à les prendre en charge et les porter.

In a new study Frank, now at the University of Lausanne in Switzerland, and his colleagues have filmed what happens inside the nest when the injured are brought in. The footage shows “nurse” ants spend several minutes licking their fallen comrades’ wounds.
Dans une nouvelle étude Frank, à présent à l’Université de Lausanne, en Suisse et ses collègues ont filmé ce qui se passe à l’intérieur de la fourmilière lorsque les blessés sont ramenés. La séquence montre des fourmis « infirmières » passer plusieurs minutes à lécher les blessures de leurs compagnons d’armes.

Visionner la Vidéo n° 1 présentée ci-dessous.

An experiment in which some ants were denied this licking suggests it is a lifesaver. Without it, 80% of ants who had lost limbs died within a few hours. Of those that received medical care, 90% survived.
Une expérience dans laquelle certaines fourmis ont été privées de ce « léchage sanitaire » suggère que ce serait une opération de survie : sans lui (le léchage), 80% des fourmis ayant perdu des membres mouraient dans les quelques heures qui suivaient. Mais parmi celles qui ont bénéficié d’un « suivi médical », 90% ont survécu.

“We don’t know yet if the ants are just cleaning the wound and removing debris, as we do with our wounds to prevent infection, or if they are also applying antimicrobial substances with their saliva,” says Frank.
« Nous ne savons pas encore si les fourmis nettoient simplement les plaies et en enlèvent les débris tout comme nous nettoyons nos blessures pour prévenir les infections. Ou si elles sont également en train d’appliquer des substances antimicrobiennes contenues dans leur salive » dit Frank.

Either way, the treatment works. “The ants are able to reach running speeds similar to healthy ants, despite missing a leg or two,” says Frank.
De toutes façons le traitement fonctionne : « Les fourmis sont capables d’atteindre des vitesses équivalentes à celles des fourmis valides (saines/en bonne santé), malgré qu’elles ont une patte ou deux en moins » dit Frank.


The team also tracked the ants’ raiding parties and found they could tell which injured soldiers were worth saving and which were a lost cause.
L’équipe a également suivi l’évolution de ces « maraudes » ou « raids sanitaires » des fourmis et décelé que les « infirmières » était capables de dire qUI , parmi les soldats blessés valait le coup de tenter de le sauver… et qui était une cause perdue d’avance (et qu’il valait par conséquent mieux consacrer son temps et ses efforts à ceux qui avaient le plus de chances de se rétablir et donc de survivre).

“The ants were selective in who they picked up,” says Frank. “They didn’t want to help heavily injured ants who had lost 5 legs.”
Les fourmis étaient très sélectives sur le choix de QUI il fallait évacuer » dit Frank. « Elles ne voulaient pas aider les fourmis gravement blessées à qui il manquait 5 pattes sur 6 !! »

Photo n°2 - « An ambulance in action » = « Une « ambulance en plein travail » :shock: :lol:

Ants that only lost one or two legs pulled in their remaining limbs and kept still, helping the other ants pick them up. However, mortally injured ants flailed about, effectively preventing their own rescue.
Les fourmis qui n’avaient perdu qu’une patte ou deux se trainaient sur les membres qui leur restaient et se tenaient tranquilles , aidant ainsi les autres à assurer leur évacuation. Toutefois celle qui étaient mortellement atteintes se secouaient dans tous les sens de manière désordonnée, prenant ainsi une part effective à l’abandon de toute tentative de secours les concernant.

Lightly injured ants sometimes over-egged the pudding, over-emphasising their injuries when they were near their nest-mates. These injured ants moved slowly and kept on falling over when their comrades were nearby, possibly in hopes of being picked up. However, if nobody helped, they would quickly get back up and follow at a faster pace.
Les fourmis légèrement blessées « en rajoutaient » parfois,"en faisaient un peu trop", exagérant la gravité de leurs blessures en présence de leurs congénères. Ces fourmis blessées se déplaçaient lentement et ne cessaient de tomber quand leurs compagnons d’armes étaient aux alentours, probablement dans l’espoir de se faire embarquer (porter jusqu’à la fourmilière). .. Mais si personne ne leur venait en aide, elles se retrouvaient promptement « sur pattes » et suivait le mouvement au mieux, à une cadence plus rapide. :mrgreen:

Altruistic ants? Des fourmis « altruistes » ?

Although primates are known to tend to their own wounds, this is the first time an animal other than a human has been shown to give medical care to others.
Bien que les primates soient connus pour soigner leurs propres blessures, c’est la première fois qu’un animal autre qu’un humain a été vu apportant une aide médicale à d’autres (de son espèce).

The behaviour probably doesn’t arise from feelings of compassion, says Frank, but because the ants’ survival depends upon it. Matabele ants live in small colonies with low birth rates, and their taste for termites means each ant risks mortal injury every day.
Le comportement ne découle probablement pas d’un sentiment de compassion », dit Frank, mais c’est plutôt parce que la survie des fourmis dépend de lui. Les fourmis Matabele vivent en petites colonie avec un faible taux de natalité., et leur goût prononcé pour les termites implique que chaque fourmi s’expose à une blessure mortelle tous les jours de son existence.

“Roughly a third of the colony have lost a limb at one point, so if they didn’t rescue them then many would be killed on the return journey,” says Frank. The treatment may also prevent infection spreading in the colony.
« Approximativement le tiers de la colonie a perdu une patte à un endroit ou un autre, ainsi si elles ne se venaient pas en aide mutuellement, nombreuses seraient celles qui seraient tuées sur le chemin du retour » Dit Frank. La thérapie peut aussi avoir pour effet d’empêcher que l’infection se propage à toute la colonie.

____________________________________________________________________________________________________________XXXXXXX

Self-sacrificing Ants Refuse Treatment of Their Wounds : Des fourmis (combattantes) se sacrifient en refusant d’être soignées pour leurs blessures | National Geographic – 2’49 – https://www.youtube.com/watch?v=MVTj_gy ... e=youtu.be
Sous-titré anglais sur image ; en voici la traduction en temps réel, séquence par séquence :D


Vidéo n°1 - 2'48

0’02 – Navy seals abide by a code that no man is left behind.
Une particularité incontournable de la Navy, c’est qu’aucun homme, jamais, n’est abandonné seul, derrière, sur le terrain des opérations.

0’13 – Termite-hunting ants abide by a similar code.
Les fourmis chasseuses de termites sont régies par une règle d’or, un code d’honneur irrévocable tout à fait similaire.

0’23 – A new study reveals that after a raid on a termite nest, the injured ants are cared for by their comrades
Une étude récente a révélé qu’après un raid sur une termitière, les fourmis blessées sont prises en charge et soignées par leurs compagnons d’armes.

0’35 – If kept by themselves, 80 percent of injured ants died.
80% des fourmis (blessées) livrées à elles-mêmes sont mortes des suites de leurs blessures…

0’45 – But if cared for by their nest-mates for even an hour, only a tenth died.
Mais prises en charge par leurs congénères, ne serait-ce que pour une heure, 10% seulement d'entre elles mouraient.

0’57 – Another finding of the study reveals how the ants prioritize who gets cared for and who doesn’t .
Une autre découverte que cette étude a mise en évidence, c’est que les fourmis établissent une priorité entre QUI doit être soigné et donc pris en charge et QUI peut attendre encore …(voire ne pas être secouru du tout si son cas est jugé désespéré).

1’09 – In human health care, doctors decide which patients need to be helped the most.
En matière de santé humaine, dans nos équipes de premiers secours aussi les docteurs urgentistes doivent décider quels patients (dont le pronostic vital est engagé) ont le plus besoin d’aide et doivent donc passer avant les autres.

1’21 – With ants, it’s the exact opposite . The injured ants themselves decide if they should be treated or not.
Avec les fourmis c’est exactement le contraire qui se passe : ce sont les fourmis blessées elles-mêmes qui décident si elles devraient être soignées ou non ôÔ !

1’30 – When no help was in sight, injured ants made a beeline for the nest.
(Autre chose d'étonnant :) si aucune aide potentielle n'est en vue, les fourmis blessées rentrent en ligne droite au bercail (notez l’image « comme une abeille chargée de sa précieuse récolte de pollen qui rentre le/la porter à la ruche pour nourrir la grouillante pouponnière).

1’47 – But when nest-mates were near, they stumbled and fell , appearing « more injured » as a way to attract aid.
Par contre quand des congénères se trouvaient dans les parages, elles titubaient/trébuchaient et tombaient, mimant être plus mal en point qu’elles ne l’étaient vraiment dans le but de solliciter de l’aide.

1’57 – But the ants play up their injuries only if they sensed that their problems were minor enough to be treated.
Mais les fourmis ne mettent en oeuvre ce stratagème de détresse (en faisant semblant d’être plus blessées qu’elles ne le sont réellement) que si elles ont la conviction que leur problème est suffisamment « anodin » pour être raisonnablement soignable.

2’08 – If ants were mortally injured, they refused to cooperate, flailing their legs around when probed or piched up, forcing their helpers to abandon them.
Les fourmis mortellement atteintes refusaient de coopérer/se laisser faire, battant l’air dans tous les sens avec leurs membres lorsqu’on les examinait ou qu’on essayait de les brancarder pour les rapatrier, dissuadant par là-même celles qui tentaient de leur porter secours.

2’15 – The mortally wounded ants choose to die rather than have energy and resources wasted on their futile rehabilitation.
Celles qui étaient mortellement atteintes faisaient donc délibérément le choix de se laisser mourir plutôt que d’être un poids pour la communauté en étant l’objet /la cause de dépenses d’énergie et de ressources pour une réhabilitation personnelle dont le pronostic était à leurs yeux plus qu’aléatoire.

2’25 – This discovery marks the first time non-human animals have been observed systematicallly nursing their wounded back to health. (dernier commentaire sur les 2min 49 que dure la vidéo).
Cette découverte marque un tournant : c’est la toute première fois qu’une société animale (donc non-humaine) a été observée en train de prendre soin systématiquement de ses membres blessés au combat jusqu’à ce qu’ils soient tirés d’affaire.

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)cygne & cabiais
MessagePosté: Mer Juin 19, 2019 9:10 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Cygne blanc et capybaras (cabiais) sont censés se partager une large distribution de feuilles de choux dans un parc animalier quelque part en Asie....

________>>> Quand le groupe conséquent de cabiais à fini de manger la traînée de brisures de choux répandues par terre à leur intention, il se rapproche du cygne qui en a encore plein devant lui. Mais celui-ci leur tient tête en maintenant avec fermeté (coups de bec à l’appui) un périmètre de sécurité. Ce n’est que sur intervention d’un soigneur qu’il accepte, à contre cœur de « lever le siège » sur son précieux casse-croûte/son trésor végétal. J’aime bien cette interaction toute en nuances entre les animaux : le cygne pourrait très bien infliger avec son bec puissant des blessures sérieuses (notamment s’il visait les yeux) à ceux qui lorgnent sur son repas, ou plutôt sur le stock de feuilles qu’il a décidé de se réserver pour faire un bon gueuleton en égoïste ; non-non, il dissuade seulement.
________ D’un autre côté, ces gros rongeurs que sont les capybaras, plus puissants et en nombre, auraient tôt fait de tordre/rompre le coup de ce gros volatile insolent, mais non, ils tentent de lui chiper quelques bribes de repas avec retenue et prudence, seulement quand il ne reste absolument aucune trace de feuille de chou sur le sol, alors que lui, monopolisant la ressource, en a encore devant lui bien plus qu’il ne peut en manger (ne dirait-on pas l’Oncle Picsou protégeant SON trésor dans les Mickey Magasine se notre enfance ou Louis de Funès dans « la folie des grandeur » avec son valet, Yves Montand… « il en manque une » !! Sur un monticule de pièces d’or :lol: ? Notez que les anglo-saxons ont une expression bien imagée pour dire « il a les yeux plus gros que le ventre »…eux, ils disent « il mâche bien plus que ce qu’il est capable d’avaler »
カピバラの「白鳥が強すぎる件」- 5’10 – https://www.youtube.com/watch?v=MSU0ZfWQP2s

5'10

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale(vids, phots, texts)Fourmis avantgardist
MessagePosté: Mer Juin 19, 2019 9:18 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences animales : FOURMIS AVANT- GARDISTES >>> Des milliers d'années avant que l'Homme n'ait eu l'idée d'en faire l'application technologique que l'on connait aujourd'hui, elles avaient déjà ce remarquable savoir faire : maîtriser l'énergie (chaleur) dégagée par les rayons solaires ôÔ ! :P

________ >> Regardes cette vidéo commentée en français intitulée : "Ces fourmis utilisent le principe du panneau solaire" sur YouTube – 2’19 – NatGeo Wild France - Fourmis rousses ou fourmis des bois des pinèdes de la zone arctique https://www.youtube.com/watch?v=iB4cKFS ... e=youtu.be Remarquez bien que ce qui leur permet d’accumuler la chaleur des rayons du soleil, précieuse sous ces latitudes, c’est leur gros abdomen de couleur NOIRE, et leur poitrail d’un roux foncé, accumulateur de chaleur également. Oh, par « tête de pipe » & vu la taille de ces mini bestioles, l’élévation de température doit être dérisoire… mais multiplié par le demi million d’individus qui composent cette colonie et qui se relayent en continu entre extérieur et intérieur, c’est une tout autre paire de manches !!!
________ Ce sont en outre de sacrées bosseuses : vous avez vu cette pharaonique pyramide d'aiguilles de pin qu'elle se sont coltinées "à la force du poignet", brin par brin, à seulement 2 ou 3 ? Si l'on se rapporte à leur échelle, c'est un travail de Titan :roll: !!!

2'19

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vids, tofs & texts)sangl vs écrevis
MessagePosté: Jeu Juil 04, 2019 9:10 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales : QUOI DE PLUS NATUREL ? Les babouins d’Afrique du Sud consomment les œufs de requins dans les limons, sur la laisse de mer aux grandes marées, les ours grizzly attrapent des saumons en plein vol comme qui rigole aux States (Alaska) & au Canada (Rappel post du 12/11/2016 page 17) … et, dès qu'ils en ont l’occasion, les sangliers de chez nous font leurs choux gras des envahissantes écrevisses de Louisiane (dans la forêt de la Double, en Dordogne et très certainement un peu partout ailleurs, en France, en Europe et au Royaume Uni où elles se sont massivement implantées)!!!

Démonstration :

>>> Les sangliers se goinfrent d'écrevisses américaines (Louisiane) quand ils en ont l'occasion !

________ En allant ns promener au Chandos, le lundi de Pentecôte avec mon épouse, nous sommes remontés au-dessus du barrage ( sur l'Isle) et y avons rencontré un brave homme, un local, très avenant et - qui plus est - pêcheur de son état, ce qui ne gâte rien :mrgreen: mais il ne pêchait pas ce jour-là. Nous avons discuté, comme vs pouvez l'imaginer de choses et d'autres de la nature... Et au fil de notre conversation il en est venu à me dire que les sangliers mangeaient des ECREVISSES ôÔ !!! Un peu surprenant tout de même, mais après tout pourquoi pas ? :arrow: pour ces usines énergivores à 4 pattes qui n'hésitent pas à faire des virées de 100km et plus en une seule nuit pour aller viander dans un secteur favorable ou tout simplement chercher une ou des âme(s) sœur(s) pour se reproduire, il leur faut du carburant ; et comme ils ne sont pas très difficiles ni regardants, pour eux tout fait ventre.
________ C'est là que je me suis souvenu qu'en faisant le tour complet du grand étang de la Jemaye, ds la Double, en Dordogne, au sud de Ribérac et au Nord de Montpon-Ménestérol) il y a quelques années, nous avions constaté que le sol était jonché / littéralement tapissé parfois, de fragments de carapaces d'écrevisses de Louisiane.
________ Bon, il y a bien les canards sauvages, colverts, les oies et consorts, les hérons et tout le gibier d'eau, sans oublier les rats musqués qui en croquent, c'est sûr, mais les sangliers pourraient très bien faire partie du nombre, surtout de nuit dans ces coins reculés. Ce sont d'excellents nageurs et en outre les écrevisses sortent facilement de l'eau dans l'obscurité, et là elles deviennent hautement vulnérables !!
________ Une idée de post sur ce forum a commencé alors à germer dans mon esprit... Mais comment prouver cette intéressante information démontrant jusqu'où peut aller l'éclectisme alimentaire de nos cochons sauvages ? Aucune vidéo sur le Net ne les montre à pied d’œuvre ( ou patte, :lol: ), pris sur le fait, ds le feu de l'action. Ni en français, ni en anglais, ni dans aucune autre langue. Rien, nada !! :?
________ Par contre j'ai trouvé un texte très intéressant qui prouve bien que les écrevisse sont inscrites au menu des sangliers de chez nous (et de chez nos voisins espagnols tous proches). Ces bêtes noires sont de grands omnivores s’il en est ; c'est est en anglais et je l'ai donc traduit ci-dessous. En fait la démo est venue en autopsiant les panses de 142 bêtes abattues pour en freiner la prolifération galopante aux conséquences ravageuses qui risquait de devenir catastrophiques sur le plan local. Du coup, dans ce post je me propose de faire le rapprochement avec les babouins d'Afrique du Sud qui vont ratisser la laisse de mer à marée basse (aux grandes marées d'équinoxe) pour se délecter des œufs de requins que leurs mères ont pondus à même des algues robustes (genre kelp) mais qui se trouvent dans ces cas-là à découvert.

>>> Rappels donc : les babouins mangent des œufs de requins aux grandes marées et les ours grizzly engrangent un max de protéines pour passer l'hiver en attrapant des saumons au vol lorsqu'ils sautent vigoureusement pour escalader les cascades aux States (en Alaska) et au Canada.
RAPPEL : 3 sur 15 page 17 - 12 11 2016 Quel rapport entre un singe, un saumon, un grizzly et un requin
Sam 12 Novembre 2016 page 17
Mais qu'est-ce qu'ils ont dans la tête ? Et quel rapport y a-t-il entre un singe (Babouin), un saumon, un ours (Grizzly) et un requin ??

________ Ces animaux réputés pr n’avoir soi-disant pas ou peu de mémoire… comment se retrouvent-ils tous les ans exactement là où il faut pour cueillir au « vol » les saumons de remontée sur les cascades canadiennes (ou alaskiennes) pr ce qui est des Grizzly, ces grands ours d’Amérique du Nord qui n’ont pas goûté la chair vivifiante du saumon frais depuis 10 mois (c’est ce que dit David Attenborough, le commentateur anglais de la vidéo) et à l’extrême bord de l’estran découvert lors des grandes marées de printemps afin de gober goulûment les œufs de requins planqués d’une manière on ne peut plus mimétique parmi les limons, pr ce qui est de ces babouins d’Afrique du Sud ? En tous les cas, une chose est sûre, ils sont tous là, les uns et les autres, et bien là au bon moment pr saisir l'opportunité, l’occase, bref, profiter de l’aubaine (qui ne dure pas, surtout pr ce qui est de la marée) et faire ainsi le plein de précieuses protéines.

________ Regardez sur cette première vidéo sur "des singes qui mangent des œufs de requins à marée basse" et voyez comment les babouins d'Afrique du Sud se font un festin – sorte d’«en cas » – de Patelles (…berniques…chapeaux chinois) qu’ils décollent des rochers et sortent de leur coquilles dont elles sont pourtant bien solidaires, rien qu’avec leurs ongles puissants ou leurs crocs, sans aucun autre outil.
Wild monkeys eating shark eggs on low tide - BBC wildlife Vidéo 1 >>> 3’17 https://www.youtube.com/watch?v=bYShvFg31FI

Oeufs de requins taupes, requins taureaux ou requins féroces ? requins des sables ou des profondeurs ?
Baby Shark Eggs and Cuttlefish Squid 1’40 https://www.youtube.com/watch?v=54QcpMUuAvE

Les Ours n’ont pas besoin de GPS pr géo-localiser les bons spots à saumon… ils attendent 10 mois pr cela [du (re-) producteur au consommateur
Voyez la précision du geste à 1’20 Grizzly bears Catching Salmon – Nature’s Great Events – BBC Vidéo 2 https://youtu.be/TSSPDwAQLXs?t=1m20s 3’10

Qui leur dit en temps voulu que ça va être le bon moment ??
____________________________________________________________________________________________________________________________XXXXX
Wild boars eat birds and crayfish ôÔ !!! Selon Bio one
https://bioone.org/journals/Wetlands/vo ... 18.1.short

Texte à TRADUIRE :
Food habits of wild boars (Sus scrofa) in a Mediterranean coastal wetland
Alberto Giménez-Anaya, Juan Herrero, Carme Rosell, Sergio Couto, Alicia García-Serrano
Author Affiliations +
Wetlands, 28(1):197-203 (2008). https://doi.org/10.1672/07-18.1

Abstract
A population of wild boars (Sus scrofa) became established during the 1990s in the Natural Park of Aiguamolls de l'Empordà, a wetland on the western coast of the Mediterranean Sea (Catalonia, Spain). Between 2001 and 2004, a culling program was conducted to reduce the boar population. We collected and analyzed the contents of 142 stomachs to characterize boar diets, estimate impacts on ground-nesting birds, especially threatened species, and determine the relationships between boars and agricultural areas surrounding the park. The boar population consumed primarily plant material (94% by volume), particularly underground roots and rhizomes (33%). Agricultural (37%) and non-agricultural plants (49%) comprised very similar proportions of the diet. The primary foods were alkali bulrush (Scirpus maritimus) (24% by volume, and in 47% of the stomachs) and corn (Zea mais) (19% by volume and in 29% of the stomachs). Animal matter represented only 5.6% of the diet by volume, but occurred in 84% of the stomachs. The most important animal foods were, by volume, birds (2.3%) and crayfish (Procambarus clarkii) (1.7%) and, by frequency, snails (44%) and terrestrial arthropods (47%). Wild boar diets shifted seasonally between agricultural plants in summer and non-agricultural plants and acorns (Quercus sp.) in winter. Consumption of animal matter varied seasonally, crayfish were consumed primarily from May to October, terrestrial arthropods in May and June, and birds from March to April and September to October. Birds, especially ducks, were consumed most frequently while moulting, when vulnerable to predation. Given the high frequency of birds in the diet and the extensive rooting for underground parts of plants, the wild boar population might pose a threat to the coastal wetland ecosystem of the Natural Park of Aiguamolls de l'Empordà if allowed to become overabundant.
Citation Download Citation
Alberto Giménez-Anaya, Juan Herrero, Carme Rosell, Sergio Couto, and Alicia García-Serrano "Food habits of wild boars (Sus scrofa) in a Mediterranean coastal wetland," Wetlands 28(1), 197-203, (1 March 2008). https://doi.org/10.1672/07-18.1
Received: 1 February 2007; Accepted: 1 November 2007; Published: 1 March 2008

TRADUCTION :
Habitudes alimentaires des sangliers (Sus scrofa) dans un marais côtier méditerranéen – En Catalogne (Espagne).
_________ Une population de sangliers sauvages ‘Sus scrofa) s’est installée dans les années 1990 dans le Park National d’Aiguamolls de l’Empordà, une zone marécageuse sur la côte Ouest de la mer Méditerranée (En Catalogne, à l’Est de l’Espagne). Entre 2001 et 2004 un vaste programme d’abattage a été entrepris pour réduire la population de sangliers. Nous avons alors collecté et analysé le contenu de 142 estomacs pour déterminer quel était le régime alimentaire des sangliers et notamment leur impact sur les oiseaux nichant au sol et plus particulièrement les espèces menacées, et déterminer le type de relations existant entre les sangliers et les terres agricoles tout autour du parc.
_________ Cette population de sangliers consomme essentiellement des végétaux (94% en matière de volume), en particulier des racines souterraines et des rhizomes (33%). Plantes cultivées (37%) et non cultivées (49%), à parts quasiment égales dans le « bol alimentaire » ou « au menu ». La nourriture principale était constituée par Alkali bulrush (Scirpus maritimus, le scirpe maritime en français, c'est une plante sauvage) (24% pour ce qui est du volume et dans 47% des estomacs)et du blé (Zea mais) (19% pour ce qui est du volume et dans 27% des estomacs).
_________ Les produits animaux carnés ne représentaient que 5,6% du régime en matière de volume mais se retrouvaient dans 84 % des estomacs ; l’apport le plus important en produits carnés (d’origine animale donc) étaient, en volume, des oiseaux (2’3%) et des ECREVISSES (Procambarus clarkii) (1,7%) et par moments, des escargots (44%) et des arthropodes terrestres (47% : insectes, arachnides, myriapodes).
_________ Le régime des sangliers varie de manière saisonnière entre les plantes issues de l’agriculture en été et les plantes non cultivées et les glands de chêne en hiver. La consommation de produits carnés varie en fonction des saisons : les ECREVISSES étaient consommées principalement de Mai à Octobre, les arthropodes terrestres en Mai & Juin et les oiseaux en Mars-Avril et Septembre-Octobre. Les oiseaux, plus spécialement les canards étaient consommés la plupart du temps alors qu’ils muaient car ils sont très vulnérables à la prédation à ce moment-là.
_________ Etant donné la forte fréquence de la présence d’oiseaux dans ce régime, et son goût croissant pour les racines de plantes, le sanglier pourrait représenter une menace pour l’écosystème de la zone marécageuse du Parc National d’Aiguamolls de l’Emportà si on le laisse proliférer à sa guise (menace liée au surnombre).

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Intelligence animale (vidéos, photos, textes)résa 1
MessagePosté: Mer Juil 17, 2019 8:41 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 03, 2014 9:10 pm
Messages: 1315
Localisation: pointe Est Gironde, FRANCE
Etes vous entrainé à la remontée après dessalage ?: Oui
Intelligences Animales :arrow: :arrow: Le grand "Hasard" fut vraiment très généreux envers elles toutes : ces "Spider Ladies :D :wink: " en connaissent bien plus qu'un rayon, j'vous le dis ôÔ ! Et lorsqu'elles se font leurs films préférés - des péplums style "Combats de Gladiateurs" où elles jouent le rôle du rétiaire (filet + trident/poignard) :mrgreen: - c'est toujours pour la "bonne" cause : le casse-croûte !!

"Les araignées accordent leurs toiles comme une guitare" - Spiders tune their webs like a guitar – 1’19 – https://www.youtube.com/watch?v=0EkEsTafD38 BienBien, SousTitré, Vidéo 1, à traduire.

- 1'19 - Vidéo 1 - 4'45 - Vidéo 2

When a spider builds its web, something extraordinary happens. The spider turne (ou tunes) individual strands of silk by stretching or shortening them. Each strand vibrates at a different frequency.

When a bug hits the web, the spider can triangulate where it is by sensing the pattern of the vibrations by plucking a thread and reading the nature of the vibration that comme back. The spider can tell the difference between a tasty meal and a potential mate.

TRADUCTION Vid. n°1: Lorsqu’une araignée construit une toile, il se produit quelque chose d’extraordinaire. L’araignée accorde chaque brin de soie, chaque filament en l’étirant ou au contraire en le raccourcissant. Chaque brin vibre donc à une fréquence différente.

Quand une bestiole heurte la toile, l’araignée peut trianguler sa position selon la nature des vibrations ; il lui suffit pour cela de pincer le fil impacté et d'analyser la nature de l'onde vibratoire qu'elle perçoit en retour. L’araignée peut faire la différence entre un succulent repas et l'arrivée (aux "portes de sa toile") d'un partenaire potentiel venu pr la reproduction.

Vidéo 2 - Spider wraping and feeding on ant – 4’45 – https://www.youtube.com/watch?v=KiAp6L1U1t4
Vidéo 3 - Banana spider catching prey (wasp) Canon xha 1s – 3’37 – https://www.youtube.com/watch?v=PasIcWofgwE BienBien (wrap) )
Vidéo 4 - Zig Zag Spider vs Cow killer Ant – 2’30 – https://www.youtube.com/watch?v=dd4kYqK5CYw

- 3'37 - Vidéo 3 - 2'30 - Vidéo 4

_________________
Stealth Pro Fisha 475 Blanc / Bleu


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 475 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 28, 29, 30, 31, 32

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com